La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conseils pour favoriser lentrée dans les apprentissages délèves ayant des troubles des fonctions cognitives Inspection de Vic Val d Adour Septembre 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conseils pour favoriser lentrée dans les apprentissages délèves ayant des troubles des fonctions cognitives Inspection de Vic Val d Adour Septembre 2011."— Transcription de la présentation:

1 Conseils pour favoriser lentrée dans les apprentissages délèves ayant des troubles des fonctions cognitives Inspection de Vic Val d Adour Septembre 2011

2 Les objectifs généraux Appliquer les programmes de 2008 en les adaptant au niveau de chaque é l è ve Viser les comp é tences suivantes: –Ma î trise de la langue : être capable de comprendre, de se faire comprendre, de s informer, de communiquer –Autonomie : être capable de se d é brouiller seul dans ses actes, de g é rer son travail jusqu au bout, de demander de l aide –Socialisation : apprendre à vivre dans le groupe classe, apprendre à g é rer les conflits, à favoriser la coop é ration, accepter les r è gles de vie en classe et les moments d inclusion dans d autres classes –Cognition : connaissances, capacit é s et attitudes, en visant le plus de connaissances possibles et accessibles

3 1- Adapter la gestion de la classe Repenser lenvironnement spatial* Les affichages* Les rituels (diapo suivante)

4 Les rituels en CLIS – en IME Travail de la structuration du temps et de lespace sur sous-main individuel transparent avec crayon effaçable puis travail collectif avec différenciation (comptine des jours ou notions de temps comme la veille, le lendemain, repérage dévènements sur différents calendriers, nommer les différents intervenants de la journée…) La répétition permet la mémorisation. Occasion de réinvestissement des apprentissages (ex: déchiffrage des mots) Un mot par jour (définition et dictée sans erreur) Dautres rituels avec les plus grands comme la blague: jeux de mots pour travailler limplicite et instaurer un climat de classe

5 2- Adapter son enseignement Les méthodes et les aides appropriées à la diversité des profils des apprenants Patience* Fermeté* Valorisation*

6 La compréhension des consignes Consignes simples, claires Lire les questions avant le texte pour orienter lattention Rendre explicite les implicites et visible linvisible Construire les apprentissages en prenant en compte les différentes étapes de laccès à la symbolisation: objet image concept // manipulation représentation abstraction Expliciter les étapes intermédiaires pour mener une action à son terme en prenant appui sur des repères visuels Ne pas varier les consignes tant que certaines ne sont pas appliquées Répétez une consigne donnez –la individuellement Faire reformuler la consigne: quest-ce-quil faut faire? Que dois- tu chercher? Eviter les consignes multiples, ne donner quune consigne à la fois.

7 Exemple dadaptation dexercices à consignes multiples 1- dans ce texte, repère les groupes facultatifs et souligne-les 2- comment reconnais-tu les groupes facultatifs 3- dans chaque phrase encadre le groupe verbal 4- Sépare dun trait le verbe et son complément lorsquil y en a un 5- essaie de supprimer ce complément

8 Autre exemple en mathématique Les élèves de la classe de CE2 ont reçu une lettre de leurs correspondants: « Dans notre école, il y a 19 élèves au CM2, 5 en moins quau CE2. Au CE2 il y a 12 filles. » Charlotte soutient quil y a 14 élèves au CE2 Léo nest pas daccord, il dit quils sont plus au CE2. » Aide Charlotte à comprendre la phrase de la lettre ………………………………………………………….. Soudain Adel sécrie: « Dans cette école, au CE2, il y a autant de filles que de garçons! » Est-ce vrai? Comment peut-on le savoir? …………………………………………………………

9 Adapter les contenus pédagogiques Construire des situations d apprentissage motivantes, signifiantes pour l é l è ve. une p é dagogie du projet pour é tablir des liens entre les apprentissages (correspondance, journal … ) Proposer des situations d apprentissage simplifi é es et r é p é titives Ne pas aller trop vite vers le « tout abstrait » et utiliser les manipulations, les verbalisations, les sch é mas, les dessins, le retour à des situations similaires avec des donn é es simplifi é es* Syst é matiser les é tayages m é thodologiques ( frise num é rique, tableaux, r è gles gradu é es … )

10 Définir et énoncer clairement ce que lon désire que lenfant sache faire, le stimuler constamment Mobiliser les connaissances acquises précédemment: rappel de ce qui a été vu, situation de lhistoire avant lecture Distribuer les exercices ou le matériel au fur et à mesure. Eviter de donner des explications en même temps quune autre tâche à accomplir. Alterner les phases de travail orales, écrites, individuelles, collectives, en binômes, en groupes Entraîner la mémoire* Tenir compte du handicap: importance des exigences envers ces enfants permettre à certains moments de se réorganiser mentalement par le retour à des activités répétitives, à des jeux libres…

11 La différenciation pédagogique La diff é renciation successive:. Varier la longueur et la complexit é de la tâche*. Varier les aides*. Varier les supports*. Varier les modes de regroupement*. Varier la nature de l é valuation* Favoriser la m é tacognition. Mettre en lumi è re les diff é rentes proc é dures pour r é ussir la tâche demand é e. Aider l é l è ve à explorer des proc é dures de r é ussite (prendre conscience et verbaliser ses strat é gies d apprentissage: r é ussir n est pas le fruit du hasard, mais celui d un travail).

12 Outils et supports Sous-mains individuels plastifi é s avec r é f é rents permanents:Lettres de l alphabet sous diff é rentes formes d é criture, bande num é rique Petits dictionnaires de classe: jours de la semaine, couleurs, mots-outils Un porte-vue contenant les outils construits au fur et à mesure de la scolarit é et qui suit l é l è ve. Recours à diff é rents outils de rep é rage du temps. Calendriers vari é s: planning mensuel, semainier, agenda. Outils de mesure du temps: horloge, r é veil, montre, chronom è tre …

13 Maîtrise de la langue Situations orales * multiplier les situations où on joue avec les unités sonores de la langue (rime, syllabes, phonèmes…) * multiplier les situations de répétitions de structures de phrases (poésies, chanson…) * multiplier les occasions de sexprimer à haute voix (présenter, raconter, argumenter un choix…) Situations écrites * adopter des formes simples et courtes * éviter les traces écrites longues * favoriser les recours aux outils détayage (affiches, fiches méthodos…) * demander peu de copie mais veiller à la lisibilité et à la compréhension de ce qui est écrit

14 LAVS Les quatre fonctions: –laide humaine (compensation suivant les besoins identifi é s) –la socialisation (favoriser les é changes) –léducatif (soutien dans la compr é hension et l application des consignes) –la gestion des relations ( relations avec les partenaires, la famille, l é l è ve)

15 LAVS aide au fonctionnement des groupes Il revient à lenseignant dorganiser les apprentissages Possibilité de mettre en place un cahier pour lAVS: consignes / organisation de la journée / de la semaine Lenseignant prévoit une alternance sur les groupes: lentrée dans un nouvel apprentissage sera mis en œuvre par lenseignant LAVS peut gérer un groupe: renforcement dun apprentissage / soutien individuel / groupe dans une tâche / aide à lauto-correction LAVS ne peut être seul avec un ou plusieurs élèves LAVS est sous la responsabilité pédagogique de lenseignant


Télécharger ppt "Conseils pour favoriser lentrée dans les apprentissages délèves ayant des troubles des fonctions cognitives Inspection de Vic Val d Adour Septembre 2011."

Présentations similaires


Annonces Google