La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Systèmes dinnovation au Maroc Politiques, stratégies de mise en œuvre et expériences Sarrebruck, Allemagne Le 28 aôut 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Systèmes dinnovation au Maroc Politiques, stratégies de mise en œuvre et expériences Sarrebruck, Allemagne Le 28 aôut 2006."— Transcription de la présentation:

1 1 Systèmes dinnovation au Maroc Politiques, stratégies de mise en œuvre et expériences Sarrebruck, Allemagne Le 28 aôut 2006

2 2 Sommaire Le système national dinnovation Politiques et stratégies dinnovation en vigueur Acteurs du système dinnovation Cadre juridique, fiscal et institutionnel régissant le SMI Outils de promotion mis en place Expériences faites dans la mise en œuvre de la politique dinnovation Forces et faiblesses du cadre réglementaire et juridique Forces et faiblesses du dispositif institutionnel de promotion de linnovation Observations relatives à la coopération entre secteur privé et centres R&D Questions et attentes par rapport au renforcement du système dinnovation et de sa performance

3 3 Politique & stratégies de linnovation La consolidation de la compétitivité de lentreprise marocaine La sauvegarde des marchés traditionnels La conquête de nouveaux marchés Contexte daction des entreprises marocaines : Ouverture de léconomie et mondialisation Mutations technologiques rapides Concurrence de plus en plus acharnée Enjeux stratégique de linnovation (Levier incontournable de la compétitivité) Le système national dinnovation

4 4 Conscient de ces enjeux & Grâce à une volonté politique et à des démarches concertées associant divers partenaires Les pouvoirs publics ont œuvré pendant ces dix dernières années à définir les jalons dune stratégie nationale de promotion de la R&D et linnovation Le système national dinnovation Politiques et stratégies dinnovation en vigueur

5 5 Un Premier Bilan La création du Département chargé de la Recherche Scientifique ; Création du comité permanent interministériel de la recherche scientifique et du développement technologique ; La création de lAcadémie Hassan II des Sciences et Techniques ; La création de la DR&I au sein du MICMANE ; La création de lAssociation R&D Maroc ; La création du Fonds pour le Soutien à la Recherche Scientifique et au Développement Technologique ; La réorganisation de lenseignement supérieur ; La définition dun premier dispositif de promotion et de soutien de la R&D&I. Le système national dinnovation Politiques et stratégies dinnovation en vigueur

6 6 Acteurs du SMI Relation hiérarchique Relation au titre de la gestion de projets Privé Laboratoires & Consultance Académie Hassan II des Sciences & Techniques GOUVERNEMENT Comité Permanent Interministériel de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique MENESFCRS Universités Établissements et Écoles de formation des cadres Centres de recherche Centres techniques MICMANE CNRST Structures de mise en relation RDT, RGI, RMIE, Interfaces, etc. Société civile R&D Maroc ANPME OMPIC Autres Département ETAT

7 7 272 établissements publics et privés ; 25 Interfaces et structures de transfert ; 2 Unités dAppui Technique à la Recherche Scientifique; 1 institut Marocain de lInformation Scientifique et Technique (IMIST). Le système national dinnovation Infrastructure RDTI au Maroc RESSOURCES HUMAINES (2004) enseignants chercheurs ; étudiants ; Plus de étudiants doctorants ; 18 pôles de compétences opérationnels. Acteurs du SMI

8 8 (levier 11) La charte de l é ducation et de la formation (levier 11) ; La loi portant organisation de l enseignement sup é rieur et organisant le secteur de production et de valorisation de la recherche scientifique ; La loi relative à la cr é ation des GIP ; Divers textes portant cr é ation et organisation d instances de r é gulation, de production et de valorisation de la recherche scientifique ; Divers textes instituant la mise en place d instruments de soutien et de promotion la R&D &I (FSRSDT, PRD, PROTARS, Etc.) ; Un dispositif pour l encouragement de la protection des r é sultats de la recherche et des inventions/innovations ainsi que l utilisation des brevets ; Un dispositif pour attirer les IED dans les secteurs de haute technologie ; Un dispositif de soutien et de promotion de l innovation au sein des entreprises industrielles. Cadre juridique, fiscal et institutionnel régissant le SMI Le système national dinnovation

9 9 Outils de promotion et de soutien en place Piliers du dispositif de promotion et de soutien de la R&D&I Mobilisation de financements de la R&D et de l innovation Transfert du savoir-faire, de techniques et de la technologie Programmes sp é cifiques d é di é s à la R&D et l innovation Valorisation de la recherche et promotion de la cr é ation d entreprises innovantes via l incubation Communication & Sensibilisation Le système national dinnovation

10 10 La provision pour R&D et Restructuration Premier incitatif en faveur des entreprises d é veloppant la R&D&I La Prestation Technologique R é seau (PTR) dont b é n é ficient les entreprises soutenues par le RDT ou le RGI Les aides financi è res du RMIE accord é s aux projets d incubation Mobilisation de financements de la R&D et de linnovation Le système national dinnovation Outils de promotion et de soutien en place

11 11 Strat é gie FINCOME Programme pour la mobilisation des comp é tences marocaines à l é tranger au service du d é veloppement du pays Fonds Hassan II pour le D é veloppement É conomique et Social Finance partiellement l acquisition du terrain et la construction des bâtiments notamment pour les projets de R&D dans certaines branches industrielles Le système national dinnovation Outils de promotion et de soutien en place Mobilisation de financements de la R&D et de linnovation

12 12 Fonds de Promotion des Investissements Finance partiellement lacquisition du terrain, linfrastructure externe et la formation pour les projets dinvestissement de transfert de technologie : ST MICROELECTRONICS ST MICROELECTRONICS : 100 Millions DH, 500 emplois à créer et 180 emplois déjà créés ; MATRA AUTOMOBILE ENGINEERING MATRA AUTOMOBILE ENGINEERING: 34 MDH, 60 emplois à créer, 25 emplois déjà créés ; LEAD DESIGN LEAD DESIGN : 17 Millions DH, 100 emplois à créer, 14 emplois déjà créés ; TEUCHOS TEUCHOS : 120 Millions DH, 400 emplois à créer, 70 emplois déjà créés Exemples dimplantation des activités de R&D I Le système national dinnovation Outils de promotion et de soutien en place

13 13 Les PROTARS (Programmes Th é matiques de Soutien à la Recherche Scientifique) Les appels d offres et Prix à l innovation organis é s par R&D Maroc La cr é ation du fonds d amor ç age SINDIBAD La cr é ation du fonds pour le soutien de la recherche scientifique et le d é veloppement technologique Fonds de capital risque ( Un projet de cadre r é glementaire du capital risque en gestation ) Autres instruments en place Le système national dinnovation Outils de promotion et de soutien en place

14 14 RDT Accompagner les entreprises industrielles dans l identification, la validation et la r é alisation de leurs besoins en mati è re d innovation et de d é veloppement technologique, via notamment des pr é diagnostics gratuits, la mise en relation avec les prestataires ad é quats (dont universitaires ) et un soutien financier (PTR) RGI Apporte des prestations de même nature mais plutôt orient é es vers le g é nie industriel Centres techniques Permettant à travers la panoplie des services qu ils offrent à l entreprise d introduire de nouvelles innovations technologiques Pôles de comp é tences Structures f é d é ratrices mettant en synergie des chercheurs appartenant à diverses structures et travaillant sur diverses th é matiques Structures interface Universit é -Entreprise Permettent d identifier les besoins de R&D et d innovation des entreprises ; de s acquitter des missions de l innovation et transfert de savoir-faire et de technologies Transfert du savoir-faire, de techniques et de la technologie Le système national dinnovation

15 15 INNOV ACT PPSTI EUREKA Programmes spécifiques dédiés à la R&D et linnovation Le système national dinnovation Valorisation de la recherche et promotion de la création dentreprises innovantes via lincubation Instruments en place Une dizaine d incubateurs cr éé s Un r é seau d incubation et d essaimage RMIE P é pini è res d entreprises

16 16 Programme de rencontres sur l innovation au niveau des r é gions Guide des bonnes pratiques de l innovation au b é n é fice des entreprises Manifestations nationales d é di é es à l innovation Ex : Innova Communication & Sensibilisation Le système national dinnovation Outils de promotion et de soutien en place

17 17 Les forces du SNRI : la dimension politique Volont é politique de faire du SNRI un levier de d é veloppement concr é tis é e par les actions suivantes: Le d é veloppement de l é difice institutionnel ; La promulgation de nouvelles lois (la loi portant organisation de l enseignement sup é rieur et la loi relatives à la cr é ation des GIP) ; La cr é ation du Comit é Permanent Interminist é riel de la recherche scientifique et du d é veloppement technologique ; L accroissement de la part du PIB consacr é e aux activit é s de recherche scientifique: 0,3% en ,8% en 2005 ; La cr é ation du Fonds national de la recherche scientifique et du d é veloppement technologique. Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation

18 18 Les forces du SNRI: la dimension pilotage Politique nationale de programmation (plan , PARS, PROTARS, projets f é d é rateurs, pôles de comp é tence), de valorisation (IMIST ; r é seau MARWAN ; UATRS ; RDT ; RMIE ; RGI), et d é valuation Partenariat avec le secteur socio é conomique par la cr é ation de technopôles ; La Provision pour la Recherche et D é veloppement et la Prestation Technologique R é seau; L attribution des allocations de recherche doctorale sur la base de crit è res d excellence ; La cr é ation du Fonds national de la recherche scientifique et de d é veloppement technologique. Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation

19 19 Les faiblesses du SNRI: la dimension politique Une absence de politique permettant de rendre attractif le m é tier de chercheur ; L absence d un statut de chercheur entra î nant une d é mobilisation des chercheurs n appartenant pas à des structures d enseignement-recherche (INRA, INRH, Institut Pasteur, INH, CNESTEN … ) ; Un faible impact des r é formes du syst è me sur les SHS. Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation

20 20 Les faiblesses du SNRI: la dimension pilotage Une d é ficience de l infrastructure de recherche des é tablissements de l enseignement sup é rieur. Difficult é de p é renniser les structures à un bon niveau. La structuration en cours, pourrait renforcer les laboratoires existants et permettre l é mergence d autres structures r é pondant aux normes internationales ; Les dotations financi è res affect é es dans le cadre des PARS et PROTARS n ont pas jou é leur rôle structurant. Elles n ont servi qu à l acquisition de petits mat é riels, outillages et de mati è res premi è res de premi è re urgence ; Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation

21 21 Les faiblesses du SNRI: la dimension pilotage (suite) Le vieillissement de la population des enseignants- chercheurs ; Un faible taux d encadrement et un encouragement insuffisant à l innovation ; Une faiblesse des budgets consacr é s à la R&D et l innovation (0,12% du PIB) ; L absence de m é canismes permettant la mobilit é des acteurs (ing é nieurs, m é decins, cadres, … ) entre les universit é s, les instituts et le monde socio- é conomique ; Une insuffisante incitation des SHS à soutenir l'innovation ; Une insuffisante interaction entre la RN et le monde socio- é conomique. Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation

22 22 Les faiblesses du SNRI: la dimension mobilisation Un manque de culture de la reconnaissance du travail accompli par les R H (chercheur, cadre, technicien, agent administratif) ; Un abandon pr é coce de la pratique de la recherche, en t é moigne le pourcentage tr è s é lev é de PA dans les tranches d âge de plus de 50 ans (35%) ; Une lourdeur des proc é dures de gestion financi è re des budgets de recherche qui inhibe la r é alisation des projets de recherche et d innovation; Une insuffisance des moyens financiers allou é s à la recherche et l innovation. Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation

23 23 La R&D et linnovation dans les entreprises marocaines : état des lieux Linnovation et de la recherche – développement leviers stratégiques pour lamélioration permanente de la compétitivité éléments clés de la garantie de sa pérennité. Qen est –il de lentreprise marocaine aujourdhui? Approche à partir de plusieurs enquêtes réalisées entre 1997 et 2005, Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation Observations relatives à la coopération entre secteur privé et centres R&D

24 24 Innovation « toute amélioration mineure ou majeure ayant un impact positif sur la compétitivité de lentreprises (amélioration ou développement des produits, procédés, services ou organisation) ». Entreprises Innovantes : 14% des entreprises une structure interne chargée de linnovation (27,1%) mené au moins un projet dinnovation (39,5%) consacré un budget à cette activité (37,5%). 86 % des entreprises nont engagé aucune activité dinnovation ou de R&D. ( ) Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation Observations relatives à la coopération entre secteur privé et centres R&D

25 25 Entreprises innovantes: tous les secteurs. Part du Chiffre dAffaire: entre 0,5 et 2%, Valeur moyenne des projets 0,5 MD Personnel affecté à la R&D/I : deux (2) ingénieurs et six (6) techniciens supérieurs pour les entreprises ayant une structure interne de R&D et dinnovation. Effectif en 2005: 1057 personnes. A triplé par rapport à brevets en 10 ans qui concernent en réalité une douzaine dentreprises, soit 1,2%. Types dinnovations; produits (30%), les procédés (20%), les services (19%) et lorganisation (17%). Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation La R&D et linnovation dans les entreprises marocaines : état des lieux

26 26 Sources dinformation et veille : 40% une structure plus ou moins performante pour assurer la veille et la collecte de linformation Sources jugées pertinentes : Les fournisseurs (52%) ; Internet (48%) Les salons professionnels (43%) ; Les voyages daffaires (38%) ; Besoins en assistance : Transfert de savoir–faire (80%) dans les domaines suivants : Organisation, logistique (50%) ; Amélioration ou développement Produits (56%) Procédés (34%) Services (30%) Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation La R&D et linnovation dans les entreprises marocaines : état des lieux

27 27 Partenariat & sous – traitance : fournisseurs pour 60% clients pour 47%. laboratoires de recherches et relation avec luniversité (10%). Seulement 2% dentreprises ont réalisés un projet dinnovation ou de R&D avec luniversité au cours des dix dernières années. Besoins que lentreprise souhaite financer les ressources humaines ; les équipements affectés à la R&D / I ; la réalisation de prototypes ; les travaux de laboratoires. Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation La R&D et linnovation dans les entreprises marocaines : état des lieux

28 28 Vision et stratégie du SNRI à lhorizon 2025 Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation Plan daction Prévision à lhorizon 2025

29 29 Les grandes orientations du PA 2006 / 2010 Doter le monde socio-économique dun accompagnement scientifique et technologique pouvant lui permettre la maîtrise des savoirs et technologies dont il peut avoir besoin pour toutes les activités économiques, sociales et culturelles. Renforcer les atouts du Maroc à travers le développement de capacités scientifiques et technologiques à la hauteur des enjeux correspondants (locéanographie, lindustrie de la pêche ; lexploitation minière et la valorisation des phosphates ; lagriculture et lindustrie agro-alimentaire ; lénergie solaire, les autres énergies renouvelables, lénergie nucléaire et ses applications civiles; la gestion de leau et le dessalement de leau de mer ; le tourisme; les TIC…). Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation

30 30 Assurer une bonne qualité de lenseignement supérieur par la réalisation dune activité de recherche susceptible de permettre à tous les enseignants- chercheurs et chercheurs dêtre en mesure de suivre lévolution du savoir et des technologies dans les disciplines dont ils ont la charge. Contribuer au développement de nouveaux savoirs en ciblant des thématiques pouvant permettre au Maroc doccuper un rôle de premier plan au niveau international. Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation Les grandes orientations du PA 2006 / 2010

31 31 PLAN DACTION (1/2) Action type n°Intitulé du type dactionsBudget estimatifBudget estimatif (%) 1Actions de mise à niveau de la gouvernance du SNR 10,04 MDH 0,21 2Actions de renforcement des ressources humaines et damélioration de leur mobilisation (Recrutements non compris) 515,35 MDH 10,64 Nouveaux recrutements525 MDH 10,84 3Actions liées au financement et à la gestion financière des activités de recherche 3000,2 MDH 61,96 Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation

32 32 Action type n°Intitulé du type dactionsBudget estimatifBudget estimatif (%) 4Actions visant lamélioration du rendement scientifique et technologique du SNR 125 MDH 2,58 5Actions pour lamélioration des infrastructures scientifiques, de R&D et de linnovation 421,3 MDH 8,70 6Budget de fonctionnement des établissements publics de recherche 250 MDH 5,16 Budget estimatif total4841,69 MDH 100 Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation PLAN DACTION (1/2)

33 33 Questions clés au niveau du design opérationnel Principes de conduite? Discontinuité dans le mode de gestion des centres de recherche? -Niveau dimplication de lentreprise? -Mode de gestion interne adopté (valorisation des recherches)? -Évaluation dimpact économique des projets de recherche? Discontinuité dans les moyens -Quel niveau dapport public/privé ? -Quelles modalités de financement possibles (fiscalité dédiée, fonds dinvestissements, subventions)? -Quels types de partenaires (bailleurs de fonds, grandes entreprises, coopération triangulaire, etc.)? Ancrage institutionnel? -Autorité/ Structure responsable de la réussite et de la cohérence de la Stratégie dInnovation & R-D? -Droit de regard sur les priorités économiques régionales -Capacité de réallocation des budgets/ressources humaines -Cartographie des responsabilités et des rôles entre les acteurs ( Synergie, travail en réseaux, …)? -Rôle des prestataires externes ? (Appel à des cabinets spécialisés, Gestion déléguée, …) Programmation et séquencement? Y a-t-il une approche différenciée et priorisée par Pôle de compétitivité, métiers, typologie dentreprises, région? -Approche programmatique basée sur la gestion dun cycle de projet ( Identification, objectifs, suivi, évaluation dimpact) Certes, des stratégies sont élaborées …. Mais les difficultés de mise en oeuvre persistent ! Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation

34 34 Quelques pistes de réflexions Des choix stratégiques pour la recherche publique contribuant à la Compétitivité des entreprises Mieux prendre en compte le marché et le potentiel de développement industriel, commercial ou social dans le choix des thématiques prioritaires? Rendre plus efficace lévaluation de la recherche? Une dynamique renforcée grâce à la stimulation et au développement des filières orientées vers linnovation Volonté politique de renforcer des filières ayant un potentiel de développement Cohésion des acteurs de la recherche autour des objectifs Des interactions plus poussées entre acteurs de la recherche et entreprises au profit de linnovation Mobilité des chercheurs entre structures par des incitations financières, de carrière, etc. ? Renforcer le dialogue entre lentreprise et les laboratoires de recherche? Travailler en réseau à partir dactions concrètes ? Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation

35 35 Des ressources plus importantes pour le financement de la R-D des entreprises (Incitations fiscales, subventions, fonds dinvestissements privés; Soutien financier direct aux centres de recherche/ universités) Des ressources humaines adaptées et en quantité suffisantes pour le développement de linnovation Une culture du marché et un esprit entrepreneurial plus développés dans les entreprises Dispositif de promotion et de soutien de la R&D&I devant être amélioré et renforcé pour être en phase avec les nouvelles orientations de la politique industrielle et de la recherche nationale : Programme EMERGENCE (Nouvelle politique industrielle) Vision et Stratégie de la Recherche à lhorizon 2025 Expériences dans la mise en œuvre de la politique dinnovation Quelques pistes de réflexions

36 36 Sites web et liens utiles


Télécharger ppt "1 Systèmes dinnovation au Maroc Politiques, stratégies de mise en œuvre et expériences Sarrebruck, Allemagne Le 28 aôut 2006."

Présentations similaires


Annonces Google