La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lithiase urinaire Laurent BELLEC Département dUrologie CHU Rangueil Toulouse.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lithiase urinaire Laurent BELLEC Département dUrologie CHU Rangueil Toulouse."— Transcription de la présentation:

1 Lithiase urinaire Laurent BELLEC Département dUrologie CHU Rangueil Toulouse

2

3 Lithogénèse Comment se forment les calculs? – Urine: Eau Substances chimiques Concentration – Sursaturation -> nucléation (cristaux) Substances chimiques peu solubles dans leau – Calcium – Oxalates, phosphates – Acide urique – Croissance Temps – Retention Facteurs anatomiques: stase, ralentissement du flux urinaire

4 Types de calculs Calculs radio-opaques – Oxalate ou phosphate de calcium – Calculs infectieux Calculs radio-transparents – Calculs dacide urique – Calculs de cystine

5 Nature des calculs

6 De quoi dépend la composition des urines? Alimentation – Calcium? – Sel? – Protéines? Viandes? Climat – Soleil: vitamine D, – absorption de calcium – Hydratation Social – Système de santé – Pays industrialisés, tiers monde Culturel Métabolisme

7 Signes cliniques Douleur – Colique néphrétique – Douleurs lombaires Hématurie Troubles mictionnels – Pollakiurie – Anurie Fièvre – Infection

8

9 La Colique néphrétique = un symptôme traduisant la mise en tension brutale des voies excrétrices urinaires. Classiquement: douleur lombaire, unilatérale, intense, sans position antalgique, irradiant vers le flanc, la fosse iliaque et les organes génitaux externes +/- signes digestifs associés (nausées, vomissements). Étiologies : - obstacle des voies urinaires : lithiase +++, tumeur, sténose,… - compression extrinsèque : adénopathies, tumeur

10 Colique Néphrétique (CN) compliquée Indications dimagerie en urgence devant une CN compliquée, associée à: – Insuffisance Rénale Aigüe – Fièvre – Hyperalgique malgré un traitement antalgique adapté – Oligo-anurie – Rein unique – Rein greffé Scanner +/- injection

11 CN chez la femme enceinte CN typique ou compliquée, même attitude Privilégier les techniques non irradiantes – Échographie en 1° intention – Si non contributive et CN compliquée : IRM

12 Examens radiologiques Abdomen Sans Préparation (ASP) – Calculs radio-opaques dans la projection des voies urinaires – Calculs radio-transparents? Échographie – Calculs rénaux, retentissement du calcul sur les cavités, dilatation – Calculs de luretère distal Scanner abdomino-pelvien spiralé non injecté – Tous les calculs sont vus Uro-Scanner ou urographie intraveineuse (UIV) (de plus en plus rare) – Si pas de calcul retrouvé au TDM non injecté – Forme des cavités (élimination) – Fonction rénale – Localisation de lobstacle

13 Calcul coralliforme

14 Examens radiologiques Abdomen Sans Préparation (ASP) – Calculs radio-opaques dans la projection des voies urinaires – Calculs radio-transparents? Échographie – Calculs rénaux, retentissement du calcul sur les cavités, dilatation – Calculs de luretère distal Scanner abdomino-pelvien spiralé non injecté – Tous les calculs sont vus Uro-Scanner ou urographie intraveineuse (UIV) (de plus en plus rare) – Si pas de calcul retrouvé au TDM non injecté – Forme des cavités (élimination) – Fonction rénale – Localisation de lobstacle

15

16 Examens radiologiques Abdomen Sans Préparation (ASP) – Calculs radio-opaques dans la projection des voies urinaires – Calculs radio-transparents? Échographie – Calculs rénaux, retentissement du calcul sur les cavités, dilatation – Calculs de luretère distal Scanner abdomino-pelvien non injecté – Tous les calculs sont vus Uro-Scanner ou urographie intraveineuse (UIV) (de plus en plus rare) – Si pas de calcul retrouvé au TDM non injecté – Forme des cavités (élimination) – Fonction rénale – Localisation de lobstacle

17

18 Examens radiologiques Abdomen Sans Préparation (ASP) – Calculs radio-opaques dans la projection des voies urinaires – Calculs radio-transparents? Échographie – Calculs rénaux, retentissement du calcul sur les cavités, dilatation – Calculs de luretère distal Scanner abdomino-pelvien spiralé non injecté – Tous les calculs sont vus Uro-Scanner ou urographie intraveineuse (UIV) (de plus en plus rare) – Si pas de calcul retrouvé au TDM non injecté – Forme des cavités (élimination) – Fonction rénale – Localisation de lobstacle

19

20 Evolution naturelle des calculs urinaires Elimination spontanée – Calculs de moins de 5 mm: 80% délimination Récidive Complications

21 Traitement chirurgical de la lithiase urinaire

22 NLPC LEC Urétéroscopie Coelioscopie VolumeComposition Localisation Voie excrétrice

23 Néphrolithotomie percutanée (NLPC)

24

25

26

27

28

29 Traitement endoscopique

30

31

32

33 Lithotripsie extra corporelle (LEC)

34 Ondes acoustiques UltrasonsOndes de choc

35

36

37

38 Fréquence de tir tirs/Min. Par ECG 6 niveaux dénergie Option: 3 niveaux bas pour le traitement de la douleur réglage du coussin deau Position de la tête de tir Position de larceau Messages de service La commande dutilisation

39

40 Traitement par LECOC Séances Temps Surveillance, prévention

41 Suites opératoires Hématurie – Traumatisme rénale Douleurs – Coliques néphrétiques Filtrer les urines – Récupérer les fragments, pour analyse chimique

42 Indications de la LECOC Indications: – Calculs des voies urinaires, quelque soit leur localisation Contre-indications: – Taille du calcul? – Troubles de lhémostase – Infection urinaire non traitée – Obstacle en aval – Femme enceinte

43 Quel traitement pour quel calcul? Calices et bassinet Uretère lombaire Uretère iliaque et pelvienne NLPCOuiNonnon Lithotripsie <1,5 cm >1,5 cmm (JJ) Oui Bon résultat 1/2 (uretère juxta- vésical) Uréteroscopie Oui (urétérorénoscope souple) Oui (peut nécessiter une préparation par sonde JJ) Oui Chirurgie ouverte ou laparoscopique Anomalie anatomique

44 Traitements médicaux des calculs Traitement de la colique néphrétique – AINS (Profénid), +/- IPP (Mopral) – Spasfon – Morphine si besoin – +/- Restriction hydrique Traitement médical de fond – Cure de diurèse Calculs dacide urique – Alcalinisation des urines (Eau de Vichy) – Zyloric

45 Colique néphrétique fébrile Infection en amont dun obstacle lithiasique – Colique néphrétique – Frissons, fièvre URGENCE VITALE – Choc septique, décès Conduite à tenir: – Dérivation urinaire en urgence – Antibiothérapie

46 Dérivation urinaire Montée de sonde urétérale – Cystoscopie – Contrôle radiologique Néphrostomie percutanée – Contrôle échographique

47

48


Télécharger ppt "Lithiase urinaire Laurent BELLEC Département dUrologie CHU Rangueil Toulouse."

Présentations similaires


Annonces Google