La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La dyslexie dysorthographie La dyslexie dysorthographie Perrine GENTILLEAU-LAMBIN CRDTA – service de Neuropédiatrie - CHRU de Lille Octobre 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La dyslexie dysorthographie La dyslexie dysorthographie Perrine GENTILLEAU-LAMBIN CRDTA – service de Neuropédiatrie - CHRU de Lille Octobre 2011."— Transcription de la présentation:

1 La dyslexie dysorthographie La dyslexie dysorthographie Perrine GENTILLEAU-LAMBIN CRDTA – service de Neuropédiatrie - CHRU de Lille Octobre 2011

2 Plan de la présentation I Rappel théorique 1- Lecture & Orthographe : Stades de développement 2- Modèle de lecture à deux voies II Dyslexie développementale 1- Définition 2- Critères diagnostiques 3- Types datteinte 4- Troubles associés III Aménagements pédagogiques 1- Objectifs 2- Préalables 3- Principes de base 4- Propositions d'adaptations pédagogiques

3 PARTIE I : Rappel théorique 1- Lecture/orthographe : Stades de développement 2- Modèle de lecture à deux voies

4 I. 1- Lecture/orthographe : stades de développement Théorie communément admise par les chercheurs : Développement de la lecture = 3 phases dans lacquisition de la lecture et de lorthographe : Lapprentissage selon U. Frith Stade logographique Stade logographique Stade alphabétique Stade alphabétique Stade orthographique Stade orthographique

5 1 : Stade logographique : Entre 4 et 6 ans (enfant pré-lecteur) - Prise dindices contextuels permettant une reconnaissance globale. - Lecture limitée à quelques mots (jusqu'à une centaine). - Traitement pictural car reconnaît une image et non un mot. I. 1- Lecture/orthographe : stades de développement Lapprentissage, selon U. Frith Si lon présente à lenfant le même logo mais en inversant les « o » et les « a », il lira de nouveau « coca-cola »

6 2 : Stade alphabétique : Mots constitués de sons qui ont une représentation symbolique (phonème). Correspondance phonème/graphème Lenfant décode, déchiffre -> lecture par assemblage. Procédure longue et coûteuse. Lecture de mots réguliers : chocolat, parapluie I. 1- Lecture/orthographe : stades de développement Lapprentissage, selon U. Frith

7 3 : Stade orthographique : Maîtrise préalable de la stratégie alphabétique. Lenfant reconnaît spontanément les mots mémorisés sans passer par le décodage. Procédure peu coûteuse car récupération automatique en mémoire à long terme. Il peut lire des mots irréguliers : femme, chorale … I. 1- Lecture/orthographe : stades de développement Lapprentissage, selon U. Frith

8 PARTIE I : Rappel théorique 1- Lecture/orthographe : Stades de développement 2- Modèles de lecture à deux voies

9 Travaux neuropsychologiques sur l'acquisition de la lecture et de l'orthographe -> convergence avec la théorie développementale des 3 stades -> nous utilisons deux voies pour lire et transcrire des mots. I. 2- Modèles de lecture à double voie

10 LASSEMBLAGE : - Identifier les correspondances lettres sons - Segmenter les mots en petites unités, - puis les assembler. I. 2- Modèles de lecture à double voie

11 LADRESSAGE : - Identifier le mot comme 1 forme précise et stable, (sans passer par l'assemblage) - Adresser cette forme directement au mot stocké dans le lexique orthographique - Enrichissement du lexique au fur et à mesure que lenfant mémorise des nouveaux mots. I. 2- Modèles de lecture à double voie

12 Daprès ELLIS et YOUNG, 1988 Modèle cognitif du traitement du mot vu (Lecture) Modèle cognitif du traitement du mot vu (Lecture) mot vu analyse visuelle lexique orthographique dentrée système sémantique - segmentation - système de conversion graphème/phonème - synthèse lexique phonologique de sortie mémoire à court terme articulation ADRESSAGEADRESSAGE ASSEMBLAGEASSEMBLAGE

13 Daprès ELLIS et YOUNG, 1988 Modèle de lorthographe et de lécriture Modèle de lorthographe et de lécriture mot entendu système danalyse acoustique lexique phonologique dentrée système sémantique système de conversion phonème/graphème lexique orthographique de sortie buffer graphémique (mémoire tampon) réalisation graphique ADRESSAGEADRESSAGE ASSEMBLAGEASSEMBLAGE

14 Pouvez-vous lire ce texte ? Sleon une édtue de lUvinertisé de Cmabrigde, lodrre des ltteers dans un mtos na pas dipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenière soit à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dans un dsérorde toatl et vuos puoevz tujoruos lrie snas porblmèe. Cest prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot. Sleon une édtue de lUvinertisé de Cmabrigde, lodrre des ltteers dans un mtos na pas dipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenière soit à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dans un dsérorde toatl et vuos puoevz tujoruos lrie snas porblmèe. Cest prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot. Source :

15 PARTIE II : Dyslexie développementale 1- Définition 2- Critères diagnostiques 3- Types de dyslexie-dysorthographie 4- Troubles associés

16 Trouble spécifique et durable dacquisition de la lecture Trouble spécifique et durable dacquisition de la lecture Non imputable à : Non imputable à : Déficience intellectuelle Déficience intellectuelle Troubles sensoriels Troubles sensoriels Problématique socio- familiale, éducative ou affective Problématique socio- familiale, éducative ou affective Privation culturelle ou pédagogique Privation culturelle ou pédagogique Pathologie neurologique organique Pathologie neurologique organique Décalage significatif du niveau de lecture/âge Décalage significatif du niveau de lecture/âge Diagnostic de dyslexie posé si toutes ces causes = éliminées Sinon, retard dacquisition du langage écrit II. 1- Définition de la dyslexie-dysorthographie

17 Tableau typique : Absence dantécédents personnels Absence dantécédents personnels Maternelle : RAS ou retard de parole/langage Maternelle : RAS ou retard de parole/langage CP : Difficultés dentrée dans la lecture CP : Difficultés dentrée dans la lecture Mathématiques : RAS Mathématiques : RAS Progressivement : Progressivement : Troubles langage écrit diffus Troubles langage écrit diffus Apparition de troubles en mathématique Apparition de troubles en mathématique Collège : Difficultés en anglais+ Collège : Difficultés en anglais+ Troubles psychopathologiques secondaires Troubles de lattention fréquemment associés II. 1- Définition de la dyslexie-dysorthographie

18 Pourquoi nommer la dyslexie ? Pour lenfant - Donner une explication concrète et objective à ce trouble - Rassurer lenfant : il nest plus « coupable » de ses mauvais résultats ni « fainéant » - Le rendre acteur de sa prise en charge Pour les adultes : - Rassurer parents et enseignants : ne sont pas responsables de ce trouble dapprentissage - Meilleure prise en considération des difficultés de lenfant pour lamener à progresser et accéder à une scolarisation réussie II. 1- Définition de la dyslexie-dysorthographie

19 PARTIE II : Dyslexie développementale 1- Définition 2- Critères de diagnostic 3- Types de dyslexie-dysorthographie 4- Troubles associés

20 Diagnostic positif : Bilan orthophonique : Bilan orthophonique : Age lexical Age lexical Stratégies de lecture Stratégies de lecture Bilan neuropsychologique Bilan neuropsychologique Examen neurologique Examen neurologique Nécessité dun regard pluridisciplinaire (centre référent/réseau local : médecin et psychologue scolaires, orthophoniste) Concerne environ 5% des enfants normalement scolarisés (OMS) II. 2- Critères de diagnostic

21 Critères : Écart de 24 mois entre lâge développemental de lenfant et son niveau de lecture. Écart de 24 mois entre lâge développemental de lenfant et son niveau de lecture. Attention : définitions officielles (DSMIV, OMS) : « écart significatif », -> 24 mois : à nuancer Attention : définitions officielles (DSMIV, OMS) : « écart significatif », -> 24 mois : à nuancer Au moins une des deux stratégies de lecture doit être déficitaire (voire les deux). Au moins une des deux stratégies de lecture doit être déficitaire (voire les deux). II. 2- Critères de diagnostic

22 PARTIE II : Dyslexie développementale 1- Définition 2- Critères de diagnostic 3- Types de dyslexie-dysorthographie 4- Troubles associés

23 Dyslexie-dysorthographie « PHONOLOGIQUE » Atteinte de lASSEMBLAGE - Difficultés dans lassociation dune graphie à un son - Lecture/écriture de manière globale car bonne mémorisation - mots irréguliers relativement préservés donc - Difficultés pour les nouveaux mots avec déchiffrage lent II. 3- Types de dyslexie-dysorthographie

24 Exemples derreurs si atteinte de lAssemblage En lecture et écriture : En lecture et écriture : Confusions auditives : boule/poule, tard/dard … Confusions auditives : boule/poule, tard/dard … Confusions visuelles : balle/dalle, ta/fa … Confusions visuelles : balle/dalle, ta/fa … Inversions : frite -> firte Inversions : frite -> firte Omissions : livre -> live Omissions : livre -> live Ajouts : crocodile -> crocrodile Ajouts : crocodile -> crocrodile En écriture : En écriture : Erreurs de césure : touleten -> tout le temps (fusion) Erreurs de césure : touleten -> tout le temps (fusion) mé zon -> maison (segmentation) Orthographe phonétique : Orthographe phonétique : je vé menjé un gato o chocola II. 3- Types de dyslexie-dysorthographie

25 Dyslexie-dysorthographie de « SURFACE » Atteinte de lADRESSAGE - Déchiffre correctement, si simple - Difficultés pour les mots irréguliers - Lit ou écrit lentement car il décompose - Accède peu au sens - ne perçoit pas les nuances induites par lorthographe II. 3- Types de dyslexie-dysorthographie

26 Exemples derreurs si atteinte de lAdressage En lecture et en écriture : Régularisations : femme -> fame (écrit) ou /feme/ (lecture) Régularisations : femme -> fame (écrit) ou /feme/ (lecture) Règles environnementales problématiques : s/ss, j/ge/gu … Règles environnementales problématiques : s/ss, j/ge/gu … Paralexies/paragraphies visuelles : cassette/casquette Paralexies/paragraphies visuelles : cassette/casquette Paralexies/paragraphies morphologiques : lourd/léger Paralexies/paragraphies morphologiques : lourd/léger Lettres muettes prononcées Lettres muettes prononcées II. 3- Types de dyslexie-dysorthographie

27 Dyslexie-dysorthographie « MIXTE » Atteinte de lADRESSAGE ET de lASSEMBLAGE Difficultés de traitement des sons ET Difficultés de mémorisation des mots II. 3- Types de dyslexie-dysorthographie

28 3 types de dyslexie-dysorthographie : - Phonologique (atteinte assemblage) - De surface (atteinte adressage) - Mixte (atteinte des 2 voies) Chaque dyslexie existe à des degrés divers … II. 3- Types de dyslexie-dysorthographie

29 Un bilan orthophonique complet et normé permettra donc dobjectiver (par des tests) la dyslexie (forme, sévérité) et ses retentissements sur : La précision de lecture La précision de lecture La vitesse de lecture La vitesse de lecture La compréhension écrite La compréhension écrite Lexpression écrite (dysorthographie) Lexpression écrite (dysorthographie) II. 3- Types de dyslexie-dysorthographie

30 Dyslexie phonologique Dyslexie de surface Vitesse de lecture LenteurLentRapide Précision de lecture Souvent altérée Précis(Redéchiffre) Peu précis (Paralexies, omissions) Compréhension écrite Précision altérée donc CE gênée Altérée car effort important pour précision Altérée car mots incongrus Expression écrite Erreurs non acceptables phonologiquement Erreurs acceptables phonologiquement

31 PARTIE II : Dyslexie développementale 1- Définition 2- Critères de diagnostic 3- Types de dyslexie-dysorthographie 4- Troubles associés

32 Peut également sy adjoindre : - La dyscalculie - Déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité - Trouble du graphisme… II. 3- Types de dyslexie-dysorthographie

33 Lexercice suivant a été trouvé sur le site Exercice de calcul Vous êtes en CE1, résolvez ce problème en moins de 10 min Monsieur etma damare novon deupari achameau nit. Ladisten cet deux 600 Km lavoix tureconsso me 10 litr rausan quil aumaître. Ilfocon thé 18 deux pé âge d'aux taurou tet 8 dere papour désjeu néleumidit. Les sens kou tes 1 leli treu ilpar ta 8 eureh. Kélai laconso mas siondes sans ? Quélai ladaipan setota lepour levoiaje ? Monsieur etma damare novon deupari achameau nit. Ladisten cet deux 600 Km lavoix tureconsso me 10 litr rausan quil aumaître. Ilfocon thé 18 deux pé âge d'aux taurou tet 8 dere papour désjeu néleumidit. Les sens kou tes 1 leli treu ilpar ta 8 eureh. Kélai laconso mas siondes sans ? Quélai ladaipan setota lepour levoiaje ? Vous avez mis plus de 10 minutes ? Alors c'est 0 en calcul !! INTERLUDE

34 Solution : Solution : Monsieur et Madame Renaud vont de Paris à Chamonix. La distance est de 600 km et la voiture consomme 10 litres aux cent kilomètres. Il faut compter 18 de péage d'autoroute et 8 de repas pour déjeuner le midi. L'essence coûte 1 le litre. Ils partent à 8 heures. Quelle est la consommation d'essence ? Quelle est la consommation d'essence ? Quelle est la dépense totale pour le voyage ? Quelle est la dépense totale pour le voyage ?

35 Autre exemple … question dentraînement !

36 PARTIE III : Aménagements pédagogiques 1- Objectifs 2- Préalables 3- Principes de base 4- Propositions d'adaptations pédagogiques

37 Objectif : Objectif : Poursuite de la scolarité pour des enfants dyslexiques en tenant compte de leurs spécificités dapprentissage Poursuite de la scolarité pour des enfants dyslexiques en tenant compte de leurs spécificités dapprentissage Deux types dactions possibles : Deux types dactions possibles : Actions sur la difficulté (rééducation, etc) Actions sur la difficulté (rééducation, etc) Actions de contournement de handicap (permettre laccès aux mêmes activités que les autres => adaptations pédagogiques) Actions de contournement de handicap (permettre laccès aux mêmes activités que les autres => adaptations pédagogiques) -> Pour améliorer résultats scolaires, autonomie -> Pour améliorer résultats scolaires, autonomie ET équilibre psychologique et comportemental ET équilibre psychologique et comportemental III. 1- Objectifs des aménagements pédagogiques

38 PARTIE III : Aménagements pédagogiques 1- Objectifs 2- Préalables 3- Principes de base 4- Propositions d'adaptations pédagogiques

39 Compréhension et acceptation de la différence par lenfant, lenseignant et par lensemble des élèves : Compréhension et acceptation de la différence par lenfant, lenseignant et par lensemble des élèves : Acceptation de la part de lenfant concerné que lon parle de ses problèmes Acceptation de la part de lenfant concerné que lon parle de ses problèmes Acceptation de la part de lenseignant : expliquer que vous êtes informé du trouble dapprentissage dont il nest pas responsable, que vous savez quil est intelligent et pas paresseux Acceptation de la part de lenseignant : expliquer que vous êtes informé du trouble dapprentissage dont il nest pas responsable, que vous savez quil est intelligent et pas paresseux III. 2- Préalables

40 Acceptation de la part des élèves : prévenir lenfant quon va essayer de tenir compte de ses difficultés mais en expliquant aux autres pourquoi Acceptation de la part des élèves : prévenir lenfant quon va essayer de tenir compte de ses difficultés mais en expliquant aux autres pourquoi EXPLIQUER : En évitant les mots « dyslexie » ou « trouble », parler de « différence dans la manière dapprendre », de « chemin différent dans sa tête pour lire » EXPLIQUER : En évitant les mots « dyslexie » ou « trouble », parler de « différence dans la manière dapprendre », de « chemin différent dans sa tête pour lire » RESPECTER : de fait, leur camarade aura des aides spécifiques qui, acceptées de tous, permettront un esprit dentraide et une pratique du respect des différences entre les enfants. RESPECTER : de fait, leur camarade aura des aides spécifiques qui, acceptées de tous, permettront un esprit dentraide et une pratique du respect des différences entre les enfants. III. 2- Préalables

41 PARTIE III : Aménagements pédagogiques 1- Objectifs 2- Préalables 3- Principes de base 4- Propositions d'adaptations pédagogiques

42 Mise en place de projet personnalisé de lenfant Mise en place de projet personnalisé de lenfant Avec médecin scolaire et/ou enseignant référent Avec médecin scolaire et/ou enseignant référent Avec léquipe entourant lenfant (enseignant, parents, orthophoniste…) Avec léquipe entourant lenfant (enseignant, parents, orthophoniste…) Pourquoi ? Pourquoi ? Plan daide collégial (action concertée) Plan daide collégial (action concertée) Choix et mise en place daménagements Choix et mise en place daménagements Comment ? Comment ? Deux réunions par an Deux réunions par an La 1 ère : pour envisager lannée La 1 ère : pour envisager lannée La 2 nde : pour ré-ajuster si besoin, faire un retour et une anticipation de lannée suivante La 2 nde : pour ré-ajuster si besoin, faire un retour et une anticipation de lannée suivante Nécessité dune transmission à léquipe enseignante de lannée suivante (Par exemple : présence de lenseignant de lannée précédente à la 1 ère réunion) Nécessité dune transmission à léquipe enseignante de lannée suivante (Par exemple : présence de lenseignant de lannée précédente à la 1 ère réunion) III. 3- Principes de base

43 Aménagements évolutifs Aménagements évolutifs Selon les tâches scolaires +/- difficiles pour ces enfants Selon les tâches scolaires +/- difficiles pour ces enfants Selon le profil de lenfant Selon le profil de lenfant Type de dyslexie-dysorthographie Type de dyslexie-dysorthographie Sévérité des troubles Sévérité des troubles Selon les progrès et difficultés constatés Selon les progrès et difficultés constatés Regard critique sur les aménagements : trop/pas assez aménagé (tâtonnements normaux en début de projet) III. 3- Principes de base

44 PARTIE III : Aménagements pédagogiques 1- Objectifs 2- Préalables 3- Principes de base 4- Propositions d'adaptations pédagogiques

45 Feuille distribuée : liste de PISTES non exhaustive Feuille distribuée : liste de PISTES non exhaustive Quelques exemples : Quelques exemples : Dictée écourtée Dictée écourtée Lecture écourtée (fin du texte par ladulte) Lecture écourtée (fin du texte par ladulte) Cotation : évaluer les progrès Cotation : évaluer les progrès Favoriser évaluations orales Favoriser évaluations orales Evaluations écrite : favoriser les réponses courtes Evaluations écrite : favoriser les réponses courtes Limiter la copie Limiter la copie Temps en plus ou exercice en moins (mais de même complexité) Temps en plus ou exercice en moins (mais de même complexité) … Cas les plus sévères : Cas les plus sévères : 1/3 temps aux examens 1/3 temps aux examens AVSI en classe AVSI en classe Outil informatique Outil informatique III. 3- Propositions dadaptations pédagogiques

46 Quelques dyslexiques célèbres Léonard de Vinci, Hans Anderson, Thomas Edison, Albert Einstein, Agatha Christie, Winston Churchill, Gustave Flaubert, Benjamin Franklin, Galilée, JF Kennedy, Jules Verne, Pasteur...

47 FIN … Merci de votre attention


Télécharger ppt "La dyslexie dysorthographie La dyslexie dysorthographie Perrine GENTILLEAU-LAMBIN CRDTA – service de Neuropédiatrie - CHRU de Lille Octobre 2011."

Présentations similaires


Annonces Google