La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Résultats annuels 07/08 & Perspectives Réunion SFAF Palais de la Bourse - 15 mai 2008 - Bernard Huvé, Président du Conseil de Surveillance Eric Matteucci,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Résultats annuels 07/08 & Perspectives Réunion SFAF Palais de la Bourse - 15 mai 2008 - Bernard Huvé, Président du Conseil de Surveillance Eric Matteucci,"— Transcription de la présentation:

1 Résultats annuels 07/08 & Perspectives Réunion SFAF Palais de la Bourse - 15 mai Bernard Huvé, Président du Conseil de Surveillance Eric Matteucci, Président du Directoire

2 2 Sommaire SII en bref Les faits marquants de lexercice Résultats de lexercice 07/08 Conclusion et perspectives

3 3 SII en bref Depuis lintroduction en bourse en 1999 croissance moyenne (CAGR) Chiffre daffaires +19% / an Résultat net : +13% / an (en organique) Evolution de leffectif moyen Pérennité et solidité financière Création en avril 1979 Solidité financière : Trésorerie nette 13,5 M Fonds propres 45,1 M Une activité diversifiée Evolution du chiffre daffaires Intégration de Systèmes Réseaux &Télécoms Tierce maintenance 42% R&D externalisée Conseil en R&D Études et réalisation Process, industrialisation 58% Développement Conseil Assistance à Maîtrise d'Ouvrage Divers et non T.I. Les prestations de SII Ingénierie et conseil en technologies 3% 4,5% 92,5%

4 4 Répartition du chiffre daffaires / secteur clients Quelques nouveaux clients 07/08 Afflelou, Banque de France, Geodis, Groupe Mulliez, Pages Jaunes, Spx, … SII en bref Chiffre daffaires 07/08 par secteur dactivité Banque, Assurance 5% Industrie 54% Télécom et Médias 20% Transport & Tourisme 5% Utilities 3% Services divers 7% Services publics 4% Commerce, distribution 2% Electronique 19,2% Aéronautique 31,2% Défense 11,4% Automobile 11,4% Divers 10,6% TV Numérique 8% Monétique 7% Ferroviaire 1,2% Ventilation Industrie

5 5 SII en bref 20 premiers clients = des grands comptes représentant 70% du chiffre d'affaires SII : intervenant de premier rang (< 3% de portage) Dépendance faible (sauf au niveau du référencement) Client multi sociétés Société multi sites Répartition du chiffre daffaires 07/08 par type de clients Une stratégie « Grands comptes, en volume dans la durée »

6 6 CMMi*, outil de lindustrialisation SII toujours à la pointe de l'assurance qualité 100% du périmètre est ISO 9001 Mise en place de la méthodologie CMMi depuis 2004 Plus des 2/3 des prestations concernées sont évaluées CMMi (2 ou 3) Des avantages liés à lindustrialisation des process Le CMMi : un gain de notoriété et de productivité dans la gestion de prestations à engagement de résultats SII en bref Contrôle des engagements, suivi des aléas, maîtrise des risques, contrôle de la rentabilité des projets Gestion de la qualité, du planning et des exigences *CMMi : modèle de vérification daptitude au développement des systèmes informatiques ClientsSII

7 7 10 centres de profit en France, une structure légère Des managers « entrepreneurs » Service de proximité Enracinement local Reporting en temps (quasi) réel Des filiales en cours de développement à létranger depuis début 2006 Pologne, Tchéquie, Belgique … Des initiatives prises avec des risques mesurés et couronnées de succès Les atouts d'un acteur de taille moyenne Décentralisation / Responsabilisation Dynamisme commercial et relations clients pérennes Flexibilité & Réactivité locale SII « surperforme » son secteur avec une croissance deux fois plus rapide que son marché SII en bref Des atouts : réactivité, souplesse et pérennité

8 8 SII en bref 1. Des risques limités Clients : grands comptes, fidèles Historique et « background » technologique Assurance Qualité : pérenne et différenciatrice 2. Modèle fonctionnel simple et lisible Une société, des centres de profit Structure décentralisée et services de proximité Culture dentreprise : Technique et Service 3. Une structure financière solide Génération régulière de cash Trésorerie satisfaisante Pas de dette financière Des forces pérennes

9 9 Sommaire SII en bref Les faits marquants de lexercice Résultats de lexercice 07/08 Conclusion et perspectives

10 10 SII: une croissance supérieure au secteur Conseil en technologie en hausse de 7% en 2007 Un marché de 7,8 Md Tiré par lexternalisation de la R&D et les systèmes embarqués Essentiellement servi par des acteurs français SII : une croissance deux fois supérieure à celle de la R&D externalisée Accélération du rythme de linnovation et du « time to market » Stratégie dexternalisation dactivités R&D, pour se focaliser sur le « cœur du cœur de métier » Recherche dexpertises spécifiques +6,0% +7,0% +8,0% ISTI*Services Log embarqués R&D externalisée *ISTI : Informatique, Scientifique, Technique et Industrielle Source : Conférence de presse – Syntec Informatique Une nouvelle année de surperformance ,8% SII Chiffre daffaires 07/08 (M)

11 11 Atteinte de lobjectif de recrutement Recrutement 810 recrutements réalisés sur lexercice 07/08 (748 en France, 62 à létranger) Un taux « dindirects » historiquement faible Variation nette de leffectif moyen : Entre 5 à 6 ans dexpérience professionnelle en moyenne 30,5 ans dâge moyen Baisse du turn over à 18% vs 22% en 06/07 96% de collaborateurs satisfaits ou très satisfaits Un défi relevé en dépit de la pénurie de ressources 02/0303/0404/0505/0606/07 07/ Evolution de leffectif moyen Effectif direct Effectif indirect

12 12 Développement à linternational Une stratégie volontariste daccompagnement des clients sur leurs sites étrangers Accompagner les clients sur leurs sites à létranger Développer les marchés domestiques sur les filiales étrangères Maroc : orienté offshore Accélération de lexpansion internationale Pologne – Janvier 2006 République Tchèque – Mai 2007 Belgique – Septembre 2007 Maroc – Avril 2008

13 13 Développement à linternational Un développement en avance sur le plan de marche Chiffre daffaires international : 2,9 M Investissements faibles Impact sur la marge opérationnelle du groupe (taux dindirects = 1/3 ) Pologne : atteinte du break-even en 07/08 En avance sur le plan de marché : CA de 2,5 M Une centaine de consultants, 15 clients locaux Répartition du CA: SI : 2/3, R&D : 1/3 Assistance technique Référence : Gemalto, Pekao, Axa, Citibank, Société Générale, Allianz, Ericsson, FT République Tchèque : en phase avec les attentes 15 employés en fin dexercice Gemalto " client sponsor " en R&D externalisée Belgique Phase de démarrage Ouverture du Maroc : orienté vers loffshore Un développement résolument volontariste Evolution semestrielle du CA international En K 30/09/0631/03/ /09/ /03/08

14 14 Renforcement du capital social Augmentation de capital par incorporation de réserves Une hausse de 36 M du capital social par incorporation de réserves Le capital social atteint 42 M Attribution dactions gratuites Attribution gratuite de 6 actions nouvelles pour une action ancienne Admission des nouvelles actions créées le 28 novembre 2007 Capital social composé de 21 millions dactions Accroissement de la liquidité actions nouvelles créées Un capital social en cohérence avec le développement de lentreprise Novembre 2007 : 6 pour 1

15 15 Annulation dactions Mars 2008 : un million dactions annulées Annulation de 1 million dactions 1 million dactions auto-détenues annulées le 20 décembre 2007 Capital social réduit de 2 M, passant de 42 M à 40 M Nombre total dactions : 20 millions Un impact relutif pour lactionnaire Impact relutif de près de +5% sur le BNPA et sur le dividende par action Action sinscrivant dans le cadre dune politique de retour à lactionnaire

16 16 Mise en place dun Directoire et dun Conseil de surveillance Une nouvelle gouvernance dissociant les fonctions de gestion opérationnelle et de contrôle Pour le Directoire Eric Matteucci pour lensemble des opérations, Président du Directoire Patrice Demay pour le développement France, membre du Directoire Jean-Paul Chevée pour le développement international, membre du Directoire Pour le Conseil de surveillance Bernard Huvé, Président du Conseil de surveillance Renforcement de la Direction Générale Création dun Directoire et dun Conseil de surveillance

17 17 Sommaire SII en bref Les faits marquants de lexercice Résultats de lexercice 07/08 Conclusion et perspectives

18 18 Chiffres clés Chiffre daffaires (M) +16,8% 06/0707/08 Résultat opérationnel (M) +1,5% 06/0707/08 11,8 Résultat Net (M) +2,6% 06/0707/08 11, ,8 8,0

19 19 Évolution de la marge opérationnelle -1,3% 9,2% Masse salariale Effet Prix Sous- charge Coût de structure -0,6% International -0,3% Cotisations sociales -0,4% Divers 0% +0,8% Marge opérationnelle 2006/2007 Marge opérationnelle 2007/2008 8,0% +0,6%

20 20 Des contraintes structurelles Des prix de vente stables Pression de loffshore et du nearshore Atomisation du secteur emplois sociétés dont 605 sociétés de plus de 10 salariés Dumping (« achat de parts de marché », « prix bradés », …) Marché « d'acheteurs » Rareté des ressources humaines Pression salariale Le ratio charges de personnel/chiffre d'affaires continue de se dégrader (79,5%) Une équation contraignante « Tjm – profil - salaire »

21 21 Une forte demande de la part des clients Engagement de résultats vs moyens Contrats globaux vs expertise ponctuelle Poursuite de la montée en puissance Une pression sur la marge opérationnelle Poursuite du développement du Work package Work Package Forfait Assistance technique Divers 91% 84% 78%73% 68% 02/0303/0404/0505/06 06/07 8% 13% 2% 14% 13% 6% 11% 16% 66% 11% 21% 07/08 Une grande expérience au service de la demande Répartition du chiffre daffaires

22 22 Taux dintercontrat maîtrisé Définition SII : (Facturable-Facturé) / Facturable Taux dintercontrat Evolution des effectifs (fin de mois) %Personnel Amélioration du taux dintercontrat 4,43% 5,64%4,90% Taux dintercontrat moyen sur lexercice

23 23 Des coûts de structure sous contrôle Baisse des coûts de structure : 18,7% en 07/08 vs 19% prévu Définition SII : (Total Charges – Masse salariale des effectifs facturables – Prix achat sous-traitance) / Total Charges 18,2% prévu pour 08/09

24 24 4,4 Détail des charges dexploitation CA 148,7 M +16,8% En M Achats Ext. Autres produits dexploitation Salaires et charges Impôts Taxes 0,3 14,9 116,3 1,5 Dotations Résultat opérationnel 11,9 M +1,5%

25 25 Compte de résultat simplifié En M06/0707/08 Chiffre daffaires127,32148,74+ 16,8% Résultat opérationnel11,7611,94+ 1,5% Marge opérationnelle9,24%8,03% Produits financiers0,320,41+ 28,1% Impôts4,244,25+ 0,2% Résultat net (part du Groupe)7,848,04+ 2,6% Marge nette6,16%5,41% BNPA en 0,370,40+ 7,7% Effectif moyen ,4% Effectif fin de période Exercice clos au 31 mars 2008

26 26 En M2006/072007/08 Capacité dautofinancement8,979,9 Variation de BFR- 5,52- 4,8 Cash flow3,355,1 Investissement- 2,31- 1,1 Dividende- 0,93- 1,0 ° Trésorerie disponible 0,113,0 Achat de titres- 2,94- 1,0 ° Trésorerie nette - 2,83+ 2,0 Tableau des flux de trésorerie Exercice clos au 31 mars 2008

27 27 Une structure financière saine En M Bilan 31/03/2008 Non courant 6,5 BFR 25,7 Trésorerie 13,5 Capitaux propres 45,1 Non courant 0,6 31/03/2007 Non courant 6,3 BFR 20,9 Trésorerie 11,6 Capitaux propres 38,5 Non courant 0,3

28 28 Fonds propres Evolution de la capitalisation boursière et des fonds propres de SII en base 100 Evolution des fonds propres Capitalisation

29 29 * Proposition soumise à lAG du 18/09/2008 Dividende proposé : 0,06 * en hausse de 13% Proposition de dividende BNPA et dividende BNPA en Dividende en

30 30 Sommaire SII en bref Les faits marquants de lexercice Résultats de lexercice 07/08 Conclusion et perspectives

31 31 Des contraintes toujours fortes … Chez les clients Réduction du nombre de prestataires référencés Poursuite des efforts de rationalisation Recherche dacteurs disposant dune dimension internationale Tarif de référencement quasi-stable « Pricing power » du côté de la demande Pression concurrentielle Pression indirecte de loffshore Demande croissance de work package : un changement profond Tendance inéluctable Nécessité pour les acteurs de sadapter Sur le marché de lemploi Pression à la hausse des salaires Poursuite du mouvement Contexte de reprise dinflation Difficultés de recrutement Déficit chronique de certaines qualifications Enjeu important : conserver les critères de qualité et de rentabilité Papy-boom et déficit des filières de formation scientifique Un environnement qui reste difficile

32 32 Poursuite dune demande soutenue Un marché dynamique : entre 5,5% à 7,5% en 2008* Tiré par le logiciel et lélectronique embarqué et ses moteurs structurels Innovation : accélération du rythme de conception des produits et réduction du time-to-market Rationalisation : réduction des coûts de production Externalisation de la R&D des grands donneurs dordres industriels Les raisons de lexternalisation croissante Des projets de plus en plus complexes Recentrage sur le cœur de métier Papy boom Des domaines ou secteurs très porteurs Défense Energie Electronique Télécoms Aéronautique … mais un marché toujours porteur * Source Syntec informatique avril 2008

33 33 Forces de SII dans ce contexte Capacité de recrutement 810 recrutements en 2007/08, dont 730 consultants Structure de recrutement rodée Cooptation, Internet et sponsor écoles Flexibilité et réactivité des agences au niveau local Décentralisation, proximité, enracinement local Pas de big deal, multitude de projets Culture d'entreprise orientée service Maintien dune capacité à surperformer le marché Renforcement de la stratégie « des grands comptes en volume dans la durée » Une nouvelle dynamique volontariste à linternational Un marché très atomisé où la part de marché de SII reste faible ( 2%) Poursuite de la prise de parts de marché

34 34 Perspectives Recrutement : un investissement important En conservant nos critères techniques et humains En limitant les surenchères salariales Un coût inévitable (taux dintercontrat frictionnel) Prix de vente : un maintien du cercle infernal « prix, profil, salaire » Arbitrer entre croissance et rentabilité Mais pas danticipation de profonds changements (tarifs quasi stables) Industrialisation Poursuivre notre déploiement CMMi (2004/2009) Un coût immédiat pour un objectif à terme de diminution des prix de revient Développer l'international Après la Pologne, la République Tchèque, la Belgique et le Maroc de nouvelles initiatives Les 4 hypothèses pour 2008/09

35 35 Objectifs 08/09 Chiffre d'affaires croissance de 15% (soit deux fois le marché) Marge opérationnelle autour de 9% dans un contexte de forte croissance et de développement Recrutement : 850 collaborateurs pour 08/09 Objectifs de SII

36 36 Nos prochains rendez-vous Chiffre daffaires T1 08/09 : 12 août 2008 après bourse Assemblée Générale : 18 septembre 2008 Chiffre daffaires T2 08/09 : 12 novembre 2008 après bourse Résultat du 1 er semestre 08/09 : 19 novembre 2008 après bourse, Réunion SFAF le 20 novembre 2008 Chiffre daffaires T3 08/09 : 11 février 2009 après bourse Chiffre daffaires T4 08/09 : 13 mai 2009 après bourse Résultats annuels 08/09 : 27 mai 2009 après bourse, Réunion SFAF le 28 mai 2009

37 37 SII en bourse Evolution comparée du cours de bourse du titre SII sur un an Données rebasées sur le cours SII


Télécharger ppt "Résultats annuels 07/08 & Perspectives Réunion SFAF Palais de la Bourse - 15 mai 2008 - Bernard Huvé, Président du Conseil de Surveillance Eric Matteucci,"

Présentations similaires


Annonces Google