La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 CONFEDERATION DES INSTITUTIONS FINANCIERES (CIF) ********************************* Tél.: (226)50.33.06.32/34, Fax: (226) 50 33 06 35,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 CONFEDERATION DES INSTITUTIONS FINANCIERES (CIF) ********************************* Tél.: (226)50.33.06.32/34, Fax: (226) 50 33 06 35,"— Transcription de la présentation:

1 1 CONFEDERATION DES INSTITUTIONS FINANCIERES (CIF) ********************************* Tél.: (226) /34, Fax: (226) , Adresse : 06 BP Ouagadougou 06 Novembre 2009

2 Plan Introduction I.Présentation de la CIF II.Causes de la crise financière III.Impact de la crise financière au sein du mouvement (CIF) IV.Comment la CIF a su résister à la crise ? V.Leçons apprises et conseils pratiques Conclusion 2

3 INTRODUCTION En chinois, le mot crise a deux significations: wei et ji Wei=danger Ji=opportunité Au sud, nous avons mis laccent sur « danger » au détriment de l « opportunité ». En temps de crise, il faut sadapter, sajuster, avoir une vision stratégique. De 1637 à 1973, cest-à dire en 336 ans, le monde a connu 19 crises, soit en moyenne une crise tous les 18 ans. De 1973 à 2007, cest-à-dire en 35 ans, le monde aura connu 21 crises, soit en moyenne une crise tous les 18 mois. Ceci nous interpelle et nous dit que les crises ne sont pas prêtes à sarrêter. 3

4 La Confédération des Institutions Financières est un regroupement de six fédérations agrées; FCPB/ Burkina-Faso FUCEC/Togo FECECAM/ Bénin PAMECAS/ Sénégal FAFO JIGINEW/Mali NIESIGISO/ Mali Cest une société coopérative d épargne et de crédit régie par la loi portant règlementation des institutions mutualistes ou coopératives dépargne et de crédit du Burkina, publiée sous le n° ADP; La CIF a été agréée par décret A du 17/12/2007; La zone géographique dintervention de la confédération comprend lensemble des pays membres de lUnion Monétaire Ouest Africaine; Le siège de la Confédération est à Ouagadougou au Burkina Faso. 4 I- PRÉSENTATION DE LA CIF

5 TogoBénin Burkina Faso Mali Sénégal 31 décembre membres. 653 agences de distribution. 338 Millions dactif. 250 Millions dépargne. 224 Millions de crédit. 1/35 individus. 1/6 familles CIF = Un regroupement sans précédent 5

6 La crise qui a débuté en 2007 et éclaté en 2008, a tiré ses origines à partir des éléments ci-dessous. Lendettement immobilier des agents économiques; La formation dune bulle de dette : les banques, les entreprises et les ménages sendettent pour investir ou consommer; Leffondrement du prix des maisons aux USA a entrainé linconséquence du financement; La réserve fédérale américaine a négligé son rôle de régulateur; Le congrès a laissé les banques investir dans des projets à haut risque; La politique économique a favorisé des prêts excessifs; La titrisation (technique de transformation des crédits bancaires en titres) prend fin et les banques ne peuvent plus se refinancer; Les banques ne se prêtent plus entre elles; Les entreprises ont des difficultés à trouver des crédits pour financer leurs projets. La résultante de tout ceci est une crise de liquidité mondiale entrainant à son tour une crise du crédit. 6 II- CAUSES DE LA CRISE FINANCIERE

7 Le mouvement régional (CIF) a subi les effets de la crise sur certains indicateurs notamment les transferts, les commissions sur transferts et la qualité du portefeuille. Le volume des transferts a baissé de 61%, passant de 28 millions à 11millions deuros; Les commissions sur transferts ont baissé de 60%, passant de à euros; Le portefeuille à risque a connu une dégradation de 15% en volume et 1% en valeur relative; Malgré la crise, le mouvement a enregistré une croissance de lépargne de 8,13%, du crédit de 13,64% et des membres de 7,64%. Voir tableau ci-dessous 7 III- IMPACT DE LA CRISE AU SEIN DU MOUVEMENT (CIF)

8 IMPACT DE LA CRISE FINANCIERE SUR LES RESEAUX MEMBRES DE LA CIF CONSOLIDE MEMBRES CIF IMPACT DE LA CRISE FINANCIERE SUR LES RESEAUX MEMBRES DE LA CIF TAUX DE CROISSANCE de Septembre 2008 à Juin 2009 INDICATEURS30/09/200831/12/200831/03/200930/06/2009OBSERVATIONS Volume d'épargne bonne tendance8,13% Volume de crédit bonne tendance13,84% Volume des transferts (reception) faible tendance-61,09% Volume des commissions sur les transferts faible tendance-60,86% portefeuille à risque de 90 jours (volume) faible tendance14,57% portefeuille à risque de 90 jours (taux) 6,74%4,64%5,67%6,78% faible tendance0,64% Taux de recyclage de l'épargne 71,09%86,08%78,86%74,84% situation stable5,28% Nombre des membres bonne tendance7,64% bonne tendance situation stable très faible tendance faible tendance 8

9 9

10 Pratiques commerciales – Accessibles à tous – Primauté des besoins des membres – Information, accompagnement, éducation – Collecte de lépargne locale – Niveau de capitalisation (20%) Gouvernance – La caisse est une coopérative qui appartient à ses membres et est inaliénable – La participation des membres à la gestion de leur entreprise – La pratique de la finance responsable – La gestion des risques IV- COMMENT LA CIF A SU RESISTER A LA CRISE? 10

11 Leçons apprises Aucun pays nest épargné dune crise financière internationale quelque soit son degré dintégration à léconomie mondiale; Les IMF évoluant dans la même sphère économique ne peuvent être ignorées par leffet du risque pays et même mondial Face à la démesure du capitalisme financier contemporain, les IMF se doivent pour se prémunir contre les dérives : de porter des valeurs sûres dune gestion rigoureuse et dune discipline sociétaire = professionnalisme ; de témoigner dune pédagogie de solidarité = éthique sociale ; de porter et dincarner dans leurs activités la devise et la valeur selon laquelle : le lien social prime sur le lien matériel. 11 V- LECONS APPRISES ET CONSEILS PRATIQUES

12 Conseils pratiques en période de crise Ne pas attribuer la crise aux insuffisances actuelles de la microfinance (tension de trésorerie): éviter leffet de substitution des responsabilités; Ne pas se mettre en crise à cause de la crise ; Prudence : être prudent et se développer lentement en période de crise; Proximité : rester en contact permanent avec les membres; Efficacité : améliorer lefficacité pour compenser les pertes (rigueur professionnelle); Liquidité/épargne : maintenir un bon niveau de liquidité par la captation de lépargne; Interaction : se concerter et agir en commun = partage dexpérience. 12 V- LECONS APPRISES ET CONSEILS PRATIQUES (suite)

13 La crise financière internationale semble toucher les institutions de microfinance; Son impact est différencié en fonction de la typologie de lIMF, de la nature de ses ressources, de son intégration au marché financier; Un an après léclatement de cette crise, il est difficile pour le moment dapprécier à juste titre les effets. Des études approfondies à moyen terme pourront apporter des réponses plus précises à cette situation. 13 CONCLUSION

14 JE VOUS REMERCIE POUR VOTRE ATTENTION SOUTENUE! 14


Télécharger ppt "1 CONFEDERATION DES INSTITUTIONS FINANCIERES (CIF) ********************************* Tél.: (226)50.33.06.32/34, Fax: (226) 50 33 06 35,"

Présentations similaires


Annonces Google