La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Activités Pédagogiques Complémentaires Repères pour mettre en oeuvre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Activités Pédagogiques Complémentaires Repères pour mettre en oeuvre."— Transcription de la présentation:

1 Les Activités Pédagogiques Complémentaires Repères pour mettre en oeuvre

2 Loi dorientation pour la refondation de lécole de la République Juillet 2013 Maîtrise du SCC: savoirs fondamentaux Culture de la réussite de tous les élèves / épanouissement social et personnel APC: - Obligation de service pour les PE - Ne relèvent pas du temps denseignement obligatoire pour les élèves - Sajoutent aux 24h hebdomadaires - Nécessitent laccord des parents - Prennent en compte loffre péri-éducative ou le PEDT

3 Large champ daction pédagogique Accompagnement différencié, adapté aux besoins Susciter ou renforcer le plaisir dapprendre Aider les élèves lorsquils rencontrent des difficultés Les accompagner dans le travail personnel Proposer des activités prévues dans le cadre du projet décole Tous les élèves peuvent être concernés à un moment ou à un autre, selon des besoins identifiés

4 Pour quels élèves ? Potentiellement tous APC répondent à des besoins identifiés par les enseignants Groupes restreints peuvent être hétérogènes Notamment pour les élèves qui ont besoin dêtre particulièrement accompagnés pour entrer dans les apprentissages et réussir.

5 Pour quels élèves ? Points de vigilance APC ne remplacent pas lAP: visent des objectifs plus larges et proposent dautres pratiques Laide spécialisée garde toute sa pertinence pour les élèves en très grande difficulté

6 Pour quels élèves ? Dérives à éviter Enfermer un ou des élèves dans ce dispositif tout au long de lannée Omettre dévaluer régulièrement les progrès de lélève et de reconsidérer la pertinence de prolonger ou non sa participation au dispositif Réduire ce temps de travail à à un simple temps « détude dirigée » Proposer le même type daction tout au long de lannée

7 Quelles priorités ? APC anticipent, prolongent ou accompagnent les apprentissages des élèves dans les domaines cognitif, éducatif, culturel Choix des priorités appartient aux enseignants APC favorisent le développement de pratiques innovantes, des activités que les 24h denseignement en classe entière limitent Possibilité de conduire en classe des projets ambitieux, en prenant appui sur les APC pour les mener à terme avec les élèves les plus fragiles

8 Quelles priorités ? Points de vigilance Les enseignants ont une réelle ambition pour leurs élèves Ambitieux, pas présomptueux: mesuré, réaliste, adapté aux structures, moyens et temps disponibles Interactions entre APC et classe construites par les enseignants Complémentaires ne veut pas dire accessoires ou subsidiaires; les objectifs sont en lien étroit avec les acquisitions visées pour tous les élèves. APC trouvent leur logique en aval et en amont Dérives Multiplier les priorités Proposer des activités sans vocation pédagogique ou à caractère occupationnel

9 Quels contenus ? Quelles démarches ? Réponses à des besoins identifiés par PE Aide particulière pour réussir les apprentissages,travail personnel ou pour participer à la mise en œuvre dune action inscrite au Projet décole ou en lien avec PEDT APC portent sur connaissances et compétences à mobiliser: cohérence et complémentarité avec les apprentissages réalisés durant les 24h Comme toute action du Projet décole, les APC contribuent à améliorer la réussite de tous les élèves

10 Quels contenus? Quelles démarches? APC peuvent anticiper certaines situations qui seront vécues collectivement en classe Aide dévolue à la préparation en petits groupes dapprentissages à venir: lecture dun texte, rompre avec le fonctionnement de la classe… Attention particulière pour les activités inscrites au projet décole: parcours linguistiques, sportifs, artistiques, culturels Transférer ou conforter leurs apprentissages dans des situations différentes y compris avec les outils numériques APC ne sont pas des temps denseignement supplémentaires

11 Quels contenus? Quelles démarches? A lécole maternelle Renforcement de la maîtrise de la langue orale, découverte de lécrit Importance des jeux symboliques et jeux à règles Accès à des récits riches et variés: raconter, lire, reformulation par les élèves, rappel de récit, appeler un commentaire, établir des liens avec dautres lectures, personnages, auteurs, illustrateurs, structures syntaxiques, dictée à ladulte

12 Quels contenus? Quelles démarches? A lécole maternelle Situations explicites avec phases de manipulation, de découvertes sensorielles et motrices, jeux de lecture ou de découverte numérique: exprimer un ressenti, commenter une action, réagir à une situation Groupe restreint: solliciter chaque élève, assurer un étayage fort, dans des interactions adaptées et fréquentes; Lenseignant fait varier les tâches discursives: nommer, décrire, expliquer, justifier, argumenter, encourager les essais, valoriser les progrès et étayage constant et adapté

13 Quels contenus? Quelles démarches? A lécole élémentaire Aide consacrée à lamélioration des compétences en français et en mathématiques : temps supplémentaires de manipulation, dentraînement, de systématisation, ou des approches différentes des savoirs pour consolider les apprentissages (lien avec maternelle explicitation)

14 Quels contenus? Quelles démarches? A lécole élémentaire Des modalités de travail et des situations variées Activités dexploration du monde et de lenvironnement : observation, lectures, recherches favorisant les interactions lors de laccomplissement des tâches Verbalisation dans des conditions favorables, dune action, dune situation vécue, Réagir à une lecture ou un extrait (carnet de lecteur) lectures théâtralisées Pratiques dateliers et de jeux décriture, de rédaction collective de comptes rendus, de protocoles dexpériences

15 Quels contenus? Quelles démarches? A lécole élémentaire Aide au travail personnel Permettre à chaque élève dacquérir les méthodes de travail efficaces afin de: Ne pas vivre de malentendu entre les attentes de lécole et sa propre représentation du travail à fournir; Devenir de plus en plus autonome pour réaliser des tâches à sa portée Clarifier la manière dont il aborde la réalisation dun travail individuel: outils de référence (dictionnaire, numérique), faire prendre conscience à lélève de ce quil doit faire pour réussir à réviser, mémoriser, écrire…

16 Quels contenus? Quelles démarches? Points de vigilance Loi du 8 juillet 2013: «cette réforme des rythmes va permettre de rendre efficace linterdiction formelle des devoirs écrits à la maison pour les élèves du premier degré » Pendant les 24h denseignement, lenseignant ménage des temps consacrés aux travaux écrits individuels. Laide au travail personnel lors des APC ne consiste pas à faire réaliser (ni même à refaire) aux élèves ces travaux écrits.

17 Quels contenus? Quelles démarches? Dérive à éviter Se consacrer uniquement à laide au travail personnel des élèves ou à laide aux seuls élèves qui rencontrent des difficultés dans leurs apprentissages.

18 Quelle articulation avec la classe ? APC étant un moyen daccompagner les acquisitions construites sur les 24h denseignement en classe entière, elles permettent de: Prévenir les difficultés ou préparer de nouveaux apprentissages en anticipant les obstacles prévisibles, remobiliser les acquis avant présentation au groupe classe Compléter, stabiliser ou enrichir les acquis initiés en classe: apprendre à mémoriser, à organiser ses recherches, aider à maîtriser des connaissances encore fragiles, par le recours à des situations nouvelles Donner du sens aux apprentissages dans divers domaines: activités prévues dans le projet décole renforce, élargir les pratiques culturelles, artistiques, linguistiques, sportives

19 Quelle articulation avec la classe ? Points de vigilance APC couvrent un champ plus large que lAP Pour la réussite de tous, importance de: Viser pour chacun la maîtrise des contenus des programmes Tisser des liens avec le travail mené dans la classe et lors des années précédentes Travailler autant lanticipation des obstacles les plus probables qui se poseront aux élèves pour accéder aux apprentissages que la réponse à des difficultés constatées Nécessaire articulation avec les autres modalités daide aux élèves : aides spécialisées, maîtres supplémentaires…

20 Quelle articulation avec la classe ? Dérives à éviter Omettre de sinformer du travail mené en APC par ses collègues Ne pas articuler les objectifs visés et le travail réalisé au sein du cycle considéré Vouloir tout mener de front avec les mêmes groupes restreints

21 Lorganisation et la mise en oeuvre 36h annuelles pour chaque enseignant Groupes restreints Plages horaires laissées à linitiative de léquipe enseignante Organisation générale APC arrêtée chaque année par IEN sur proposition du conseil des maîtres, précisant: Organisation hebdomadaire des activités Leur répartition annuelle Le contenu des activités mises en œuvre Les dispositions relatives à cette organisation sont présentées chaque année au conseil décole

22 Lorganisation et la mise en oeuvre Points de vigilance Inscrit dans le projet décole, le projet dorganisation et de mise en œuvre des APC est le fruit dune réflexion collective de léquipe pédagogique de lécole. Présenter les APC et leurs enjeux lors des réunions de parents délèves Dialoguer régulièrement avec les parents pour les informer de la révision de linscription de leur enfant sur la liste des participants aux APC, de lévolution

23 Lorganisation et la mise en oeuvre POINTS DE VIGILANCE Sautoriser de la souplesse dans la mise en œuvre 36h dAPC ne signifient pas 1h par semaine : possibilité de temps massés selon objectifs et contenus des activités. Ex: 2 X 45 sur 24 seamines; 4X 45 sur 12 semaines consécutives ou réparties. Maternelle: éviter les activités sur une durée trop longue Durée hebdomadaire ou annuelle nest pas fixée règlementairement

24 Lorganisation et la mise en oeuvre POINTS DE VIGILANCE Proposition pédagogique cohérente avec les besoins constatés pour chaque élève inscrit à une APC; apprécier les progrès réalisés et modifier lAPC si nécessaire Composition des groupes laissée au choix des enseignants, tous les choix sont possibles: élèves dune même classe, de classes différentes, dun même niveau, de niveaux différents, dun même cycle, de cycles différents Groupes évoluent sur des compositions, des durées, un calendrier et des espaces variables Cette réflexion préalable concernant les groupes facilitera lanalyse des progrès, la persistance des difficultés et lémergence de besoins nouveaux Plages horaires suffisamment longues pour assurer lefficacité pédagogique

25 Lorganisation et la mise en oeuvre POINTS DE VIGILANCE Rappel: Les plages horaires 24h denseignement hebdomadaire pour tous Plus possibilité dAPC Répartition sur 9 demi-journées 5h30 denseignement quotidien maximum avec ½ journée nexcédant pas 3h30 Pause méridienne 1h30 minimum APC peuvent être placées en en début ou fin de demi-journée Maternelle: placer la sieste sur le temps périscolaire et procéder à un accueil différé pour les enfants rentrant chez eux, organisation possible des APC laprès-midi Choix des plages horaires tient compte de lorganisation péri- éducative

26 Lorganisation et la mise en oeuvre Dérives à éviter Penser uniquement à une organisation dune heure par semaine et par enseignant Ne privilégier quune organisation enseignant dans sa classe Trop segmenter les plages horaires

27 Les acteurs et leurs responsabilités Tous les maîtres participent à la lorganisation et à la mise en œuvre Chaque enseignant recueille laccord écrit des parents des élèves qui participent aux APC et ltablissement de la liste des élèves inscrits APC obligation de service des enseignants qui sont responsables des élèves inscrits En fonction des types dactivités, les adultes auprès des élèves peuvent varier

28 Les acteurs et leurs responsabilités Points de vigilance Laide aux élèves qui éprouvent des difficultés dans leurs apprentissages est toujours dispensée par lenseignant habituel ou un autre enseignant du cycle ou de lécole …… Maternelle, assurer la stabilité des référents adultes et garantir la cohérence explicite dans la conduite des actions proposées et dans la manière dont ladulte sadresse à aux élèves Laccueil et la surveillance des élèves débutant 10 avant le début des cours matin et après-midi, aucune APC ne peut se dérouler pendant ce temps

29 Les acteurs et leurs responsabilités Le travail en équipe et laccompagnement Enseignants assurent en équipe lidentification des besoins des élèves, lorganisation des APC et leur articulation avec les autres moyens mis en œuvre pour aider les élèves dans le cadre du projet décole Temps consacré à ce travail à 24h

30 Les acteurs et leurs responsabilités Points de vigilance Marge importante dinitiative et de créativité pour organiser les APC Le conseil des maîtres sera attentif : Au respect de la pause méridienne Au caractère daccessibilité des APC, pour tous les élèves au cours de lannée scoalire A la pluralité et à ladaptation des propositions pédagogiques Articulation des APC avec les activités périscolaires

31 Les acteurs et leurs responsabilités Dérives à éviter Faire table rase de projets innovants déjà mis en place par les équipes pédagogiques et sétant avérés fructueux

32 Les partenaires et les activités périscolaires La collectivité territoriale est tenue informée de la répartition horaire des APC et des effectifs pris en charge dans chaque école Les communes peuvent mettre des intervenants extérieurs à disposition des équipes pédagogiques dans ce cadre. La coordination des objectifs de travail enseignants/ intervenants permet la cohérence du sispositif

33 Les partenaires et les activités périscolaires Points de vigilance Les plages horaires peuvent être différentes dun cycle à lautre: mieux utiliser le potentiel dintervenants, mieux répartir ou regrouper leurs interventions Possibilité de simultanéité des APC et des activités périscolaires avant ou après le temps obligatoire Rappel: temps périscolaire: temps de transport scolaire, accueil avant la classe, restauration, études surveillées, accompagnement scolaire, activités culturelles et sportives Enseignants et intervenants construisent en cohérence des objectifs de travail en cohérence et définissent des attitudes partagées; échanges autour des valeurs et des conceptions qui fondent les pratiques professionnelles des une et des autres. Eviter de varier les règles dans un même cadre

34 Ecole maternelle Les élèves dont la pratique langagière doit être renforcée Les élèves dont la fréquentation de lécrit sous toutes ses formes, notamment la littérature de jeunesse, est à développer

35 A lécole élémentaire Pour les élèves qui doivent apprendre à: mieux gérer leur activité lors dun travail personnel Acquérir des stratégies plus efficientes pour mémoriser, sorganiser, planifier une tâche Pour ceux qui ont besoin dêtre encouragés, de prendre confiance pour persévérer et dépasser les obstacles rencontrés;

36 A lécole élémentaire Aide au travail personnel APC utilisé pour mieux comprendre comment procéder pour rechercher une information ou se servir seul dun outil de référence (dictionnaire, ressources numériques…) Peut aussi consister à faire prendre conscience de ce quil doit faire pour réussir à réviser une leçon, une lecture, à mémoriser une poésie, des tables ou lorthographe lexicale dun mot

37 La participation aux APC requiert laccord des parents Le maître recueille laccord parents délèves concernés, dresse la liste des élèves qui vont bénéficier des APC Cette liste doit évoluer au cours de lannée en fonction de lémergence des besoins nouveaux ou des réussites avérées.


Télécharger ppt "Les Activités Pédagogiques Complémentaires Repères pour mettre en oeuvre."

Présentations similaires


Annonces Google