La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Violences conjugales et parentalité « Lenfant nest jamais un point de départ absolu, il naffronte pas la vie avec sa seule expérience mais avec celle de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Violences conjugales et parentalité « Lenfant nest jamais un point de départ absolu, il naffronte pas la vie avec sa seule expérience mais avec celle de."— Transcription de la présentation:

1 Violences conjugales et parentalité « Lenfant nest jamais un point de départ absolu, il naffronte pas la vie avec sa seule expérience mais avec celle de tous ceux … qui lont précédé dans lexistence. » (M. Godelier) CVFE: Collectif contre les violences conjugales (Aït Hmad Aïcha) SASJ: Service daide sociale aux justiciables de Verviers (De Vos Caroline) 1

2 Pauvretés et violences conjugales « Un des besoins essentiels des êtres vivants est de pouvoir se reposer en paix et donc davoir confiance de façon stable en ses proches et son entourage » F. Héritier La violence conjugale et la pauvreté ont ceci de commun: larbitraire et loppression Les dynamiques à lœuvre dans les processus de précarisation ne dépendent pas seulement du revenu et des biens matériels. Une personne qui ne peut vivre en sécurité est dans état de grande vulnérabilité et cette vulnérabilité sétend à ses enfants. Un contexte de violence conjugale se distingue par limpossibilité de se déployer en tant qu humain et dorienter ses droits fondamentaux Les violences conjugales comme la pauvreté sont des obstacles à la liberté, à la responsabilité et au bien être humain. 2

3 constats de départ: - Les concepts dauteurs et de victimes propres aux violences conjugales occultent la complexité de la souffrance familiale. - La souffrance des enfants interpelle les parents et les services daide aux familles. - La violence conjugale affecte la parentalité, et est un facteur de précarité et de rupture des liens. Un questionnaire sous forme dentretien semi-structuré pour explorer les représentations des pères et des mères au sujet de la violence et des besoins de leurs enfants Une intervention groupales avec des mères axée sur le vécu maternel et la dynamique familiale Un protocole dintervention familiale axé sur les enfants et la parentalité. Avec pour objectif une sensibilisation aux besoins de leur enfant, et plus largement damener parents et enfants à se rejoindre tout en favorisant une différenciation des vécus. 3

4 Caractéristiques spécifiques à la parentalité en contexte de violences conjugales Absorption de lénergie, de la disponibilité des parents Confusion et projections du vécu des parents sur les enfants Risque de démobilisation des pères de leur fonction paternelle Souffrance de lenfant en lien avec la violence et la dynamique parentale 4

5 Choix des outils dintervention 5

6 Représentation familiale dun enfant, 9 ans papa maman Mes frères et moi 6

7 Le protocole dintervention familiale Séance 1/ rencontre individuelle et parcours de vie autour de la parentalité Séance 2/ entretien parent/enfants autour de lhistoire familiale (adaptation du jeu de loie systémique) Séance 3/ entretien avec le parent ; représentations parentales de la dynamique familiale de violence (figurines) Séance 4/ entretien avec lenfant ; représentation de la dynamique familiale (vidéo et figurines) Séance 5/ entretien avec le parent : projection de la vidéo et travail autour des représentations/sensibilisation au vécu de lenfant Séance 6/ entretien familial : clôture ; reconnaissance de la place de chacun et de la différence des vécus. 7

8 Résultats groupe de mères et enquête Ce que le groupe a permis : a) lhomme est repositionné par la mère en tant que père de l enfant et plus uniquement en tant quacteur de violence. b) Prise de conscience que la violence conjugale éloigne le parent des besoins et des affects de son enfant et que la violence conjugale est un facteur de précarisation économique psychique et sociale des mères et des enfants Ce que lenquête nous apprend : -La majorité des pères et mères reconnaissent limpact des VC sur les enfants (même bébés) -89% des parents estiment que leur enfant a été exposé à la VC -61% des parents estiment que larrivée de lenfant a augmenté les tensions (21% estiment que cela a diminué les tensions) -Pendant les conflits, les émotions des enfants majoritairement perçues par les parents sont la peur et la tristesse -60% des parents pensent que lautre parent séloigne de lenfant suite à la V.C ; 8

9 Suite enquête…. 30% des pères en contexte de violence conjugale sattribuent la responsabilité de la souffrance de lenfant, et 19% des mères sattribuent cette responsabilité. Concernant les interventions parentales après les conflits : 32% des parents tentent dapaiser lenfant par des câlins (sans parole), 28% ne posent aucun acte direct pour apaiser lenfant, 20% parlent à lenfant 72% des pères vont dabord se centrer sur eux (se calmer, sortir de la maison, séloigner du conflit) 84% des parents pensent que leur enfant aurait besoin de parler à lextérieur de la famille de ce quil vit. 64% des mères sestiment en difficulté relationnelle avec leur enfant. 9

10 « …nulle part, un homme et une femme ne suffisent à faire à eux seuls un enfant…» (M. Godelier) Violence conjugale vulnérabilité familiale précarités Réinvestir la parentalité a pour effet de diminuer la souffrance des parents et des enfants et daugmenter leur dignité 10


Télécharger ppt "Violences conjugales et parentalité « Lenfant nest jamais un point de départ absolu, il naffronte pas la vie avec sa seule expérience mais avec celle de."

Présentations similaires


Annonces Google