La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Production décrits au cycle 2 Animation pédagogique, 2012-2013. Circonscription de Saint Paul 3 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Production décrits au cycle 2 Animation pédagogique, 2012-2013. Circonscription de Saint Paul 3 1."— Transcription de la présentation:

1 Production décrits au cycle 2 Animation pédagogique, Circonscription de Saint Paul 3 1

2 Sommaire 1) Positionnement 2) Données théoriques 3) Les programmes / les repères 4) Que faire? - Vers une typologie pour une production décrits motivante 5) Comment faire? - Eléments pour la mise en œuvre de programmations 6) La correction des productions. 7) Les activités connexes à la production décrits. 8) Enseignement dans le cadre de lEFMC. 9) Outils et exemples dactivités 2

3 1) Positionnement Cinq questions relatives à la production décrits. 1) Quel point commun entre Freinet, Montessori et Ferreiro? 2) Quelles proportions accorder à la lecture et à lécriture? 3) Dans quelle mesure la lecture nourrit lenvie décrire? 4) Pourquoi différencier écriture et graphie? file://localhost/Users/jean-charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/retransmission stage nov 2010.pdf file://localhost/Users/jean-charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/retransmission stage nov 2010.pdf 5) Faut–il accorder une place au langage oral, entre la lecture et lécriture? 3

4 2) Données théoriques. Préalable: la production décrits est une activité difficile au cycle 2. Elle nécessite un étayage important de lenseignant. E. Ferreiro : La production écrite des enfants se fait à un âge précoce, dès 4-6 ans; ladulte réinterprète ensuite la « bonne orthographe »; Fijalkow : Les intérêts pour faire évoluer lapprentissage de la production décrits; - lien avec les méthodes « actives », car le texte demande à être écrit par lenfant; - clarté cognitive, comprendre le sens de lécrit; - travail danalyse grapho-phonologique; - mieux évaluer les connaissances; - larticulation de la lecture-écriture; - les pratiques : distinction du geste graphique, puis de lorthographe et décontextualisation rendent les situations peu productives. 4

5 Procéder à un étayage oral et écrit; la nécessaire prise en compte de loral. Le groupe de recherche dEcouen : les enjeux sociaux de lécriture. C. Tauveron, les multiples avantages de la littérature de jeunesse comme outil générateur de production décrits. 5

6 3) Les programmes. Maternelle, cycle des apprentissages premiers : Contribuer à lécriture de textes. « Les enfants sont mis en situation de contribuer à lécriture de textes, les activités fournissant des occasions naturelles de laisser des traces de ce qui a été fait, observé ou appris. Ils apprennent à dicter un texte à ladulte qui les conduit, par ses questions à prendre conscience des exigences qui sattachent à la forme de lénoncé. Ils sont ainsi amenés à mieux contrôler le choix des mots et la structure syntaxique. A la fin de lécole maternelle, ils savent transformer un énoncé oral spontané en un texte que ladulte écrira sous leur dictée. » (page 13). Compétences : faire correspondre les mots dun énoncé court à loral et à lécrit ; reconnaître et écrire la plupart des lettres de lalphabet. (page 14). 6

7 Elémentaire, CP-CE1, cycle des apprentissages fondamentaux : Lecture, écriture. « Dès le cours préparatoire, les élèves sentraînent à déchiffrer et à écrire seuls des mots déjà connus. Larticulation entre lecture et lécriture est indispensable à cet apprentissage. » (…) « Les élèves apprennent à rédiger de manière autonome un texte court : rechercher et organiser des idées, choisir du vocabulaire, construire et enchaîner des phrases, prêter attention à lorthographe. » « Ils sont amenés à utiliser lordinateur : écriture au clavier, utilisation dun dictionnaire électronique ». (page 17). Compétence, palier 1 du socle commun : Compétence 1 (MLF), page Ecrire de manière autonome un texte de 5 à 10 lignes. Compétence, progressivité CP-CE1 (repères), page Concevoir et écrire de manière autonome une phrase simple et cohérente, puis plusieurs, puis un texte narratif ou explicatif de 5 à 10 lignes. 7

8 Repères CP - Copier un texte très court dans une écriture cursive lisible, sur des lignes, non lettre à lettre mais mot par mot (en prenant appui sur les syllabes qui le composent), en respectant les liaisons entre les lettres, les accents, les espaces entre les mots, les signes de ponctuation, les majuscules. - Écrire sans erreur, sous la dictée, des syllabes, des mots et de courtes phrases dont les graphies ont été étudiées. - Choisir et écrire de manière autonome des mots simples en respectant les correspondances entre lettres et sons. - Concevoir et écrire collectivement avec laide du maître une phrase simple cohérente, puis plusieurs. - Comparer sa production écrite à un modèle et rectifier ses erreurs. - Produire un travail écrit soigné ; maîtriser son attitude et son geste pour écrire avec aisance ; prendre soin des outils du travail scolaire 8

9 Repères CE1 - Écrire sans erreur, sous la dictée, des phrases ou un court texte (5 lignes), préparés ou non, en utilisant ses connaissances orthographiques et grammaticales. - Concevoir et écrire de manière autonome une phrase simple cohérente, puis plusieurs, puis un texte narratif ou explicatif de 5 à 10 lignes. - Relire sa production et la corriger ; corriger en fonction des indications données un texte copié ou rédigé de manière autonome. 9

10 4) Que faire? - Vers une typologie pour une production décrits motivante A) A partir de situations vécues B) Autres situations déclenchantes C) A partir de la littérature de jeunesse - Les réseaux dalbums pour favoriser la production décrits (hypertexte, intertexte, genre) file://localhost/Users/jean- charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/Typologie décrits au cycle 2.docx D) Facteurs de motivation 10

11 A) Situations vécues Raconter une sortie Rédiger une invitation pour les parents, une autre classe Rédiger une carte de vœux Réaliser une affiche pour une fête, un spectacle Elaborer une recette, une règle du jeu Ecrire pour les correspondants Rédiger sur le blog de lécole ou de la classe 11

12 B) Autres situations déclenchantes A partir dune image de fiction; A partir dune image réelle; A partir dune bande dessinée; A partir dimages séquentielles; A partir dun film, dun documentaire; A partir dune œuvre dartiste Les devinettes; les charades 12

13 C) La littérature de jeunesse Liste de référence pour le cycle 2file://localhost/Users/jean- charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/La_litterature_a_l_ecole_liste_de_reference_C2_110323_ pdffile://localhost/Users/jean- charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/La_litterature_a_l_ecole_liste_de_reference_C2_110323_ pdf La production décrits en réseau file://localhost/Users/jean- charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/l'album à l'école et au collège.docfile://localhost/Users/jean- charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/l'album à l'école et au collège.doc Les réseaux hypertextuels; Les réseaux intertextuels; Les réseaux génériques; Les structures génératives; Exemple de typologie de situations à partir de 10 albums: file://localhost/Users/jean-charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/LITT JEUNESSE/Exemples dexploitation douvrages au cycle 2.docx file://localhost/Users/jean-charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/LITT JEUNESSE/Exemples dexploitation douvrages au cycle 2.docx 13

14 Motiver pour favoriser la production décrits Pour lenfant, la motivation pour lenvie décrire est grande car lactivité décriture est plus spectaculaire que lactivité de lecture : elle permet de faire « comme les grands ». Le texte de lecture est donné alors que dans lécriture il est à créer ce qui mobilise davantage de capacités cognitives. Ceci est notable lorsque lon apporte un texte effectué par les élèves et un texte non connu. Lécriture permet une communication différée dans lespace et dans le temps grâce à sa permanence (cf. littérature de jeunesse). Des écrits finalisés, cest-à-dire avec un enjeu comme « écrire pour les parents », « écrire pour une autre classe, pour les correspondants », « écrire pour dans le journal de lécole ou le blog », seront toujours plus appréciés par les élèves. Des écrits transversaux aux domaines dapprentissage : « Découverte du monde», « EPS », «Pratique artistique ». Lacte décrire un outil de travail qui est perfectible (cf. C. Tauveron). La production décrits permet aussi la construction de limaginaire et donc de libérer la pensée. Pour être davantage motivante, la production décrits peut-être incluse ou reliée à des PROJETS (et non des activités). Les atouts de la littérature de jeunesse : file://localhost/Users/jean-charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/Littérature de jeunesse au cycle docfile://localhost/Users/jean-charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/Littérature de jeunesse au cycle doc 14

15 5) Comment faire? A) La dictée à ladulte ; vers la dictée à ladulte interactive ; B) Lécriture individuelle / accompagnée en binôme ; C) Lécriture essayée 15

16 A) La dictée à ladulte Ladulte se charge de laspect matériel de la prise en charge de lécriture; (lacte graphique nest pas une surcharge supplémentaire pour lélève); Ladulte est la référence (« loutil vivant ») qui permet instantanément aux élèves davoir une réponse; La correction et lamélioration du corpus peut-être différé, alors que le questionnement est immédiat; Les élèves sont en groupe et bénéficient des aides, en fonction des capacités de chacun. Au fur et à mesure, lélève peut prendre en charge lécriture de mots soit à la demande de ladulte soit au désir des enfants, cest la dictée à ladulte interactive (le stylo est tantôt dans la main de lenseignant tantôt dans la main de lélève). 16

17 B) Lécriture individuelle accompagnée ou en binôme Lélève devient lécrivain; Il utilise des outils collectifs ou individuels à sa disposition. Exemples : répertoire phonétique, dictionnaire de mots par champs lexicaux, abécédaires, mots ou phrases du jour, comptines-poésies-chants, cahier de vocabulaire, manuels. Lenseignant peut donner des mots, en complétant ou non des outils; il intervient comme aide. 17

18 C) Lécriture essayée Elle seffectue en groupe hétérogène (3, 4 élèves); Chaque élève à un rôle qui changera selon soit le temps dans la séance, soit à la séance suivante; Un élève prend en charge lécriture, le deuxième est responsable de la recherche dans les divers outils de la classe et le troisième valide le texte réalisé au cours, puis à la fin de la séance. Les référents doivent être fonctionnels, il faut les faire évoluer dans le cours de lannée; Lactivité est motivante pour les élèves et elle évite le travail en solitaire parfois écueil à la production décrits. 18

19 Eléments pour la mise en œuvre dune programmation. GSCPCE1 Dictée à ladulte (I, ½, A) Dictée à ladulte ( ½, A) Selon les projets Production écrite individuelle (avec outils spécifiques construits en commun) Production écrite individuelle (avec outils construits en commun et suivi de cycle comme imagiers puis outils extérieurs) Production écrite individuelle (outils communs de cycles puis aides extérieures) Production écrite essayée -La liste de mots -Labécédaire -Limitation de structure -Faire parler des personnages - A partir des albums (cf. supra) -Ecrire à partir dimages réelles ou non 19

20 6) La correction des productions. La correction par étapes en fonction des autres domaines grammaticaux et en établissant un système de codage ;file://localhost/Users/jean- charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/pdf_Proposition_correction-2.pdffile://localhost/Users/jean- charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/pdf_Proposition_correction-2.pdf Mettre en œuvre différentes formes de correction et viser des formes essentielles de réécriture comme « Ajouter », « Remplacer », « Supprimer » et « déplacer »; file://localhost/Users/jean- charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/pdf_Ecrire_Reecrire.pdf file://localhost/Users/jean- charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/pdf_Ecrire_Reecrire.pdf 20

21 7) Les activités connexes à la production décrits. A) La lecture et la compréhension du code ; B) La lecture, la compréhension du sens; C) Le graphisme, lécriture et la copie ; 21

22 8) Enseignement dans le cadre de lEFMC. Pistes de réflexion : --- En début de cycle 2, la langue première est un point dappui pour favoriser le langage oral ; --- Tout au long du cycle 2, il apparaît nécessaire que lenfant distingue les deux langues, surtout lors de lapprentissage de la lecture, IL FAUT QUIL EN SOIT CONSCIENT ; --- Selon le contexte, le projet décole et les groupes délèves, plusieurs possibilités : --- Avec un locuteur créole ou lenseignant : écrire des textes dictés par les élèves ; le risque étant de ne pas sombrer dans linterlangue et de choisir des situations simples au moins au débutfile://localhost/Users/jean-charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/1 wordsearch 2.MOD (le lien nest pas valide en dehors de lanimation, le CD étant trop volumineux).file://localhost/Users/jean-charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/1 wordsearch 2.MOD 22

23 9) Outils et exemples dactivités. Les boîtes de mots ; La dictée à ladulte dans le cadre dun projet de CD-ROM ; Des ateliers décriture au CP/CE1 ; Le théâtre : de lécriture dune pièce au jeu théâtral ; A partir du cinéma, du langage oral stabilisé à la pérennité des histoires écrites. 23

24 Les boîtes de mots Un outil pour les GS et les CP 24

25 25 Les boîtes de mots : vers une structuration des unités morphologiques de la phrase. La définition dun code couleur pour élaborer la syntaxe, la grammaire, les relations orthographiques et surtout le vocabulaire. Finalité au niveau de léquipe enseignante : la formalisation dun projet de cycle pour continuer à enrichir les supports apprentissages entrepris en cours de GS et pour avoir des outils communs.

26 La dictée à ladulte Exemples au CP (le lien nest pas valide en dehors de lanimation, le CD étant trop volumineux). file://localhost/Users/jean- charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/docs pratiques/Histoire - Transformer une histoire (« Odette, un printemps à Paris); - Inventer la suite dune histoire (« Micka »); - Inventer une histoire dans lhistoire (« Larirette et Catimini »); 26

27 Des ateliers de lecture écriture au CP/CE1 Du la production décrits collective à la production décrits individuelle file://localhost/Users/jean- charlesclorennec/Desktop/FORMA TION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/p°d'écrits leo texte élèves 2008.doc 27

28 28

29 Théâtre et cinéma. Exemples en Grande Section et au CP/ CE1 29

30 Bibliographie file://localhost/Users/jean- charlesclorennec/Desktop/FORMATION C2 P° D'ECRIT/Liens Hypertextes/Biblio AP mars avril 2013.doc 30


Télécharger ppt "Production décrits au cycle 2 Animation pédagogique, 2012-2013. Circonscription de Saint Paul 3 1."

Présentations similaires


Annonces Google