La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Vers un cadre unificateur pour l'enseignement des outils et méthodes de gestion de l'information numérique Yves MARCOUX GRDS - EBSI Université de Montréal.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Vers un cadre unificateur pour l'enseignement des outils et méthodes de gestion de l'information numérique Yves MARCOUX GRDS - EBSI Université de Montréal."— Transcription de la présentation:

1 Vers un cadre unificateur pour l'enseignement des outils et méthodes de gestion de l'information numérique Yves MARCOUX GRDS - EBSI Université de Montréal Colloque ISD - Tunis - 16 avril 2005

2 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Origine de la réflexion Cadre de référence gouvernemental en gestion intégrée des documents (CRGGID) – pour le Gouvernement du Québec –concilier développement de systèmes informatiques avec la « nouvelle » notion de document définie par la Loi concernant le cadre juridique des technologies de l'information (LRQ, c. C-1.1)

3 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Constat Grande incompréhension entre monde documentaire et développement de systèmes informatiques transactionnels classiques Entités statiques (documents) versus dynamiques (bases de données) Même la loi ne règle pas tous les problèmes

4 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Objectifs Ambitieux: cadre conceptuel et méthodologique pour unifier les approches documentaires et classiques au développement de systèmes informatiques Modeste: tenter d'unifier l'enseignement de quelques outils importants de gestion d'information numérique

5 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Types d'outils importants Bases de données relationnelles Bases de données textuelles Documents structurés

6 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Types d'outils importants Bases de données relationnelles –BD multi-tables –Clés primaires, externes –Requêtes SQL (Structured Query Language) –Ex.: Access, Oracle, SQL Server Bases de données textuelles Documents structurés

7 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Types d'outils importants Bases de données relationnelles Bases de données textuelles –Champs répétables –Indexation par mots et occurrences –Recherche en texte intégral –Ex.: Texto, DB/TextWorks, CDS/ISIS Documents structurés

8 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Types d'outils importants Bases de données relationnelles Bases de données textuelles Documents structurés –Langages de balisage (... ) –Structure souple convenant au texte libre –Contraintes via DTD ou schémas –Ex.: SGML, HTML, XML

9 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Constat sur ces outils (1/2) Nombreuses ressemblances –Notion d'objet numérique fichier ou suite de chibaires (chiffres binaires) –Langage de contraintes et validation schéma de BD ou schéma de documents –Notion d'application d'exploitation requête de recherche ou feuille de styles –Structure des méthodologies de développement de systèmes

10 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Méthodologie de développement de systèmes d'information 1.Identification de la clientèle-cible et du contexte 2.Identification des besoins à combler 3.Conception d'un système pour combler les besoins 4.Construction du système conçu 5.Mise en service du système construit 6.Opération du système mis en service 7.Évaluation périodique du système

11 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Constat sur ces outils (2/2) Approches à l'enseignement –« Idiomatiques » –Redéfinissent le monde à partir de zéro Pas de base commune de comparaison « Écoles » voire « clans » qui s'ignorent Apprenant démuni devant le choix d'une approche On se rabat sur l'expérience, l'intuition,...

12 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Point de départ pour une base commune Comment un utilisateur donne-t-il un sens à ce qu'un système lui présente?

13 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril

14 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril

15 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril

16 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril

17 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril

18 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril

19 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril

20 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril

21 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril

22 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Observations (1/2) Le sens véhiculé par une donnée (symboles) présentée à l'utilisateur dépend très grandement de son contexte Il y a interprétation (donc, information) lorsqu'un utilisateur peut attacher à la donnée un sens par rapport au monde réel (au moins selon sa vision du monde) L'interprétation peut être plus ou moins précise, selon le besoin et le désir de l'utilisateur

23 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Observations (2/2) Contexte: temporel, spatial, « non linéaire » Des indications du contexte peuvent être fournies par le système « proche » de la donnée (axe spatial ou temporel) On présuppose toujours quelque chose sur la vision du monde et les compétences communicationnelles de l'utilisateur On ne peut jamais être sûr de l'interprétation, on ne peut que la favoriser

24 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Principes Clientèle-cible détermine la vision du monde et les compétences communicationnelles présupposées –Devraient être indiquées explicitement dans le contexte Toute donnée présentée devrait être interprétable complètement à l'intérieur du système –Toute explication sur le contexte devrait être disponible sur demande, sauf si elle fait partie des présupposés

25 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Autres caractéristiques Unification des notions de produit et service (source et ressource) sous le chapeau d'entité documentaire Si on veut formaliser les notions de sens et de vision du monde –« Réalisme expérienciel » (Lakoff, 1987) Apprentissage comme partie intégrante de l'utilisation d'un système (incluant EAO)

26 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Pour la description d'outils Chaque caractéristique d'un outil peut être présentée en termes de facilitation de l'interprétation des données (symboles) Exemple...

27 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Table relationnelle avec sa définition Contacts NuméroPrénomNomTéléphone integertext(50) text(11) 1JeanneTremblay RogerDrapeau « Vision du monde » –Un nom et un prénom ont maximum 50 car. Interprétation des données –« Un des contacts porte le numéro m; son nom est xyz et son prénom zyx; son numéro de téléphone est nnn. »

28 Copyright © 2005 Yves MARCOUX - Colloque ISD - Tunis - 16 avril Conclusion Vision uniforme de l'interprétation des données (symboles) gérées par un système Description des outils en termes de facilitation de l'interprétation des données dans les systèmes développés Principes sur la façon d'utiliser ces outils pour le développement de systèmes


Télécharger ppt "Vers un cadre unificateur pour l'enseignement des outils et méthodes de gestion de l'information numérique Yves MARCOUX GRDS - EBSI Université de Montréal."

Présentations similaires


Annonces Google