La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Www.cihc.ca « Communication » et « Collaboration » : Plus que des mots de 13 lettres? (Nos excuses à Bob Dylan) John H.V. Gilbert, PhD, FCAHS Chef de projet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Www.cihc.ca « Communication » et « Collaboration » : Plus que des mots de 13 lettres? (Nos excuses à Bob Dylan) John H.V. Gilbert, PhD, FCAHS Chef de projet."— Transcription de la présentation:

1 « Communication » et « Collaboration » : Plus que des mots de 13 lettres? (Nos excuses à Bob Dylan) John H.V. Gilbert, PhD, FCAHS Chef de projet et président, Consortium pancanadien pour linterprofessionnalisme en santé Directeur et professeur émérite, Collège des disciplines de la santé, Université de la Colombie-Britannique Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en santé Ottawa, le 9 octobre 2009

2 Quatre messages Pourquoi est-il difficile de travailler en collaboration? I.Faire connaître le concept de linterprofessionnalisme II.Une pratique interprofessionnelle est une pratique en collaboration III.Obstacles qui nuisent à la collaboration interprofessionnelle et à lévolution des ressources humaines en santé (RHS) IV.Collaborer EST communiquer : joindre le geste à la parole

3 I. Faire connaître le concept de l« interprofessionnalisme » Linterprofessionnalisme nest pas quun simple mot; il sagit dun concept qui a un sens bien précis Apprendre avec, apprendre de et apprendre sur : pour favoriser la collaboration pour améliorer la qualité des soins –Structure –Processus –Résultat effets

4 II. Une pratique interprofessionnelle est une pratique en collaboration Une façon dapprendre, de pratiquer et de soigner Diffère de la bonne vieille façon de faire – « moi dans mon coin et toi dans le tien » Méthode de pratique qui ne doit pas être réservée seulement aux « vendredis après-midi pluvieux » Consiste à prendre conscience de la richesse des interactions. –Dites-vous la même chose que moi? –Votre ton de voix sème le doute. –Certaines parties de votre corps bougent – Je ne vous crois pas.

5 « Libre à vous de le penser, mais je ne peux absolument pas commenter. » Phrase de Francis Urquhart (whip en chef du Parti conservateur), quil prononçait chaque fois quil nétait pas daccord avec une question, en insistant sur le « je » ou sur « absolument » selon la situation (Extrait de la série télévisée House of Cards diffusée par la BBC, 1990)

6 III. Obstacles qui nuisent à la collaboration interprofessionnelle et à lévolution des RHS Lirréalité des ratios en regard de la réalité de la santé de la population La confusion entre les politiques en matière de santé et les politiques en matière déducation La main de fer des programmes dagrément Les restrictions imposées par les lois et règlements Le problème dû au trop grand nombre de discours différents.

7 « Tu ne comprends tout simplement pas : Des hommes et des femmes qui discutent. » (Deborah Tannen, 1990)

8 Pris dans un enchevêtrement de mots Jones D, Mitchell A (2006). Lean thinking for the NHS. London, NHS Confederation.

9 « Je vous entends, mais je ne vous écoute pas. » (Wim Duisenberg, président de la Banque centrale européenne, de 1998 à 2003)

10 IV. Collaborer EST communiquer : Joindre le geste à la parole Les choses quil faut avoir apprises pour les faire, cest en les faisant que nous les apprenons. ( Aristote : Éthique à Nicomaque)

11 La collaboration dans la pratique et une pratique en collaboration : Une description vérifiable Processus interprofessionnel : de communication et de prise de décisions grâce auquel : les connaissances et les compétences distinctes et communes des différents prestataires de soins : exercent un effet de synergie sur les soins dispensés et favorisent des changements d attitudes et de comportements. ( daprès Daniel Way, Linda Jones et Nick Busing, (18 mai 2000) « Family Doctors & Nurse Practitioners Delivering Shared Care », rédigé pour le Collège des médecins de famille de lOntario )

12 Contextes dapprentissage coopératif « Comment ils apportèrent la bonne nouvelle de Gand à Aix » Les organismes de services sont des organismes dapprentissage Protocoles disciplinaires mis en place pour favoriser lapprentissage fondé sur la pratique Outils mis en place Contextes dapprentissage coopératif existants –Santé mentale –Soins de santé primaires –Maladies chroniques –Maladies aiguës

13 Contexte dapprentissage coopératif Éviter de brouiller les cartes

14 « Communication »? et « Collaboration »? 26 lettres essentielles à lévolution des RHS « Monsieur Godot ne viendra pas ce soir, mais sûrement demain. » ( En attendant Godot, Samuel Beckett)


Télécharger ppt "Www.cihc.ca « Communication » et « Collaboration » : Plus que des mots de 13 lettres? (Nos excuses à Bob Dylan) John H.V. Gilbert, PhD, FCAHS Chef de projet."

Présentations similaires


Annonces Google