La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AVC Dr Abdi. A Service de Médecine Interne. Remarque : ce cours présenté par Dr.Abdi Assistante en médecine interne –EHU- constitue un annexe aux cours.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AVC Dr Abdi. A Service de Médecine Interne. Remarque : ce cours présenté par Dr.Abdi Assistante en médecine interne –EHU- constitue un annexe aux cours."— Transcription de la présentation:

1 AVC Dr Abdi. A Service de Médecine Interne

2 Remarque : ce cours présenté par Dr.Abdi Assistante en médecine interne –EHU- constitue un annexe aux cours de sémiologie nerveuse, mais ne fait pas partie du programme denseignement des cours magistraux de sémiologie médicale 3éme année médecine.

3 Définitions OMS : lAccident Vasculaire Cérébral (A.V.C) est le développement rapide de signes localisés ou globaux de dysfonction cérébrale avec des symptômes durant plus de 24 heures, pouvant conduire à la mort, sans autre cause apparente quune origine vasculaire. Daprès le langage courant : un A.V.C est aussi appelé « attaque » ou congestion cérébrale. Le terme courant en anglais est : stroke.

4 Un brin dAnatomie !! Organisation somatotopique (représentation des parties du corps à des endroits précis du cortex cérébral) Notion de dominance hémisphérique (G chez 100% des droitiers et 70% des gauchers ; D=G chez 15% des gauchers)

5 Anatomie vasculaire 2 systèmes de circulation Antérieure A carotide interne A cérébrale Moyenne (sylvienne) et antérieure Postérieure Artère vertébrale Artère basilaire Artère cérébrale postérieure

6 Débit sanguin cérébral :DSC =50ml/min/100gcerveau : Régulation: vasoconstriction et vasodilatation des A C)réserve sanguine Occlusion dune artère cérébrale DSC Conséquence tissulaire durée et intensité Réduction de la perfusion Ischémie cérébrale Zone de pénombre :DSC suffisant pour apport énergétique mais insuffisant pour un bon fonctionnement Déficit neurologique Si DSC identique Si DSC restauré Évolution vers la nécrose en qqes heures : mort cellulaire Phase de récupération Hypoxie longue: lATP seffondre la glycolyse anaérobie libère du lactate et lhoméostase hydrique et ionique ne peut plus être maintenue,Le calcium et le sodium pénètrent dans les cellules, des acides aminés à effet excitant, comme le glutamate,ainsi que des radicaux libres sont libérés et vont détruireles cellules. leau est déplacée dans le compartiment intracellulaire(œdème cérébral cytotoxique) X

7 Dans la zone centrale dune ischémie focale (hachures noires), le flux sanguin fait en général complètement défaut et les cellules cérébrales subissent en quelques minutes des dommages irréversibles A la périphérie de la zone infarcie, une faible quantité de sang est amenée par le réseau anastomotique, ce qui est insuffisant pour permettre le fonctionnement des neurones mais assure le maintien de leur intégrité structurelle. Ce territoire, oùlinstabilité circulatoire oscille entre seuil fonctionnel et seuil dinfarctus, a reçu le nom de pénombre Si la circulation est rétablie suffisamment rapidement, les cellules cérébrales pourront survivre et se remettre à fonctionner

8 Présentation Clinique

9 Cest bon a savoir!! Aphasie: impossibilité de traduire la pensée par les mots, malgré lintégrité fonctionnelle de la langue et du larynx. A de Broca: perte de lexpression motrice du langage avec atteinte modérée de la compréhension,de la parole et de la lecture associée,trble intellectuels avec hémiplégie. Apraxie: perte de la compréhension de lusage des objets usuels.

10 Cest bon a savoir!! anosognosie: méconnaissance par un malade de son affection. Asomatognosie: perte de la conscience dune partie ou de la totalité du corps. Acalculie: impossibilité dutiliser les chiffres et les nombres, opérations math. Agraphie: impossibilité dexprimer les idées, sentiments, en se servant de mots écrits ou de signes. Agnosie: impossibilité didentifier les objets.

11 AIC sylviens ( artère cérébrale moyenne =sylvienne AIC sylviens superficiels : symptomatologie controlatérale: -hémiplégie à prédominance brachiocéphalique -Troubles sensitifs dans le territoire paralysé -Hémianopsie homolatérale homonyme Si hémisphère majeur touché -Aphasie de BROCA. -Apraxie -Syndrome de gerstmann(Acalculie, agraphie, agnosie des doigts Si hémisphères moyen touché -Syndrome danton Babinski ( anosognosie + hemiasomatognosie + négligence spatiale unilatérale AIC sylviens profond: hémiplégie massive proportionnelle AIC sylviens total: Hémiplégie + hémianesthésie + HLH+ Aphasie globale + troubles de la conscience AIC cérébral antérieur : hémiplégie + troubles sensitifs + synd frontal :(trble moteurs,mémoire équilibre )+ apraxie AIC carotidiens

12 AIC vertebro- basilaire - superficiel=HLHisolée + agnosie visuelle - Profond: synd thalamique, troubles sensitifs controlatéraux. AIC du tronc cérébral:atteinte des artères profondes partant du tronc basilaire ou des branches dartères cérébelleuses -Syndrome alterne ( atteinte paires crâniennes coté lésion sensitive ou motrice controlatérale Syndrome de wallenberg: : infarctus de la partie latérale du bulbe:sensation vertigineuse + troubles de léquilibre Du coté de la lésion : atteinte du IX-X Hémisyndrome cérebelleux, nystagmus rotatoire VIII Atteinte du V anesthésie de lhémisphére Syndrome de claude bernard horner Du coté opposé: Atteinte du fx spinothalamique ( anesthésie thermo-algésique de lhémicorps épargné -Infarctus graves du TC = coma décès + quadréplégie AICcérébral posterieur:

13 Petits infarctus postérieurs « lacunes» Occlusion dune artérioleperforante (diamètre 200à400microns) Ces AIC sont dus à une artériopathie : la lipoyalinose, diagnostic délimination Symptômes : Hémiplégie motrice pure -Hémianesthésie -dysarthrie hémisyndrome cérebelleux:(trble marche,statique,coordination mvt) homolateral à la lésion AIC cérebelleux: Sémiologie clinique des AVC

14 Accident vasculaire ischémique transitoire AIT Définition : déficit neurologique focal dorigine ischémique dinstallation brutale entièrement régressif en moins de 24h ( le plus souvent en moins de 30 minutes, sa durée ne doit pas dépasser quelques dizaines de secondes Symptômes -cécité monoculaire transitoire ( occlusion de lartère centrale de la rétine ) -Hémiplégie et ou hémianesthésie. -HLH -Trouble du langage. -Trouble de léquilibre (Perte de connaisance, une confusion, une amnésie

15 Allez, maintenant AU TRAVAIL !!!!!


Télécharger ppt "AVC Dr Abdi. A Service de Médecine Interne. Remarque : ce cours présenté par Dr.Abdi Assistante en médecine interne –EHU- constitue un annexe aux cours."

Présentations similaires


Annonces Google