La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Le Canada et le Brazil: lhistoire des biocarburants Congrès de Montreal 2006 Forum agroalimentaire Brazil: Building Market Intelligence and Realizing.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Le Canada et le Brazil: lhistoire des biocarburants Congrès de Montreal 2006 Forum agroalimentaire Brazil: Building Market Intelligence and Realizing."— Transcription de la présentation:

1 1 Le Canada et le Brazil: lhistoire des biocarburants Congrès de Montreal 2006 Forum agroalimentaire Brazil: Building Market Intelligence and Realizing Market Opportunities Annette Hester Special Research Fellow, CIGI, Waterloo, ONT. Senior Associate, CSIS, Washington, DC

2 2 Du micro au macro De lagriculture à la géopolitque en 20 minutes Le Brésil: un succès en biocarburants Léthanol: moteur de croissance Entrée des États-Unis, puis du Canada La géopolitique énergétique de lhémisphère ouest Équilibre futur? Si et seulement si…

3 Le Brésil: un succès en biocarburants Le Brésil est le plus grand producteur et consommateur déthanol du monde Production: 15.4 milliards de litres en 2004 et en % de la production mondiale, contre 33% aux É.-U., 9% en Chine, 4% pour lInde. Au Brésil Léthanol occupe 40% du marché essence/éthanol et lessence contient entre 20% et 25% déthanol. Aux É.-U. léthanol occupe 3% du marché. Léthanol est le biocarburant le moins cher du monde: entre US$35 et $50 le baril.

4 Le Brésil: un succès en biocarburants Depuis 2003 les véhicules Flex-Fuel annoncent une ère nouvelle. 1 million de véhicules vendus en Aujourdhui la production est efficace, grâce à plusieurs décennies de recherche. Plus de 500 variétés de canne à sucre, désinsectisation, gestion environnementale, manufacture déquipments, génération de chaleur et dénergie. Plus de 320 installations avec flexibilité de production (soit le sucre, soit léthanol). Sans subsides, mais quelques exemptions fiscales.

5 Mais… (Il y a toujours un mais) Les matières premières constituent entre 58% et 65% des coûts de production. Et les prix de la canne à sucre augmentent. Laugmentation des exportations pourrait mener à des pénuries de matières premières. La région centre-sud produit actuellement plus de 80% de léthanol du pays: monoculture régional donc. Possibilité de productions nouvelles. Cependant: peut-on changer de culture? Quelles seraient les implications? Infrastructure? Considérations environnementales? Au Brésil, les progrès technologiques futurs seront marginaux, tandis que le reste du monde est prêt à faire un bond en avant.

6 Léthanol: encore une fois, la production doublera en 5 ans. Dune productions de moins de 20 billions de litres en 2000, à une production de plus de 40 billions de litres en On prévoit une production de 70 billions de litres en 2010: Tous en billions de litres: É.U. 28.4; Brésil 26; EU 10; Canada 3.1; Chine 2.5; Inde 1.5.

7 Léthanol: les facteurs de croissance Les facteurs: Les inquiétudes de lenvironnement Sécurité de lénergie Hauts coûts du pétrole Insécurité des provisions Mécanisme du support rural

8 Léthanol: comment ça marche Production aux É.-U. et au Canada à partir du maïs surtout. La biomasse est convertie en sucres fermentables, puis en éthanol, qui est finalement séparé et purifié. Hydrous ethanol – 95% deau pure Anhydrous ethanol – on enlève leau avant le mélange. Le rôle des sous-produits commerciaux est significatif. Technologies nouvelles: les matières lignocellulosiques – moins chères et facilement disponibles.

9 Les États-Unis: Consommateur extraordinaire Plusieurs domaines sont affectés par léthanol: Lenvironnement Amendement du Clean Air Act de 1990 Le programme essence est reformulé: On rend obligatoire oxygenate – MTBE (maintenant éliminé) et léthanol. Annulé en mai, Energy Policy Act de 2005 Standards pour les énergies renouvelables: Recommande lemploi de milliards de litres (4 milliards de gallons) de ?? en 2006, avec une augmentation chaque année jusquà 28.4 milliards de litres (7.5 milliards de gallons) en –Léthanol produit à partir de matières lignocellulosiques correspond à 2.5 milliards de gallons et recevra des fonds de recherche et développement supplémentaires (octrois de $50 à $70 millions jusquà un total de $160 millions.)

10 Les États-Unis: Consommateur extraordinaire Encouragements fiscaux Le plus important est le Federal Tax Credit valable jusquen 2010 ($0.52/gallon pour léthanol pur). De nombreux autres crédits et encouragements du gouvernement fédéral et des états individuels, dont des garanties demprunt, des prêts, des paiements directs et des subventions. Support à lagriculture et au commerce Le secteur du maïs bénéficie des plus grandes subsides agricoles aux É.-U. ($37.4 milliards entre 1995 et 2003). Un dizième de la récolte est utilisé pour produire de léthanol. On impose un tarif de $0.54/gallon sur léthanol importé (sauf les importations des Caraïbes, qui constituent jusquà 7% du marché aux É.-U.

11 Le Canada: on sy met Production déthanol: 2004: 250 million litres 2007 (prévisions…): 1.4 milliards de litres 2010: (prévisions…) 3.1 milliards de litres Le gouvernement fédéral vise 5% de carburant renouvelable en 2010, tandis que 3 provinces ont déjà imposé cette proportion. Exemption fiscale fédérale de $0.10/litre pour léthanol mélangé avec lessence. À peu près 118 millions de dollars canadiens pour la construction/expansion de 11 centres de production. Des encouragements provinciaux contradictoires ou incompatibles.

12 Le Canada: pas mal en fait… Iogen est le seul producteur du monde avec une usine pilote (à Ottawa) qui produit actuellement de léthanol à partir de matières lignocellulosiques. La compagnie voudrait $260 million en garanties de prêts pour construire une usine commerciale produisant de 75 à 150 millions de litres.

13 Les Questions…… Lindustrie en Amérique du nord est-elle viable sans le support des gouvernements? Est-ce vraiment avantageux pour lenvironnement? Les bénéfices iront-elles au secteur rural, ou surtout aux grandes compagnies agrialimentaires? Quelles sont les conséquences pour le reste de la production agricole?

14 Quelques résultats Une industrie qui se met en marche: regarder lexpérience brésilienne. On est daccord que lavenir sera lignocellulosique Pour le reste… on ne sait pas trop, sauf quil faut des compromis en ce qui concerne la sécurité énergétique, la production domestique et les marchés dénergie intégrés.

15 La sécurité énergétique de lhémisphère ouest: une question géopolitique Les É.-U. – Demandeur de sécurité énergétique Le Canada – Fournisseur dénergie Le Vénézuela et le Mexique – Fournisseurs dinsécurité Le Brésil – Mêmes objectifs que les É.-U. et le Canada.

16 Équilibre futur? Si et seulement si On coopère dans le développement de la technologie Le fournisseur le plus approprié possède la technologie la plus efficace. Le Canada et les É.-U. coopèrent au lieu de se faire concurrence. Laccès aux nouvelles technologies reflète les investissements gouvernementaux. Le Brésil nest pas isolé: sinon léquilibre futur de la région est en jeu.

17 Thanks a million Merci Beaucoup Mil Obrigadas CIGI publiera cette présentation comme Working Paper au deuxième semestre de Vous le trouverez ici: Le blog dAnnette Hester sur lhémisphère ouest :


Télécharger ppt "1 Le Canada et le Brazil: lhistoire des biocarburants Congrès de Montreal 2006 Forum agroalimentaire Brazil: Building Market Intelligence and Realizing."

Présentations similaires


Annonces Google