La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CONTRIBITION DU MINISTERE DE LAGRICULTURE ET DE LHYDRAULIQUE A LA PRISE EN COMPTE DES FEMMES DANS LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE CROISSANCE ACCELEREE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CONTRIBITION DU MINISTERE DE LAGRICULTURE ET DE LHYDRAULIQUE A LA PRISE EN COMPTE DES FEMMES DANS LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE CROISSANCE ACCELEREE."— Transcription de la présentation:

1 CONTRIBITION DU MINISTERE DE LAGRICULTURE ET DE LHYDRAULIQUE A LA PRISE EN COMPTE DES FEMMES DANS LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE CROISSANCE ACCELEREE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (SCADD)

2 Lagriculture et lélevage constituent le moteur de léconomie du Burkina Faso. De nombreuses politiques et programmes ont été mises en place dans le domaine agricole et la situation des politiques et stratégies décrites ci -dessous permettent dapprécier la sensibilité du Ministère sur les questions de genre.

3 I LES POLITIQUES ET STRATÉGIES EN FAVEUR DU GENRE I 1. Le Document Dorientation Stratégique (DOS) pour la croissance durable de lagriculture et de lélevage Ce document encourage la participation de la femme au développement économique et social en dégageant un axe stratégique pour « améliorer sensiblement le statut économique de la femme rurale » et propose des actions autour de léconomie et de laccès aux ressources essentiellement. I 2. Le Plan Stratégique Opérationnel (PSO) Il reprend les grandes orientations du DOS et constate que les « pesanteurs socioculturelles tendent à marginaliser les jeunes et particulièrement les femmes dans la société rurale ». Il sengage au niveau de ses objectifs à « promouvoir le rôle économique de la femme et des jeunes en milieu rural ».

4 I.3 La Lettre de Politique de Développement Rural Décentralisé (LPDRD) Cette lettre ne prend pas explicitement en compte le genre mais note que « la femme est victime de contraintes sociales qui limitent son épanouissement et son implication à la vie politique nationale » et inscrit au titre des réformes et actions dordre général « la protection juridique et socio-économique de la femme » grâce à un certain nombre dactions (crédit, AGR, vulgarisation, information).

5 I.4 La Politique Nationale de Sécurisation Foncière en Milieu Rural (PNSFMR) La PNSFMR a été adoptée en octobre Elle vise à assurer à lensemble des acteurs ruraux, laccès équitable au foncier, la garantie de leurs investissements et la gestion efficace des différends fonciers afin de contribuer à la réduction de la pauvreté, à la consolidation de la paix sociale et à la réalisation du développement durable. Le premier objectif spécifique inscrit dans cette politique est de garantir le droit daccès légitime de lensemble des acteurs ruraux au foncier, dans une dynamique de développement rural durable, de lutte contre la pauvreté et de promotion de léquité. Parmi les six orientations principales retenues, il est noté la reconnaissance et la protection des droits légitimes de lensemble des acteurs ruraux sur la terre et les ressources naturelles ce qui implique la mise en place de mécanismes prenant en compte le genre.

6 I 5. La Politique Nationale de Développement durable de l'agriculture irriguée Ce document a été validé en janvier La politique de développement durable de lagriculture irriguée constitue une synthèse des différentes études et rapports élaborés durant les dernières années. Dans son Article II. Stratégie de développement durable de lagriculture irriguée, elle vise entre autre à contribuer à la lutte contre la pauvreté à travers laccroissement de lemploi et des revenus de toutes les couches de la population ce qui implique la pris en compte du genre. I 6. La Politique Nationale de lEau Adoptée en septembre 1998, elle se fixe pour objectif général de contribuer au développement durable en apportant des solutions appropriées aux problèmes liés à leau afin que celle-ci ne devienne pas un facteur limitant du développement socio-économique. La mise en œuvre de la politique nationale de l'eau s'inspirera des principes énoncés dans la constitution du Burkina Faso et dans les différents textes législatifs ainsi que de principes de gestion de leau, développés au niveau international notamment dans les textes des conventions signées ou ratifiées par le Burkina Faso. Ces principes sont entre autre léquité, la subsidiarité.

7 I 7. La Stratégie de Développement Rural (SDR) à lhorizon 2015 Adoptée le 30 décembre 2003, la SDR constitue le cadre de référence de l'ensemble des interventions publiques en faveur du développement rural. Son objectif global est d'assurer une croissance soutenue du secteur rural en vue de contribuer à la lutte contre la pauvreté, au renforcement de la sécurité alimentaire et à la promotion d'un développement durable. En terme de vision, il sagit d : « un monde rural moins pauvre, jouissant d'une sécurité alimentaire durable … ». Entre autres objectifs spécifiques elle vise à améliorer la situation économique et le statut social des femmes et des jeunes en milieu rural. La SDR comporte sept (7) axes stratégiques dont celui de promouvoir lapproche genre en vue daméliorer la situation économique et le statut social des femmes et des jeunes en milieu rural.

8 I 8. La Stratégie Nationale de Sécurité Alimentaire ( ) La Stratégie Nationale de Sécurité Alimentaire (SNSA) élaborée en 2003 s'est donnée pour finalité de construire à l'horizon 2015, les conditions d'une sécurité alimentaire durable et de contribuer structurellement à réduire les inégalités et la pauvreté au Burkina Faso. Souscrivant aux directives du Sommet mondial sur l'Alimentation tenu à Rome en 1996, le Gouvernement s'est assigné comme objectif de réduire de 50 % le nombre de personnes souffrant de la faim et de la malnutrition à lhorizon I 9. Le plan stratégique genre et développement agricole (2005) L opérationnalisation du plan a permis le renforcement des capacités du cadre institutionnel des ministères en charge du développement rural en Analyse Socioéconomique selon le Genre (ASEG) et pour une prise en compte du genre dans les projets et programmes ;

9 II LES PROGRAMMES ET PROJETS AYANT PRIS EN COMPTE LE GENRE DANS LÉLABORATION II 1 Le programme National de développement du Secteur Rural ( PNSR) Le PNSR est le cadre d opérationnalisation de la SDR et de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD)dans le secteur rural pour la période Il est un cadre de programmation qui traduit sous forme de sous programmes cohérents toutes les missions assignées aux trois départements en charge du secteur rural. Dans le cas du PNSR, lamélioration de la situation et du statut social des femmes et des jeunes en milieu rural demeure un défi à relever dans ce programme.

10 II 2. Le Programme dInvestissement du Secteur de lAgriculture de lhydraulique et des ressources halieutiques (PISA) Finalisé en 2008, le PISA vise globalement à asseoir une agriculture moderne, professionnelle, compétitive et orientée vers le marché. Ses objectifs spécifiques à lhorizon 2015 sont les suivants : renforcement des capacités des acteurs et liaison production/marché; modernisation du système de production et de distribution des intrants agricoles ; accroissement de la productivité de leau et du sol ; promotion de lapproche genre. En vue datteindre ces objectifs et tout en respectant la vision de base, le PISA sappuie sur les sept axes stratégiques de la SDR. II..3. Le Programme de Spécialisation Régionale (PROSPER) Au niveau régional, lopérationnalisation de la SDR sest traduite par lélaboration entre 2006 et 2008 de 13 PROSPER (s) afin de doter chaque région du Burkina Faso dun document de planification du secteur rural productif à lhorizon Les PROSPER se fondent sur les objectifs de la SDR pour viser la spécialisation de chaque région (valorisation des atouts et des potentialités spécifiques) selon ses avantages comparatifs et de façon complémentaire et cohérente avec les autres régions

11 IV. LE PROGRAMME NATIONAL DE VULGARISATION ET DAPPUI CONSEIL AGRCICOLE Le PNVACA a pour objectif global de contribuer au développement du secteur agricole pour latteinte de la sécurité alimentaire et de la croissance économique durable par la formation des acteurs impliqués dans le conseil rural, avec un accent particulier sur les femmes, jeunes et personnes défavorisées dans la fourniture des services agricoles.

12 II..5 Le document guide de la révolution verte Dans le cadre de lopérationnalisation de la SDR et pour accélérer la modernisation de lagriculture, il a été élaboré en 2008 le document guide de la révolution verte dont la vision est formulée comme suit : « la croissance économique du Burkina Faso et la sécurité alimentaire sont assurées de façon soutenue et se basent sur des produits agricoles et agro-industriels compétitifs, intégrés au marché, résultant dune amélioration durable de la productivité agro-sylvo-pastorale ». Finalisé en 2008, le document guide de la révolution verte au Burkina Faso vise laccroissement, la diversification et lintensification des productions agricoles, pastorales, forestières, fauniques et halieutiques à travers : i.le renforcement de la liaison production/marché ; ii.la sécurisation foncière en milieu rural ; iii.la mobilisation et la Valorisation durable des Ressources en Eau ; iv.le renforcement des capacités des acteurs et la création dun cadre institutionnel favorable.

13 II 6 La loi sur le foncier rural Cette loi adoptée en 2009 prévoit des dispositifs d »égalité favorables à la prise en compte du genre dans la gestion du foncier rural. Elle vise à assurer un accès équitable aux terres rurales pour lensemble des acteurs ruraux,personnes physiques et morales de droit public et privé ;

14 BILAN DES ACTIONS OU PROJETS SECTORIELS EN FAVEUR DE LA FEMME OBJECTIF 1: promouvoir laccès des femmes aux sphères de décision Activités réalisées :Nomination de femmes aux poste de décisions –Conseillers techniques : 1 –Secrétaire permanent au PAM : 1 –Directrice Générale : 1 –Directrices Régionales : 4 –Directrice Provinciale : 1 Objectif 2 : Renforcer les capacités des acteurs du développement rural pour une prise en compte du genre dans les projets et programmes de développement agricole Activités réalisées –Formation des directeurs régionaux, provinciaux, chefs de projets et programmes, représentants des structures centrales en Analyse Socio Economique Selon le Genre ( ASEG )

15 Objectif 3 : Promouvoir le renforcement des capacités et de lexpertise féminine Activités réalisées ou en cours Formation des femmes sur les itinéraires techniques de production du mais, du riz, du niébé, du sésame, et sur les techniques de conservation. Encadrement des groupements des femmes étuveuses dans les périmètres rizicoles comme Banzon, Vallée du Kou, Sourou etc Au Sourou par exemple les groupements de femmes étuveuses réunis au sein de l Union des Etuveuses de Riz de la Vallée du Sourou fournissent plus de 1260 T de riz étuvé par campagne Un plan daction de la filière manioc a été validé en février 2010 en vue d une meilleure synergie des acteurs. Le secteur de la transformation, occupé par les femmes, compte environ 430 unités dont 416 manuelles et 20 mécanisées produisant autour de 200 T d attiéké par an contre 3000T importé de la Côte D Ivoire Formation de 56 femmes transformatrices de manioc en technique de gestion, de comptabilité et de marketing; Voyage d étude au profit de 24 femmes pratiquant le séchage des produits maraichers Voyage d étude au profit de 25 femmes issues de six unités de transformation du manioc

16 Objectif 4 : Réduire la pauvreté des femmes Activités réalisées : Octroi de charrues aux femmes dans le cadre de lopération Charrues. En 2011, le nombre de bénéficiaires femmes était de 4077 ( 48%) et les hommes, 4417 (52%°) Appui en semences, pesticides et appareil de traitement à femmes rurales dans 30 provinces Implication de femmes dans la pratique de l agriculture irriguée de saison sèche Appui aux femmes dans l exécution des activités daménagement ( bas-fond,cordons, Zaî,fosses fumières ) par le soutien en vivres de 655 T

17 IV. LE DISPOSITIF ORGANISATIONNEL Atouts pour la promotion du Genre au sein du ministère : Existence dun noyau de formateurs en Analyse Socio-économique selon le Genre (ASEG), constitué des représentants des ministères en charge du développement rural. Ce noyau de formateurs répond aux sollicitations des structures pour les appuis aux formation en ASEG au profit de leurs agents ( PDRD Yako, PAPSA ----) Existence de la cellule genre du MAH

18 LE PLAN D ACTION DU MAH OBJECTIFS DU PLAN DACTION Objectif global Contribuer à la prise en compte du genre dans les secteurs agricole et hydraulique afin de favoriser un développement harmonieux et durable des hommes, des femmes et de lensemble de toutes les couches sociales du Burkina Faso.

19 Objectifs spécifiques Intégrer le genre au sein du MAH par le renforcement des capacités opérationnelles institutionnelles; Promouvoir un partenariat actif en faveur du genre dans les secteurs de lagriculture et de lhydraulique ; Réduire les disparités et les inégalités de genre par la prise en compte du genre dans les politiques et programmes de développement agricole ; Mettre en place des mécanismes et outils opérationnels pour suivre et capitaliser les acquis en matière de genre dans les secteurs de l'agriculture et de l'hydraulique.

20 Axes stratégiques Axe stratégique 1 : Promotion de la culture du genre au sein du Ministère de lAgriculture et de lHydraulique. Axe stratégique 2 : Création/ renforcement dun partenariat actif en faveur du genre dans les secteurs de lagricole et de lhydraulique Axe stratégique 3 : Réduction des disparités et des inégalités de genre dans les politiques et programmes de développement agricole le renforcement des capacités des communautés à la base. Axe stratégique 4 : Mise en place des mécanismes et outils opérationnels pour suivre et capitaliser les acquis en matière de genre dans les secteurs de l'agriculture et de l'hydraulique,

21 CADRE LOGIQUE DES ACTIONS PRIORITAIRES

22 Objectifs/Résultats attendusActions prioritairesIndicateurs de résultats Sources/Moyens de vérification Objectif général: contribuer à la prise en compte du genre dans les secteurs agricole et hydraulique afin de favoriser un développement harmonieux et durable des hommes, des femmes au Burkina Faso Objectif spécifique 1 : Promouvoir la culture du genre au sein du Ministère de lAgriculture et de lHydraulique R.1. Les capacités institutionnelles du ministère sont renforcées pour une meilleure prise en compte du genre. Action 1. 1 Amélioration des pratiques pour susciter des changements de comportements au niveau institutionnel Nombre de personnes ayant bénéficiées de la formation Rapport d'activités Action 1.2 Formation des membres de la cellule genre et des responsables de services en institutionnalisation et en mainstreaming selon le genre -Nombre de personnes ayant bénéficiées de la formation -Niveau de prise en compte du genre dans la mise en œuvre des activités Rapport s de formation Action 1.3 Elaboration des programmes et budgets des annuels et pluriannuels en tenant compte du genre Taux dévolution du budget alloué aux activités genre Budget du MAH

23 Objectifs/Résultats attendus Actions prioritairesIndicateurs de résultats Sources/Moyens de vérification Objectif spécifique 2 : Créer/ renforcer un partenariat actif en faveur du genre dans les secteurs de lagricole et de lhydraulique R.2. Un partenariat est établi entre la cellule genre et autres acteurs dans le domaine agricole Action 2.1. Mise en place dun partenariat avec les PTF et les OSC pour le financement des activités genre dans le domaine agricole Taux dévolution du budget genre Rapports des rencontres de concertation, Action 2.2. Organisation des rencontres déchanges avec les autres acteurs dans le domaine du genre -Existence dun cadre déchange -Nombre de cellules genre partenaires Rapport d'activités

24 Objectifs/Résultats attendus Actions prioritaires Indicateurs de résultats Sources/Moyens de vérification Objectif spécifique 3 : Réduire les disparités et les inégalités de genre dans les politiques et programmes de développement agricole le renforcement des capacités des communautés à la base R.3. Les acteurs à la base intervenants dans le domaine agricole intègre le genre dans leurs actions Action 3.1. Appui aux communautés à la base à acquérir des connaissances et des compétences nécessaires pour gérer les actions de développement agricoles intégrant le genre. Proportion des femmes propriétaires de terres Rapport d'activités Action 3.2 Formation en genre des acteurs intervenants aux trois niveaux : villages, niveau intermédiaire et niveau central -Nombre dacteurs formés -Niveau de prise en compte du genre dans la mise en œuvre des programmes et projets agricoles Rapport d'activités

25 Objectifs/Résultats attendus Actions prioritaires Indicateurs de résultats Sources/Moyens de vérification Objectif spécifique 4 : Mettre en place des mécanismes et outils opérationnels pour suivre et capitaliser les acquis en matière de genre dans les secteurs de l'agriculture et de l'hydraulique R.4. Les acquis en matière de genre sont capitalisés et diffusés Action 4.1. Mise en place un dispositif spécifique de suivi-évaluation selon le genre Existence dun dispositif spécifique de suivi- évaluation intégrant le genre Rapport d'activités Action 4.2. Organisation des missions de suivi supervision et élaboration des rapports périodique de mise en œuvre du plan daction genre Nombres de sorties effectuées Rapport d'activités Action 4.3. Evaluation à mi parcourt la mise en œuvre du plan d'action genre Niveau daccès des femmes aux ressources agricoles - Niveau de contrôle des femmes aux ressources agricoles Rapport dévaluation du plan daction


Télécharger ppt "CONTRIBITION DU MINISTERE DE LAGRICULTURE ET DE LHYDRAULIQUE A LA PRISE EN COMPTE DES FEMMES DANS LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE CROISSANCE ACCELEREE."

Présentations similaires


Annonces Google