La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séquence sur la poésie lyrique et engagée Séquence proposée par Cannelle21.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séquence sur la poésie lyrique et engagée Séquence proposée par Cannelle21."— Transcription de la présentation:

1

2 Séquence sur la poésie lyrique et engagée Séquence proposée par Cannelle21

3 Séance I- Découvrir le lyrisme et ses thèmes Support : Les Séparés, de Marceline Desbordes Valmore Lecture Oral Objectifs: - Faire le lien avec la séquence précédente sur le thème de lexpression de soi - Définir le lyrisme et ses thèmes de façon inductive

4 Travail sur le poème

5 I-Lappel à un absent Quelle expression rythme tout le poème? Entourez-la dans le texte. Anaphore lancinante Comme le refrain dune chanson Interdiction À limpératif Paradoxe de lécriture et du poète Pourquoi cette interdiction?

6 I-Lappel à un absent Qui est à lorigine du message? Entourez les pronoms qui le représentent dans le poème? Comment se définit-il? Rappel étymologie du mot triste « tristitia » : souffrance liée au deuil Quels pronoms représentent le destinataire? Un poème damour?

7 II- Un amour passionnel Relevons le champ lexical de lamour Travail sur la rime mais Incertitude liée à la répétition de la modalisation « Il semble que » : fantasme Répétition à la rime du verbe aimer mais à des temps différents

8 II- Un amour passionnel Rappelons létymologie du mot passion: Patior : subir, souffrir Quel champ lexical marque la souffrance du « je »? La mort

9 II- Un amour passionnel Deux images soulignent cette souffrance, lesquelles? Analogie et antithèse Référence à un destin tragique puisque parallèle fait avec Tantale

10 Bilan sur le poème Un poème de la séparation Comment combler labsence par lécriture? Comment dire sa souffrance?

11 La question du lyrisme

12 I- Aux origines du lyrisme: Orphée Rappel : le mythe dOrphée Ce quon retient du mythe - Le caractère chanté de cette poésie - Le lien avec la mort: la poésie cest ce qui permet de ramener les morts Une lyre

13 II- Vers une définition du lyrisme Le mot lyrisme vient donc du nom lyre: dans lantiquité, poésie et chant ne se distinguent pas (accompagnement musical) Progressivement le lyrisme a désigné les poèmes dans lesquels le poète choisissait dexprimer ses sentiments personnels : il exprime en son nom des sentiments qui peuvent être ressentis par tout le monde. Le lyrisme devient lexpression du moi associée à la musicalité Ovide, Ronsard, les romantiques comme Musset

14 III- En lien avec le poème

15

16 Séance II- Versification Support : Je vis je meurs, de Louise Labé Lecture Objectifs: - Revoir les règles de versification - Quapporte la structure du sonnet? - Comment exprimer le conflit intérieur provoqué par lamour

17 I- Quelques révisions en matière de versification Je vis, je meurs : je me brûle et me noie, Jai chaud extrême en endurant froidure ; La vie mest et trop molle et trop dure, Jai grands ennuis entremêlés de joie. Tout en un coup je ris et je larmoie, Et en plaisir maint grief tourment jendure, Mon bien sen va, et à jamais il dure, Tout en un coup je sèche et je verdoie. Ainsi Amour inconstamment me mène Et, quand je pense avoir plus de douleur, Sans y penser je me trouve hors de peine. Puis, quand je crois ma joie être certaine, Et être en haut de mon désiré heur, Il me remet en mon premier malheur. Quel type de strophe reconnais- tu? Strophe de 2 vers: Distique Strophe de 3 vers: Tercet Strophe de 4 vers: Quatrain Strophe de 5 vers: Quintil Combien de syllabes ou pieds comptes-tu dans le premier vers? Complète les définitions suivantes : - un octosyllabe est un vers de …syllabes - un……………… est un vers de 10 syllabes - un alexandrin est un vers de ….syllabes le « e » muet dans un vers : souligne les propositions justes le e muet se prononce devant une consonne le e muet se prononce devant une voyelle le e muet se prononce à la fin dun vers le e muet ne se prononce pas à la fin dun vers A partir de là, découpe en syllabes les vers 2 et 3 Associe les types de rimes au schéma qui convient pour leur disposition : abba-aabb- abab - rimes plates - rimes croisées - rimes embrassées Quel type de rimes reconnais-tu? Enfin, complète la définition suivante: Le poème de Louise Labé est un sonnet. Ses …………….. vers sont répartis en …………….. strophes de …………….vers, les quatrains et …………………strophes de ……………….vers, les tercets. Les vers utilisés sont des………………………, mais on peut aussi trouver des Alexandrins

18 II- Le conflit intérieur provoqué par lamour Je vis, je meurs : je me brûle et me noie, Jai chaud extrême en endurant froidure ; La vie mest et trop molle et trop dure, Jai grands ennuis entremêlés de joie. Tout en un coup je ris et je larmoie, Et en plaisir maint grief tourment jendure, Mon bien sen va, et à jamais il dure, Tout en un coup je sèche et je verdoie. Ainsi Amour inconstamment me mène Et, quand je pense avoir plus de douleur, Sans y penser je me trouve hors de peine. Puis, quand je crois ma joie être certaine, Et être en haut de mon désiré heur, Il me remet en mon premier malheur. Ces états contradictoires ont la particularité dêtre simultanés: A quoi le voit- on? Série dantithèses: états contradictoires Le conflit intérieur provoqué par lamour sexprime à travers une figure de style: laquelle? Des états simultanés: présent et fréquentes coordinations Importance de linconstance Comment ce poème est-il construit? 2 Quatrains et 2 tercets avec un vers central: articulation forte (Ainsi) 2 quatrains : Les manifestations physiques et psychologiques de lamour : accumulation 2 tercets : Les erreurs de lamour Dernier vers: retour au point de départ On peut donc parler de poème lyrique où les sentiments sexpriment. Quels sont les pronoms personnels présents dans le poème? Autocentré: présence du je mais absence dun « tu »

19 III- Bilan Le poème offre limage de lamour en y parlant des états extrême du moi qui se présente comme une victime de lamour. On parlera dun poème élégiaque.

20

21 Séance- Deux thèmes lyriques Le temps et leau Objectif : Découvrir la symbolique des thèmes lyriques Le lac, de Lamartine Lecture Vocabulaire

22 I- Comprendre

23 Le lac, de Lamartine

24 Pour mieux comprendre, intéressons nous à la situation dénonciation Qui parle? Lamartine: présence dun « je » lyrique A qui parle-t-il? Julie Charles comme lindique le paratexte - Pronom « tu » - Pronom « nous » - Mais absence // Les séparés Où? Méditation au lac du Bourget, au cours de laquelle il se souvient dun moment analogue : flash back

25 Lamartine au lac en 1820 Sadresse à Julie Charles, absente Et lui dit De se souvenir dun moment particulier où ils étaient réunis au lac

26 Qui prononce les paroles entre guillemets? Quel est le mode dominant? Que demande Julie? Quelle représentation du temps a-t-elle? Rappel du mythe de Chronos: le temps dévorateur Or dévorant se disait aussi « rapidus » en latin

27 A quoi le poète compare-t-il le temps et les heures: relevez les comparaisons et les métaphores Comparaison entre le temps qui passe et leau fréquente dans les poèmes lyriques Le Pont Mirabeau, dApollinaire Sous le pont Mirabeau coule la Seine Et nos amours Faut-il qu'il m'en souvienne La joie venait toujours après la peine Vienne la nuit sonne l'heure Les jours s'en vont je demeure Les mains dans les mains restons face à face Tandis que sous Le pont de nos bras passe Des éternels regards l'onde si lasse Vienne la nuit sonne l'heure Les jours s'en vont je demeure L'amour s'en va comme cette eau courante L'amour s'en va Comme la vie est lente Et comme l'Espérance est violente Vienne la nuit sonne l'heure Les jours s'en vont je demeure Passent les jours et passent les semaines Ni temps passé Ni les amours reviennent Sous le pont Mirabeau coule la Seine Vienne la nuit sonne l'heure Les jours s'en vont je demeure Une poésie du Carpe Diem?

28 II- Analyser et interpréter Pour chaque axe de commentaire, trouvons dans le texte des citations, des figures de style, des rimes… pour justifier. Le poète grâce à la personnification de la nature, du Lac exprime son regret du temps passé, du temps qui passe, de lamour perdu par la mort inéluctable. Il reprend le motif du carpe diem pour essayer de vaincre la malédiction du temps à travers sa plainte lyrique.

29 III- Petit point sur le romantisme Origines «Romantique» est apparu au XVIIe siècle en France avec le même sens que «romanesque». Puis Mme de Staël lutilisa au début du XIXe siècle pour traduire le mot allemand «romantisch» qui sopposait à «classique» : quelques années déjà avant la fin du XVIIIe siècle, en Angleterre et en Allemagne, surtout, avec le mouvement «Sturm und Drang» - «Tempête et Élan» - des écrivains dits préromantiques réagissent contre le rationalisme du siècle des lumières. Entre 1820 et 1830, romantique va supplanter le mot romanticisme inventé par Stendhal (avec un sens plus large que romantisme). «Romantisme» (même si ce mot na jamais eu de définition précise) désigne donc un art, une pensée et un état dâme caractéristiques de lépoque Caractéristiques Une rupture avec le classicisme Un élargissement des sources dinspiration: létranger, le rêve… Revalorisation du « moi » Un sentiment de malaise et dinsatisfaction: le mal du siècle La passion comme source dénergie: révolte et engagement Un mouvement culturel: littérature, peinture, musique…

30 IV- Bilan et exercices sur les thèmes lyriques Afin de faire un bilan, voici deux exercices que vous réaliserez chez vous : le premier vous permettra de travailler sur les thèmes lyriques et le deuxième sur les procédés de lécriture lyrique

31

32 Séance- Lyrisme et romantisme Objectif : Découvrir lexpression des sentiments dans un tableau romantique Le radeau de la Méduse, de Géricault 1819 au Louvre (4,99m x 7, 16m) Lecture de limage Histoire des arts

33 A votre avis quel est le sujet de cette peinture? A lorigine, un fait divers: Géricault sinspira du récit de deux rescapés de La Méduse, frégate de la marine royale partie en 1816 pour coloniser le Sénégal. Son commandement fut confié à un officier dAncien Régime qui navait pas navigué depuis plus de vingt ans, et qui ne parvint pas à éviter son échouage sur un banc de sable. Ceux qui ne purent prendre place sur les chaloupes en nombre insuffisant durent construire un radeau pour 150 hommes, emportés vers une odyssée sanglante qui dura 13 jours et népargna que 10 vies. A la détresse du naufrage sajoutèrent les règlements de comptes et labomination du cannibalisme.

34 La première fois que ce tableau a été exposé, il a suscité la critique. A votre avis, pourquoi?

35 - Amas de cadavres éloigné de lidéal classique : pose la question « comment concilier lart et le réel ? » : dailleurs avant de peindre il a interrogé les rescapés, fait une maquette du bateau et étudié des cadavres en faisant des croquis à la morgue de lhôpital Beaujon - Il avait même laissé pourrir sur son toit, en plein soleil, la tête dun voleur, pour y étudier toutes les tonalités de sa décomposition. Il a fait poser son ami, le peintre Charles Le Brun car il avait la jaunisse. - Donc mise en scène des cadavres : 4 avec un cadrage particulier de celui en bas à droite

36 Géricault a représenté dans cette toile une série de sentiments… lesquels? Mais!!! Les voiles sont tendues à lopposé vers une vague (bien plus proche que le minuscule navire au loin) Lespoir : série de corps tendus vers lArgus, bateau qui les secourra

37 Que dire de cet étrange personnage? Il regarde dans lautre sens. - Il peut être une représentation du désespoir - Mais aussi une représentation du peintre

38 Intéressons nous à la composition. Quelles sont les grandes lignes de force de ce tableau ?

39 Le Radeau de la Méduse, Théodore Géricault, 1819 A gauche, sous la voile de fortune, se trouve la pyramide du désespoir, de ladversité et des vents contraires. Les personnages sont morts, mourants ou désespérés A droite, une pyramide plus optimiste …

40 Enfin travaillons sur les couleurs et la lumière Des couleurs sombres avec un dégradé de marron, bleu…

41 La lumière provient de la partie supérieure gauche de lœuvre. Cest un éclairage de type dramatique, les reflets lumineux sur des corps morts, mourants et à la dérive augmentent encore cet effet.

42 Bilan Dramatisation de la peinture Pour Michelet, « cest notre société toute entière qui embarqua sur ce radeau de la Méduse (…) ». A vous de jouer en répondant aux questions du document de travail

43

44 Séance- Du lyrisme à lengagement Objectif : Un poème lyrique symbole dengagement Invictus, William Ernest Henley Invictus, de Clint Eastwood Lecture de limage Lecture

45 I- Partons du poème et de sa signification Dans les ténèbres qui menserrent, Noires comme un puits où lon se noie, Je rends grâce aux dieux quels quils soient, Pour mon âme invincible et fière, Dans de cruelles circonstances, Je nai ni gémi ni pleuré, Meurtri par cette existence, Je suis debout bien que blessé, En ce lieu de colère et de pleurs, Se profile lombre de la mort, Je ne sais ce que me réserve le sort, Mais je suis et je resterai sans peur, Aussi étroit soit le chemin, Nombreux les châtiments infâmes, Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme. Vidéo présente sur You tube

46 I- Partons du poème et de sa signification Dans les ténèbres qui menserrent, Noires comme un puits où lon se noie, Je rends grâce aux dieux quels quils soient, Pour mon âme invincible et fière, Dans de cruelles circonstances, Je nai ni gémi ni pleuré, Meurtri par cette existence, Je suis debout bien que blessé, En ce lieu de colère et de pleurs, Se profile lombre de la mort, Je ne sais ce que me réserve le sort, Mais je suis et je resterai sans peur, Aussi étroit soit le chemin, Nombreux les châtiments infâmes, Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme. -Relevez les trois compléments circonstanciels qui organisent ce poème? -Quelle image le poète donne-t- il de lui-même? Vision très pessimiste renforcée par la comparaison : « comme un puits où lon se noie » Antithèse qui souligne son courage Utilisation du futur: projection et affirmation de soi Une métaphore

47 Comment comprendre le poème? Dans les ténèbres qui menserrent, Noires comme un puits où lon se noie, Je rends grâce aux dieux quels quils soient, Pour mon âme invincible et fière, Dans de cruelles circonstances, Je nai ni gémi ni pleuré, Meurtri par cette existence, Je suis debout bien que blessé, En ce lieu de colère et de pleurs, Se profile lombre de la mort, Je ne sais ce que me réserve le sort, Mais je suis et je resterai sans peur, Aussi étroit soit le chemin, Nombreux les châtiments infâmes, Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme. 1 ère hypothèse liée à la situation dénonciation: La résistance à la douleur Lauteur écrivit ces quelques lignes en 1875 sur son lit d'hôpital, suite à son amputation du pied. Il disait lui-même que ce poème était une démonstration de sa résistance à la douleur consécutive à son amputation. Quels éléments vont dans le sens de cette hypothèse? 2 ème hypothèse : un poème religieux? Repérez le champ lexical de la religion dans le texte 3 ème hypothèse : un poème engagé Ce poème va revenir dans le film de Clint Eastwood comme un leit motif. Il sagit en effet du poème que Nelson Mandela se récitait pour se donner du courage lorsquil était emprisonné. On passe ainsi du lyrisme, expression dun je à un poème engagé, symbole dune revendication qui a une portée universelle.

48 II- Le film: Le destin dun homme engagé De quoi parle le film?

49 Premier extrait: la souffrance dun homme A partir de 1H18: la prison de Nelson Mandela Dramatisation progressive qui se fait par: - Le travelling avant - La musique Contraste entre lextérieur / ici, resserrement de lespace qui symbolise lincarcération: mouvement denfermement Identification psychologique du personnage de Matt Damon à celui de Nelson Mandela : vu à travers les barreaux. Puis caméra subjective : donc identification du spectateur Superposition de deux temporalités : image floue comme fantomatique, qui vient hanter le présent Poème en voix off Puis mouvement inverse vers lextérieur, mouvement accompagné par la voix : symbole despoir et de liberté?

50 Deuxième extrait : Une société de nouveau soudée? A partir de 2H jusquà la fin Comment Clint Eastwood choisit-il de symboliser lunité nouvelle de lAfrique du Sud, ce que lon appellera ensuite « la nation arc en ciel »? Images répétitives: Antithèses enfin réconciliées Comment Clint Eastwood sy prend-il pour donner de limportance à cette séquence? Suspens maintenu avec un ralenti Importance de la musique africaine Des scènes de joie avec alternance de plans rapprochés et plans larges : crescendo

51 Bilan: A faire pour la prochaine fois Faire une courte recherche sur la biographie de Nelson Mandela. Faire une courte recherche sur lapartheid.

52

53 Séance- Engagement en poésie Le travail des enfants Objectif : Du choix des arguments à leur expression poétique Melancholia, de Victor Hugo Lecture

54 I- Quest-ce que lengagement littéraire Travail de vocabulaire Explique les différents sens du mot « engager » dans les phrases ci-dessous en taidant dun dictionnaire si cela est nécessaire : a) Il a été engagé dès son premier entretien ; le directeur était ravi de ce nouvel employé. b) Les discussions sengagent : tout devrait rentrer dans lordre. c) Le poète engagé a fait preuve de courage en sopposant aux pouvoirs politiques. d) Je mengage à vous obéir jusquà la fin de cette mission. e) Lengagement de cet écrivain lui a valu dêtre exilé de son pays. f) Dès le coup de sifflet de larbitre, lengagement a été fait par les bleus Bilan à noter: On appelle « engagement » lattitude qui consiste à mettre son oeuvre au service dune cause, à prendre position. La littérature engagée a pour mission dexprimer les préoccupations de son époque et de guider les hommes vers la liberté dagir et de penser. Le rôle de lécrivain engagé Aragon, Préface des Yeux dElsa

55 II- De la recherche des arguments à leur expression poétique Réalisons une affiche sur le thème du travail des enfants Colle cette image au centre de ta feuille Décris limage et imagine un slogan qui figurera en haut de ton affiche.

56 II- De la recherche des arguments à leur expression poétique Lis attentivement ce texte tiré des Clés de Lactualité. Souligne les phrases ou chiffres qui te semblent les plus parlants. Recopie ces données autour de ton affiche. Enfin, à partir de ces premières impressions, écris une strophe de 4 alexandrins pour dénoncer le travail des enfants.

57 III- Melancholia, de Victor Hugo

58 Où vont tous ces enfants... Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit ? Ces doux êtres pensifs que la fièvre maigrit ? Ces filles de huit ans quon voit cheminer seules ? Ils sen vont travailler quinze heures sous des meules Ils vont, de laube au soir, faire éternellement Dans la même prison le même mouvement. Accroupis sous les dents dune machine sombre, Monstre hideux qui mâche on ne sait quoi dans lombre, Innocents dans un bagne, anges dans un enfer, Ils travaillent. Tout est dairain, tout est de fer. Jamais on ne sarrête et jamais on ne joue. Aussi quelle pâleur ! la cendre est sur leur joue. Il fait à peine jour, ils sont déjà bien las. Ils ne comprennent rien à leur destin, hélas ! Ils semblent dire à Dieu : - Petits comme nous sommes, Notre père, voyez ce que nous font les hommes ! Ô servitude infâme imposée à lenfant ! Rachitisme ! travail dont le souffle étouffant Défait ce qua fait Dieu ; qui tue, oeuvre insensée, La beauté sur les fronts, dans les coeurs la pensée, Et qui ferait - cest là son fruit le plus certain ! - DApollon un bossu, de Voltaire un crétin ! Travail mauvais qui prend lâge tendre en sa serre, Qui produit la richesse en créant la misère, Qui se sert dun enfant ainsi que dun outil ! Progrès dont on demande : Où va-t-il ? que veut-il ? Qui brise la jeunesse en fleur ! qui donne, en somme, Une âme à la machine et la retire à lhomme ! Que ce travail, haï des mères, soit maudit ! Maudit comme le vice où lon sabâtardit, Maudit comme lopprobre et comme le blasphème ! Ô Dieu ! quil soit maudit au nom du travail même, Au nom du vrai travail, sain, fécond, généreux, Qui fait le peuple libre et qui rend lhomme heureux ! Quel type de phrase ouvre le poème? Interrogations : interpellation du lecteur Démonstratifs : lecteur témoin de la scène qui se déroule devant lui : « quon voit » Présent dhabitude redoublé par « de laube au soir », « éternellement », la répétition de « même » Métaphore du monstre Antithèse qui souligne linjustice de la situation et son caractère révoltant rejet: « ils travaillent » Nouvelles antithèse: dApollon un bossu et de Voltaire un crétin: comble Champ lexical de la maladie, de la mort Ton de plus en plus polémique Relatives Phrases exclamatives Utilisation du subjonctif Au vers 1, 2 et 3 quel déterminant notez-vous? Vers 4, 5 et 6 quelle est la valeur du présent? Vers 7 et 8 Victor Hugo enchaîne avec une figure de style: laquelle? Vers 9, Victor Hugo utilise une nouvelle figure de style. Que souligne-t- elle? Victor Hugo cherche à susciter la pitié de son lecteur: Quel champ lexical va dans ce sens? Retrouve dans la fin du poème les relatives qui servent à qualifier le travail. Quel est le ton de V Hugo ici?

59 IV- Travail à la maison: vers le lycée Pour chaque axe de commentaire, retrouve dans le poème une expression, ou une figure de style ou un procédé poétique afin de justifier.


Télécharger ppt "Séquence sur la poésie lyrique et engagée Séquence proposée par Cannelle21."

Présentations similaires


Annonces Google