La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Liens entre plaintes somatiques et troubles psychiques dans le cadre des douleurs chroniques France MARCHAND-CADALEN Consultations douleurs chroniques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Liens entre plaintes somatiques et troubles psychiques dans le cadre des douleurs chroniques France MARCHAND-CADALEN Consultations douleurs chroniques."— Transcription de la présentation:

1 Liens entre plaintes somatiques et troubles psychiques dans le cadre des douleurs chroniques France MARCHAND-CADALEN Consultations douleurs chroniques rebelles CHU Brest et CH Lannion - Trestel Vendredi 9 juin 2006 – XVème journée du REDO – HIA Brest

2 Symptôme clinique et clinique du symptôme

3 Le rapport au temps

4 LE MALADE les troubles psychiques le nomadisme médical linobservance Qualité de vie LE MEDECIN le désintérêt pour le malade la routine le découragement le déni le désir dabandon lesprit de revanche lhostilité…

5 Maladies chroniques le retentissement sur la qualité de vie le retentissement sur létat psychique des difficultés dobservance thérapeutique

6 Les comorbidités individuelles dépression, troubles du sommeil, anxiété Lhistoire du malade répercussions sur les tâches psychologiques et sur lintensité de la douleur Les effets secondaires en fonction de lexpérience passée du patient et de son seuil dacceptabilité

7 A quel moment le somaticien fait-il appel au psychologue ? - quand il se rend compte que le traitement antalgique échoue ou est peu efficace? - immédiatement quand il constate quil fait face à un patient atteint de douleurs chroniques ? - devant les conséquences des douleurs sur le plan psychique ? - quand il constate que le patient nobserve pas son traitement ? - en tant que roue de secours quand il se trouve confronté à ses limites ? - jamais…

8 Le processus de chronicisation de la douleur LA DOULEUR EST UNE EXPERIENCE SENSORIELLE ET EMOTIONNELLE DESAGREABLE ASSOCIEE A UN DOMMAGE TISSULAIRE REEL OU POTENTIEL, OU DECRITE EN TERME DUN TEL DOMMAGE (IASP) Quid du temps ?

9 La douleur : - phénomène perceptif - neuropsychologique - qui sinscrit dans un temps relatif.

10 1 - La dimension temporelle douleur aiguë / douleur chronique nociception / hyperalgésie

11 Nociception / Douleur aiguë / Douleur chronique

12 1 er relais au niveau de la corne postérieure de la moelle

13 Nociception / Douleur aiguë / Douleur chronique

14 2 ème relais au niveau du tronc cérébral

15 Nociception / Douleur aiguë / Douleur chronique

16 3 ème relais au niveau du thalamus

17 Nociception / Douleur aiguë / Douleur chronique

18

19 2 – La dimension perceptive

20 Nociception Douleur Souffrance Comportement douloureux Dimension perceptive Stimulus nociceptif

21 3 – Dimension psycho-sociologique

22 Message nociceptif périphérique Perception douloureuse Sensibilisation périphérique et centrale Niveau médullaire, sous cortical, cortical Intégration perceptive Intégration émotionnelle Intégration cognitivo-comportementale Mémoire de la douleur Expression subjective de la douleur Langage du corps Les mots pour le dire Le vécu de la douleur souffrance, jouissance, désir, masochisme, résignation, sublimation, dépression… Nociception Intégration Expression Douleur chronique rebelle

23 Contracture musculaire Inactivité Fatigue Troubles du sommeil Anxiété / Dépression Répercussions familiales, socio-professionnelles

24 Douleuraiguë symptôme chronique syndrome Finalité biologiqueUtile, protectriceInutile Mécanisme générateurUnifactorielPlurifactoriel Réactions somatovégétatives RéactionnellesHabituation Composante affectiveAnxiétéDépression ComportementRéactionnelRenforcé ModèleMédical classiquePluridimensionnel, somato-psycho-social Objectif thérapeutiqueCuratifRéadaptatif Daprès Bourreau

25 Le support bio-psycho-sociologique Biologique Facteurs génétiques Facteurs préet périnataux (infectieux, endocriniens, métaboliques, vasculaires) Substratneuroanatomique Neurotransmission Socioculturel Niveau socioéconomique Stabilitéfamiliale Modèleséducatifs Cohésion sociale Groupe ethnique dappartenance Travail/ Chômage Systèmes de valeurs Environnement socio- économique Psychologique Relations avec les parents et la fratrie Relations dobjet Identitépersonnelle Estime de soi Capacités adaptatives Support bio-psycho sociologique

26

27 Processus de chronicisation des douleurs Répercussions somesthésiques et somatiques Modifications des schémas perceptifs nociceptifs au niveau du diencéphale Déconditionnement à leffort Répercussions professionnelles Arrêts de travail Moindres performances Perte de salaire Chômage Répercussions psychologiques Dévalorisation Perte de lestime de soi Syndrome anxio-dépressif Plaintes Demande de soins Répercussions socio-familiales Amoindrissement du rôle de parent (père ou mère) Impuissance Désocialisation Divorce

28 Les douleurs chroniques rebelles sans support lésionnel Lésion Douleur Diagnostic Traitement Guérison

29 Douleurs chroniques rebelles sans support lésionnel Répercussions au niveau encéphalique lapport de limagerie fonctionnelle

30

31 Douleurs chroniques rebelles sans support lésionnel Répercussions au niveau psycho-affectif Le sens de la plainte La plainte nest pas la demande. Pensez à demander « quattendez-vous de… »

32 Douleurs chroniques rebelles sans support lésionnel Répercussions au niveau cognitivo-comportemental Comportement inadapté : vers le handicap fonctionnel

33 Douleurs chroniques rebelles sans support lésionnel Répercussions au niveau social Entourage, employeur, Sécurité Sociale, justice… Bénéfices secondaires Facteurs dentretien de la chronicité

34 De lexamen clinique au traitement : lapport de la psychologue

35 Lempathie

36 COMPRENDRE - La plainte - Histoire du malade - Notion de terrain - Apports de lexamen clinique EVALUER AIDER A SOULAGER - Contrat thérapeutique - Éducation à la santé et à se soigner

37 Diplôme Universitaire Évaluation et traitement des douleurs Faculté de Médecine de Brest Responsables Dr N. Mimassi – Dr B. Quinio

38 DIPLOME UNIVERSITAIRE Comorbidités Organiques et Psychiatriques Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière Directeurs de lenseignement Pr JF Allilaire, Service de Psychiatrie Pr JC Piette, Service de Médecine Interne Responsable Dr D Marra Dr B Lebrun-Vignes, Service de Pharmacologie Dr M Rolinat, Département de Médecine Générale Dr B Claudel, Service de Psychiatrie

39 Blog


Télécharger ppt "Liens entre plaintes somatiques et troubles psychiques dans le cadre des douleurs chroniques France MARCHAND-CADALEN Consultations douleurs chroniques."

Présentations similaires


Annonces Google