La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Assemblée générale 26 mars 2014 Marché du vin quelques réflexions.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Assemblée générale 26 mars 2014 Marché du vin quelques réflexions."— Transcription de la présentation:

1 Assemblée générale 26 mars 2014 Marché du vin quelques réflexions

2 Statistiques fédérales

3

4

5

6 Parts de marché

7 Résumé Surface stable Quotas autorisés = au plancher technique et économique Consommation en baisse Perte de parts de marché pour les vins suisses (de 44% à 36% !!) => excédents structurels ???

8 Solutions ??? Diminuer la surface ? Jachère verte pour paiements directs ? Défaitisme et renoncement ??? Vignerons «qui y croient» Niveau de formation très élevé Image des vins suisses excellente

9 MIS-Trend - Notoriété par pays

10

11 Réflexions Limage des vins suisses na jamais été aussi bonne On nen a jamais consommé aussi peu ! Doù vient ce paradoxe ? Comment y remédier ?

12 Réflexions Politique agricole fédérale: – Ouverture des frontières => concurrence accrue – Les prix des vins suisses salignent progressivement sur ceux des pays européens – Pour se donner bonne conscience les politiques et ladministration ne parlent que de «qualité» («Charte qualité») – Les producteurs visent le moyen à haut de gamme avec lentier de leur récolte, alors que le marché est limité

13 Réflexions La part de marché des produits «de spécialité» ou à haute valeur ajoutée est denviron 10 à 15% La concurrence est également forte sur ce créneau (prestige dappellations étrangères) Les recettes de lhorlogerie ne sappliquent pas au marché des produits agricoles, sauf… …si on exporte la même proportion de vins que de montres suisses…

14

15

16 Importance de la segmentation La branche vitivinicole suisse manque cruellement de compétence pour la mise en marché des vins suisses Nous noccupons le segment de prix des vins de pays que quand nous sommes contraints de déclasser des AOC Nous occupons mal le segment des vins haut de gamme Dun côté nous ne voulons pas (inconsciemment) nous «abaisser» à produire des vins de pays, de lautre, nous sommes complexés dès quil sagit de mettre une bouteille à un prix de vente élevé

17 Importance du vin de pays Occuper ce segment de prix avec des vins suisses A défaut les prix des AOC dégringolent dès quil y a une offre un peu excédentaire Un m2 de vigne qui produit du vin de pays ne produit pas de lAOC => allègement du marché des AOC La qualité des AOC est améliorée, car les vignes trop productives en sont éliminées et aussi les moins bonnes cuves… Le producteur différencie sa production et na plus tous les œufs dans le même panier

18 Cannibalisme ? Beaucoup de consommateurs nachètent pas de vins en dessus de CHF 5.00 la bouteille Il nachètent des vins suisses que sils les trouvent dans ces prix, à lexception des périodes des fêtes de fin dannée Sil ny a que des AOC à CHF la bouteille, on ne touche pas cette clientèle, qui achète des vins importés Les ventes promotionnelles (à prix cassés) sont alors presque la seule manière découler des volumes dAOC suisses

19 Conclusions Le vin suisse est désormais confronté au marché global Nous savons faire de bons vins Nous savons mal les vendre (50 ans de protectionnisme…) Nous devons mieux comprendre le marché et produire ce qui est demandé, dans les créneaux de prix que nous pouvons occuper Nous devons améliorer notre vision à plus long terme Nous devons bâtir des marchés à lexport = investissement pour les générations futures


Télécharger ppt "Assemblée générale 26 mars 2014 Marché du vin quelques réflexions."

Présentations similaires


Annonces Google