La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jai été visiter le Parc des Oiseaux à Villars les Dombes. Cétait un émerveillement constant, et jai beaucoup, beaucoup pensé à vous tous, mes jeunes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jai été visiter le Parc des Oiseaux à Villars les Dombes. Cétait un émerveillement constant, et jai beaucoup, beaucoup pensé à vous tous, mes jeunes."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Jai été visiter le Parc des Oiseaux à Villars les Dombes. Cétait un émerveillement constant, et jai beaucoup, beaucoup pensé à vous tous, mes jeunes amis inconnus. Jai décidé dessayer de vous faire partager cet émerveillement, et vous aurez plusieurs diapo- ramas avec ces belles photos. Mais pourquoi ne pas commencer par une pré- sentation des plus connus de ces oiseaux ? Les reconnaîtras-tu ? Joue le jeu, essaie de donner un nom avant de cliquer !!!

4 Elégantes et racées, elles déambulent avec grâce sur leurs longues pattes, et semblent des coquettes désirant se faire admirer. Mais tu les vois surtout passer dans le ciel, au prin- temps ou à lautomne, lorsquelles tracent dans les nuages de grands V, et que leurs cris nous font lever la tête. Les spécialistes disent que lécho que leur renvoie leurs cris guide leur migration et les aide à recon- naître leur route…

5 LES GRUES

6 Alors lui, il est si orgueilleux quavec son nom on a formé ladjectif « se pavaner », pour dire que lon aime étaler sa belle prestance, ses beaux habits… Il peut déployer, pour séduire sa belle, une queue splendide, qui fait ladmiration de tous. Cest un éven- tail de couleurs chatoyantes, magnifique. Mais se pavaner nest jamais bon. Car, pour faire admi- rer cet éventail de plumes dont il est si fier, il laisse à la vue son croupion dénudé, qui na aucune beauté ! On le voyait beaucoup autrefois sur les pelouses des châteaux. Tu en as sûrement vu dans des parcs…

7 LE PAON

8 Encore un bel oiseau échassier, un oiseau migrateur. Son plumage noir et blanc le rend facilement identifiable. On le trouve surtout en Alsace, ou ces dales font leur nid sur les cheminées, un nid pouvant peser 40 kgs. Un édifice important peut recevoir plusieurs nids. Et me trouvant un jour devant une cathédrale en Espagne, où sarrondissaient 7 ou 8 nids, jai bien ri de voir le manège de ces dames : dès que lune delles quittait le nid, les autres se précipitaient pour lui chiper une brindille et la mettre dans leur propre nid ! Lors de leurs migrations, elles vont surtout en Afrique, mais lensablement de certaines oasis dans le désert leur est préjudiciable, à elles aussi…

9 LA CIGOGNE

10 Alors là, si tu trouves, tu es un as en matière danimaux ! Cest un très gros oiseau… qui ne vole pas ! Il peut attein- dre deux mètres de haut, et courir à 50 km/h. Il est originaire dAustralie, mais il sadapte parfaitement dans nos climats, et beaucoup de parcs animaliers en ont sur leur pelouse. Il est gris, mais ce nest pas une autru- che, bien quil lui ressemble. Il se nourrit de plantes et dinsectes. Alors ? Tu as trouvé ?

11 LEMEU

12 Là tu vas voir un drôle de gros oiseau tout blanc avec un bec comme une épuisette ! Il sen sert dailleurs exactement comme le pêcheur se sert de lépuisette, pour cueillir le poisson ! On a beaucoup raconté que ce bec lui servait de garde-manger, où il entassait ses pêches pour ses petits. Pas du tout. Comme beaucoup doi- seaux, il nourrit ses petits par régurgitation. Jai fait un diaporama qui raconte lhistoire – tout à fait fantaisiste ! – de lun deux. Ah ! Tu te sou- viens ? Tu as trouvé ?

13 LES PELICANS

14 Encore un oiseau échassier, aux magnifiques plumes roses ou rouges (selon son pays dorigine) La race « rose » se rencontre dans le delta du Rhône, et en Camargue. Lorsquils volent, on voit leurs longues pattes derrière eux comme deux bâtons. Le soir, malgré leur grande taille, ils peuvent se percher en bande sur un arbre, et cest un spectacle grandiose ! Leurs longues pattes leur permet de marcher dans leau sans difficulté, et ils promènent leur bec dans leau pour ramasser leur nourriture, petits crustacés de préférence. Leur belle couleur leur vient de leur alimentation : ils man- gent beaucoup de petites crevettes, et ces crevettes con- tiennent de la carotine.

15 FLAMANTS ROSE

16 Voici un oiseau beaucoup moins débonnaire, un oiseau de proie. Lorsquil vole, on est admiratif devant la majesté de ce rapace. Très utile en montagne, il fait office de nettoyeur. En effet, cest un charognard, qui naime guère sat- taquer à des proies vivantes, mais débarrasse la montagne de toutes les carcasses danimaux morts dune façon ou dune autre. Il construit son nid haut sur une falaise ou une mon- tagne, posé sur un rebord de rocher. Ce nid sappel- le une aire. Et cet oiseau, comment sappelle-t-il ?

17 VAUTOUR FAUVE

18 Ah ! Un petit animal que tu connais bien ! Tu le vois sur toutes les mares, dans toutes les fermes… Il a une façon très amusante daller chercher sa nourriture sous leau : il bascule complètement, la moitié de son corps dans leau, et larrière de son corps hors de leau, à la verticale ! On voit souvent la maman se promener avec sa ribambel- le de petits qui la suivent en se dandinant, et tout ce petit monde se jette à leau avec enthousiasme. Il se nourrit de limaces, escargots, petits insectes. Cest un oiseau, la femelle pond donc des œufs quelle couve avec soin.

19 CANARDS

20 Je sais, tu avais trouvé quil sagissait de canards. Mais il en existe beaucoup de races, et sur la page suivante tu vas voir des canards qui sont originaires de pays lointains et qui sont splendides ! Il y en a qui sont presque multicolores, et en tout cas avec de vives couleurs, ou bien avec des plumes ébourriffées… Toutes ces espèces, quoique très différentes, peuvent cohabiter sans problème : les bêtes seraient-elles moins bêtes que les hommes ? Nous nous croyons très forts, et nous avons tant de mal à accepter que quelquun soit différent de nous !

21 CANARDS

22 Ah ! Voici un oiseau de proie, mais un oiseau de nuit ! Tu as certainement déjà entendu son ululement. Son vol est silencieux, ouaté, el elle se dirige parfaitement parmi les branches des sous-bois, si nécessaire. Elle se nourrit principalement de petits rongeurs, souris ou campagnols, que son œil perçant distingue dans lobs- curité même à très grande distance. Elle fond alors sur sa proie et lenserre dans ses griffes. Elle lemporte, soit pour la manger sur une branche, soit pour la donner à ses petits. Cest un oiseau très utile, car il débarrasse les champs de beaucoup petits rongeurs nuisibles. Et, comme elle niche parfois dans les greniers ou le haut des granges, la récol- te est bien gardée. Et bien ! Tu ne vas pas me croire, mais les paysans tuaient ces oiseaux, et il nétait pas rare den trouver une clouée sur les portes des granges !!!

23 CHOUETTE

24 Photos : Yvonne Texte : Jacky Musique : Florian Bernard au synthétiseur Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix Site :


Télécharger ppt "Jai été visiter le Parc des Oiseaux à Villars les Dombes. Cétait un émerveillement constant, et jai beaucoup, beaucoup pensé à vous tous, mes jeunes."

Présentations similaires


Annonces Google