La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Forum Réglementaire 2011 - Secteur Biologique du Québec DATE PRESENTÉ PAR 6 décembre 2011 MATTHEW HOLMES, COTA Canada Biologique STRATÉGIE INTERNATIONALE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Forum Réglementaire 2011 - Secteur Biologique du Québec DATE PRESENTÉ PAR 6 décembre 2011 MATTHEW HOLMES, COTA Canada Biologique STRATÉGIE INTERNATIONALE."— Transcription de la présentation:

1 Forum Réglementaire Secteur Biologique du Québec DATE PRESENTÉ PAR 6 décembre 2011 MATTHEW HOLMES, COTA Canada Biologique STRATÉGIE INTERNATIONALE

2 COTA Association pour le commerce des produits biologiques. Association avec réseau de membres adhérents représentant les producteurs, transformateurs, commerçants, inspecteurs, certificateurs, détaillants, produits alimentaires et non alimentaires. Intervention : Normes, réglementation, services aux membres (ex.: étiquetage, commercialisation, substances), information du public, Semaine Bio, plaidoyer et relations gouvernementales. Entreprise canadienne à but non lucratif, avec un Conseil dadministration canadien dont les membres sont élus. COTA a aussi deux représentants siégeant au Conseil dadministration de lOTA (USA). 12% des membres de COTA proviennent du Québec. Élisabeth Belanger, Maison Orphée, siège au Conseil dadministration.

3 3

4 Marché Mondial Marché Mondial, 2009 = 55 milliards par an (96% en Europe et aux États-Unis). Principales zones de production : Asie, Océanie, Amérique Latine. Marchés existants toujours en croissance. Nouveaux marchés émergeants : Asie, et Brésil, Russie, Indes, Chine (BRIC). Excellentes opportunités pour bâtir des relations commerciales. Marché (2009) Milliards de dollars FiBL / IFOAM

5 Marché mondial: Considérations Les marchés les plus importants sont réglementés. Ils possèdent des exigences et des normes obligatoires uniformes (USA, U.E., Japon). Mais : Il existe 70 pays avec des réglementations/normes biologiques distinctes déjà en vigueur/en cours dadoption (Corée du Sud, Taiwan, Brésil, Chine, Israël, etc.). Les barrières commerciales techniques sont partout. Besoin de différencier les produits canadiens & promouvoir la marque Canada pour faire face à la concurrence. Besoin de consolider notre secteur : Formation, mentorat, chaine de valeur, valeur ajoutée. Besoin de capitaliser sur nos atouts uniques via des accords commerciaux : équivalence et reconnaissance.

6 Équivalences Le Canada est le seul pays au monde à détenir une équivalence avec les marchés américain et européen, ce qui donne un avantage compétitif à nos producteurs et transformateurs qui ont donc accès à 96% du marché biologique actuel. Etats-Unis/Canada : Équivalence des systèmes de production. Union Européenne/Canada : Accords déquivalence bilatéraux (pays à pays). 35% des entreprises américaines achètent des ingrédients bio au Canada. Parmi elles, 33% dépensent dollars ou moins. 25% dépensent 10 millions de dollars (USD) par an au Canada. 2 semaines après lentérinement de laccord Canada - Europe, COTA recevait déjà une forte augmentation de demande de fournisseurs. Au même moment, les concurrents américains perdaient des clients européens au profit des fournisseurs canadiens.

7 Équivalence avec lU.E. Le contenu de la réglementation européenne limite la reconnaissance aux : A) Ingrédients et commodités produits au Canada. B) Produits fabriqués au Canada à partir dingrédients (A). Cela pose certains problèmes. Une partie importante de la filière canadienne ne pourra pas tirer profit de cette équivalence. COTA a mis en place une équipe de travail pour collaborer avec les gouvernements. Celle-ci rencontrera des entreprises européennes à Bruxelles afin daffiner les actions de communication gouvernementale (IFOAM Europe, BÖLW, certificateurs). Options pour améliorer léquivalence européenne : Reconnaitre les transformateurs possédant une certification du RBC qui mélangent des ingrédients certifiés selon les normes de lU.E. & du RBC. Reconnaitre les ingrédients certifiés selon les normes du RBC en provenance de tous les pays. Reconnaitre tous les ingrédients certifiés RBC et ceux possédant une équivalence aux normes du RBC. Contrôler les importations européennes afin de naccepter que les produits fabriqués au sein de lU.E., et contenant des ingrédients provenant de lU.E.

8 Étiquetage En général, vos produits seront dabord certifiés selon les normes du RBC, incluant la composition du produit (%), puis : conformité parallèle à une autre norme (ex.: JAS) ; et/ou : restrictions and attestations déquivalence Créez toujours vos étiquettes produits en fonction des pays de destination : Les exigences varient selon : allégations bio (ex.: 100%), langues, pays dorigine, CPU, grades, information nutritionnelle. "Certifié conforme selon les termes de laccord déquivalence biologique entre le Canada et les États-Unis." Numérotation & codes des OCB européens et canadiens.

9 Priorités commerciales

10 O~Canada: Stratégie Internationale Stratégie internationale Révision en ÉcoRessources Carbone & Gardner Pinfold Economists sont embauchés pour gérer les parties les plus importantes de la stratégie. Analyse des priorités de marché, des opportunités, du positionnement concurrentiel ; intelligence de marché; évaluation du potentiel et positionnement de marque, ainsi que des risques. Étude du secteur biologique canadien par province et types de produits afin de déterminer les volumes dexportation actuels (commodités, produits, marchés de destination), priorités et objectifs futurs. Identification des opportunités de développement de marques régionales distinctives. Stratégie finale modulable et adaptable: Les entreprises peuvent facilement ladapter à leurs besoins particuliers.

11 Études de marché: Résultats Les fruits frais et légumes dominent le marché biologique alimentaire dans tous les pays. Les produits laitiers connaissent une forte demande dans tous les marchés cibles. Les produits alimentaires emballés et préparés sont, dans tous les marchés cibles, des catégories de produit qui bénéficient dune forte demande actuelle et dun fort potentiel de développement. Des opportunités existent pour fournir des produits biologiques en vrac, c.-à-d. des ingrédients pour transformateurs dans tous les pays cibles. Dans quelques marchés clés, certains changement mis en place dans le secteur du détail/distribution représentent à la fois une opportunité et un défi pour les producteurs biologiques canadiens.

12 Marché cible prioritaire Allemagne Plus grand marché bio européen. 2ème importateur mondial de produits agricoles. Ventes en 2009 : Environ 8,1 milliards de dollars. 40% des ventes au détail sont effectuées par de grands distributeurs Changement majeur vers une consolidation et entreprises de distribution de grande envergure. Présence majeure des marques privées. Exportations Canadiennes : grains, blé, graines oléagineuses, sirop dérable.

13 Marché cible prioritaire Pays-Bas Rôle relativement faible au sein de lUnion Européenne. Ventes en 2009 : 836 millions de dollars. Rôle majeur comme centre logistique et de distribution. Pays dimplantation de 3 des 5 plus grands importateurs européens dingrédients alimentaires. Les grandes entreprises de distribution détiennent 80% des parts de marché des produits alimentaires. Les importateurs hollandais particulièrement intéressés par les ingrédients alimentaires biologiques secs.

14 Marché cible prioritaire États-Unis dAmérique Plus grand marché mondial de produits alimentaires biologiques. Ventes en 2009 : 25 milliards de dollars (27 milliards en incluant les produits non alimentaires). Les fruits frais et légumes représentent plus de 36% du total de la demande pour les produits bio; les boissons et produits laitiers représentent un tiers (1/3). Les commerces de détail spécialisés constituent un réseau de distribution important avec plus de 1/3 des parts de marché. Les États-Unis restent un marché dexportation majeur pour les produits biologiques canadiens. Presque 25% des produits vendus appartiennent à des marques privées.

15 Marché cible prioritaire Japon Nouvel entrant sur le marché ; taux de croissance relativement élevé. Ventes en 2009 : 1,4 milliard de dollars. 3ème marché régional pour les produits biologiques dans le monde. Un fort pourcentage de distributeurs de produits alimentaires biologiques sont des petits magasins et entreprises de services alimentaires. Environnement commercial et de distribution unique ; certification JAS. Exportations Canadiennes : graines; huiles; blé dur; viandes et produits carnés de niche; spécialités et produits de la mer; et sirop dérable.

16 Marchés secondaire Royaume-Uni Marché propice et prudent ; point dentrée privilégié pour beaucoup dexportateurs canadiens de produits biologiques. Ventes en 2009 : 3 milliards de dollars. Pays toujours en sortie de récession. France Demande dépassant largement loffre. Importations en croissance régulière depuis 5 ans. Ventes en 2008 : 4,3 milliards de dollars. Taiwan Vivier de consommateurs urbains de produits bio en pleine croissance lors des dernières années. Reconnait les normes biologiques du Canada : ceci permet une entrée directe.

17 Marchés secondaires Hong-Kong Entrée non réglementée. Prévision de croissance du marché : 15,2 millions de dollars en Point dentrée pour la Chine et la plupart des pays dAsie du Sud-est. Corée du Sud Vivier de consommateurs bio urbains développant un intérêt croissant pour les produits bio. Cependant, forte autosuffisance (régime traditionnel) et restrictions possibles. Mexique Plus de 50% de la demande en produits bio est assurée par les importations. Le marché est fragmenté et reste cantonné à certaines villes. Émirats Arabes Unis Marché émergent. Offre et capacité locale très faibles. Absence de réglementation et de normes domestiques. Les importations joueront un rôle crucial dans le développement de ce marché.

18 Participer à la stratégie internationale de COTA

19 Marque Canada Options Le logo "Canada biologique" est un signe de conformité que tout le monde devrait utiliser de par le monde. Il est largement reconnu, et son utilisation est cruciale. Les éléments de la marque Canada sont disponibles pour tous les partenaires commerciaux du Canada. Slogan : « La qualité est dans notre nature». Biologique : « Biologique : Cest dans notre bonne nature». Message : environnement sain, nature, digne de confiance, honnête, normes reconnues internationalement, système de sécurité alimentaire moderne.

20 Salons et missions COTA, partenaire de la filière biologique, gère les programmes commerciaux du AAAC. Programme Agri-Marketing : Les gouvernements provinciaux sont invités à participer. COTA rembourse 50% des frais de vols, et denregistrement (per diem) aux participants de la filière. COTA développe également un programme de création de valeur ajoutée.

21 Salons et missions Le salon BioFach offre une perspective unique sur le bio. COTA participe au BioFach (Nuremberg, Allemagne) et au Biofach Amériques (Baltimore, USA). Autres salons : SIAL, Anuga, FoodEx, BioVak, Expo East/West, MENOPE, Expo Asia (visiteurs/exposants). Missions organisées (ex.: Allemagne/Pays-Bas) et semi organisées (ex.: salon non prioritaire).

22 Promotion, éditorial, marketing COTA mène un certain nombre dactivités pour promouvoir les produits bio canadiens dans ses marchés primaires via des cahiers éditoriaux spécifiques et des opérations de commercialisation ciblant le monde de lentreprise.

23 Site Internet de lexportateur & ressources Internet : COTA lancera un site Internet dédié aux besoins des exportateurs au cours de lannée Public Promouvoir la marque Canada Biologique auprès de la communauté commerciale mondiale. Offrir aux acheteurs potentiels la possibilité didentifier les fournisseurs adéquats. Filière Site à accès réservé pour obtenir des informations et rapports sur les marchés cibles. Ressources : Manuel de gestion de marque, et trousse de travail. Ateliers, événements, missions et salons à venir. Gouvernement/partenaires commerciaux Répertoire, avec accès réservé, dédié aux partenaires commerciaux désirant exporter, comprenant certifications des marchés cibles pour aider la prise de décision.

24 Activités à venir BioFach (Février, Allemagne). Bourse de 50%. Exposants : Encore 1 emplacement disponible. Visiteurs : Accès au salon, rencontre acheteurs. Mission (Février, Allemagne). Bourse 50%. Hambourg : Transport, importation, logistique (21-22 février). Expo West (Mars, Anaheim, CA). Bourse 50%. Exposants (emplacements individuels). Visiteurs. Étude de marché secondaire (solo).

25 Questions? Matthew Holmes, Directeur Général Association pour le commerce des produits biologiques (COTA) 1(613) Élisabeth Bélanger Maison Orphée Merci!


Télécharger ppt "Forum Réglementaire 2011 - Secteur Biologique du Québec DATE PRESENTÉ PAR 6 décembre 2011 MATTHEW HOLMES, COTA Canada Biologique STRATÉGIE INTERNATIONALE."

Présentations similaires


Annonces Google