La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

French Luncheon: comment prendre en charge les patients atteints dhépatite C avec les médicaments disponibles en Algérie. Pr. Saadi Berkane Service de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "French Luncheon: comment prendre en charge les patients atteints dhépatite C avec les médicaments disponibles en Algérie. Pr. Saadi Berkane Service de."— Transcription de la présentation:

1 French Luncheon: comment prendre en charge les patients atteints dhépatite C avec les médicaments disponibles en Algérie. Pr. Saadi Berkane Service de Médecine & Gastro-entérologie Hôpital Bologhine, Alger, Algérie 3rd Paris Hepatitis Conference, Paris 19 January 2009

2 Hépatites Chroniques Virales C PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE 170 Millions de porteurs chronique du VHC dans le monde Risque de cirrhose puis de carcinome hépatocellulaire Part importante de notre activité hospitalière: 49% des hépatopathies chroniques* Etat des lieux en Algérie *S Berkane Thèse de DEMS 2003

3 Prise en charge des hépatites chroniques virales C en Algérie Amélioration considérable ces 2 dernières années

4 Séroprévalence du virus de lhépatite C en Algérie (1) Dépistage systématique de l'hépatite C dans les CTS ARRETE MINISTERIEL 1994 ARRETE MINISTERIEL 1994 Maladie à déclaration obligatoire

5 Séroprévalence de lhépatite C en Algérie (2) 0,44% (2003) Donneurs de sang (Agence Nationale du Sang; dons/An): Ac anti-HCV +: 0,44% (2003) 0,46% (2004) 0,38% (2005) 0,43% (2006) 0,41% (2007) 0,41% (2007) 0,3% Femmes enceintes d'Alger (n=6500): 0,3% (IPA,1997)

6 Séroprévalence de lhépatite C en Algérie (3) Hémodialysés : 25% (CHU Béni-Messous, Alger 2005) 53% (CHU Bab El-Oued, Alger 2005) Enquête Nationale (Résultats en cours) Hémophiles (n=956):31,6% HCV + (B. Bencheikh,Thèse de DEMS 2006) Co-infection VHC-VIH: 6% (26 HCV + / 440 SIDA) (Hôpital El Kettar, Alger 2008)

7 Alger Oran Annaba Enquête régionale: 6 Wilayas Est de lAlgérie (2006) Prévalence: 3,43% % Prévalence: 3,43% [ % ] 6049 prélèvements 6049 prélèvements 1- >60ans 1- >60ans ELISA III e génération ELISA III e génération

8 DEPISTAGE Sujets à risque Sérologie.ELISA I 1990 puis ELISA II (IPA Alger).ELISA III 1994 : CTS, structures hospitalières publiques et privées Tests sérologiques pratiqués: -anticorps anti-VHC détectés par 2 prélèvements successifs analysés par 2 réactifs différents (Axsym et Elisa)

9 Hépatites chroniques virles C Principales circonstances diagnostiques* (n=838) Asthénie 39,5% Dépistage systématique25,3% Complication(s) de la cirrhose11,3% ALAT 8,4% Ictère 6,3% Autres 7,8% *Hépatite Chronique Virale C En Algérie: Etats des Lieux. *Hépatite Chronique Virale C En Algérie: Etats des Lieux. Ould Gougam R., Berkane S., Chikhi Y., Asselah H. Maghreb Summit On Hepatitis; Marrakech 13 Décembre 2008

10 Prise en charge où ?, Comment ? Tout patient avec sérologie virale C positive est adressé Centres de diagnostic et de traitement Confirmation de la virémie par PCR Sérotypage VHC, génotypage depuis 2008 (IPA) Ponction biopsie du foie (génotype 1) Charge virale C avant traitement *Fibrotest depuis 1 an chez 2 biologistes privés,

11 Prise en charge, où ?, Comment ? Détection de l'ARN VHC sérique: -PCR quantitative / qualitative Cobas Amplicor Roche -PCR en temps réel Taqman Roche Disponibilité de la PCR -Alger : 4 centres IPA Alger (Cobas A. et Taqman Roche Fin 2008) CHU Mustapha, El Kettar, HC de lArmée (Cobas Amplicor) -Est : Laboratoire Privé (PCR Taqman Roche / 2007) Disponibilité du sérotype (Elisa) / génotype (Ino Lipa): IPA dAlger

12 Accès au Traitement, où ?, Comment ? 1ère cure par INF standard en ère cure par Interféron pégylé en 2003 Avant 2007: 3 centres de traitement, basés à Alger ~ 500 patients traités Janvier 2007: -Budget conséquent alloué par le Ministère de la Santé -Meilleur accès, disponibilité du traitement sans rupture patients sous traitement PEG-INF + RBV / 14 centres

13 Accès au Traitement, où ?, Comment ? Circulaire Ministérielle N° 7 de 2006 : traitement anti viral fourni par létablissement de santé du lieu de résidence du patient (éviter les déplacements) 14 centres de traitement.8 Services Universitaires de Gastroentérologie, 4 basés à Alger.6 centres pourvus en spécialistes en Médecine Interne et Maladies infectieuses.Non disponibilité de la biologie moléculaire en dehors dAlger (problème dacheminement des prélèvements, de prise en charge financière)

14 Médicaments Disponibles Interféron standard Roche Interféron pégylé alpha-2a (Pegasys) des laboratoires Roche Interféron pégylé alpha-2b (Pegintron) des laboratoires Schering Plough en cours denregistrement Ribavirine

15 Remboursement Toutes les explorations effectuées dans les structures hospitalières publiques sont gratuites dans le cadre de la prise en charge des maladies chroniques (prises en charge par lhôpital) Privé : - Sérologie virale C (850 DA/~8,5Euro); remboursable (140DA/~1,4 Euro) - Biologie moléculaire non remboursable Le traitement est à usage hospitalier, pris en charge par la structure hospitalière du lieu de résidence du patient

16 Suivi des patients Traités Bien codifié Évaluation de lefficacité Virologique (Génotype 1): -charge virale à 3 mois, -PCR VHC à 6 mois, -PCR VHC à la fin du traitement et 6 mois après son arrêt.

17 Résultats Thérapeutiques Expérience de lhôpital Bologhine 262 patients Etude rétrospective (06/ /2007) INFs seul INFs + ribavirine PEG-INF + ribavirine n=18 n=111 n=133

18 Caractéristiques des patients (N:262) Sexe ratio : 0,9 [125 / 137] Age moyen : 50 ans [32 – 70] Quotient Alanine Aminotransférase avant traitement: > 1 – 1,5 : 96 >1,5 – 3 : 129 > 3 : 37 Taux moyen de la Charge virale C avant traitement : ,42 UI/ML [ ]

19 Typage du VHC n=218 Type 4 4 (2%) Type 3 5 (2%) Type 2 21 (10%) Type (86%) NST 21 NGT 2 NF 21

20 Staging Histologique (Metavir) PBH n=249

21 Réponse Virologique soutenue au traitement Interféron standard seul Bithérapie standard PEG INF + RBV * 2 (17%) 20 (18%) 60 (45%) Nb de patients RVS *Non répondeurs INFs (n=1) / INFs + RBV (n=31)

22 Perspectives Création de 6 centres de biologie moléculaires répartis sur les différentes régions sanitaires du pays (génotype, PCR en temps réel) Désignation de pôles de référence hépatites, dotés de moyens adéquats, rattachés aux réseaux Désignation de centres de diagnostic et de traitement avec les moyens adéquats Mise en place de réseaux ville – hôpital Implication de la sécurité sociale pour le remboursement (explorations biologie médicale, PCR) Reconduction dun budget adapté pour la pise en charge des hépatites

23


Télécharger ppt "French Luncheon: comment prendre en charge les patients atteints dhépatite C avec les médicaments disponibles en Algérie. Pr. Saadi Berkane Service de."

Présentations similaires


Annonces Google