La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Claire FILLOUX P5 22 avril 2010 1 Les pathologies veineuses et les bas de contention.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Claire FILLOUX P5 22 avril 2010 1 Les pathologies veineuses et les bas de contention."— Transcription de la présentation:

1 Claire FILLOUX P5 22 avril Les pathologies veineuses et les bas de contention

2 Claire FILLOUX P5 22 avril Petit appareillage orthopédique Local isolé visuellement et phoniquement, convenablement éclairé, équipé dune cabine de déshabillage, dune table ou dun lit dexamen Local accessible aux handicapés

3 Claire FILLOUX P5 22 avril Linsuffisance veineuse 5ème rang des pathologies les plus fréquentes 5ème rang des pathologies les plus fréquentes 18 millions de français en souffrent 18 millions de français en souffrent 60% des femmes et 40% des hommes de tous âges se plaignent de troubles veineux 60% des femmes et 40% des hommes de tous âges se plaignent de troubles veineux

4 Claire FILLOUX P5 22 avril La compression veineuse Troubles veineux Troubles veineux Principe de la compression Principe de la compression Les bas et les collants Les bas et les collants La prévention La prévention Conclusion Conclusion

5 Claire FILLOUX P5 22 avril Troubles veineux Rappels anatomiques Rappels anatomiques Physiopathologie de linsuffisance veineuse Physiopathologie de linsuffisance veineuse - Manifestations de la maladie - Stades de la maladie Facteurs de risque Facteurs de risque - Facteurs prédisposants - Facteurs favorisants Mesures dhygiène Mesures dhygiène

6 Claire FILLOUX P5 22 avril Anatomie: 2 grands réseaux Réseau superficiel Réseau superficiel - draine 10% du sang veineux - juste sous la peau - dilatation possible Réseau profond Réseau profond - draine 90% - dans les muscles Veines perforantes Veines perforantes VARICES

7 Claire FILLOUX P5 22 avril Coupe anatomique

8 Claire FILLOUX P5 22 avril Réseau veineux des membres inférieurs valvules peau Réseau superficiel Réseau profond Muscle Veine perforante

9 Claire FILLOUX P5 22 avril Manifestations cliniques Jambes lourdes Jambes lourdes Œdème des chevilles (en particulier le soir) Œdème des chevilles (en particulier le soir) Tiraillements, picotements, fourmillements Tiraillements, picotements, fourmillements Crampes Crampes Apparition de petits vaisseaux ou télangiectasies Apparition de petits vaisseaux ou télangiectasies

10 Claire FILLOUX P5 22 avril stades de la maladie Stade de latence (lié à lhérédité) Stade de latence (lié à lhérédité) Stade prévariqueux = 1 (lourdeurs, crampes, varicosités, …) Stade prévariqueux = 1 (lourdeurs, crampes, varicosités, …) Stade variqueux = 2 (varices + douleurs) Stade variqueux = 2 (varices + douleurs) Complications avec troubles trophiques = 3 (eczéma, dermite ocre, …) puis ulcère voire même phlébite ou embolie pulmonaire (15000 morts/an) Complications avec troubles trophiques = 3 (eczéma, dermite ocre, …) puis ulcère voire même phlébite ou embolie pulmonaire (15000 morts/an)

11 Claire FILLOUX P5 22 avril Mécanismes de linsuffisance veineuse Incontinence valvulaire Reflux Hyperpression veineuse et stase Ralentissement du retour veineux Hyperdistensibilité des veines INSUFFISANCE VEINEUSE Signes Fonctionnels: Stade 1 Varices: Stade 2 Complications, troubles trophiques: Stade 3

12 Claire FILLOUX P5 22 avril Facteurs de risque Facteurs prédisposants Facteurs prédisposants - Hérédité - Sexe féminin Facteurs favorisants Facteurs favorisants - Profession - Chaleur - Sédentarité et poids - Facteurs hormonaux

13 Claire FILLOUX P5 22 avril Mesures dhygiène Eviter station debout et assise prolongées Eviter station debout et assise prolongées Talons hauts, ceintures serrées, … Talons hauts, ceintures serrées, … Expositions à la chaleur Expositions à la chaleur Excès de poids, sports avec à-coups Excès de poids, sports avec à-coups Marcher le + possible, monter les escaliers Marcher le + possible, monter les escaliers Rafraîchir les jambes Rafraîchir les jambes Surélever les jambes Surélever les jambes Faire un effort régulier (marche, vélo, natation, …) Faire un effort régulier (marche, vélo, natation, …)

14 Claire FILLOUX P5 22 avril Recommandations de lANAES (déc 1996) « il existe un consensus fort pour admettre que la contention est le TRAITEMENT de base de toute insuffisance veineuse chronique. « il existe un consensus fort pour admettre que la contention est le TRAITEMENT de base de toute insuffisance veineuse chronique. ….. ….. Elle doit être adaptée à létat pathologique et à son évolution dans le temps, à la morphologie du sujet et doit être régulièrement renouvelée afin dassurer le maintien de ses qualités physiques ». Elle doit être adaptée à létat pathologique et à son évolution dans le temps, à la morphologie du sujet et doit être régulièrement renouvelée afin dassurer le maintien de ses qualités physiques ».

15 Claire FILLOUX P5 22 avril Principe de la compression Déficit du retour veineux Stase sanguine Oedème Inflammation Souffrance de la veine Dilatation -Réduction du calibre des veines -Diminution de la stase -Amélioration de retour veineux

16 Claire FILLOUX P5 22 avril Contre-indications à la contention Artérite oblitérante stade 3 avec périmètre de marche réduit Artérite oblitérante stade 3 avec périmètre de marche réduit Décompensation cardiaque grave Décompensation cardiaque grave Relatives : dermatoses suintantes, infections, réactions allergiques à certaines matières Relatives : dermatoses suintantes, infections, réactions allergiques à certaines matières

17 Claire FILLOUX P5 22 avril Traitement

18 Claire FILLOUX P5 22 avril Les bas et collants Fabrication (1) Fil de gomme Fil de gomme - Elastodiène (gomme naturelle) - Elasthanne = LYCRA°(gomme synthétique) Autres matériaux Autres matériaux - Coton, bambou, fil dEcosse, laine (naturel avec régulation de la transpiration) - Microfibres, Tactel (douceur et facilité denfilage, mais opacité) - Polyamide transparent (transparence, élégance) - Soie

19 Claire FILLOUX P5 22 avril Fabrication (2) Tricotage Tricotage Teinture Teinture Fixation thermique Fixation thermique Etalonnage Etalonnage - 100% de compression à la cheville (« bossage » pour faciliter lenfilage) - 60% au mollet - 40% au dessus du genou - 30% à la cuisse

20 Claire FILLOUX P5 22 avril Fabrication (3) Conformité au cahier des charges Conformité au cahier des charges Contrôles par lInstitut textile de France Contrôles par lInstitut textile de France= Garantie de leur efficacité thérapeutique

21 Claire FILLOUX P5 22 avril Plusieurs fabricants GANZONI : Sigvaris diaphane, opalis, coton, bambou GANZONI : Sigvaris diaphane, opalis, coton, bambou INNOTHERA : Varisma séduction, comfort, coton, Actys 25 (meilleure acceptabilité de la classe 3), Legger fine INNOTHERA : Varisma séduction, comfort, coton, Actys 25 (meilleure acceptabilité de la classe 3), Legger fine COGNON MORIN : Radiante microvoile, voile invisible, voile de soie, coolmax COGNON MORIN : Radiante microvoile, voile invisible, voile de soie, coolmax THUASNE : Venoflex secret, simply city, KoKoon, … THUASNE : Venoflex secret, simply city, KoKoon, … MEDIVEN : Bande antiglisse hypoallergénique platine MEDIVEN : Bande antiglisse hypoallergénique platine GIBAUD GIBAUD

22 Claire FILLOUX P5 22 avril Différentes présentations Bas jarret ou chaussette Bas jarret ou chaussette Bas cuisse ou bas antiglisse Bas cuisse ou bas antiglisse Collant Collant Collant maternité Collant maternité Bas anti-thrombose Bas anti-thrombose

23 Claire FILLOUX P5 22 avril Lordonnance Prescription réalisée par un médecin Prescription réalisée par un médecin Renouvellement autorisé pour les infirmières et les kinésithérapeutes Renouvellement autorisé pour les infirmières et les kinésithérapeutes Ordonnance individuelle, précise et personnalisée Ordonnance individuelle, précise et personnalisée

24 Claire FILLOUX P5 22 avril Docteur UNIVERSITE Rue de la faculté LIMOGES N° ADELI Madame MICHU, 68 ans 64kg 1 paire de bas autofixants SIGVARIS diaphane 2 Medium normal noir Limoges, le 22 avril 2010

25 Claire FILLOUX P5 22 avril Classes de contention classe 1 10 à 15 mm de Hg ATE Contention légère : effet superficiel Insuffisance veineuse légère Insuffisance veineuse légère Troubles fonctionnels : lourdeurs de jambes, … Troubles fonctionnels : lourdeurs de jambes, … Varices débutantes Varices débutantes Prophylaxie de la thrombose veineuse Prophylaxie de la thrombose veineuse

26 Claire FILLOUX P5 22 avril Classe 2 15 à 20 mm de Hg Contention moyenne : Effet moyen Insuffisance veineuse moyenne Insuffisance veineuse moyenne Œdème vespéral Œdème vespéral Contention après sclérothérapie Contention après sclérothérapie Varices primitives Varices primitives Varices de la grossesse Varices de la grossesse Voyages Voyages

27 Claire FILLOUX P5 22 avril Classe 3 20 à 36 mm de Hg Contention forte : effet profond Insuffisance veineuse chronique stabilisée Insuffisance veineuse chronique stabilisée Syndrome post-phlébitique Syndrome post-phlébitique Œdème variqueux post-phlébitique Œdème variqueux post-phlébitique Chirurgie des varices Chirurgie des varices Troubles trophiques Troubles trophiques Après sclérose Après sclérose

28 Claire FILLOUX P5 22 avril Classe 4 Plus de 36 mm de Hg Contention extra-forte : effet profond renforcé Insuffisance veineuse chronique sévère Insuffisance veineuse chronique sévère Après ulcère des jambes Après ulcère des jambes Syndrome post-phlébitique sévère Syndrome post-phlébitique sévère Lymphoedème Lymphoedème

29 Claire FILLOUX P5 22 avril Bas anti-thrombose Réduction du risque de thrombose veineuse profonde en période dalitement prolongé : chirurgie orthopédique ou gynéco Réduction du risque de thrombose veineuse profonde en période dalitement prolongé : chirurgie orthopédique ou gynéco En complément des HBPM En complément des HBPM Pression à la cheville 10 mm de HG = classe 1 Pression à la cheville 10 mm de HG = classe 1 Dégressivité seulement jusquau mollet Dégressivité seulement jusquau mollet Pied ouvert pour surveiller la coloration des téguments Pied ouvert pour surveiller la coloration des téguments Toujours utilisés en décubitus Toujours utilisés en décubitus

30 Claire FILLOUX P5 22 avril Prise des mesures A même la peau sans serrer A même la peau sans serrer Le matin en orthostatisme Le matin en orthostatisme Mesure déterminante=tour de cheville 3cm au dessus de la malléole Mesure déterminante=tour de cheville 3cm au dessus de la malléole Toujours contrôler les 2 jambes Toujours contrôler les 2 jambes

31 Claire FILLOUX P5 22 avril Le matin sans serrer

32 Claire FILLOUX P5 22 avril Conseils pour le choix de larticle Tenir compte des goûts du patient Tenir compte des goûts du patient des habitudes vestimentaires des habitudes vestimentaires Penser aux pathologies associées type arthrose, … Penser aux pathologies associées type arthrose, … Regarder létat de la peau du patient Regarder létat de la peau du patient la morphologie du patient la morphologie du patient

33 Claire FILLOUX P5 22 avril Retouches possibles Transformer pied fermé en pied ouvert Transformer pied fermé en pied ouvert Adapter la pointure Adapter la pointure Réduire la circonférence de la bande antiglisse Réduire la circonférence de la bande antiglisse Transformer un modèle féminin en modèle « homme » Transformer un modèle féminin en modèle « homme » Raccourcir un article Raccourcir un article Transformer un bas auto-fixant en bas classique Transformer un bas auto-fixant en bas classique

34 Claire FILLOUX P5 22 avril Modèles adaptés Modèles « plus » pour hanches fortes ou cuisses et mollets larges Modèles « plus » pour hanches fortes ou cuisses et mollets larges Différentiel de 2 entre cheville et cuisse Différentiel de 2 entre cheville et cuisse 2 jambes très différentes 2 jambes très différentes Voire complètement sur- mesures (fiche détaillée) Voire complètement sur- mesures (fiche détaillée)

35 Claire FILLOUX P5 22 avril Mise en place Avant la délivrance toujours procéder à un ESSAYAGE Avant la délivrance toujours procéder à un ESSAYAGE Mettre le bas au lever et enlever au coucher Mettre le bas au lever et enlever au coucher Utiliser des gants de ménage ou un extenseur Utiliser des gants de ménage ou un extenseur Retourner le bas sur lenvers et dérouler sur la jambe Retourner le bas sur lenvers et dérouler sur la jambe

36 Claire FILLOUX P5 22 avril Entretien Lavage à la main ou en machine à 30° dans un filet lingerie avec un savon neutre Lavage à la main ou en machine à 30° dans un filet lingerie avec un savon neutre Rinçage à leau claire Rinçage à leau claire Séchage à plat loin dune source de chaleur Séchage à plat loin dune source de chaleur Dégraisser la bande de silicone une fois/ semaine avec un tampon imbibé dalcool Dégraisser la bande de silicone une fois/ semaine avec un tampon imbibé dalcool

37 Claire FILLOUX P5 22 avril Conseils pratiques Ne jamais mettre de corps gras directement en contact avec le bas Ne jamais mettre de corps gras directement en contact avec le bas Préconiser lutilisation dun lait hydratant à appliquer la nuit pour diminuer la sensation de sécheresse cutanée Préconiser lutilisation dun lait hydratant à appliquer la nuit pour diminuer la sensation de sécheresse cutanée Etablir des FICHES CLIENTS (intérêt au suivi personnalisé du patient) Etablir des FICHES CLIENTS (intérêt au suivi personnalisé du patient)

38 Claire FILLOUX P5 22 avril La prévention Conseiller une activité physique type marche, natation, … Conseiller une activité physique type marche, natation, … Surélever les pieds du lit pour dormir Surélever les pieds du lit pour dormir Eviter la chaleur au niveau des jambes Eviter la chaleur au niveau des jambes Encourager le port de bas de maintien Encourager le port de bas de maintien

39 Claire FILLOUX P5 22 avril Résumé pour le choix dune contention Insuffisance veineuse Stade 1 Stade 2 Stade 3 Latence + grossesse, sclérose, chirurgie, voyages =Jambes lourdes =Varices, oedème =Complications Maintien Classe 1 Classe 2 Classe 3 + ATE

40 Claire FILLOUX P5 22 avril Conduite à tenir Conduite à tenir Client + ordonnance précise Conforter la prescription Mettre en place la contention imprécise Interrogatoire Compléter lordonnance Conseils au patient

41 Claire FILLOUX P5 22 avril Conclusion Conseiller pour lutter contre la chaleur et linactivité physique Conseiller pour lutter contre la chaleur et linactivité physique Adapter la contention au cas du patient Adapter la contention au cas du patient Pratiquer un essayage Pratiquer un essayage Faire un suivi personnalisé Faire un suivi personnalisé


Télécharger ppt "Claire FILLOUX P5 22 avril 2010 1 Les pathologies veineuses et les bas de contention."

Présentations similaires


Annonces Google