La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les espaces couleurs Lequel utiliser, pourquoi, comment ? R. OLIER - Novembre 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les espaces couleurs Lequel utiliser, pourquoi, comment ? R. OLIER - Novembre 2008."— Transcription de la présentation:

1 Les espaces couleurs Lequel utiliser, pourquoi, comment ? R. OLIER - Novembre 2008

2 Quest ce que cest ? Un dispositif daffichage ou de capture a une plage de couleurs limitée par la couleur la plus saturée quil est capable dafficher (le gamut). Les espaces colorimétriques indiquent pour un espace donné quel est le gamut maximum que peut afficher ou capturer ce dispositif. L'espace colorimétrique peut donc être représenté graphiquement comme un volume qui contiendrait l'ensemble des couleurs que peut fournir un système.

3 Ca ressemble à quoi ? sRGB est le moins étendu. Adobe RGB est plus étendu dans les verts et les bleus que sRGB. ProPhoto RGB est plus étendu dans lensemble des couleurs. sRGB Adobe RGB ProPhoto RGB

4 Que choisir ? sRGB est le profil standard de nombreux périphériques (moniteur, scanner, webcam, appareils photos, vidéoprojecteur). Il a été défini par HP et Microsoft. Adobe RGB est un profil utilisé pour limpression car il est plus riche dans certaines gammes de couleurs (Compatible avec le CMJN – encres US). De rares moniteurs très haut de gamme sont capables dafficher ces couleurs. ProPhoto RGB est surtout utile car il possède une large gamme de couleurs mais nest affichable sur aucun équipement disponible.

5 Pourquoi se méfier des espaces colorimétriques étendus Par définition, les espaces très étendus (Wide Gamut) semblent la solution idéale mais: Les moniteurs LCD ou CRT affichent souvent au mieux le sRGB et rarement lAdobeRGB. Comment travailler avec des couleurs que lon ne voit pas et que lon narrive même pas à imprimer ? Cest vrai même avec lAdobe RGB. Les Wide Gamut intègrent des couleurs très rares dans la nature. Est-ce bien utile ? sRGB est capable de reproduire la quasi-totalité des couleurs dune photographie. Mal relu (ex: image pour le Web) les résultats sont catastrophiques.

6 En photo que faut il choisir ? Sur les boitiers on peut choisir en JPEG plusieurs espaces couleurs dont sRGB et Adobe RGB. Selon lusage (web, impression) on peut choisir lun ou lautre. La conversion dun espace couleur vers lautre est possible. En RAW il est inutile de choisir un espace couleur dédié. En RAW il est extrêmement étendu (= Prophoto) et lon choisi lespace en sortie (développement) lorsque lon sauve en TIFF ou JPEG limage finalisée.

7 Pour commencer… Pour éviter les mauvaises surprises: Il est important dutiliser le même espace couleur que celui utilisé lors de lenregistrement de limage pour lire limage. Dutiliser une visionneuse gérant ces espaces couleurs. Sinon…

8 sRGB lu en sRGB

9 AdobeRGB lu en AdobeRGB

10 Adobe RGB lu en sRGB Couleurs délavées

11 sRGB lu en Adobe RGB Couleurs trop saturées

12 ProPhoto lu en sRGB Pas de commentaires !

13 Méfiance Les espaces couleurs sont une science occulte pour le grand public. Les navigateurs internet tel que Internet Explorer ne gèrent pas les espaces couleurs. De nombreuses visionneuses ne les gèrent pas non plus. Dans les concours images projetées cest lespace sRGB qui est utilisé. Dès que lon sort du cadre de lespace sRGB les résultats seront incertains.

14 Comment passer dun espace couleur à un autre ? Dans Photoshop il est possible de passer dun espace couleur à un autre. Convertir sRGB vers Adobe RGB se fait sans perte. Convertir Adobe RGB vers sRGB se fait avec une perte (souvent infime car on voit pas les couleurs perdues). Toutefois les conversions en cascade génère des pertes. A réduire autant que possible.

15 Dans Photoshop

16 Perceptive: tend à préserver la perception visuelle de l'image de manière à ce que l'ensemble soit perçu comme cohérent par l'oeil, même si les valeurs chromatiques peuvent elles-mêmes varier. Saturation: privilégie léclat des couleurs Colorimétrie absolue: Privilégie lexactitude des couleurs au détriment des relations chromatiques. En cas de passage dun espace couleur étendu vers un espace couleur réduit certaines couleurs seront identiques alors quelles étaient différentes. Colorimétrie relative: la colorimétrie relative compare le point blanc de l'espace colorimétrique source avec celui de l'espace cible, puis décale les couleurs en conséquence. Activer la compensation du point noir dans les options. Quelle conversion choisir ?

17 Dans Photoshop Penser à indiquer le profil utilisé lors de la sauvegarde

18 En résumé Le sRGB est la solution idéale car il est compatible avec toutes les applications, périphériques et écrans. Presque 100% des photos ont un gamut inférieur à cet espace couleur. Ne nécessite pas de gestion de couleur. A privilégier. LAdobe RGB tire quelques avantages dans certaines couleurs mais il nécessite une bonne expérience car on ne voit pas les tons de couleurs sur lesquels on travaille et nécessite dêtre convertis vers sRGB si lon veut le distribuer (web, concours, etc..). Le RAW évite de se poser la question du profil à la prise de vue. On choisit en sortie celui que lon désire. Quel que soit le profil choisi, il faut étalonner sa chaine couleur pour rester cohérent.

19 Références Logiciels gérant les espaces couleurs -Adobe Photoshop (à partir de 5.5) -Adobe Photoshop Lightroom et plus généralement les logiciels de traitement RAW (Capture NX, DPP, etc…) -IrfanView -Faststone Viewer Un livre: La gestion des couleurs pour le photographe de Jean Delmas – Ed. Eyrolles

20 A vous… Questions ?


Télécharger ppt "Les espaces couleurs Lequel utiliser, pourquoi, comment ? R. OLIER - Novembre 2008."

Présentations similaires


Annonces Google