La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réduction des risques (dont la préparation aux situations d'urgence) « Avant »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réduction des risques (dont la préparation aux situations d'urgence) « Avant »"— Transcription de la présentation:

1 Réduction des risques (dont la préparation aux situations d'urgence) « Avant »

2 Objectifs pédagogiques Comprendre ce que signifie préparation aux situations d'urgence, réduction des risques de catastrophe et planification d'urgence et comment ces activités s'inscrivent dans le contexte plus vaste du développement durable. Identifier les activités de réduction des risques et de préparation qui réduiront la vulnérabilité, atténueront l'impact des situations durgence et soutiendront la prévention des conflits et des troubles civils. Élaborer des plans d'urgence basés sur des situations durgence probables dans les pays/les districts des participants. INEE et Cluster éducation mondial

3 Caractéristiques dune situation durgence Dorigine naturelle/humaine. Soudaine, progressive, chronique, complexe. Peut causer des déplacements (réfugiés ou personnes déplacées). INEE et Cluster éducation mondial Situation explosive en matière de sécurité, surtout pendant les conflits. Différents niveaux de prévisibilité.

4 Crises et situations durgence Crise : événement ou succession d'événements qui représentent une menace sérieuse pour la santé, la sûreté, la sécurité ou le bien-être d'une communauté, généralement sur une zone très étendue. Les conflits armés, les épidémies, les famines, les catastrophes naturelles, les situations durgence environnementale et d'autres événements néfastes majeurs peuvent impliquer ou entraîner une crise humanitaire. Urgence : événement soudain qui peut être dû à une épidémie, une catastrophe naturelle, une catastrophe technologique, des conflits ou d'autres origines humaines, et qui requiert une action immédiate. INEE et Cluster éducation mondial

5 Ancien modèle INEE et Cluster éducation mondial Développement Intervention d'urgence CRISE Relèvement

6 Gestion des situations durgence INEE et Cluster éducation mondial L'organisation et la gestion des ressources et responsabilités pour chaque phase de la situation durgence, en particulier la préparation, l'intervention et le relèvement initial. Cycle de gestion des situations durgence

7 Liens entre l'intervention humanitaire, le relèvement et le développement INEE et Cluster éducation mondial Développement durable dont la réduction des risques Intervention d'urgence dont la préparation Relèvement précoce débute pendant l'intervention et se poursuit pendant le relèvement

8 Lien entre développement et catastrophes INEE et Cluster éducation mondial T.O. Nyambane OCHA Kenya ÉLÉMENTS POSITIFS CATASTROPHE ÉLÉMENTS NÉGATIFS DÉVELOPPEMENT Le développement peut accroître la vulnérabilité. Le développement peut réduire la vulnérabilité. Les catastrophes peuvent retarder le développement. Les catastrophes peuvent favoriser le développement..

9 Réduction des risques en matière de développement Les catastrophes causées par la vulnérabilité aux dangers dorigine naturelle exercent une pression considérable sur le développement. Elles constituent de graves menaces pour la lutte contre la pauvreté et la réalisation des OMD. Il est nécessaire de mettre en place des actions concertées visant à intégrer les interventions de réduction des risques dans les plans et les programmes de développement des pays à risque et résoudre cette difficulté. Le plan-cadre des Nations Unies pour laide au développement (PNUAD) intègre maintenant la réduction des risques de catastrophe. INEE et Cluster éducation mondial

10 Développement durable Le développement durable consiste à chercher à répondre aux besoins actuels sans compromettre ceux des générations futures. Nous devons apprendre à résoudre les problèmes sociaux et environnementaux auxquels nous sommes actuellement confrontés et adopter un mode de vie durable. Le développement durable est une vision du développement qui englobe les populations, les espèces animales et végétales, les écosystèmes, les ressources naturelles et intègre des questions telles que la lutte contre la pauvreté, l'égalité des sexes, les droits de l'homme, l'éducation pour tous, la santé, la sécurité humaine, le dialogue interculturel, etc. INEE et Cluster éducation mondial

11 Principaux termes Danger : substance, activité humaine, condition ou phénomène dangereux pouvant causer des pertes humaines et matérielles, des blessures ou dautres effets sur la santé, la disparition des moyens de subsistance et des services, des perturbations socio-économiques ou des dommages environnementaux. Vulnérabilité : caractéristiques et circonstances dune communauté ou dun système qui lexposent aux effets dun danger. Risque : probabilité dun événement associée à ses conséquences négatives. INEE et Cluster éducation mondial

12 Risque INEE et Cluster éducation mondial Risque =Danger x Vulnérabilité Danger : plus la gravité et le degré de probabilité du danger augmentent, plus le risque est élevé. Vulnérabilité : plus une communauté est vulnérable (moins elle est capable de faire face à une crise), plus le risque est élevé.

13 Réduction des risques INEE et Cluster éducation mondial Prévention Atténuation Préparation La réduction des risques implique des mesures conçues soit pour éviter que les dangers ne créent des risques, soit pour réduire la propagation, l'intensité ou la gravité des dangers (atténuation). Elle implique également une meilleure préparation aux événements néfastes.

14 Prévention/Atténuation Exemples de prévention/atténuation : Protection contre les inondations, bâtiments plus solides. Utilisation responsable des sols, prise de conscience environnementale. Enseignement de compétences pratiques et de connaissances sanitaires. Réinstallation ou protection des populations ou des structures vulnérables. Plans d'évacuation des écoles. Réseaux de protection de l'enfance. Participation communautaire à l'analyse des risques. INEE et Cluster éducation mondial

15 Préparation aux situations durgence Programme d'activités à long terme afin de renforcer la capacité globale d'un pays ou d'une communauté à gérer efficacement tous les types d'urgence. (Ces mesures doivent faire l'objet d'une évaluation et d'un suivi réguliers.) Faciliter le remplacement des activités de secours par celles de relèvement, puis de développement durable. Inclut l'élaboration de plans d'urgence. Formation du personnel à tous les niveaux et dans tous les secteurs. Sensibilisation des communautés à risque. INEE et Cluster éducation mondial

16 Activités types Évaluations permanentes des risques et de la vulnérabilité. Élaboration ou amélioration d'une stratégie de préparation globale (y compris plan de préparation et/ou plan durgence, exercices sur le terrain et exercices de simulation). Développement des connaissances et renforcement des capacités notamment par le biais de programmes d'éducation, de formation, de recherche et d'information/sensibilisation de lopinion publique. Création et maintien de capacités en réserve et stockage de matériel. Systèmes d'alerte rapide, constructions anticycloniques et antisismiques. INEE et Cluster éducation mondial

17 Points à retenir: la reduction des risques Consiste en un processus continu qui inclut lensemble des acteurs à de nombreux niveaux. Renforce les capacités pour faire face à tous les types d'urgences. INEE et Cluster éducation mondial Essaie de garantir une transition rapide et sans heurts depuis l'intervention jusqu'au relèvement durable. Sappuie sur une analyse rigoureuse des risques de catastrophe et, si possible, sur des systèmes d'alerte précoces.

18 Réduction des risques de catastrophe, conflits et troubles civils La réduction des risques de catastrophe traite des dangers définis par le cadre d'action de Hyogo (dangers d'origine naturelle et dangers et risques environnementaux et technologiques associés). Elle n'inclut pas les conflits. Les activités de réduction des risques peuvent également être entreprises pour l'atténuation et la prévention des crises causées par les conflits et les troubles civils. La préparation aux situations d'urgence (dont la planification d'urgence fait partie) a trait à la fois aux scénarios de conflit et de catastrophe. Elle prend généralement en compte plusieurs dangers. INEE et Cluster éducation mondial

19 Réduction des risques et préparation dans le secteur de l'éducation Protocole d'accord ou termes de référence entre les partenaires gouvernementaux et de l'éducation afin de répartir les rôles et responsabilités de l'éducation en situation d'urgence. Allocation dun financement annuel au secteur de léducation pour l'éducation dans les situations d'urgence et désignation dun agent de coordination pour l'éducation dans les situations d'urgence au ministère de l'Éducation. Plans de préparation d'urgence et directives de sécurité pour les écoles, notamment la mise en place de normes garantissant la résistance des bâtiments aux catastrophes. Étude de la réduction des risques de catastrophe intégrée dans le programme scolaire national et la formation des enseignants. Utilisation des normes minimales de l'INEE pour la préparation aux situations d'urgence. INEE et Cluster éducation mondial

20 Planification de la préparation aux situations d'urgence Deux grands types d'approche guident la planification : Planification de préparation générale Couvre plusieurs scénarios différents. Établit une capacité de réaction permanente. Large éventail de mesures. Évaluée, revue et mise à jour régulièrement. Planification d'urgence Entreprise spécifiquement pour une crise émergente ou anticipée. Nouvelle situation ou dégradation d'une situation existante. Alerte précoce et facteurs de déclenchement identifiés. Les deux approches possèdent de nombreux éléments en commun. La principale différence entre les deux est le niveau de spécificité. INEE et Cluster éducation mondial

21 Différents niveaux de planification Une action humanitaire efficace exige une planification à plusieurs niveaux. Au niveau de lorganisation Définit les services spécifiques que l'organisation s'engage à fournir. Au niveau du secteur/cluster Définit comment les organisations collaboreront pour atteindre les objectifs sectoriels. Entre les différentes institutions Garantit un cadre et un processus de planification stratégique communs pour s'assurer que l'action humanitaire s'aligne sur les principes et objectifs universels. Planification au niveau de lorganisation Planification au niveau du secteur/cluster Planification interinstitutions UNICEF Cluster éducation SC INEE et Cluster éducation mondial

22 Différents niveaux de planification INEE et Cluster éducation mondial S'applique également au gouvernement et au ministère de l'Éducation. Pays Province/district Communauté École

23 La planification d'urgence Définition Processus de gestion qui analyse certains événements potentiels ou nouvelles situations menaçant la société ou lenvironnement, et permet de prendre des mesures préalables garantissant ainsi des interventions rapides, adaptées et efficaces. INEE et Cluster éducation mondial

24 Analyser les situations durgence potentielles Analyser l'impact potentiel des situations durgence Établir des objectifs et stratégies clairs Mettre en œuvre des mesures de préparation Par exemple : En raison de conditions climatiques inhabituelles, le pays X risque de connaître d'importantes inondations cette année. Par exemple : Jusqu'à 1,5 million d'élèves nont plus accès à lenseignement parce que leur école est détruite et/ou utilisée comme abri durgence. Par exemple : Mettre à disposition des lieux d'apprentissage provisoires. Reconstruction ou rénovation des écoles. Par exemple : Préparer des mécanismes d'alerte précoce pour les communautés. Distribuer du matériel pédagogique/d'appre ntissage dans des zones à haut risque. Processus de planification d'urgence INEE et Cluster éducation mondial

25 Plan d'urgence type Titre Résumé Analyse du contexte et évaluation des risques Scénario(s) Gestion et coordination générales Stratégies et objectifs Plans d'intervention du secteur et de lorganisation Mesures de préparation et de maintien Annexes INEE et Cluster éducation mondial

26 Analyse des risques INEE et Cluster éducation mondial Identifier les dangers et les crises éventuelles Troubles civils Inondations Tsunami Sécheresse Action militaire Estimer la probabilité, la gravité et le facteur de déclenchement pour chaque danger/crise. Inondations Déclenchées par une pluviosité supérieure à la moyenne entre les mois de janvier et mars (saison des pluies). Ont lieu tous les 3-5 ans. Troubles civils Déclenchés par les élections ou le prix élevé de la nourriture. Il est peu probable que la situation se reproduise en 2011 car il n'y a pas d'élections. ?

27 Emplacement et impact Où les urgences sont-elles susceptibles de survenir ? Quelles communautés seront affectées ? Estimez le nombre d'adultes et d'enfants. Décrivez l'impact. INEE et Cluster éducation mondial Des inondations sont susceptibles de se produire dans la province orientale. Les zones rurales seront principalement affectées personnes seront déplacées, des écoles seront endommagées et des équipements détruits. Les communautés seront déplacées pendant plusieurs mois. Offensive majeure au Nord, sans doute au cours de personnes déplacées. Elles ne seront sans doute pas en mesure de rentrer chez elles avant un certain temps. Les communautés, les enfants et les enseignants souffriront de traumatisme.

28 Trois scénarios Élaborez 3 scénarios (le plus probable, le plus optimiste et le plus pessimiste). Identifiez les facteurs de déclenchement. INEE et Cluster éducation mondial Le plus pesimisteLe plus probableLe plus optimiste Élaboré dans le plan d'urgence. Lintervention sappuiera sur ce document. Formulation d'hypothèses pour l'intervention humanitaire de 2011 À élaborer ; s'il se produit, nous pourrons réviser/alléger le plan d'intervention.

29 Plan Consolidé Identifier les mécanismes de coordination et leurs liens avec la planification et l'intervention d'urgence à léchelle nationale. Identifier les organisations, les communautés, les autorités locales et les bureaux du ministère de l'Éducation et recenser leur capacité de réaction (cartographie). Regrouper les plans d'intervention des agences, des organisations et du gouvernement (y compris les stocks, les principaux contacts, la couverture, etc.) en un plan sectoriel. Activités à entreprendre avant une situation durgence Activités à entreprendre pendant une situation durgence Activités à entreprendre après une situation durgence INEE et Cluster éducation mondial

30 Exercice : Élaboration d'un plan d'urgence 1.Utilisez les plans d'urgence types fournis pour vous guider dans votre travail (Mozambique…). 2.Choisissez un seul danger. Décrivez les 3 scénarios pour lannée à venir (le plus optimiste, le plus pessimiste, le plus probable). 3.Pour le scénario le plus probable, faites une liste des mesures de préparation nécessaires : Qui doit participer au processus de planification ? Réfléchissez aux fournitures nécessaires. Devez-vous solliciter un financement supplémentaire ? Quels mécanismes de coordination seront en place ? Comment le ministère de l'Éducation, les agences et les communautés vont-ils interagir ? Quelle formation et renforcement des capacités sont nécessaires ? INEE et Cluster éducation mondial

31 Récapitulatif de la planification de la préparation aux situations d'urgence Processus continu généralement révisé chaque année ou si les circonstances changent de façon importante (plutôt en cas de conflit). Élaboration d'un plan de préparation pour les urgences probables. INEE et Cluster éducation mondial Participation du gouvernement, des organisations et des communautés à léchelle nationale et locale. Généralement axée sur le secteur et fait appel à des experts.

32 Réduction des risques de catastrophe Approche conceptuelle et pratique de la réduction des risques de catastrophe qui implique lanalyse et la gestion systématiques des causes des catastrophes (notamment par la réduction de lexposition aux risques et de la vulnérabilité des personnes et des biens ; la gestion rationnelle des terres et de lenvironnement ; lamélioration de la préparation aux événements indésirables). Chaque dollar US investi dans la gestion anticipée des risques de catastrophe dans les pays en développement permet déconomiser 7 dollars. – Rapport sur le développement humain du PNUD ( ) INEE et Cluster éducation mondial

33 Qu'est-ce que la réduction des risques de catastrophe ? Vise à minimiser la vulnérabilité et l'impact des catastrophes. A recours à la prévention, à des mesures d'atténuation et à la préparation. Renforce les capacités et la résilience des communautés. Intégrée dans le contexte plus large du développement durable. INEE et Cluster éducation mondial

34 Cadre d'action de Hyogo Veiller à ce que la réduction des risques de catastrophe soit une priorité nationale et locale et à ce quil existe, pour mener à bien les activités correspondantes, un cadre institutionnel solide. 2.Mettre en évidence, évaluer et surveiller les risques de catastrophe et renforcer les systèmes dalerte rapide. 3.Utiliser les connaissances, les innovations et léducation pour instaurer une culture de la sécurité et de la résilience à tous les niveaux. 4.Réduire les facteurs de risque sous-jacents. 5.Renforcer la préparation en prévision des catastrophes afin de pouvoir intervenir efficacement à tous les niveaux lorsquelles se produisent. INEE et Cluster éducation mondial Cinq objectifs et priorités d'action sur la réduction des risques de catastrophe pour les 10 années à venir :

35 La réduction des risques de catastrophe dans l'éducation Une approche systématique visant à intégrer l'analyse des risques de catastrophe et des mesures de réduction de ces risques dans les plans de développement du secteur de l'éducation. Cette approche allie les actions, les processus et les attitudes nécessaires pour minimiser les facteurs sous- jacents de la vulnérabilité, améliorer la préparation et renforcer la résilience du système éducatif. Elle permet au système éducatif de maintenir sa trajectoire de développement et de garantir l'accès de tous les apprenants à une éducation de qualité. INEE et Cluster éducation mondial

36 La réduction des risques de catastrophe dans l'éducation Essaie systématiquement d'analyser et de réduire les risques de catastrophe afin de maintenir les enfants scolarisés dans le système éducatif, de permettre aux enfants déscolarisés dy accéder, et de leur fournir une éducation de qualité pendant et après les situations durgence. Aide à minimiser les facteurs de vulnérabilité sous- jacents, à prévenir et à améliorer la préparation des catastrophes. Allie les actions, les processus et les attitudes nécessaires pour parvenir à la résilience. INEE et Cluster éducation mondial

37 La réduction des risques de catastrophe dans le secteur de l'éducation INEE et Cluster éducation mondial À l'aide d'un jeu de société, des enfants du Parlement des enfants de Mopeia (Mozambique) apprennent comment réduire les risques d'inondation et s'y préparer, Enseignants et élèves pendant un exercice d'évacuation.

38 Activités relatives à l'éducation INEE et Cluster éducation mondial Enseignement et apprentissage Enseignants et autres personnels de léducation Politique éducative Accès et environnement dapprentissage Formation des enseignants à la réduction des risques de catastrophe Agents de sécurité dans les écoles Formation de secourisme pour les enseignants Construction d'écoles sûres Écoles amies des enfants Plans d'évacuation des écoles Intégration de la réduction des risques de catastrophe dans le programme scolaire Intégration de l'impact environnemental dans le programme scolaire Matériel d'apprentissage rapide/d'étude à domicile Soutien en faveur de l'éducation d'urgence à tous les niveaux du ministère de l'Éducation Planification d'urgence Réglementations spéciales pour les situations d'urgence Exigences relatives aux plans d'évacuation des écoles et aux plans de préparation

39 Activités relatives à léducation (suite) Communauté Promotion de la réduction des risques de catastrophe par les enfants. Participation des associations parents/enseignants et des comités de développement scolaire à la réduction des risques de catastrophe et aux projets environnementaux. Cartographie des dangers et des risques. Coordination Renforcement des capacités au sein du ministère de l'Éducation. Mise en place de mécanismes de coordination au sein des Nations Unies, des ONGI et des ONG locales. Coordination avec d'autres secteurs et ministères. Analyse Choix concerté des outils normalisés dévaluation et de recueil de données. Recueil de données de référence. INEE et Cluster éducation mondial

40 Exercice – Élaboration d'activités de réduction des risques de catastrophe. En groupes, entraînez-vous à élaborer des interventions de réduction des risques de catastrophe pour chacun des niveaux suivants : INEE et Cluster éducation mondial 2.Au niveau sous-national : dans les régions exposées aux catastrophes. 1.Au niveau de l'école : pour les enfants, les enseignants et les communautés. 3.Au niveau national : au sein du secteur de l'éducation.

41 La réduction des risques dans les situations de conflit et les situations durgence complexes 50 % des 100 millions d'enfants non scolarisés dans le monde vivent dans des pays en situation de conflit ou de post-conflit. « Mieux vaut apprendre des compétences et des leçons pratiques que d'apprendre à faire la guerre. Si nous allons tous à l'école, peut-être qu'il n'y aura plus de guerre. » Sarah, 15, Soudan du Sud Source : « Éduquer pour l'avenir », Save the Children. INEE et Cluster éducation mondial


Télécharger ppt "Réduction des risques (dont la préparation aux situations d'urgence) « Avant »"

Présentations similaires


Annonces Google