La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

2004-2010 : LAquitaine avec Vous Bilan des engagements de campagne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "2004-2010 : LAquitaine avec Vous Bilan des engagements de campagne."— Transcription de la présentation:

1 : LAquitaine avec Vous Bilan des engagements de campagne

2 1998 – 2010 : Une stratégie gagnante pour lAquitaine Chère Camarade, Cher Camarade, Notre parti vit un moment difficile depuis le résultat des élections européennes. Avec plus de 46% des voix, la gauche réalise néanmoins un score honorable en Aquitaine, marquant lattachement de nos concitoyens à nos valeurs. Face à des politiques nationales de conservatisme, les élections régionales constitueront un moment de reconquête à partir d'une équipe, d'un bilan et d'un projet régional. Ma première volonté sera de proposer un projet innovant et ambitieux pour notre région et ses habitants, et pour y parvenir, je souhaite que chacun de vous mapporte sa contribution. Nous pourrons nous appuyer sur un véritable bilan qui, je crois, sera un atout dans notre campagne. Après vous avoir rencontré dans les fédérations, je souhaite, avec les élus de la majorité régionale, partager ce bilan et en débattre avec vous. Depuis 1998, et notamment depuis 2004, lobjectif de la majorité régionale a été de réveiller une Aquitaine qui se satisfaisait trop de ses ressources naturelles (le pin, le vin, et le bassin), qui, même si elles constituent une chance, doivent être accompagnées par des politiques régionales innovantes. En dépit dun contexte national peu porteur nous avons entrepris de diversifier notre tissu industriel, nous avons créé des emplois qualifiés et durables, tout en préservant une qualité de vie unique et en développant de nouvelles solidarités. Lautoroute reliant Bordeaux à Pau est bientôt achevée. La LGV, au point mort en 1998, est désormais lancée. La politique en faveur du développement des TER a permis de rénover ou dacheter le matériel roulant et daugmenter le nombre de trains avec la mise en place du cadencement. Mettant en pratique nos engagements, nous avons réalisé un effort majeur dans les lycées et auprès des lycéens pour mieux préparer l'avenir. Aujourdhui, la Région donne la priorité à la formation, à la modernisation de lappareil industriel, à la recherche, à linnovation, au transfert de technologie. Elle ne sacrifie pas pour autant un aménagement équilibré des territoires ruraux comme urbains à travers ses politiques contractuelles. Bien entendu, lensemble de notre action est marquée par lobsession du développement durable auquel nous consacrons 44% du budget régional, en particulier grâce à un soutien constant au ferroviaire ou aux technologies de lenvironnement. Si le premier mandat a plutôt été consacré à une nécessaire remise à niveau de nos infrastructures et au désendettement du Conseil régional, le second aura permis dinscrire nos actions dans le cadre de la solidarité, de légalité des chances et du développement durable. Je sais lampleur des tâches qui nous attendent : emploi, santé, logement, pouvoir dachat, environnement, éducation… Je sais aussi que nous devrons agir dans un climat national marqué par la défiance envers les initiatives locales et même par une volonté de réduire linfluence des Régions. A nous, de mettre en œuvre, ensemble, les conditions de réussite de ce nouveau combat. Alain ROUSSET Président du Conseil régional dAquitaine

3 3 SOMMAIRE I – Le défi de linnovation, de la recherche, du développement industriel et de la création demplois : 1 - LAquitaine au service de lemploi Soutenir la recherche et luniversité pour favoriser les transferts de technologie et lattractivité LInnovation, moteur du développement économique Répondre aux besoins des entreprises Le développement dune économie touristique compétitive, innovante et solidaire 2 - LAquitaine au service de la formation professionnelle, de lapprentissage et de lorientation LAquitaine des métiers et de la formation professionnelle Aider les publics en difficulté à lobtention dune qualification II – Le défi de la solidarité et de légalité des chances : 1. La solidarité et la modernisation des équipements au service de léducation Le lycée numérique : un outil moderne au service de léducation Se battre pour légalité des chances Un logement pour nos jeunes Culture et sport accessibles à tous Faciliter la mobilité internationale 2. Exprimer la solidarité régionale à travers nos politiques Pour des transports accessibles à tous Permettre linsertion sociale par léconomie et développer lEconomie Sociale et Solidaire Lutter contre les discriminations Solidaires face aux aléas climatiques et conjoncturels

4 4 SOMMAIRE III – Le défi de laménagement des territoires et du développement durable : 1. Rattraper le retard en matière de grandes infrastructures Une politique volontaire et ambitieuse pour le développement des TER Un engagement massif pour le développement du ferroviaire 2. LEco-région Aquitaine : le défi dun aménagement durable de nos territoires Pays et agglomérations : un bilan positif de la politique de développement territorial Pour une agriculture organisée autour de filières de qualité respectueuses de lenvironnement Préserver les espaces maritimes et fluviaux grâce à des activités halieutiques durables Préserver les espaces naturels Une engagement fort pour lenvironnement et la lutte contre les gaz à effet de serre IV- Préparer lAquitaine aux grands défis de demain CPER, SRADDT, SRDE, SRIT : La volonté de la majorité régionale est de voir plus loin pour lAquitaine et de se préparer aux grands défis de demain. Annexe : La Région, cest quoi ?

5 5 En 1998, le développement économique manque dune politique volontariste, danticipation et de cohésion pour lensemble du territoire. Le considérable déficit en matière dinfrastructures notamment routières, nest pas propice à engager les acteurs dans une dynamique positive. LAquitaine forme trois fois moins dingénieurs que Toulouse, les grands centres de recherche sont localisés dans dautres régions et lattractivité des investissements internationaux est très faible. Lemploi est donc naturellement devenu la première des priorités du Conseil régional autour de trois piliers : Compétences, Territoires, Mixité. Aujourdhui, la Région assure pleinement son rôle danimateur régional du développement économique. Elle met en œuvre au quotidien une stratégie offensive pour relever le défi du développement industriel, de ladaptation de notre industrie aux mutations internationales et de la création demplois pérennes pour tous les aquitains. Elle privilégie la Recherche et lInnovation pour doter lAquitaine de domaines dexcellences à rayonnement international, facteurs dattractivité et de créativité. LAquitaine est ainsi la 1ère Région française pour ses dépenses en matières de recherche et innovation (9% du budget) et se place parmi le peloton de tête des Régions pour le nombre de créations dentreprises. Les entreprises industrielles, quel que soit le secteur dactivité, y ont mieux progressé ou résisté quau niveau national. La volonté de la région est à la fois de sappuyer sur les grandes filières de lAquitaine telles que laéronautique, le laser, le bois, le vin, la santé, le tourisme, lagriculture ou lagroalimentaire mais aussi de consolider et diversifier lactivité économique de chaque bassin demplois. Cette politique se met en place dans un esprit de concertation, avec lensemble des acteurs économiques, des collectivités et pour chaque entreprise dAquitaine. En investissant massivement dans lensemble des maillons de la chaîne de la création de richesse économique depuis la recherche jusquà lemploi, lAquitaine sest dotée de capacités dingénierie et dexpertise qui lui permettent danticiper les mutations de léconomie et de réagir aux aléas conjoncturels. Innovation, Recherche, Développement industriel, Création demplois Les défis de linnovation, de la recherche, du développement industriel et de la création demplois

6 6 1- LAquitaine au service de lemploi Soutenir la recherche et luniversité pour favoriser les transferts de technologie et lattractivité Avec la volonté que chaque grand secteur économique aquitain bénéficie en amont dune recherche dexcellence, une politique de filières et de projets est mise en oeuvre : matériaux, systèmes embarqués, neurosciences, laser-optique, agro-alimentaire, vigne et vin. Lobjectif est dinciter les chercheurs à sunir autour de « grands projets » communs, à mutualiser leurs moyens, dans une démarche inter-disciplinaire, en tenant compte des préoccupations des entreprises. Parmi les outils que la région met en œuvre, on peut noter : Lappel à projet annuel et linvestissement dans les bâtiments de nouveaux laboratoires. Laccueil de nouveaux chercheurs et de jeunes équipes de recherche ; La création de « cellules de transfert » dans les laboratoires de recherche et de lagence de valorisation Aquitaine Valo, pour ouvrir le monde de la recherche au monde économique ; Le soutien au transfert de technologie afin de rapprocher recherche académique et industrie (soutien aux projets de R&D portés par des entreprises en collaboration avec des laboratoires publics de recherche ou des centres technologiques ; aide aux structures dinterface ; incitation à laccueil de doctorants dans les entreprises ). - Création de lInstitut Scientifique de la Vigne et du Vin (ISVV) : étendu sur plus de m², lISVV a pour vocation de mettre la recherche et linnovation au service du vin.. - Création dun pôle européen autour des neurosciences engagé dans laménagement dun neurocampus, projet de 60 millions deuros. - Développement dun pôle STIC (Sciences et Technologies de lInformation et de la Communication) avec larrivée de lINRIA ou encore les lasers avec larrivée de lInstitut dOptique IOES (Institut Supérieur dOptique) dont lécole dingénieur sera opérationnelle en Innovation, Recherche, Développement industriel, Création demplois à retenir…

7 7 LInnovation, moteur du développement économique La mondialisation et les nouveaux modes de consommation imposent de concevoir les activités et les métiers de demain. La créativité, le design et linnovation doivent servir de réservoir aux entreprises pour quelles renouvellent leurs produits, maintiennent leur compétitivité et garantissent ainsi la pérennité des emplois. La région a mis en place une politique volontaire pour favoriser lémergence dactivités innovantes. Les aides attribuées par la région pour accompagner la recherche et le développement des entreprises sont ainsi passées de en 2004 à 8 millions deuros en Sur les 392 millions deuros de fonds FEDER alloués par lUnion européenne au titre de lobjectif "compétitivité régionale et emploi", la Région Aquitaine sest vue confier la gestion directe de lobjectif « innovation », doté de 172 M. En 2009, la Région va engager près de 9% de son budget pour la recherche, le transfert de technologie et linnovation (y compris actions collectives, environnement et fonds propres) alors que les autres régions françaises y consacrent en moyenne 3,5%. - Création en 2005 de lagence régionale de linnovation : Innovalis Aquitaine, réseau de 220 industriels, chercheurs ou institutionnels ; 300 projets innovants relatifs à des produits ou des procédés suivis chaque année. - Labellisation de quatre pôles de compétitivité qui réunissent la recherche, la formation et les entreprises pour construire lavenir des filières : Aerospace Valley (aéronautique), Prodinnov (agrolimentaire et santé) Xylofutur (filière bois) et Route des lasers (optique). D'autres pôles régionaux se structurent : construction durable, énergie, vin, glisse... - Développement de 6 technopôles sur tout le territoire Aquitain pour accueillir et accompagner la création dentreprises innovantes : Hélioparc à Pau, Izarbel à bidart, Montesquieu à Martillac, Agropole à Agen, Bordeaux Unitec à Pessac et Bordeaux Technowest à Mérignac. Innovation, Recherche, Développement industriel, Création demplois à retenir…

8 8 Répondre aux besoins des entreprises Parce que le secteur de léconomie et des entreprises recouvrent des réalités diverses, nous avons développé un panel dinterventions adaptées à la réalité et aux besoins de nos entreprises. Ce mandat aura été marqué par les nombreuses actions menées en direction des artisans, des TPE et des PME, à tous les stades de leur vie : création, développement, transmission. Cette politique de modernisation du tissu dentreprises a le souci de mettre en œuvre et dadapter des aides ciblées (aides à linvestissement immobilier, matériel et immatériel, aide à lexport, aide au conseil…), modulées en fonction de la création demplois, de la valorisation des savoir-faire et richesses de nos territoires, de limpact sur laménagement du territoire et sur lenvironnement et du caractère innovant des projets. Afin de rendre nos entreprises moins sensibles aux décisions de groupes financiers internationaux par le renforcement de leurs fonds propres essentiels à leur développement, le Région a soutenu le développement dune offre en capital risque régionale : 21 millions deuros ont ainsi été engagés par la région depuis 1998 qui ont permis de mobiliser plus de 500 millions deuros de capitaux vers nos entreprises. Le développement économique de lAquitaine doit se fonder sur la connaissance, linnovation, et lanticipation des mutations socio- économiques. Les éco-technologies et les énergies renouvelables doivent ainsi porter les emplois de demain par le développement de compétences et dun tissu dentreprises dans ces domaines. La « croissance verte » est désormais lun des nouveaux défi de léconomie dAquitaine. Innovation, Recherche, Développement industriel, Création demplois - Mise en oeuvre dun Plan de transmission et reprise dentreprises pour accompagner les entreprises qui vont changer de mains dans les quinze prochaines années et sauvegarder les emplois et les savoir-faire : emplois ont été sauvegardés avec un investissement de la région de 13 millions deuros depuis Plan de soutien à lartisanat et aux très petites entreprises (TPE) en lien avec le réseau des chambres des métiers et de lartisanat : des actions spécifiques viennent dêtre adoptées en 2009 pour soutenir les mutations économiques de 4 filières : la viande, le bâtiment, lartisanat dart et les services à la personne. à retenir…

9 9 Répondre aux besoins des entreprises (suite) La stratégie de développement industriel est basée sur le lien entre grands groupes et PME pour passer dune logique de sous- traitance à une logique de co-traitance. La création de lAgence Aquitaine de Développement industriel (2ADI) a permis daccompagner les initiatives collectives qui émanent des acteurs du territoire et de mener un travail de fond pour la structuration des filières. Son action met laccent sur lappui à lingénierie des projets et laccompagnement des territoires et des entreprises en difficultés. Cette politique dynamique et active en faveur du développement économique et industriel a permis à notre Région daméliorer ses performances et de placer lAquitaine dans le peloton de tête des régions françaises pour la création et la transmission dentreprises. Aujourdhui, la Région Aquitaine peut senorgueillir daccueillir des chercheurs de renommée internationale, de construire collectivement de grandes filières industrielles et dinvestir pour les emplois de demain. Pour accompagner cette politique en faveur de lentreprise, la priorité est aujourdhui de former de une main dœuvre qualifiée qui réponde aux besoins des entreprises, et dorienter les formations vers des secteurs porteurs de notre économie. - LAquitaine se situe au 4 ème rang pour le taux de création dentreprises (nombre de créations rapportées au stock dentreprises) juste derrière lÎle de France, Provence-Alpes-Côte dAzur et Rhônes- Alpes. - En 2007, elle a été la première région de France à voir le taux de reprises dentreprises repartir à la hausse. - Le projet dusine de Turbomeca, à Bordes (64) représente le plus grand chantier français de lutte contre les délocalisations. Plus quun projet dentreprise, cette action est née de la volonté du territoire, en associant les sous-traitants, les jeunes en recherche demploi… La région a mobilisé 18 M pour accompagner un investissement industriel de plus de 100 M. Innovation, Recherche, Développement industriel, Création demplois à retenir…

10 10 Le développement dune économie touristique compétitive, innovante et solidaire La réussite de léconomie touristique tient à lattrait des clientèles pour des espaces naturels remarquables, un littoral incomparable et préservé, une montagne sauvage, des villes au patrimoine exceptionnel, des villages pittoresques et des sites classés à lUNESCO. Mais elle est aussi le résultat dune offre diversifiée qui sappuie sur un travail de qualité. Les entreprises Aquitaines, soutenues par une volonté régionale forte, se sont largement investies dans des démarches qualité, que ce soit sur les produits du terroir, comme loenotourisme, sur le service et sur laccueil offerts ou sur la préservation de lenvironnement. Lesprit dinnovation des entreprises touristiques régionales dans les domaines du vélo, de la glisse, du thermalisme et de la remise en forme permet à ce secteur dactivité de conforter ses positions. Pour renforcer encore la compétitivité des entreprises et leur créativité, la Région Aquitaine a construit son action politique en concertation avec les professionnels du tourisme aquitain selon 4 objectifs : moderniser et structurer loffre de services touristiques accompagner les opérateurs dans leurs projets apporter des solutions de financements des investissements les plus adaptées améliorer les conditions de recrutement et la qualification. Innovation, Recherche, Développement industriel, Création demplois - 5ème région française pour la fréquentation touristique : 70 millions de nuitées, 7% du PIB régional, 6,3 milliards deuros de consommation touristique intérieure emplois directs et indirects dont emplois directs (6% de lemploi salarié aquitain) - Une richesse touristique diverse : 260 km de littoral atlantique, le Parc national des Pyrénées, les Parcs naturels régionaux des Landes de Gascogne et du Périgord-Limousin, le Pays Basque, le Périgord, le Bassin dArcachon, les vignobles de Bordeaux, cinq sites classés au Patrimoine mondial de lUnesco : Bordeaux, Blaye, la Vallée de la Vézère, berceau de lhumanité (les Eyzies, la grotte de Lascaux...), Saint-Emilion, les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle… - 1ère région thermale française ( curistes en 2008, 12 stations thermales régionales - 1ère région européenne pour la filière glisse (125 spots répartis sur le littoral, implantation des plus grandes marques de surfwear : Quicksilver, Billabong, Ripcurl, Oxbow, Volcom, ONeill…). à retenir…

11 11 2- LAquitaine au service, de la formation professionnelle, de lapprentissage et de lorientation La loi du 13 août 2004 a élargi les compétences de la Région en la plaçant comme acteur central de la politique de formation professionnelle et de lapprentissage. Cela lui permet de mener une politique active et solidaire en direction des demandeurs demploi. Le Plan régional de Développement des Formations professionnelles (PRDFP) adopté en 2008 est parmi les actes fondamentaux de la Région en matière de formation et déducation. Il définit les objectifs et les lignes dactions de lAquitaine pour la formation professionnelle. De loutil de formation initiale que représentent les lycées à la formation professionnelle continue en passant par lapprentissage, le Conseil régional dAquitaine est un acteur essentiel du développement des compétences. Pour que la décentralisation soit achevée dans ce domaine, il reste une étape à franchir : la création dun véritable service public régional de lorientation et de la formation professionnelle pour donner plus de cohérence aux dispositifs existants et offrir plus defficacité aux salariés et aux entreprises. La Région Aquitaine a dores et déjà impulsé ce changement de comportement des acteurs en créant lagence Aquitaine Cap Métiers et en obtenant ladhésion de tous : Etat, entreprises, professionnels de lorientation et de la formation, partenaires sociaux, etc. LAquitaine des métiers et de la formation professionnelle La formation professionnelle est un outil fondamental dans la lutte régionale pour lemploi. Lintervention de la Région en matière de formation professionnelle est essentiellement destinée aux jeunes et aux demandeurs demploi. En 2009, le Conseil régional dAquitaine a mobilisé un budget de plus de 200 millions deuros pour la formation professionnelle et lapprentissage et de 46 millions deuros pour la prise en charge du financement des formations paramédicales et sociales. Innovation, Recherche, Développement industriel, Création demplois

12 12 Ladoption du PRDF a donné les moyens dune orientation choisie, a développé laccès à la certification et à la qualification, a contribué à sécuriser les parcours professionnels, a mis en place des dispositifs réactifs et adaptables aux besoins de léconomie et a agit avec et sur les territoires dans lesprit dune gouvernance partagée et pilotée. Parmi les actions marquantes on notera : la signature de 14 contrats dobjectifs (Région, Etat, branches professionnelles) pour mieux orienter loffre de formation régionale aux besoins identifiés des acteurs économiques dans des domaines aussi variés que le BTP, les industries alimentaires, la forêt et le bois, le transport et la logistique, lautomobile, la propreté et les services associés, laide à domicile et les emplois familiaux, lhôtellerie–restauration et du tourisme… la mise en place dun fonds social daide aux apprentis ( par an) afin daider les plus modestes ; la gratuité depuis 2006 de la formation des étudiants aide-soignants (dont beaucoup sont bénéficiaires du RMI) a permis doffrir des perspectives demplois inédites puisque le taux daccès à lemploi pour les diplômés est proche de 100%. Elle bénéficie à personnes chaque année. la suppression de la taxe sur les permis de conduire au 1 er février 2009 va favoriser la mobilité des jeunes et des chercheurs demplois, le permis de conduire étant souvent une condition daccès à lemploi, y compris les emplois saisonniers qui leurs permettent de financer une partie de leurs études. - Entre 2004 et 2008, le nombre dapprentis a progressé de 20 % ( de en 2005 à en 2008) - Avec la création de lagence régionale Aquitaine Cap Métiers, premier maillon dun véritable service public régional de lorientation et de lemploi, notre Région se dote dun outil pour informer et sensibiliser les publics à la réalité des métiers et dêtre un point dappui aux entreprises et aux professionnels de la formation professionnelle. - La prime versée aux apprentis pour le transport, lhébergement et la restauration bénéficie à jeunes qui voient laccès aux formations et aux compétences facilité. - La prise en charge des formations sanitaires et sociales permet loctroi dune bourse sur critères sociaux. En 2009, ces bourses étaient dun montant de 6,3 millions deuros. Innovation, Recherche, Développement industriel, Création demplois à retenir…

13 13 Aider les publics en difficulté à lobtention dune qualification La Région a souhaité porter une attention particulière en direction des publics en difficulté à travers des actions diversifiées facilitant leur insertion économique et sociale des publics et l'acquisition de nouvelles compétences et d'une qualification : - le Revenu Social de Formation mis en place en 2009 par le Conseil Régional dAquitaine offre désormais une rémunération à tous les stagiaires de la formation professionnelle même sils nont pas travaillé auparavant alors que seule une partie des stagiaires de la formation professionnelle non indemnisés pouvaient jusque là disposer dune indemnité prévue par le code du travail. Cette extension devrait concerner personnes chaque année dont principalement des jeunes accompagnés par le réseau des missions locales aquitains ont bénéficié daides individuelles à la qualification ou dun chèque reclassement et développement de lemploi en faveur de la réinsertion des salariés à la suite dun licenciement économique. 70% ont accédé à un emploi dans les 6 mois ; -La convention avec l'AGEFIPH favorise une meilleure insertion professionnelle des travailleurs handicapés : aménagements pédagogiques pour 274 apprentis handicapés et stagiaires de la formation professionnelles. Développement de lapprentissage et doutils adaptés de formation professionnelle, aide au développement des qualifications y compris pour les publics les plus en difficulté dinsertion, développement dun service public régional de lorientation et de la formation professionnelle : la Région offre la possibilité à chaque Aquitain de se former tout au long de la vie pour mieux sécuriser les parcours professionnels et mieux répondre aux besoins des entreprises. Innovation, Recherche, Développement industriel, Création demplois

14 14 La jeunesse est au cœur de la créativité de notre région. Par les moyens que nous lui accordons, elle préfigure lAquitaine de demain. Elle est la clé de notre dynamisme, de notre capacité à innover et à construire lavenir. Dans ce domaine plus que dans dautres, les élus de la majorité ont voulu que la solidarité régionale sexprime pleinement en mettant légalité des chances au premier plan des préoccupations. Dans un soucis déquité la Région a souhaité aider les familles à la prise en charge des coûts liés à lenseignement, permettre aux lycéens et aux étudiants daccéder plus facilement à un logement, aux études supérieures ou les aider à découvrir dautres Pays, améliorer la maîtrise des langues étrangères et faciliter laccès à la culture. Tels ont été les grands axes de laction régionale pour préparer notre jeunesse à sinsérer de manière efficace dans la vie active. Solidarité, Egalité des chances Le défi de la solidarité et de l'égalité des chances - Avec un budget « éducation et formation » de plus de 400 millions deuros, le Conseil Régional a sous sa responsabilité lycéens dont dans lenseignement professionnel, apprentis, stagiaires de la formation professionnelle, élèves des formations sanitaires et sociales, stagiaires de lAFPA et salariés. - Les effectifs étudiants en Aquitaine se sont accrus de 4,5% entre 2003 et 2008 alors quils ne progressent que de 0,8% pour lensemble de la France métropolitaine. à retenir…

15 15 1- La solidarité et la modernisation des équipements au service de léducation Le lycée numérique : un outil moderne au service de léducation Le Conseil régional a la responsabilité de la construction des lycées, des établissements déducation spéciale et des lycées professionnels maritimes, de leur fonctionnement, de leur équipement mais aussi depuis janvier 2005 de laccueil, de la restauration et de lhébergement des lycéens. Cest lun de ses domaines majeurs dintervention qui aura mobilisé 1,750 milliards deuros dinvestissements entre 2000 et Depuis janvier 2008, lintégration de plus de 2800 agents techniciens ouvriers spécialisés (TOS) a permis de réaliser un effort important de déprécarisation des emplois, de formation des personnels et damélioration des conditions de travail dans les lycées. - Le Plan Pluriannuel dInvestissement n°3 ( , 750 millions deuros) a permis de réaliser un véritable saut qualitatif vers « le lycée numérique ». - Le lancement du P.P.I n° 4 ( , 1 milliard dEuros) va permettre de poursuivre la modernisation et lamélioration de la qualité des lycées et de faire face aux nouveaux défis technologiques. Pour offrir à nos jeunes les meilleures conditions de la réussite. Solidarité, Egalité des chances à retenir…

16 16 Se battre pour légalité des chances Depuis 2001, le dispositif « Coup dPouce Aide au 1er équipement professionnel » apporte une aide aux lycéens des filières professionnelles et technologiques, souvent issus de milieux modestes, pour lachat de la « caisse à outils ». Ce dispositif a été complété par « Coup dPouce Aide à la scolarité » pour aider les familles dont lenfant est inscrit pour la première fois en 1ère année dans un lycée dAquitaine. Les familles les plus modestes bénéficient ainsi de la gratuité des livres. En 2008, sest ajouté le volet « Coup dPouce Aide à la mobilité » afin daider les lycéens suivant une formation rare (présente dans moins de cinq fois dans des établissements publics en aquitaine) et se trouvant éloignée de plus de 50 km de son domicile. Pour la rentrée 2009, le dispositif « Coup dPouce culture » est mis en place afin de favoriser laccès à la culture. Sous forme dun chéquier dune valeur totale de 40 remis aux lycéens inscrits pour la première fois en première année dans un lycée et dont la famille est bénéficiaire de lARS, cette nouvelle déclinaison du dispositif coup dpouce va permettre un meilleur accès aux livres et à la culture audio-visuelle. - Aide à léquipement du premier équipement professionnel, aide à la scolarité vers la gratuité, aide à la mobilité ou à laccès à la culture, le dispositif Coup dPouce aide chaque année lycéens et favorise légal accès pour tous à léducation et la culture quelque que soit le niveau social dorigine. Une politique plus juste pour donner les mêmes chances de réussite à nos jeunes - Créé en 2008, « Declic » met à disposition des élèves internes ou des lycéens momentanément éloignés de leur établissement les moyens daccéder à des outils et des ressources pédagogiques sur internet pour les aider dans leur travail personnel. Cette mesure en faveur de la réduction de la fracture numérique a bénéficié à élèves dont internes répartis dans 39 établissements. - Grâce à un plan systématique dinformation et un appui financier pour la gratuité de cours préparatoire aux concours dentrée aux grandes écoles, la Région Aquitaine favorise laccès des lycéens aux études supérieures. En partenariat avec Sciences Po Bordeaux, « je le peux parce que je le veux » offre une aide à ceux qui nen ont pas socialement ou géographiquement les moyens daccéder à une formation supérieure. Solidarité, Egalité des chances à retenir…

17 17 Un logement pour nos jeunes Parce que le logement est une des conditions de la réussite pour les étudiants, le conseil régional a décidé de porter un effort particulier dans ce domaine. Après avoir rénové lensemble des résidences lycéennes sur le premier mandat, un programme ambitieux de construction et de rénovation de logements pour les étudiants a été lancé. Avec 10,7 logements sociaux pour 100 étudiants, lAquitaine sera en 2010 la première Région de plus de étudiants la mieux dotée de France. En 2008 et 2009, le 1/3 des logements étudiants neufs en France auront été construit en Aquitaine grâce à laide de la Région. Culture et sport accessibles par tous Le budget consacré aux sports a progressé de plus de 50% entre 2004 et 2009 avec pour préoccupation que les équipements sportifs dont la région accompagne le financement puissent bénéficier aux jeunes et aux lycéens. La politique sportive sarticule autour de trois volets : aménagement et animation, éducation et engagement citoyen (formation des bénévoles, soutien au sport scolaire), promotion et rayonnement de lAquitaine (aide au sport de haut niveau). Au delà des aides aux manifestations ou associations culturelles, la Région agit pour un meilleur accès des jeunes à la culture, pour une valorisation du patrimoine, soutient les pôles régionaux de développement culturel ainsi que lensemble de la chaîne du livre, du cinéma de proximité et contribue au développement des langues régionales : institut Occitan créé en 2006, participation à loffice public de la langue Basque en 2005, création de lAmassada en 2006 en faveur du développement de la langue Occitane. - Lancement de la construction de plus de 3000 nouveaux logements et livraison en 2008 de 1000 nouvelles places en résidences étudiantes soit un tiers des mises sur le marché au niveau national. - Mise en œuvre dun programme de 23,6 millions deuros pour la réhabilitation des cités universitaires. - Mise en place du dispositif de garantie locative «Clé aquitaine» depuis 2006 pour aider à la prise en charge des frais daccession à un logement locatif et en 2009 dun dispositif daides à lhébergement des stagiaires de la formation professionnelle. - Depuis 10 ans, le Festival des Lycéens et des apprentis valorise les initiatives de la jeunesse dans des domaines très variés : danse, théâtre, sciences, sports, débats, écriture, vidéos… Solidarité, Egalité des chances à retenir…

18 18 Faciliter la mobilité internationale La mobilité internationale est un atout pour la jeunesse. Elle participe à une meilleure compréhension du monde et devient le fondement dune citoyenneté européenne et mondiale. Cest également un moyen efficace de conforter lapprentissage dune langue étrangère. La région Aquitaine a donc développé un programme de mobilité internationale pour faciliter laccès aux jeunes à des stages ou des séjours linguistiques à létranger, quils soient lycéens, apprentis, stagiaires de la formation professionnelle ou étudiants. Cette politique régionale associant étroitement la mobilité européenne et internationale avec lapprentissage des langues offre aux jeunes Aquitains les meilleurs atouts pour leur insertion professionnelle et leur épanouissement personnels. Un budget de 5,5 millions deuros permet à jeunes de partir à létranger chaque année. 2- Exprimer la solidarité régionale à travers nos politiques Permettre à tous les aquitains, quel que soit leur niveau de revenu ou leur position sociale de pouvoir se déplacer, de trouver un emploi, de créer son activité, permettre à la solidarité régionale de pouvoir sexprimer face aux aléas climatiques ou sanitaires, telle sont les ambitions dune Aquitaine qui se veut partenaire de la vie des aquitains au quotidien. Pour des transports accessibles à tous Mise en place du système MODALIS qui offre la multimodalité TER Aquitaine/tram-bus de la CUB à un tarif attractif grâce à un accord entre le Conseil régional dAquitaine, le Conseil général de la Gironde et la Communauté urbaine de Bordeaux ; Poursuite de la Carte Aquitaine Etudiant qui offre 50% de réduction aux moins de 26 ans ; La formule « sésame aquitaine mobilité Emploi » offre, depuis le 1er septembre 2005, 24 trajets gratuits soit 12 allers-retours par an sur les liaisons ferroviaires et routières régionales TER Aquitaine pour les demandeurs demploi et les personnes les plus démunies. Solidarité, Egalité des chances

19 19 Permettre linsertion sociale par léconomie et développer lEconomie Sociale et Solidaire La Région réintègre les personnes les plus éloignées du marché du travail en développant une collaboration étroite avec le tissu associatif Aquitain très dynamique (partenariat avec France Active pour accorder des avances remboursables à 0% sans garantie et avec le Crédit Coopératif pour louverture du Livret Agir - Aquitaine Active rémunéré au taux du livret A). Lutter contre les discriminations Création dune commission régionale de lutte contre les discriminations. Soutien à la coordination pour la décristallisation des pensions de retraites des anciens combattants étrangers des ex colonies françaises. Soutien aux structures œuvrant pour le droit des femmes, contre les comportements et les violences sexistes. La lutte contre les discriminations concerne également les personnes handicapées ou à mobilité réduite. Depuis 2004, la région oeuvre pour l'insertion dans l'emploi de ces personnes à travers les conventions d'objectifs et de moyens avec les branches professionnelles, à travers une convention avec l'AGEFIPH pour améliorer les conditions d'accueil en matière d'apprentissage ou de formation professionnelle mais aussi à travers les politiques d'aménagement du territoire en finançant l'accessibilité des lieux ou des bâtiments publics. Solidaires face aux aléas climatiques et conjoncturels : Plan de crise en faveur de la filière vitivinicole (3,7 M), défense de la profession ostréicole au gré de chaque épizooties ; aide aux arboriculteurs, aides aux collectivités après la pollution du prestige, plan de solidarité et de reconstruction après la tempête Klaus (31 M) ou plus récemment plan de relance contre la crise. Autant dactions menées par le Conseil régional pour venir en aide aux professionnels et préserver les activités, les productions et les emplois. Solidarité, Egalité des chances

20 20 A travers la politique des Pays, des agglomérations ou des villes, à travers sa politique agricole qui participe assurément à laménagement du monde rural, mais aussi à travers une politique de structuration de loffre touristique et de préservation des patrimoines naturels et culturels, ou une volonté forte de développer le ferroviaire et lintermodalité des transports, le Conseil régional participe depuis 1998 et à fortiori depuis 2004 à un aménagement équilibré, harmonieux et durable de son territoire. La Région Aquitaine peut dailleurs senorgueillir aujourdhui de consacrer 44% de son du budget au service du développement durable. Pour le bien être des aquitains et des générations futures. 1- Rattraper le retard en matière de grandes infrastructures De 1998 à 2004, il était nécessaire de rattraper les retards en matière dinfrastructures routières préjudiciables au développement du territoire et des agglomérations dAquitaine. Ce travail mené en concertation avec les départements a permis de formaliser un volet routier dans le Contrat de Plan Etat-Région (CPER ) poursuivit jusquen Le « Pacte Aquitain » aura permis notamment de définir un maillage routier secondaire cohérent et de prioriser les opérations. Parmi les projets les plus marquants, on notera la signature du contrat de concession de lautoroute Bordeaux-Pau (A65) fin 2006 pour une livraison prévue en 2011, lengagement du projet de mise à 2x3 voies de lA63 entre Salles (33) et Saint-Geours de Maremne (40) pour une livraison prévue en 2012 ou les aménagement routiers de la RN 21, de la RN 89 ou de la RN 113. Dans la logique du développement durable, lintermodalité des transports et le développement du ferroviaire sont désormais au cœur de la politique régionale des transports. Une politique confortée par les aménagements du port de Bayonne, propriété du Conseil régional depuis le 1 er janvier Territoires et Développement durable Le défi de l'aménagement des territoires et du développement durable

21 21 Une politique volontaire et ambitieuse pour le développement des TER Le programme de rénovation des gares TER va permettre de rénover les principales gares dAquitaine dici En 2008, la première étape du cadencement (trains à horaires fixes et réguliers et optimisation des correspondances) sur le réseau situé au sud-ouest de Bordeaux a permis daugmenter loffre de TER et daméliorer le service public rendu aux Aquitains. Le Conseil régional sest également engagé (hors compétence) dans la régénération des voies pour améliorer les conditions de circulation des TER (ceinture de la CUB, Pau-Dax, Pau-Oloron, Bayonne-st-Jean-Pied-de-Port, Libourne- Bergerac-Sarlat, Périgueux-Agen, Bordeaux-Langon) pour permettre aux TER de circuler à des vitesses normales et de garantir un transport rapide aux usagers. - Depuis 2004, 100 circulations supplémentaires, 40% de voyageurs en plus et la totalité des rames neuves ou rénovées en entre et 2008, la fréquentation des TER a augmenté de 44% contre 39,1% pour l'ensemble du trafic TER national millions deuros ont déjà été dépensés pour financer les études et les travaux de la section Tours- Bordeaux de la ligne à grande vitesse, et 2 milliards deuros seront dépensés pour le ferroviaire dont par exemple 600 millions deuros pour la construction de la LGV, 400 millions deuros pour lachat de matériel neuf pour les TER ou 100 millions deuros pour la régénération des voies et lamélioration des conditions de circulation des trains. Territoires et Développement durable à retenir…

22 22 Un engagement massif pour le développement du ferroviaire Achèvement de la première phase des travaux permettant de supprimer le bouchon ferroviaire de Bordeaux Lancement des travaux pour la réouverture de la ligne Pau-Canfranc avec la prise en charge des 43 M nécessaires à la régénération de la voie entre Oloron et Bedous. Dans le cadre des lois de décentralisation daoût 2004, transfert du port de Bayonne à la Région et de laéroport de Pau-Pyrénées à un syndicat mixte dont la Région est un des partenaires principaux avec pour objectif de développer lintermodalité avec le fer. Lancement du projet dautoroute ferroviaire en partenariat avec la communauté dEuskadi avec pour objectif de faire basculer poids lourds par an vers le fer (12 millions de tonnes de marchandises). - LGV SEA : lAquitaine sest engagée pour 600 millions deuros (36% de la part des collectivités, soit la moitié de son budget annuel et 18 mois du budget dinvestissement) et à déjà dépensé plus de 90 millions deuros pour le financement des études, la protection phonique et les travaux. - Lancement des travaux pour la réouverture de la ligne Pau-Canfranc avec la prise en charge des 43 millions deuros nécessaires à la régénération de la voie entre Oloron et Bedous. 728 M au total ont été négociés pour le développement du ferroviaire et le report modal dans le CPER dont 195 M du Conseil Régional dAquitaine. Territoires et Développement durable à retenir…

23 LEco-région Aquitaine : le défi dun aménagement durable de nos territoires La géographie de lAquitaine, ses terroirs, ses paysages, ses lacs, ses rivières, son littoral ou son arrière pays en font une Région naturellement riche et attractive. Cest notamment grâce à ces atouts quune économie touristique importante a pu se développer, génératrice de richesses pour le développement de nos territoires. Pour autant, notre Région néchappe pas aux difficultés : phénomène de littoralisation de la population qui créée une forte pression foncière sur le littoral, problèmes du développement des zones rurales en raison de la raréfaction des services et des commerces, ou problèmes liés à la préservation de lenvironnement ont fait de nos politiques daménagement du territoire une source innovante de solutions. A travers ses politiques contractuelles en direction des territoires, en développant une politique agricole partagée par la profession respectueuse de lenvironnement ou en sengageant pour la protection et la valorisant de notre patrimoine naturel, le Conseil régional a tracé la route de lAquitaine durable. Pays et agglomérations : un bilan positif de la politique de développement territorial Après un bilan très positif de la première génération de sa politique contractuelle en direction des territoires qui a permis la réalisation de nombreux projets structurants, la Région, attachée à une politique de développement solidaire des territoires, a proposé en 2006 un nouveau dispositif de contractualisation avec les 26 pays et les 7 agglomérations dAquitaine, quand lEtat a choisi de son côté de se désengager totalement... Il est recentré sur léconomie, le logement (patrimoine locatif des communes rurales, priorité aux jeunes et aux saisonniers) et les services (soutien aux maisons de services publics, accès aux TIC, grands projets hauts débit sur les territoires, appui aux équipements culturels et sportifs de proximité) pour mieux répondre aux besoins des Aquitains. Territoires et Développement durable

24 24 Les crédits dédiés à la politique de la ville ont doublé pour accompagner la requalification des espaces urbains, la réalisation déquipements culturels, socioculturels ou sportifs, despaces verts, de jardins familiaux ou de services commerciaux et les projets des associations de quartier. Un effort particulier est désormais mené pour améliorer la performance énergétique des logements. Une bonne action pour lenvironnement et pour le budget des familles qui voient leurs charges diminuer. - Dynamisation de léconomie des territoires (65 ZAE et pépinières créées, 1350 entreprises et 2800 emplois aidés dans le cadre de 15 ORAC, 89 projets de multiples ruraux, 20 opérations urbaines collectives…), création de 2500 logements conventionnés ; maintien ou développement des services à la personne ou dans les domaines culturel ou sportif logements financés depuis 2008, dans le cadre de notre politique en faveur de lamélioration énergétique des logements. Territoires et Développement durable à retenir…

25 25 Pour une agriculture organisée autour de filières de qualité respectueuses de lenvironnement Lagriculture, lagroalimentaire, la sylviculture, lostréiculture, laquaculture… totalisent emplois et 14 milliards de chiffre daffaires. 90% de la superficie de notre Région est occupée par des surfaces agricoles ou forestières. Cet ensemble représente un des plus beaux fleurons de notre économie et place lAquitaine au premier rang des régions françaises pour la création de valeur ajoutée. Ces résultats ont été réalisés grâce aux efforts constants dans lamélioration de la compétitivité au sein dun modèle aquitain qui associe la recherche de lefficacité économique et sociale à la préservation de lenvironnement et du cadre de vie. Aujourdhui, dans un environnement économique international où lagriculture se retrouve confrontée à lémergence de concurrences nouvelles et face à la répétition de crises climatiques et sanitaires, lAquitaine doit tenir plus fermement le cap. Elle doit continuer à innover dans ses process, ses produits, ses modes de commercialisation et sa relation transparente au consommateur. Parmi les actions importantes, on notera : Le renforcement de laide à linstallation des jeunes ; La création de lAAPrA, agence de valorisation des produits et des filières dAquitaine pour développer la notoriété de nos produits et favoriser leur accès aux marchés nationaux et internationaux ; Le développement des mesures du programme AREA (Agriculture Respectueuse de lEnvironnement en Aquitaine). AREA a permis daider plus de 4000 agriculteurs depuis 2002 et mobilise un budget de 15 millions deuros par an ; Le doublement du soutien accordé à lagriculture biologique. Territoires et Développement durable - 42% des exploitations agricoles d'Aquitaine ont au moins un signe de qualité contre 26% au niveau national (1ère région française) -Le développement des mesures du programme AREA (Agriculture Respectueuse de lEnvironnement en Aquitaine) a permis daider plus de 4000 agriculteurs depuis 2002 et mobilise un budget de 15 millions d par an - LAquitaine comptabilise plus de 1000 agriculteurs bio (4ème région française). Avant même le Grenelle de lenvironnement, le Conseil régional sest engagé pour une agriculture 100% durable dont 20% de bio dici 2020; - la Région a apporté un soutien constant à lagriculture de montagne : développement du pastoralisme, aide à la création dun label pour le fromage destive, aides spécifiques liées aux contraintes du milieu montagnard, … à retenir…

26 26 Préserver les espaces maritimes et fluviaux grâce à des activités halieutiques durables Le Conseil régional a souhaité concevoir une politique réactive en faveur de la pêche et la conchyliculture en concertation avec les professionnels afin dajuster les actions aux besoins des entreprises. Outre les aides à la sécurité à bord des navires ou à lamélioration de la qualité des produits, cette politique lui a permis de soutenir le secteur de la conchyliculture au sortir de la première crise ostréicole de 2005 grâce à la mise en oeuvre dun plan durgence visant à sécuriser les installations et à accompagner les entreprises les plus fragilisées. Elle a également impulsé une recherche ambitieuse sur la problématique ostréicole en créant un comité de pilotage scientifique régional : le « Comité Scientifique Ostréicole Aquitain » (CSOA), où siégent les professionnels de lostréiculture et de la pêche. En 2008, un nouveau règlement régional dintervention pour la pêche et laquaculture a été adopté pour intégrer un cadre dintervention en faveur la pisciculture qui nen disposait pas jusqualors, et tenir compte de lévolution du contexte du secteur de la pêche et de laquaculture. Ce nouveau règlement a été loccasion de mettre en avant de nouvelles dispositions déco-conditionnalité pour les aides accordées et de donner la possibilité daccompagner le caractère environnemental et innovant des projets au travers dactions labellisées pour une pêche et une aquaculture durables respectueuses de la ressource. Cette nouvelle impulsion de laction régionale sur les filières permet ainsi de : Assurer la pérennité des activités de la pêche et de laquaculture, Renforcer le développement d'entreprises économiquement viables et rendre les structures plus compétitives, Assurer la sécurité des navires et des hommes embarqués, Promouvoir et encourager la sécurité sanitaire des produits sur les sites délevages, à lintérieur des exploitations, des halles à marées et à bord des navires de pêche, Favoriser la conservation et la protection de l'environnement et des ressources halieutiques, Encourager le développement durable et améliorer les conditions de vie dans les zones de pêche et daquaculture. Territoires et Développement durable marins pêcheurs et pêcheurs fluviaux pour une production annuelle de tonnes par an - Lostréiculture représente 500 hectares de parcs à huîtres, 350 entreprises et plus de 1000 emplois pour une production annuelle de tonnes par an sites piscicoles pour une production estimées à 9000 tonnes par an (25% de la production française) L Aquitaine est le 1er centre producteur de naissain dhuîtres et est devenue la 1ère région piscicole de France pour la production de salmonidés. à retenir…

27 27 Préserver les espaces naturels Avec 270 kilomètres de côte littorale, la présence de lestuaire de la Gironde (le plus vaste dEurope), le massif forestier le plus vaste dEurope, un réseau hydrographique dense (3 000 km), de nombreuses zones humides (lacs, étangs, marais, tourbières…) ou la présence du massif des Pyrénées, la diversité des milieux naturels représente autant denjeux pour notre région. Une politique en faveur du patrimoine naturel sest ainsi développée de manière conséquente au fil des ans qui a permis dagir au-delà des objectifs fixés par la loi : La Région est responsable des parcs naturels régionaux des Landes de Gascogne et du Périgord Limousin qui ont pour vocation de protéger et de valoriser des espaces qui représentent une identité forte. La région a lancé les études pour la création dun nouveau Parc Naturel Régional en Médoc. Répondant à la compétence définie dans la loi de démocratie de proximité du 27 février 2002, lAquitaine a retenu la création de 4 réserves naturelles régionales (RNR) : Errotia Handia (64), Groléjac (24), Liorac (24) et Peyssac (24). Afin de renforcer sa politique en faveur des espaces naturels, le Conseil régional dAquitaine propose, depuis début 2006, aux gestionnaires des sites naturels remarquables aquitains, un nouveau dispositif : le Contrat Aquitaine Nature, 16 contrats de 3 ans ont été signés permettant dintervenir sur 78 sites et hectares despaces naturels. Le dispositif régional « Réseau Aquitaine Nature » réunit lensemble des structures gestionnaires despaces naturels dans un réseau de sites naturels dintérêt régional. La préservation de la côte Aquitaine et de la qualité des eaux, en conciliant les respects de la nature et les activités humaine est une préoccupation de premier plan La création dun observatoire de la côte Aquitaine a permis de mieux connaître ce milieu afin notamment de mener des actions de protection et daménagement de la côte pour garantir la qualité des eaux. Létape la plus importante aura été marquée par la création du GIP littoral qui, en associant les gestionnaires publics et privés, a pour vocation de partager un aménagement et un développement durable des territoires littoraux. Territoires et Développement durable

28 28 Un engagement fort pour lenvironnement et la lutte contre les gaz à effet de serre LAquitaine est la première région à avoir mis en place un plan climat opérationnel dés mars 2007 et une véritable stratégie sest développée pour faire de lAquitaine une éco-Région. Lélaboration dun Agenda 21, a été une étape importante dans un processus qui conduit la Région à orienter ses aides vers des actions contribuant à une amélioration de la qualité de lenvironnement. Lobjectif est dappliquer une vision transversale du développement durable dans lensemble des politiques régionales. La Région accompagne de réelles innovations dans la gestion de leau, et le respect de lenvironnement. Elle met en œuvre, de façon transversale sur la gestion qualitative et quantitative des eaux de surface et souterraines, la protection des zones humides et de la faune aquatique, la gestion des risques de crues et dinondations - Pour la période , le Plan Climat Aquitain mobilise 100 millions deuros en se fixant comme objectif de réduire de 10% les émissions de gaz à effet de serre à lhorizon La mise en place de prêts bonifiés photovoltaïques auprès des particuliers : la Région Aquitaine a mis en place un dispositif relatif à la bonification de prêts bancaires à destination des particuliers pour l'acquisition de matériels solaires thermiques et photovoltaïques. Ce dispositif est mené en partenariat avec le Comité Régional des Banques dAquitaine de la Fédération Bancaire Française. En 2008, la Région a enregistré 586 dossiers de particuliers. Pour lannée 2009, la région Aquitaine investit à nouveau deuros. Territoires et Développement durable à retenir…

29 29 Avec l'élaboration de documents prospectifs réalisés en concertation avec les forces vives des territoires, la majorité régionale a marqué sa volonté de voir plus loin pour lAquitaine et de se préparer aux grands défis de demain. Le CPER (Contrat de projet Etat-Région) adopté le 15 septembre 2006 mobilise 670 millions deuros de crédits de la Région qui affirme ainsi sa volonté de poursuivre sa stratégie contractuelle, assied ses priorités en matière de transports publics, demploi, de recherche et dinnovation et sinvestit désormais dans de nouveaux domaines comme le logement, la santé, la vie étudiante ou la rénovation urbaine. Avec le SRADDT « Horizon 2020 » (schéma régional daménagement et de développement durable du territoire) adopté par les élus régionaux au mois de juin 2006, lAquitaine a placé lanticipation au cœur des débats afin de mieux accompagner les évolutions en cours et sinscrit dans une triple démarche : connaissance de son territoire, participation des territoires et affirmation dune vision partagée et réaliste de son avenir. Pour compléter ce travail, le Conseil régional dAquitaine sest doté du SRDE (schéma régional de développement économique) pour anticiper et adapter au mieux les aides et interventions de linstitution aquitaine au plus près de lévolution économique de la région. Avec cet outil, linstitution régionale se positionne en tant que coordonnateur des acteurs du développement économique régional. Enfin, la Région Aquitaine a élaboré le SRIT (schéma régional des infrastructures et des transports) en association avec lEtat et en concertation avec les collectivités locales pour répondre aux priorités énoncées dans le SRADDT et contribuer à répondre aux objectifs du Plan Climat Aquitain en matière de transports sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, moins 10% à lhorizon Ce schéma doit permettre la création dun cadre pérenne de concertation sur la question des transports de personnes et de marchandises en Aquitaine et relever le défi de lintermodalité. Préparer lAquitaine aux grands défis de demain Préparer lAquitaine aux grands défis de demain


Télécharger ppt "2004-2010 : LAquitaine avec Vous Bilan des engagements de campagne."

Présentations similaires


Annonces Google