La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Traitement de la sonde Nevzorov. Sonde Nevzorov 2 signaux par senseurs : -un représentant la tension (U 1 ) -1 représentant le courant (I=U 2.R) 2 senseurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Traitement de la sonde Nevzorov. Sonde Nevzorov 2 signaux par senseurs : -un représentant la tension (U 1 ) -1 représentant le courant (I=U 2.R) 2 senseurs."— Transcription de la présentation:

1 Traitement de la sonde Nevzorov

2 Sonde Nevzorov 2 signaux par senseurs : -un représentant la tension (U 1 ) -1 représentant le courant (I=U 2.R) 2 senseurs pour le calcul du Liquid Water content (LWC): -1 servant de référence. -1 autre pour la mesure (collecteur). 2 senseurs pour le calcul du Total Water Content (TWC): -1 pour la référence. --1 pour le collecteur (cône). U1U1 I=U 2 /2

3 Calcul de la puissance utilisée (J/s) 3 possibilité pour calculé la puissance: -P(watt)=U*I = (U 1 *U 2 /2) (manuel nevzorov) -P(watt)=U²/R=(U 1 ²/R(T)) ; avec un calcul sur R selon la température des senseurs. -P(watt)=U*I= (U 1 *U 2 /R(T))

4 Calcul de la puissance (J/s) Calcul des résistances à la température des senseurs : - les fiches sont censées données les valeurs des résistances pour les 4 senseurs à des température données qui sont 0°C, 70°C, 90°C et 110°C, qui les valeurs différent selon le numéro de la tête utilisée. si les senseurs ne sont pas à une des températures données il faut calculé les valeurs des résistances :

5 Calcul du TWC et LWC (g/m^3) Mesurer à partir de lénergie dépensée pour passé de la phase liquide=> vapeur (senseur LWC) ou pour passé de la phase glace => liquide senseur TWC (cône). Dépend du rapport entre la puissance de référence et du collecteur. Les coefficient Ki et Kw (respectivement pour le calcul du TWC et du LWC) doivent être calculés en condition de « ciel clair » cest-à-dire lorsque la sonde Nevzorov est hors nuage. – Nécessite une variable permettant de fournir cette information ( réflectivité RADAR, imageurs dhydrométéores 2DS, FSSP, CPI …, humidité relative, etc.…).

6 Calcul du TWC et LWC (g/m^3) En condition de ciel clair, pas de mesure de LWC et TWC : de même pour le TWC (ki). Calcul du LWC et TWC pour nuage liquide : sachant que TWC = LWC Avec : TAS : True Air Speed en m/s ε: coefficient défficacité pour la mesure en condition liquide des deux senseurs S : surface déchantillonnage en m² L* : chaleur nécessaire à la vaporisation de leau liquide en J/g. Te : température débullition Cw : capacité calorifique massique de leau liquide. Ta : est la température de lair. cte =24, 6451 Pour P= hPa & T = K

7 Calcul du TWC et LWC (g/m^3) Calcul du LWC et TWC pour nuage de glace seulement : Te : température dévaporation Ci : capacité calorifique massique de la glace Ta : est la température de lair. To=°C : température de fusion.

8 Calcul du TWC et LWC (g/m^3) Calcul du LWC et TWC pour nuage en phase mixte : β : effet résiduel de la glace ~ 0,11

9 Rapport entre puissance de référence et puissance du collecteur. On peut voir avec le signal courant quil y a un seuil maximale denviron 6,5 A (ce qui équivaux pour le signal brut à environ 13 V). - visible par la différence de dynamique entre le signal tension (en bas à gauche), et le signal courant en haut à gauche). Ce qui va entrainer un biais pour le calcul du contenu en eau total si on utilise le signal U 2 (relaté au courant). seuil

10 Rapport entre puissance de référence et puissance du collecteur. Il est important davoir la meilleure estimation des conditions en « ciel clair » car de là dépend le calcul des contenu en eau (total ou liquide). Lhumidité relative (rh) est la meilleure utilisée pour linstant ; en utilisant la condition logique tel que: si à linstant t, rh 100% => 1 sinon 0 Dune part le signal est assez propre et la condition sur la présence dun nuage est clair, tandis que pour des instruments tel que le RADAR il faut définir un seuil sur cette condition car il existe des réflectivité négative Rh > 100%

11 Rapport entre puissance de référence et puissance du collecteur. Les rapport Ki et Kw sont représenter en fonction de la température et de la Pression et montre une dépendance Face à ses deux variables. Ces fonctions statistiques seront utilisées pour calculer les rapport Ki et Kw lorsquil ny aura pas de condition de ciel clair pour les calculer localement. (Attention, il sagit dune étude statistique sur 8 vol de la Campagne MEGHA- TROPIQUE 2011 condition de climat équatoriale océanique). Exemple des rapports lorsque la puissance est calculé en fonction de U 2 /2

12 Résumé des conditions sur le traitement. Les rapport Ki et Kw sont calculés : - Ciel clair si Rh < 100 % - Puissance calculées du collecteur et de la références > 0.1 (w). ( si la sonde nest pas en fonctionnement le système dacquisition donne des valeurs très faibles voir nulles. Si elle a un problème il peu y avoir des valeurs astronomique de rapports Ki, Kw voir impossible). => lorsque les conditions sont réalisées, les dépendance de Ki et Kw en fonctions de T et P sont évaluer, ce qui permet de connaitre leurs valeurs à une altitude données avant de rentrer dans le nuage. Le rapport Ki et Kw à linstant t est la moyenne des valeurs selon la pression et la température (permet de rattraper une valeur non conforme par lautre relation). Si pas de conditions de ciel clair détecté on applique des lois statistiques en fonction de la température et de la pression. Le Calcul des TWC est effectué si le signal courant du collecteur TWC est inférieur à 6 Ampères (appliqué seulement pour P=U 1 *U 2 ).

13 Résumé des conditions sur le traitement. Précisions et incertitudes : – selon le manuel le calcul la précision est de 10%, et linterval de mesure se situe entre 0.003g/m^3 et g/m^3. Cependant cela doit dépendre de la position de la sonde par rapport au flux, et le biais semble plus se situé vers les 2g/m^3. – Les écart types sur les relations statistiques des rapports en fonctions de la température et de la Pression sont: P=U 1.U 2 /2 KW_T = *T avec σ = KW_P = -1e-4*P avec σ = KI_T = *T avec σ = KI_P = -4e-4*P ; avec σ = P=U 1 ²/R(T) KW_T = -8e-4*T ; avec σ = KW_P = -9e-5*P ; avec σ = KI_T = *T ; avec σ = KI_P = -5e-4*P ; avec σ = P=U 1.U 2 /R(T) KW_T = -6.3e-4*T ; avec σ = KW_P = -5.6e-5*P ; avec σ = KI_T = *T ; avec σ = KI_P = -7e-4*P ; avec σ = 0.183

14 Résultats En bleu calculé à laide De P=U 1 *U 2 /R(T) Les contenus calculés Selon le signal du courant et le signal de tension (rouge), et celui calculé en divisant la tension représentant le courant par les valeur des résistances fonction de la température (bleu) sont plus cohérents entre eux. Celui ou P=U1²/R (vert) est plus faible que les deux autres.

15 Résultats (U 1 *U 2 /2) (U 1 ²/R(T)) U 1 *U 2 /R(T) Biais dû à la différence de dynamique entre U 1 et U 2, quand U 2 sapproche de 6A. Dû au seuil de 6A pour le calcul du TWC.

16 conclusions il ny a pas de concentrations calculées à laide de la Nevzorov qui dépassent les 2g/m^3. Le choix sur la méthodes à utilisé pour calculé La puissance doit sorienter sur lutilisation des signaux tension et courant, donc sur la première (P=U 1 *U 2 /2) car lautre (U 1 *U 2 /R(T)) nest pas expliqué clairement dans le manuel. Le calcul des rapports Ki et Kw et leurs déclenchement en condition de ciel clair semble bon. Cependant la précision de 10% sur le calculs des contenu en eau (liquid ou total) semble pas applicable.


Télécharger ppt "Traitement de la sonde Nevzorov. Sonde Nevzorov 2 signaux par senseurs : -un représentant la tension (U 1 ) -1 représentant le courant (I=U 2.R) 2 senseurs."

Présentations similaires


Annonces Google