La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Entretien motivationnel: Atelier dinitiation Sandra DAuteuil Infirmière chef Psychiatrie/Santé mentale CHUM membre du MINT André Jauron Ergothérapeute.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Entretien motivationnel: Atelier dinitiation Sandra DAuteuil Infirmière chef Psychiatrie/Santé mentale CHUM membre du MINT André Jauron Ergothérapeute."— Transcription de la présentation:

1 Entretien motivationnel: Atelier dinitiation Sandra DAuteuil Infirmière chef Psychiatrie/Santé mentale CHUM membre du MINT André Jauron Ergothérapeute Clinique Cormier-Lafontaine Clinique Cormier-Lafontaine

2 Menu n Attentes/agenda n Esprit motivationnel n Techniques découte réflexive: «micro- skills» n Gestion de la résistance n Schéma dentrevue initiale

3 Définition de lEM n Style dentretien centré sur le client, mais néanmoins semi-directif, qui vise à faciliter un changement de comportement en aidant les clients à explorer et résoudre leur ambivalence » Rollnick et Miller 1995, modifié 11/2004 Rollnick et Miller 1995, modifié 11/2004 n Avec ou sans traitement ultérieur (AA, desintox, etc)

4 Ambivalence Phase naturelle dans le processus de changement Manque de motivation = ambivalence non résolue Avoir deux attitudes à propos dun comportement Pouvoir argumenter des deux côtés

5 La motivation simplifiée 1.Avoir besoin de changer (« willing »): importance du changement 2.Se sentir capable de changer: (« able »): confiance en ses capacités 3.Être prêt à changer (« ready »): circonstances favorables, moment de vie

6 Théorie sous-jacente à lE.M. n Le client est ambivalent n Le conseil de changer provoque quasi automatiquement une résistance de la part du client n La résistance prédit une absence de changement n Faciliter un discours pro-changement venant du client lui-même favorisera le changement de comportement

7 Votre contexte n Utilités potentielles en pratique? n Attentes face à latelier?

8 But de latelier n Sinitier à une façon DIFFÉRENTE dintervenir pour FAVORISER un changement de comportement (ex: prise d alcool) n Pas pire ni meilleure que dautres, mais rapide…

9 But de latelier: comment? n Désapprendre le « réflexe thérapeutique habituel»: –Étiqueter un problème –Donner conseils et avis n Suspendre temporairement son identité thérapeutique pour évoquer du langage de changement

10 Avertissements!! Réactions initiales fréquentes: n On fait cela depuis des années … n Rien de neuf… n Il sagit seulement de counselling de base

11 Prof préféré n Comment était votre professeur le plus marquant? n Comment allait-il chercher le meilleur en vous?

12 Esprit motivationnel n R: Rouler avec la Résistance (comme au judo) n E: Exprimer (activement) lEmpathie n D: Développer la Dissonance cognitive/affective n S: Supporter lefficacité personnelle («self-efficacy»)

13 Empathie n Définition pratique: –Tous les efforts faits par le thérapeute pour comprendre le patient ET pour lui transmettre cette compréhension –Écoute réflexive: n Reflets simples: pas si simples! n Reflets complexes n Résumés fréquents (et sans complexe du perroquet) n On peut pratiquer son empathie!

14 Écoute réflexive n Lécoute réflexive dans un but motivationnel = travail à temps plein n Donc incompatible avec autres tâches: –Questionnaire dévaluation (Q. > Reflets) –Psychoéducation –Gestion du cadre et des limites (rapport dautorité) n Moment clairement défini, temps limité

15 Obstacles à lécoute Piège de lexpert: Conseils basés sur des connaissances Étiqueter Analyser Argumenter, critiquer, blâmer Trop de questions, surtout fermées Changer de sujet, distraire, se retirer Rassurer, sympathiser, consoler Exercice: Pratique négative

16 Améliorer son empathie passe dabord par lécoute: rappel Habilités non verbales: regard, posture, attention au pt Chercher à comprendre le client: Écouter avec curiosité sans jugement sans interruption Utiliser des silences attentifs Utiliser dans encouragements: mm-hmm, continuez, dites-moi en plus, quoi dautre? Concours découte non verbale

17 Reflets Répéter Rephraser, paraphraser Métaphore Résumer Continuer le paragraphe Refléter les deux côtés de la médaille Refléter lémotion ou la signification Exercice habilités réflexives

18 Schéma de la communication 2. Ce que le client exprime 3. Ce que le thérapeute perçoit que le client pense 4. Ce que le thérapeute dit que le client pense 1. Ce que le client pense

19 Phase 1 n But: augmenter la motivation au changement dun comportement cible évoquer du langage de changement chez le client jusquà du langage dengagement évoquer du langage de changement chez le client jusquà du langage dengagement

20 Langage de changement D: Desire/Désir de changer A: Abilities/Habilités pour changer R: Reasons/Raisons de changer N: Need/Nécessité (besoin) C: Commitment/Engagement

21 Échelles dimportance et de confiance

22 Échelles dimportance et de confiance IMPORTANCE: «Si ce changement était facile, quelle serait limportance de faire ce changement maintenant, sur une échelle de 0 à10?» CONFIANCE: «Si vous décidiez de faire ce changement maintenant, quel serait votre niveau de confiance dy arriver, sur une échelle de 0 à 10?» Exercice des échelles

23 Importance et confiance: situations possibles Si faible importance Explorer lambivalence: balance décisionnelle Si haute importance mais faible confiance Explorer les barrières et les succès (augmenter lefficacité personnelle) Si haute importance et confiance Renforcer lengagement (Phase II)

24 O: questions Ouvertes (Open questions) A: Affirmer les forces (Affirm) R: écoute Réflexive (Reflexive listening) S: résumer Souvent Stratégies pratiques:

25 Résumés Arguments du patient pour le bon côté et le moins bon côté du comportement cible Commencer avec le bon côté Emphase sur le moins bon côté = langage de changement (DARNC) Exercice de résumés simples vs complexes

26 Exercices de réchauffement Dodge Ball: «Une de mes qualités est…» Batting exercise (reflet): une chose que vous entendez souvent dans votre bureau Métaphores

27 Et quand cela se corse Que faites-vous qui marche bien dans votre quotidien (clinique ou autre!)? Quelles images peuvent vous venir en tête pour illustrer ce que les patients vous font vivre dans ces occasions?

28 Résistance Phénomène interpersonnel naturel (démo) Hypothèse de travail: résistance persistante nest pas un problème du patient, mais un manque dhabilité du thérapeute Signale au thérapeute de changer de comportement / stratégie / approche (Ex: avoir dit quelque chose quil aurait souhaité entendre du patient, avoir prématurément avancé selon stade de changement… )

29 Rouler avec la résistance Reflet amplifié Reflet des 2 côtés de lambivalence Prendre le côté de la résistance Recadrer Acquiescer avec un grain de sel Affirmer les forces

30 Rouler avec la résistance (suite) Souligner le contrôle et choix personnel du patient Menu doptions (jamais unique) Amener aux extrêmes Scénarios hypothétiques Changer le focus Éviter la confrontation!!!

31 Affirmer les forces But: pt se sent apprécié et remarqué 1- Commenter ou refléter ce quil vous a dit de lui, ses succès passés 2- Basé sur ce que le patient vous a dit, devinez et essayez de décrire le patient

32 Scénarios hypothétiques Mieux possible Pire possible Regarder dans 1 an (futur) Se rappeler avant le début des problèmes = façons dévoquer du langage de changement N.B. Regarder le futur est souvent meilleur que regarder le passé

33 Exercices Virginia Reel: un énoncé qui manifeste une résistance/ambivalence du patient --> reflet Virginia Reel: Question Ouverte Affirmer les forces Reflet Autre technique pour rouler avec la résistance

34 Explorer lambivalence 1-Demander la permission 2-Demander ce quils aiment du status quo (écouter, refléter, favoriser lélaboration, etc.) 3-Demander ce quils aiment moins du status quo 4-Résumer les deux côtés, vérifier 5-Où est-ce que cela vous mène maintenant? 6-Affirmer, exprimer lappréciation, confiance, support Pratique à 3: un codeur, un patient, un th é rapeute

35 Phase I: Construire la motivation au changement Désir Habilités Raisons Besoin/nécessité Engagement Prendre des moyens par étapes (attention de ne pas précéder le stade de changement )

36 Lentretien initial Ouvrir la rencontre Négocier lagenda (comportement cible) et le temps aloué (nbre de sessions) Demander la permission de passer aux prochaines étapes Évaluer le niveau de motivation au changement (Importance + Confiance) Explorer lambivalence Demander quelle sera la prochaine étape (si approprié) Conclure

37 Exercice: entretien initial

38 Échanger de linfo: Formule ÉPÉ 1-ÉVOQUER ce que le patient sait déjà sur le sujet, ce qui lui a été dit 2-DEMANDER la permission au patient de lui donner linformation, notre avis ou opinion/souci 3-PRODIGUER linfo 4-ÉVOQUER les réactions du patient à cette info Exercice en équipe

39 Quand est-ce que le patient est prêt pour aller plus loin? Signal: langage dengagement (avec non verbal concordant) = verbe daction conjugué à la 1re personne du singulier! «Je vais appeler pour minformer» «Je veux aller voir un premier meeting» «Je vais demander à un ami de maccompagner à mon RV» Bref, simagine déjà là…

40 Phase II Renforcer lengagement Reconnaître (souligner) que le patient est prêt (basé sur D,A,R,N,C,T) Résumer (bouquet) Menu doptions: sélection Supporter lauto-efficacité Avis (si nécessaire) et évoquer les réactions Fixer une étape ?...

41 Exemple de menu Ne rien faire EM seul: 2me rencontre Désintoxication interne/externe TCC (prévention rechute) Meetings AA, NA, etc Communauté thérapeutique Maintien à la méthadone Psychopharmacologie (naltrexone, acamprosate, SSRI, buspirone, etc…)

42 Composantes clé de la formation Apprendre à discriminer langage de changement, engagement et résistance Réagir à la résistance en changeant rapidement de stratégie (rouler) Pratique et rétroaction: changements dans la pratique clinique seront petits et éphémères, à moins que des moyens spécifiques soient pris pour continuer la progression

43 Points de repère techniques n Thérapeute parle < 50% temps total n Min 2 reflets/1 question n 2 reflets complexes/1 reflet simple n > 15 reflets par 10 min n Min 2 Q. ouvertes / 1 Q. fermée n Pas de comportements non MI : confrontation, avis, prescription, étiquette/diagnostic, info donnée sans permission, etc.

44 Suggestions Pratique sous toute forme, ex: jeux de rôle en groupe incluant client, thérapeute et observateur- «coach» Senregistrer et sécouter … et en discuter en groupe Faire attention aux réactions du client Soigner ses Q. ouvertes Pratiquer ses reflets

45 Suggestions (suite) Pratiquer une chose à la fois: Questions ouvertes Augmenter le ratio de reflets Demander la permission, formule ÉPÉ Résumer plus souvent Échelles dImportance et de Confiance Écouter la résistance Complexifier les reflets (mais pas trop…) Bien définir un comportement cible Savoir lâcher prise

46 Conclusion Fiche dévaluation: Ce que vous avez le plus aimé Ce que vous aimeriez changer dans la formation Ce que vous pensez changer dans votre pratique: court/moyen terme Merci!

47 Références de base n o Lentretien motivationnel : Aider la personne à engager le changement (2006). Miller W.R. & Rollnick S.. InterÉditions-Dunod, Paris n MI : Preparing People to Change. W.R. Miller & S. Rollnick. New York, Guilford Press, 2002 n Motivational Enhancement Therapy Manual. Miller et al, Project MATCH, NIAAA n Motivational Interviewing in the Treatment of Psychological Problems (2008). Arkowitz H., Westra H.A., Miller W.R. & Rollnick S. Editors. The Guilford Press, New York

48 Références de base (suite) n Motivational Interviewing in Health Care : Helping Patients Change Behavior (2008). Rollnick S., Miller W.R. & Butler C.C.. The Guilford Press, New York n Hettema J., Steele J., Miller W.R. (2005). Meta- Analysis of Research on Motivational Interviewing Treatment Effectiveness (MARMITE), Annual Review of Clinical Psychology, 1: n Rubak S, Sandboek A, Lauritzen T, Christensen B. Motivational interviewing: a systematic review and meta-analysis. British Journal of General Practice 2005 April;55(513):305-12


Télécharger ppt "Entretien motivationnel: Atelier dinitiation Sandra DAuteuil Infirmière chef Psychiatrie/Santé mentale CHUM membre du MINT André Jauron Ergothérapeute."

Présentations similaires


Annonces Google