La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DES ÉVÈNEMENTS ET UNE NOUVELLE CARTE DE FIDÉLITÉ POUR DYNAMISER LA FRÉQUENTATION DES CINÉMAS ARIEL DE RUEIL-MALMAISON Par Guillemette Barbieux, Antoine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DES ÉVÈNEMENTS ET UNE NOUVELLE CARTE DE FIDÉLITÉ POUR DYNAMISER LA FRÉQUENTATION DES CINÉMAS ARIEL DE RUEIL-MALMAISON Par Guillemette Barbieux, Antoine."— Transcription de la présentation:

1 DES ÉVÈNEMENTS ET UNE NOUVELLE CARTE DE FIDÉLITÉ POUR DYNAMISER LA FRÉQUENTATION DES CINÉMAS ARIEL DE RUEIL-MALMAISON Par Guillemette Barbieux, Antoine Lejeune, Annis Ouali & Mehdi Pambianchi – Équipe C

2 Environnement très concurrentiel Cinémas Ariel à Rueil- Malmaison Manque dinformations sur la personnalité des spectateurs Réalisation de profils et de zones de chalandise Préconisation lorganisation dévènements et la création dune nouvelle carte de fidélité 2

3 Rueil-Malmaison et ses alentours, une zone très concurrentielle 3

4 La SEM TAM : une société anonyme majoritairement détenue par la mairie de la ville Mairie (85%) Banques, assureurs … (15%) SEM-TAM Théâtre André Malraux Cinéma Ariel Centre-Ville Cinéma Ariel Hauts de Rueil 4

5 Un chiffre daffaires équilibré entre les différentes activités Une très bonne gestion des cinémas Ariel (Chiffres 2011) Deux cinémas Ariel Centre-Ville (3 salles) Ariel Hauts de Rueil (3 salles) Chiffre daffaires (en euros) Nombre de spectateurs total Nombre de séances Nombre de spectateurs par séance 3731 Résultat net (en euros)

6 Un secteur concurrentiel sur lequel il faut se différencier pour survivre Une programmation adaptée pour faire face à la concurrence Une connaissance quantitative et non qualitative 6

7 SEM TAM ne connaît pas la personnalité de ses publics Méthode à dix critères pour les cibler Qui sont-ils ? Pourquoi viennent-ils ? Doù viennent-ils ? Deux outils complémentaires pour définir les profils et savoir la provenance des spectateurs 7

8 Des profils variés pour des publics différents Au Centre Ville : Femme retraitée, spectatrice régulière, en semaine Aux Hauts-de-Rueil : Plutôt jeune, occasionnel, qui vient les week-ends en famille ou entre amis 8

9 Deux zones de chalandise complétant les profils 9

10 Des hypothèses de départ presque toutes confirmées Confirmées : Une majorité féminine aux cinémas Public du Centre Ville plus âgé quaux Hauts-de-Rueil Infirmées : Public du Centre Ville issu de CSP supérieures à celui des Hauts-de-Rueil 10

11 Des propositions pour améliorer la fréquentation Projection de sagas Spectacles vivants en direct ou en différé Carte de fidélité à points Projection de films qui ont marqué leurs époques 11

12 Notre étude cest : 1490 questionnaires : 620 au Centre Ville soit 4,33 par séance 780 aux Hauts-de-Rueil soit 4,83 par séance 14 profils différents 12

13 Récupérer les informations grâce à un questionnaire Reprise des critères pour connaître les spectateurs 19 questions réparties en 2 parties distinctes Mise à disposition & réalisation dentretiens Dépouillement sur le logiciel Sphinx 13

14 Des profils pour cibler les spectateurs Dresser un profil général pour chaque cinéma Puis en établir des spécifiques pour chaque donnée nous semblant intéressante Les retraitésLes mécontents Public féminin, régulier & satisfait de la programmation Préférence pour les comédies et films policier Lundi, Mardi et Jeudi – Après Midi Public féminin & très régulier avec un goût pour les films en version originale Préférence pour les comédies et films classés Art et Essai Samedi, Dimanche & Vendredi 14

15 Définir la provenance des spectateurs avec des zones de chalandise 15

16 Environnement très concurrentiel Cinémas Ariel à Rueil- Malmaison Manque dinformations sur la personnalité des spectateurs Réalisation de profils et de zones de chalandise Préconisation lorganisation dévènements et la création dune nouvelle carte de fidélité 2

17 Nos autres propositions Avant premières en présence dacteurs Scinder les séances en VO et VF Séance supplémentaire lorsque film proposé aux écoles

18 Nos autres hypothèses Confirmées : Le public des Hauts-de-Rueil est plus familial que celui du Centre Ville. Le public du Centre Ville est plus habitué à aller au cinéma. Le public des Hauts-de-Rueil préfère les films daction, les comédies et les dessins animés. Le public du Centre Ville préfère les films en version Originale. Le public venant les jours de la semaine est un public plus âgé en moyenne que celui du weekend. Les jeunes spectateurs préfèrent les séances en début et fin de soirée à linverse les spectateurs plus âgé préfèrent se rendre au cinéma le midi ou laprès midi. Infirmées : Le public des Hauts-de-Rueil préfère les films daction, les comédies et les dessins animés.

19 Les profils réalisés Centre Ville : Général Cadres et Personne exerçant une profession intellectuelle supérieure Mécontents Les seuls Les jeunes entre amis Les couples de retraités Les adultes entre 25 et 55 ans qui vont au cinéma en famille Hauts-de-Rueil : Général Les collégiens Les lycéens et les étudiants Les retraités Les jeunes entre amis Les retraités en couple Les membres des Catégories Socio-Professionnelles supérieures

20 Zone de chalandise Hauts-de-Rueil

21 Les dix critères Age Sexe CSP Pouvoir dachat Place du cinéma dans les loisirs Quand Quapprécient-ils Satisfaction de la programmation Satisfaction des services Fréquentation dautres cinémas


Télécharger ppt "DES ÉVÈNEMENTS ET UNE NOUVELLE CARTE DE FIDÉLITÉ POUR DYNAMISER LA FRÉQUENTATION DES CINÉMAS ARIEL DE RUEIL-MALMAISON Par Guillemette Barbieux, Antoine."

Présentations similaires


Annonces Google