La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

UNIVERSITE IBN ZOHR ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION AGADIR. Thème : Enseignant Encadrant : Mme. B.RADI. Élaboré par : M. MANSOUF Mohamed. Année.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "UNIVERSITE IBN ZOHR ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION AGADIR. Thème : Enseignant Encadrant : Mme. B.RADI. Élaboré par : M. MANSOUF Mohamed. Année."— Transcription de la présentation:

1 UNIVERSITE IBN ZOHR ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION AGADIR. Thème : Enseignant Encadrant : Mme. B.RADI. Élaboré par : M. MANSOUF Mohamed. Année Universitaire :

2 Plan : Introduction. Partie I : Gestion de projet. I-1 Cadrage du projet. I-2 Préparation du projet. A- Découpage du projet. B- Planification du projet. Partie II : Contrôle du projet. II-1 Contrôle et pilotage du temps. II-2 Contrôle et pilotage de la qualité. II-3 Contrôle et pilotage économique. Conclusion.

3 Introduction Pourquoi de la gestion de projet ? Quest ce quun projet ?. Quest ce que la gestion de projet ?

4 Pourquoi de la gestion de projet ? Les projets n'atteignent pas souvent leurs objectifs. dépassement des délais; surcoûts importants; qualité technique du produit insuffisante; Les projets se déroulent dans un milieu complexe. acteurs divers dans une entreprise : étude, production, marketing; environnement extérieur non maîtrisable : marché, social, politique,concurrence.

5 Quest ce quun projet ?.

6 Quest ce que la gestion de projet.

7 L'activité de management de projet peut-être résumée par le schéma ci-dessous

8

9 Partie I : Gestion de projet. I-1 Cadrage du projet. La méthode CPS (Cadrage Pragmatique et Synthétique) permet de définir le projet en 7 points : 1- LE PROJET. Nom. Définition succincte. Caractéristiques essentielles. Motifs qui sous-tendent ce projet.

10 2- LES OBJECTIFS. Objectifs techniques. – Les résultats attendus du projet (à quantifier si possible); – Objectifs principaux et secondaires. Objectifs de délai. – Date de fin de projet; – Quelques dates intermédiaires. Objectifs de coût. – Le coût « raisonnable » pour réaliser ce projet; – Quelques variantes possibles. Hiérarchisation des objectifs. I-1 Cadrage du projet.

11 3- LA TECHNIQUE. La base sur laquelle le projet sappuie (Expérience acquise, études de faisabilité, …); Les difficultés principales du projet; Les solutions de repli en cas de problème. 4- LE PLANNING Les dates clés. Les grandes phases.

12 5- LES MOYENS -LES HOMMES Des Spécialiste Des Groupes (Service, Equipe, …) Des Sociétés (Sous- traitant, Fournisseur, …) -LE MATERIEL Les moyens de Réalisation et de Contrôle Les outillages divers Les locaux

13 6- LE MANAGEMENT DU PROJET LE RESPONSABLE Son pouvoir (Ce quil peut décider, ce quil doit soumettre à une décision supérieure, de qui il dépend). Léquipe, le rôle de chacun (Responsables technique, financier, Experts, …) Lorganisation.

14 7- LA COMMUNICATION Définir les principes de communication -INTERNES (Nécessaires à la bonne réalisation du projet). Entre les membres de léquipe de Management. Avec les réalisateurs du projet. - EXTERNES (Promotion et information). Auprès des Clients et utilisateurs directs. Auprès de tous ceux qui ont à connaître du projet.

15 I-2 Préparation du projet. A ce stade deux étapes sont à définir: A- Découpage du projet. Découpage en phases. Découpage en tâches. Découpage en activités WBS

16 B- Planification du projet Construction d'un scénario de référence décrivant : les objectifs; le contenu (les activités,…); les moyens (ressources humaines, financières,…); l' organisation (circulation de l'information, …).

17 B- Planification du projet Parmi les méthodes utilisées, la méthode PERT. Pour la réalisation dun planning PERT.

18 Planification du projet La planification du projet est initialisée au début d'un projet et mise à jour pendant toute sa durée de vie. Un même projet peut faire l'objet de plusieurs plannings : un planning global et un ou des planning(s) détaillé(s). L'ensemble de ces plannings permet de gérer les principales tâches et jalons du projet.

19 La méthodologie à suivre pour la planification consiste à : Découper le projet en tâches ; Consolider léquipe projet ; Réaliser un calendrier du projet en optimisant lensemble des tâches ; Actualiser le calcul de rentabilité du projet ; Dégager les moyens financiers, les ressources humaines et matérielles.

20 Partie II : Contrôle du projet. Le pilotage de projet a 3 dimensions essentielles : 1- Sassurer que les résultats obtenus sont conformes aux exigences du client et de la stratégie. 2- Quils sont obtenus dans les délais souhaités. 3- Respectant les dotations de ressources.

21 II-1 Contrôle et pilotage du temps. Le contrôle du temps seffectue différemment suivant que lon maîtrise ou non les moyens de réalisation des tâches considérées. Pour un petit projet dont on maîtrise les moyens on gèrera par les tâches en utilisant toutes les possibilités offertes par le logiciel de gestion de projet, en particulier par la replanification des tâches après estimation du « Reste à faire ».

22 1- CONTRÔLE. - Effectuer un contrôle périodique de lavancement des travaux : - Examen des plannings et estimation du pourcentage davancement des tâches - Contrôle du passage des jalons 2- AJUSTEMENTS. - Définir les mesures aptes à permettre un redressement de la situation en cas de constat de dérive des délais : - Modification de la logique denchaînement des tâches - Renforcement de moyens humains ou matériels - Remotivation des participants.

23 3 - ESTIMATION de LAVENIR. Compte-tenu de la situation observée et des mesures correctives envisagées effectuer périodiquement lestimation des délais les plus probables et en particulier le délai final.

24 Mesure de lavancement Ce qui est prévu Ce qui est fait Ce qui reste à faire Ce qui est ré-estimé prise en compte de la valeur observé de la productivité, ré-estimation budgétaire

25

26 II-2 Contrôle et pilotage de la qualité. LES MOYENS DU SUIVI QUALITÉ Le plan qualité; Les rapports périodiques dapplication du plan qualité; Les réunions davancement « qualité »; Le contrôle du respect des procédures; Le contrôle de cohérence entre les documents; La vérification de la traçabilité; La participation aux essais de recette et de qualification; Les revues; Les audits; Les expertises.

27 II-3 Contrôle et pilotage économique. Il faut aussi piloter les paramètres économiques essentiel du projet ; les coûts et le cas échéant, les revenus et les marges.La plan de projet contient souvent un compte de résultat prévisionnel du projet. Le budget du projet. Le projet démarre avec un budget initial et un coût prévisionnel.Le responsable du projet décide souvent de ne pas distribuer la totalité de son budget mais den conserver une marge de manœuvre.

28 Indicateurs de coûts CBTE : coût budgété du travail effectué. CBTP : coût budgété du travail prévu. CRTE : coût réel du travail effectué. CPE= Coût de production prévisionnel ( EAC = Estimate at completion, en anglais) C'est le budget réestimé à l'instant de la revue d'avancement du projet.

29 CBTE : coût budgété du travail effectué. BCWP : Budgeted Cost of Work Performed CBTP : coût budgeté du travail prévu. BCWS : Budgeted Cost of Work Scheduled CRTE : coût réel du travail effectué. ACWP : Actual Cost of Work Performed

30 CBTP = Pourcentage achevé planifié x Coût planifié (BAC) Exemple : Suposons une tâche avec une durée de 5 jours qui commence le 01/03/1993 8:00 et se termine le 05/03/ :00. Ceci donne une durée de 4,38 jours écoulés. Si la date d'aujourd'hui est le 03/03/ :00, alors le Pourcentage achevé planifié est égal à : (03/03/ : /03/1993 8:00) / 4,38je = 2,38je/4,38je=54% CBTP = 0,54 x 200,00 F = 108,00 F

31 Exemple : Le CBTE affiche le coût du travail réalisé rapporté à la date considé- rée, comme le montre l'exemple suivant : A partir du même exemple que pour le CBTP, s'il n'y a aucune ressource affectée à la tâche mais que la tâche est seulement achevée à 50%, pour le même coût planifié de 200,00 F, le CBTP est calculé comme suit: CBTE = 0,50 x 200,00 F = 100,00 F CBTE = Pourcentage achevé x Coût planifié (BAC )

32 CRTE = Coût réel réalisé de toutes les ressources affectées à une tâche + Coûts fixes à une date considérée. VC (Variation de coûts) est la différence entre le coût budgété du travail effectué (CBTE) et le coût réalisé.

33

34 Interprétation 1- Lécart entre les courbes CBTE et CBTP représente lécart entre le travail effectué et le Travail Prévu (axe des absices, le retard davancement) : cet écart exprimé en coût (lecture sur laxe des ordonnées) sappelle la Variance délai (Schedule Variance). 2- Lécart entre les courbes CBTE et CRTE représente la différence en coûts entre le Coût Budgété et le Coût Réel : cet écart est nommé Variance coût (Cost Variance).

35 Écart de planning, écart de performances. Valeur acquise = la valeur budgétaire du réalisé ou CBTE. Écart de planning = valeur acquise – budget encouru Écart de planning relatif = écart de planning/ budget encouru Écart de performances = écart de coût – valeur acquise Écart de performance relatif = écart de performances /valeur acquise. DONC : Écart de planning = CBTE - CBTP Écart de performances = CBTE - CRTE

36 Exercices : Exercice 1 : Indicateurs davancement et mesures de base. A partir des données suivantes, calculez toutes les mesures de base et les indicateurs davancement. Le projet respecte-il les délais ? On supposera que la date actuelle est le 01/05.

37 Correction : Calculons les indicateurs davancement de travaux. A savoir les écart de planning ( SV : la Variance délai (Schedule Variance) ) et écart de performance (CV : Variance coût (Cost Variance) ). On a : Écart de planning = CBTE - CBTP Écart de performances = CBTE - CRTE

38 Avec : CBTE : coût budgété du travail effectué. CBTP : coût budgété du travail prévu. CRTE : coût réel du travail effectué. CBTP = Pourcentage achevé planifié x Coût planifié (BAC) CBTE = Pourcentage achevé x Coût planifié (BAC ) CRTE = Coût réel réalisé de toutes les ressources affectées à une tâche + Coûts fixes à une date considérée.

39 CBTP = = 145jh BAC = = 285jh CRTE = 170 jh CBTE = 145 jh Le CBTE au 1/5/01 est égal au CBTE dans cet exemple car le travail prévu a été achevé ; Donc, SV = = 0, La variance par rapport aux coûts vaut CV = = 25, ce qui signifie que la quantité de travail réelle a dépassé les estimations. Le projet respecte donc les délais mais coûte plus cher que ce qui avait été prévu

40 Exercices : Exercice 2 : Un projet a débute de 01/01 et doit être termine pour le 30/06. A la date du 01/03. Indiquez si le projet respecte ces délais.

41 CBA = 200 – CBTP = 50 –CBTE = 70 – CRTE = 60 - SV = 20 – CV = = 10 Le projet est en avance sur le planning.

42 Conclusion

43 Merci pour votre attention et... Bon courage

44 Ecosip sous la direction de Vincent Giard et Chritphe Midler « Pilotage de projet et entrprises »Economica Paris René de meestére « Contrôle de gestion et pilotage de lentrprise » Dunod Paris Gilles Vallet « Tehniques de planification de projet » Dunod Serge Raynal « mangement par projet »Edition Organisation Bibliographie et Webographie :


Télécharger ppt "UNIVERSITE IBN ZOHR ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION AGADIR. Thème : Enseignant Encadrant : Mme. B.RADI. Élaboré par : M. MANSOUF Mohamed. Année."

Présentations similaires


Annonces Google