La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un survol de la politique canadienne à légard des réfugiés Conseil canadien pour les réfugiés Avril 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un survol de la politique canadienne à légard des réfugiés Conseil canadien pour les réfugiés Avril 2005."— Transcription de la présentation:

1 Un survol de la politique canadienne à légard des réfugiés Conseil canadien pour les réfugiés Avril 2005

2 Conseil canadien pour les réfugiés2 Les réfugiés font partie intégrante de la société canadienne De 1995 à 2004, le Canada a accueilli plus de 2,1 millions dimmigrants. Ce chiffre comprend réfugiés (12% du nombre total) ayant obtenu la résidence permanente. Que savez-vous de lattitude du Canada envers les réfugiés?

3 Conseil canadien pour les réfugiés3 Lattitude initiale du Canada La protection des réfugiés ne figure dans la législation canadienne que depuis Initialement, la politique dimmigration discriminait les arrivants selon leur race: on encourageait les Britanniques et les Européens du nord alors que…

4 Conseil canadien pour les réfugiés4 Lattitude initiale du Canada Les immigrants chinois devaient payer une taxe dentrée (augmentée à 500$ en 1903); Les Asiatiques et les autres personnes jugées indésirables étaient exclus par la politique du « voyage continu », et; Le ministère de lImmigration avait un pouvoir discrétionnaire pour décourager les immigrants noirs.

5 Conseil canadien pour les réfugiés5 Komagatu Maru Les Asiatiques du sud sont venus à Vancouver à bord du Komagatu Maru en 1914 pour tester la politique du « voyage continu ». On leur refusa lentrée au pays. Vancouver Public Library photo no.6231

6 Conseil canadien pour les réfugiés6 La discrimination envers les Juifs Dans les années 30 et 40, des milliers de Juifs européens ont tenté de fuir lAllemagne nazie. Motivé par lanti-sémitisme, le gouvernement canadien usa de son influence pour exclure les Juifs...

7 Conseil canadien pour les réfugiés7 La discrimination envers les Juifs 1938 : Certains citoyens canadiens ont essayé, en vain, de changer cette politique. Ils sont parvenus à faire accepter par le gouvernement des non-Juifs, y compris lindustriel tchèque Thomas Bata (du Bata Shoe Museum) et 82 de ses employés.

8 Conseil canadien pour les réfugiés8 La convention internationale pour la protection des réfugiés 1951 : La Convention de Genève sur le statut des réfugiés définit quels individus sont réfugiés et les droits de ceux-ci à la protection et lassistance de la part des pays signataires.

9 Conseil canadien pour les réfugiés9 La définition de la Convention sur les Refugiés de 1951 La Convention sur les réfugiés de 1951 définit un réfugié comme une personne qui : «...craignant avec raison d'être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un groupe social particulier ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays

10 Conseil canadien pour les réfugiés10 La définition de la Convention sur les Refugiés de 1951 dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays ; ou qui, si elle n'a pas de nationalité et se trouve hors du pays dans lequel elle avait sa résidence habituelle à la suite de tels événements, ne peut ou, en raison de ladite crainte, ne veut y retourner.»

11 Conseil canadien pour les réfugiés11 Convention sur les Refugiés de 1951 La Convention sur les réfugiés de 1951 était limitée à la protection des 50 millions de réfugiés e uropéens après la Seconde Guerre mondiale.

12 Conseil canadien pour les réfugiés12 Annexes à la Convention de : Le protocole additionnel étendit la portée géographique de la Convention en reconnaissant le problème de déplacés à travers le monde. La définition de la Convention sur les Réfugiés de 1951 est toujours valide. Les États linterprètent pour inclure – ou...

13 Conseil canadien pour les réfugiés13 Annexes à la Convention de 1951 exclure – certaines catégories de personnes. Par exemple, le Canada reconnaît les femmes fuyant la persécution du fait de leur sexe et les gais comme « membres dun groupe social particulier ».

14 Conseil canadien pour les réfugiés14 Le Canada et la Convention de 1951 sur les réfugiés Le Canada na pas signé la Convention (et son protocole) avant 1969 (La GRC sy opposait, croyant que la Convention restreindrait le droit du Canada de déporter des réfugiés pour des raisons de sécurité.) Avant 1969, les réfugiés étaient sélectionnés outre-mer et admis au...

15 Conseil canadien pour les réfugiés15 Le Canada et la Convention de 1951 sur les réfugiés Canada par groupes distincts : plus de Hongrois; près de Tchèques; plus de Ougandais dorigine asiatique presque Chiliens

16 Conseil canadien pour les réfugiés16 « Les ennemis » de la Guerre Froide Durant les années 1960 et 70, le Canada accueillit des personnes fuyant les régimes communistes. Concernant ces personnes, on désigna deux types de catégories, les exilés volontaires (Européens de lEst) et les Indochinois.

17 Conseil canadien pour les réfugiés17 La nouvelle loi canadienne sur limmigration de : Pour la première fois, la Loi sur limmigration comporte une catégorie humanitaire pour les réfugiés cherchant protection et réinstallation. Elle établissait également le Programme de parrainage privé de réfugiés qui permettait à des citoyens canadiens de simpliquer dans la réinstallation des réfugiés au Canada.

18 Conseil canadien pour les réfugiés18 Le parrainage des réfugiés par des citoyens canadiens 1979 : Les Canadiens postulèrent avec enthousiasme pour parrainer les « Boat People » sous légide du nouveau programme canadien de parrainage de réfugiés : LONU décerne au peuple canadien la médaille Nansen en « reconnaissance de leur contribution majeure et soutenue à la cause des réfugiés. »

19 Conseil canadien pour les réfugiés19 La Charte canadienne sapplique aux revendicateurs du statut de réfugiés 4 avril 1985 : La Cour suprême du Canada décide que la Charte canadienne des Droits et Libertés protège les droits fondamentaux des demandeurs dasile au Canada.

20 Conseil canadien pour les réfugiés20 La Charte canadienne sapplique aux revendicateurs du statut de réfugiés La détermination du statut de réfugié doit respecter les principes de la justice fondamentale. La justice fondamentale exige que, lorsque la crédibilité est en jeu, les demandeurs dasile bénéficient dune audience orale.

21 Conseil canadien pour les réfugiés21 Larrêt Singh de 1985 Larrêt Singh de la Cour suprême continue aujourdhui de garantir les normes de base en matière de protection des droits des réfugiés : Création de la Commission de limmigration et du statut de réfugié pour entendre les demandes de la part des revendicateurs du statut de réfugié. 4 avril : date de larrêt Singh, est commémorée annuellement au Canada comme la Journée des droits des réfugiés.

22 Conseil canadien pour les réfugiés22 Où sont les réfugiés aujourdhui Statistiques 2002 de UNHCR, annuaire des statistiques, publié en Juillet 2004.

23 Conseil canadien pour les réfugiés23 Perte dintérêt généralisée vis-à-vis des réfugiés Aujourdhui des réfugiés ont toujours besoin de protection, mais plusieurs pays du monde industrialisé deviennent de moins en moins accueillants : en rendant plus difficile laccès à leur territoire et en adoptant des mesures qui font quil est moins probable que même ceux qui arrivent puissent être entendus avec impartialité.

24 Conseil canadien pour les réfugiés24 Interception de réfugiés (1) Des agents officiels sont postés dans les aéroports pour empêcher nimporte quelle personne, incluant des réfugiés, sans papiers jugés adéquats de monter à bord davions en direction de pays de louest industrialisé. Les États-Unis interceptent et détiennent des Haïtiens demandeurs du statut dasile politique qui essayent darriver par bateau, et détiennent doffice certaines catégories de demandeurs dasile qui arrivent aux États-Unis.

25 Conseil canadien pour les réfugiés25 Interception de réfugiés (2) En 2001, le gouvernement australien refusa laccès à ses côtes aux demandeurs dasile irakiens et afghans et, plus tard, il essaya de les discréditer en les accusant davoir jeté leurs enfants par- dessus bord.

26 Conseil canadien pour les réfugiés26 Le Canada, considéré comme leader en matière de protection de réfugiés Par rapport à dautres pays, le Canada a gagné sa réputation de leader en introduisant certains ÉLÉMENTS POSITIFS : un tribunal expert indépendant une excellente documentation des directives se rapportant à la discrimination fondée sur le sexe jusquà récemment, détention minimale de demandeurs dasile et un programme dinsertion active.

27 Conseil canadien pour les réfugiés27 Relativisation du leadership canadien Le leadership du Canada comporte néanmoins de sérieuses lacunes : Empêcher lentrée au Canada des demandeurs dasile Refuser le recours en appel Retards trop longs dans le traitement de demandes de parrainage de réfugiés Lenteur dans le processus de réunification familiale Tolérance de discours anti-réfugiés.

28 Conseil canadien pour les réfugiés28 Problématiques pour le Canada : Accord des pays tiers sûrs (1) En décembre 2004, le gouvernement canadien a désigné les É.U. comme tiers pays sûr, fermant ainsi sa frontière terrestre à la plupart des demandeurs dasile. Seules quelques exceptions sappliquent (par ex. cas dune personne dont la famille a le statut de résident au Canada).

29 Conseil canadien pour les réfugiés29 Problématiques pour le Canada : Laccord du pays tiers sûr (2) Mais les États-Unis ne sont pas un pays sécuritaire pour les réfugiés, parce que : 1000 demandeurs du statut de réfugié, incluant des enfants, sont détenus aux États- Unis, certains durant plusieurs années. Les États-Unis ont omis de protéger les réfugiés à cause de leur interprétation restreinte de la Convention pour les réfugiés et de règles comme celle stipulant quon na pas le droit de demander le statut de réfugié après une année de séjour en sol américain.

30 Conseil canadien pour les réfugiés30 Problématiques pour le Canada Laccord du pays tiers sûr (3) Les États-Unis discriminent des haïtiens en les détenant à cause leur nationalité; les musulmans courent un grand risque dêtre détenus. En 2002, le citoyen canadien Maher Arar fût déporté en Syrie. Cela démontre leur piètre opinion sur les droit humains pour les personnes non citoyennes des États-Unis.

31 Conseil canadien pour les réfugiés31 Problématiques pour le Canada : Refus de mettre en application la Section dappel Plusieurs réfugiés sont reconnus comme tels mais par contre certains sont rejetés pour des motifs erronés : Pas de possibilité de recours sur la base du mérite. La Commission interaméricaine des Droits de lHomme a fait pression sur le Canada pour quil mette en application le droit de recours. En 2002, le Parlement canadien a voté une loi qui créait une Section dappel pour les réfugiés mais le gouvernement refusa de lappliquer.

32 Conseil canadien pour les réfugiés32 Problématiques pour le Canada : Des réfugiés parrainés attendent pendant des années En 2005, plus de réfugiés outremer sont en attente dune décision : Les réfugiés parrainés en 2005 ne seront pas interviewés avant Les groupes de parrainage privé au Canada perdent espoir.

33 Conseil canadien pour les réfugiés33 Problématiques pour le Canada : Des familles entières attendent dêtre réunies Certains réfugiés au Canada attendent des années pour que leurs conjoint(e)s et leurs enfants soient autorisés à les rejoindre : Les obstacles dans le traitement ( ex. les tests dADN ) et le manque de personnel dans les postes de visa canadiens sont parmi les causes des retards. La vie des membres de familles à létranger peut être en danger.

34 Conseil canadien pour les réfugiés34 Problématiques pour le Canada : Des discours anti-réfugiés Certains médias canadiens et experts véhiculent des messages simplistes qui présentent un groupe de réfugiés comme étant plus méritant quun autre (jugement qui est dangereux) : Les réfugiés dans les camps sont présentés comme de « bons » réfugiés qui attendent patiemment à lextérieur... Tandis que ceux qui viennent revendiquer leur statut au Canada sont présentés comme des « mauvais » pour avoir franchi la tête dune queue imaginaire.

35 Conseil canadien pour les réfugiés35 Quoi de mauvais dans ce message ? Cela permet au gouvernement de manipuler lopinion publique en faisant des demandeurs de statut de réfugiés les boucs émissaires (ex. en 2001 le gouvernement australien a utilisé une rhétorique anti-réfugiés pour gagner les élections). Cela viole la loi internationale qui oblige les États (le Canada inclus) à respecter le droit de fuir la persécution pour trouver refuge. Cela crée la haine et la peur à légard de groupes des personnes vulnérables.

36 Conseil canadien pour les réfugiés36 Les défis de lavenir Que seront-ils selon VOUS ?


Télécharger ppt "Un survol de la politique canadienne à légard des réfugiés Conseil canadien pour les réfugiés Avril 2005."

Présentations similaires


Annonces Google