La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Proposition daction n° 1 PROPOSITION DACTION N ° 1 - Régionale Création dun fonds interrégional puissant qui accepte de faibles taux de rentabilité, destiné

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Proposition daction n° 1 PROPOSITION DACTION N ° 1 - Régionale Création dun fonds interrégional puissant qui accepte de faibles taux de rentabilité, destiné"— Transcription de la présentation:

1 Proposition daction n° 1 PROPOSITION DACTION N ° 1 - Régionale Création dun fonds interrégional puissant qui accepte de faibles taux de rentabilité, destiné à accompagner les entreprises de lIAA et du Bois en phase de développement ACTION - Créer un nouveau fonds interrégional puissant, solide, qui puisse accompagner les entreprises (secteur bois et IAA) ayant des projets de développement, et dont les marges moyennes sont quelquefois difficilement compatibles avec les exigences légitimes de rentabilité des fonds actuels. Ce fonds aurait comme philosophie « la durabilité » et lanalyse des impacts sur la filière ainsi que le coût des impacts sociaux et serait conçu pour accepter taux de rentabilité adapté, et des temps de retour sur investissement longs Ce fonds, conçu comme une réponse collective, devrait mutualiser des apports privés et des apports publics - Mise en place OBJECTIF -Accompagner les projets des entreprises du bois et IAA ayant des besoins impérieux dinvestissements -Pérenniser des emplois, des savoir-faire, des maillons essentiels des filières qui ne trouvent pas toujours les financements adaptés à leurs projets -Eviter le scenario possible de disparition ou de rachat extérieur à moyen terme de ces entreprises, faute davoir pu trouver les financements pour rester compétitives, avec les impacts en terme demplois, daménagement du territoire et le coût social qui en dépend. -Action très prioritaire SYNERGIES -Synergie avec les fonds existants -Recherche du co-investissement CIBLE ET PARTICIPANTS -Entreprises IAA et du bois ayant des besoins dinvestissement et de développement. 5 à 10 participations par an ? -Porteur à définir COUT PREVISIONNEL Estimation de k : Modalités à approfondir et à co-construire - fonds publics : BPI + Régions + CG + Fonds européens - fonds privés nécessaires : banques, entreprises bretonnes, industries ayant pour clients les IAA et le bois, céréaliers, France Agrimer, fédérations industrielles, … Atelier thématique n°1

2 ACTION: Nature (nationale/régionale); Descriptif du contenu (éventuelles sous-actions ou phases si mise en œuvre par étapes); Durée et calendrier de mise en œuvre. Faciliter laccès aux informations utiles pour des entreprises qui nont pas les moyens à investir (notamment pour s'approprier le culture du pays) en mobilisant les acteurs existants, publics et privés OBJECTIF: Quel impact recherché sur le secteur à court, moyen et long terme; Cohérence de laction avec les enjeux du secteur; Justification du niveau de priorité de laction. Coordonner les actions pour plus de lisibilité Sappuyer sur les acteurs qui connaissent ou se développent déjà à létranger SYNERGIES: Liens avec des dispositifs existants ou avec dautres propositions dactions; Interaction avec dautres ateliers thématiques; Possibilité douverture de laction à dautres secteurs; Possibilité dexpérimentation dans la région (si action de niveau national). Coordonner les acteurs qui accompagnent les entreprises à l'étranger afin de faciliter la lisibilité de l'écosystème (rôle de BCI?) Accompagner les distributeurs français qui s'implantent à l'étranger (EN COURS DAPPROFONDISSEMENT) Missionner la future Plateforme d'Ingénierie Culinaire de Rennes pour transmettre les habitudes culinaires des pays aux IAA (notamment en faisant venir des chefs cuisiniers étrangers) Faciliter l'accès aux informations (ex: site internet du ministère au Canada) CIBLE ET PARTICIPANTS: Cible envisagée (quantitativement et qualitativement – ex: 50 PME); Acteurs impliqués dans la mise en œuvre de laction (sans forcément en être porteurs). Acteurs concernés : BCI, SOPEXA, UBIFRANCE, COFACE, European Network (CCI),... COUT PREVISIONNEL: Liste et montants indicatifs des dépenses prévues; Pistes de financements privés; Modalités financières dintervention publique. 0 Faciliter la connaissance des pays importateurs Proposition daction n°3 Atelier thématique n°2

3 ACTION: Nature (nationale/régionale); Descriptif du contenu (éventuelles sous-actions ou phases si mise en œuvre par étapes); Durée et calendrier de mise en œuvre. Proposer aux entreprises quatre ½ journées sur le thème des bonnes pratiques pour le développement durable et la performance de lentreprise: processus de recrutement et daccueil des nouveaux collaborateurs dispositifs de formation gestion des compétences dans la stratégie et la performance de lentreprise faire des risques forts en Santé et Sécurité au Travail en opportunité pour lentreprise OBJECTIF: Quel impact recherché sur le secteur à court, moyen et long terme; Cohérence de laction avec les enjeux du secteur; Justification du niveau de priorité de laction. Priorité 1 Mobiliser sur le territoire les dirigeants et les fonctions RH sur le volet social du développement durable et le lien avec la performance de lentreprise. Décliner ces ateliers par territoire pour mieux toucher les PME. Favorisera ainsi la montée en compétences, sur les questions RH SYNERGIES: Liens avec des dispositifs existants ou avec dautres propositions dactions; Interaction avec dautres ateliers thématiques; Possibilité douverture de laction à dautres secteurs; Possibilité dexpérimentation dans la région (si action de niveau national). Action préalable à lefficacité des autres propositions. CIBLE ET PARTICIPANTS: Cible envisagée (quantitativement et qualitativement – ex: 50 PME); Acteurs impliqués dans la mise en œuvre de laction (sans forcément en être porteurs). Laction vise dans cette phase dexpérimentation, 25 petites et moyennes coopératives de Bretagne. Les acteurs impliqués dans le dispositif seront OPCALIM et Coop de France Ouest. COUT PREVISIONNEL: Liste et montants indicatifs des dépenses prévues; Pistes de financements privés; Modalités financières dintervention publique Pistes de financements privés : les entreprises participantes Modalités dintervention publique : Etat, Conseil Régional Mobiliser sur les RH et faciliter les moments déchanges entre dirigeants Proposition daction n°2 Atelier thématique n°3

4 ACTION: Nature (nationale/régionale); Descriptif du contenu (éventuelles sous-actions ou phases si mise en œuvre par étapes); Durée et calendrier de mise en œuvre. Améliorer les relations commerciales des acheteurs vis-à-vis des fournisseurs afin quelles soient porteuses davenir : 1)Appliquer la LME, avec notamment en renfort des contrôles par les services de lEtat et lengagement de procédures contentieuses 2)Modifier la LME afin de cadrer les renégociations en cours dannée 3)Valider les orientations de la future loi de la consommation pour lutter contre lallongement des délais de paiement et donner un pouvoir damende administrative à lEtat 4)Revoir la clause dindexation des prix par rapport à la volatilité des matières premières (cf accord du 3 mai 2011) 5)Renforcer lharmonisation européenne des réglementations, afin déviter des distorsions de traitement 6)Permettre à des entreprises agroalimentaires de renforcer leur pouvoir de négociation lors des restructurations par la modification des règles de la concurrence (notion de « position dominante » à réviser dans un contexte de marché réellement européen) OBJECTIF: Quel impact recherché sur le secteur à court, moyen et long terme; Cohérence de laction avec les enjeux du secteur; Justification du niveau de priorité de laction. Priorité 1 Amélioration du relationnel Fournisseurs/Distributeurs Sanction des abus ou dérives SYNERGIES: Liens avec des dispositifs existants ou avec dautres propositions dactions; Interaction avec dautres ateliers thématiques; Interaction avec le projet de loi sur la consommation CIBLE ET PARTICIPANTS: Cible envisagée (quantitativement et qualitativement – ex: 50 PME); Acteurs impliqués dans la mise en œuvre de laction (sans forcément en être porteurs). Représentants de la production primaire et des IAA Représentants de la grande distribution COUT PREVISIONNEL: Liste et montants indicatifs des dépenses prévues; Pistes de financements privés; Modalités financières dintervention publique. Législatif => 0 Moyens des services de la DGCCRF pour le renforcement des contrôles Des relations commerciales porteuses davenir Proposition daction n°1 Atelier thématique n°4


Télécharger ppt "Proposition daction n° 1 PROPOSITION DACTION N ° 1 - Régionale Création dun fonds interrégional puissant qui accepte de faibles taux de rentabilité, destiné"

Présentations similaires


Annonces Google