La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La réglementation thermique dans l’existant

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La réglementation thermique dans l’existant"— Transcription de la présentation:

1 La réglementation thermique dans l’existant
POUGET Consultants Janvier 2008

2 Sommaire Contexte et objectifs Réglementation existant
Réglementation « grosses réhabilitations » Réglementation « élément par élément » Exemples de réhabilitations

3 Contexte et objectifs

4 Grenelle de l’environnement
Rupture technologique sur le neuf : 2010 : THPE (-20% / à RT 2005) 2012 : BBC (-50% / à RT 2005) 2020 : Bâtiments « à énergie positive » Chantier très ambitieux de rénovation énergétique : 2012 : -20% pour tertiaires, -12% pour résidentiels 2020 : Réduction de + d’un tiers des consommations

5 Moyens mis en œuvre Réglementations : secteurs neuf & existant
Sensibilisation : DPE Diagnostic Performance Energétique Politique des labels : Neuf : HPE, THPE, HPE EnR, THPE EnR, BBC, Effinergie Existant : Effinergie

6 Réglementation « existant » : objectifs
Limiter les consommations d’énergie des bâtiments rénovés Limiter l’usage de la climatisation Volonté de renforcer les exigences régulièrement Nota : Uniquement quand des travaux sont effectués

7 Cas des « rénovations lourdes »
Modalité d’application : Bâtiments de m² faisant l’objet de travaux importants (+25% de la valeur du bâtiment) Arrêté prévu durant le 1er trimestre 2008 Date d’application : 1er avril 2008 * Articles R , R du code de la construction et de l’habitation

8 Cas des « rénovations lourdes »
Principes : Exigence globale sur les consommations d’énergie du bâtiment rénové Exigence sur le confort d’été Etude d’approvisionnement en énergie Amélioration de la performance en cas de travaux importants * Articles R ,R du code de la construction et de l’habitation

9 RT « élément par «élément »
Modalité d’application : Tous les autres bâtiments En cas de remplacement/installation de composants Date d’application : Depuis le 1er novembre 2007 * Arrêté du 3/05/07 déterminant les modalités d’application de l’article R du code de la construction et de l’habitation

10 RT « élément par «élément »
Objectifs : Réaliser des économies d’énergie sur le parc existant Faire évoluer l’offre des produits vers la performance Sensibilisation des particuliers, des installateurs… à l’amélioration de la performance énergétique * Arrêté du 3/05/07 déterminant les modalités d’application de l’article R du code de la construction et de l’habitation

11 Rappel notions thermiques
Déperdition paroi U Unité : W/m².K U = 1 / Σ R avec R : résistance thermique en m².K/W Plus U est faible, plus la paroi est performante Exemple : mur en béton (16 cm) isolé par 10 cm de polystyrène U = 1 / ( / /2) = 0.30 W/m².K

12 Rappel notions thermiques
Pont thermique ψ Unité : W/m.K Plus Ψ est faible, plus la liaison est performante Exemples : Isolation intérieure (béton) sans traitement Ψ ≈ 0.93 W/m.K Isolation intérieure (béton) avec traitement Ψ ≈ 0.22 W/m.K Isolation répartie Ψ ≈ 0.35 W/m.K Isolation extérieure Ψ ≈ 0.08 W/m.K

13 RT « élément par «élément »
Enveloppe du bâti / Parois opaques Résistances thermiques minimum, si possible mettre plus! Parois Rmin (m².K/W) Murs en contact avec l'extérieur 2,3 Murs sur locaux non chauffés 2 Toitures terrasses 2,5 Planchers de combles perdus 4,5 Rampants de toiture 4 Planchers bas sur extérieur ou parking Plancher bas sur VS ou local non chauffé

14 Isolation murs extérieurs
Technique : Isolation par l’extérieur Avantages : traitement des ponts thermiques, pérennité bâti Points singuliers : encadrements, balcons, acrotères Rmin=2.3 m².K/W soit 9 cm de polystyrène Minimum, si possible mettre plus ! Exemple d’isolation par l’extérieur (Drancy)

15 Isolation murs extérieurs
Technique : Isolation par l’intérieur Inconvénients : Perte de surface, ponts thermiques planchers et refends Rmin=2.3 m².K/W soit 9 cm de polystyrène (.038) Minimum, si possible mettre plus! Réhabilitation bureaux (polyuréthane, 10 cm, R= 4.55)

16 Isolation toitures terrasses
Technique : Isolation sous l’élément porteur Rmin=2.5 m².K/W soit 6 cm polyuréthane (λ=0.023 W/m.K) Minimum, si possible mettre plus! Schéma d’une toiture terrasse

17 Isolation des combles Planchers de combles perdus :
Technique : Isolation au-dessus du plafond Rmin= 4,5 m².K/W soit 18 cm laine de verre déroulée Rampants de toiture : Technique : Isolation sous le rampant du toit Rmin= 4 m².K/W soit 16 cm laine de verre déroulée Minimum, si possible mettre plus, environ 30 cm !

18 Isolation planchers bas
Sur l’extérieur ou parking Technique : Sous face Rmin= 2.3 m².K/W soit 10 cm de laine de verre (λ=0.04 W/m.K) Minimum, si possible mettre plus! Isolation sous face (laine de verre, 22 cm, R = 5.6)

19 Isolation planchers bas
Sur vide sanitaire ou locaux non chauffés Technique : Sous chape Rmin= 2 m².K/W soit 47 mm polyuréthane (λ=0.023 W/m.K) Minimum, si possible mettre plus! Exemple de pose sous chape de béton

20 RT « élément par élément »
Enveloppe du bâti / Parois vitrées Pour les fenêtres et portes fenêtres installées ou remplacées, il faut : Type de baie Uw (W/m².K) maximal Ouvrants à menuiserie coulissante 2,6 Autres cas 2,3 Dans tous les cas, pour le vitrage, il faut Ug < 2 W/m²K Mieux: 4/16/4 + argon ou mieux triple vitrage! Double vitrage 4/12/4 remplissage à l’air, peu émissif, avec menuiserie à rupture de pont thermique

21 RT « élément par élément »
Chauffage / Chaudières Rendements minimaux pour les chaudières Dérogations possibles en cas d’impossibilité technique et pour les bâtiments achevés depuis moins de 15 ans. Chaudières à basse température Mieux chaudières à condensation

22 RT « élément par élément »
Chauffage / Pompe à chaleur COP minimaux pour les pompes à chaleur Eau chaude sanitaire Chauffe-eau électriques à accumulation installés ou remplacés : Limitation des pertes thermiques Dérogation possible pour bâtiments achevés depuis moins de 15 ans Accumulateurs gaz et chauffe-bains installés ou remplacés : Conformité aux normes européennes

23 RT « élément par élément »
Ventilation Limitation de la consommation des auxiliaires de ventilation Energies renouvelables Rendements minimaux pour les installations utilisant le bois Ces dispositions ne s’appliquent que pour les bâtiments achevés depuis – de 15 ans par rapport à la date des travaux d’installation ou de remplacement de l’équipement visé.

24 RT « élément par élément »
Problème de lisibilité (repérage du matériel) Peu ambitieuse, notamment au niveau du système de chauffage et des baies Difficulté de contrôler

25 Exemples de réhabilitation

26 Extension d’une maison individuelle
En attente de l’isolation extérieure

27 Rénovation d’un studio Isolation par l’intérieur
Arrivée sur le marché des isolants sous vide

28 Rénovation d’un studio Chauffage
Chauffage à l’aide d’un plafond rayonnant

29 Réhabilitation d’un bureau Chauffage
Chauffage à l’aide d’un plancher chauffant

30 Réhabilitation d’un bureau Ventilation
Installation d’une VMC double flux avec récupérateur d’énergie

31 En guise de conclusion…
Diagnostic global de la construction: bâti et équipements La performance (durable) passe obligatoirement par un bâti de qualité, très bien isolé, 2 solutions; Priorité à l’isolation par l’extérieur si possible A défaut, par l’intérieur via la « boite dans la boite » Le passage obligé: surtout pas de demi mesure, ne pas tuer le gisement !

32 Sites Arrêté du 3 mai 2007 http://www.legifrance.gouv.fr
Décret n° du 19 mars 2007 Sites sur équipements : ,


Télécharger ppt "La réglementation thermique dans l’existant"

Présentations similaires


Annonces Google