La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Accidents de décompression et Froid formation N3 – Novembre 2013 Yves Cazé

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Accidents de décompression et Froid formation N3 – Novembre 2013 Yves Cazé"— Transcription de la présentation:

1 Accidents de décompression et Froid formation N3 – Novembre 2013 Yves Cazé

2 Objectifs du cours Plongées profondes et risques dADD ? Comprendre les mécanismes pour mieux les éviter. Limpact du froid sur la plongée et la décompression. cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

3 3 interne Orange cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid ordre du jour introduction partie 1les mécanismes amenant aux ADD partie 2conduite à tenir en cas dADD partie 3prévention des ADD partie 4les facteurs favorisants des ADD partie 5 les méfaits du froid en plongée conclusion

4 4 interne Orange Introduction : Pourquoi reparler des ADD en formation N3 ?? cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

5 5 interne Orange Rappel des différents types daccidents de plongée Barotraumatismes (tympan, Surpression Pulmonaire…) –les variations de pression créant des variations de volumes cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid Toxicité des Gaz (narcose, hyperoxie, hypercapnie…) –pressions partielles Accidents de Décompression (ADD) –formation de bulles Autres (Froid, blessures, noyades…)

6 6 interne Orange impact de la profondeur plongée à 40m et + on sort rapidement de la courbe de sécurité … forte augmentation des risques dADD cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

7 7 interne Orange N3 : la cible idéale pour les accidents ! risque de « banaliser » la profondeur mauvaises planifications plongée de laprès midi … les chiffres :

8 8 interne Orange partie 1 : Rappel des mécanismes amenant aux ADD cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

9 9 interne Orange Pression dazote respiré / Quantité dazote dissout Pression azote Azote dissout Pression azote Azote dissout Pression azote Azote dissout Pression azote Azote dissout Pression azote Azote dissout cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

10 10 interne Orange Définition Un accident de décompression peut se produire lors de la remontée d'un plongeur à la surface. Si celle-ci est trop rapide, le retour à l'état gazeux de l'azote contenu dans le sang se fait sous forme de microbulles de taille cependant trop importante pour pouvoir circuler normalement. Dès lors, les tissus ne sont plus irrigués et les vaisseaux sanguins se bouchent. Les symptômes apparaissent généralement lors de la sortie de l'eau, ils peuvent aussi se manifester plusieurs heures après l'accident. cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

11 11 interne Orange Localisation des bulles cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid cerveau cutanées musculaires médullaires (moelle épinière) articulaires circulatoires plèvre

12 12 interne Orange 2 types dADD ADD de type I (bénin) : –cutané démangeaisons, plaques –ostéo articulaire douleurs aigues cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid ADD de type II (grave) : –oreille interne vertiges, nausées, surdité … –neurologique (médullaire, cérébral) hémiplégie, paraplégie…

13 13 interne Orange délai dapparition des symptômes 80% des symptômes apparaissent dans la première heure 99% apparaissent sans les 6h on observe généralement une très forte fatigue cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid Attention au déni ! –ca va passer…. –ca ne peut pas être un ADD …

14 14 interne Orange partie 2 : conduite à tenir en cas dADD cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

15 15 interne Orange procédure à suivre (cf. RIFAP) Alerter les secours Administrer de loxygène (15l/min) Hydrater la victime Proposer de laspirine (500mg) Remplir la fiche dévacuation NE JAMAIS INTERROMPRE LOXYGENOTHERAPIE MEME EN CAS DAMELIORATION cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

16 16 interne Orange direction le centre hyperbare …

17 17 interne Orange En cas de doute … Même si on hésite entre ADD et Surpression Pulmonaire, loxygénothérapie est de mise Le rétablissement après un ADD dépend fortement de la précocité des soins apportés (surtout loxygène) ADD = urgence absolue Mise sous oxygène au plus vite

18 18 interne Orange partie 3 : prévention des ADD cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

19 19 interne Orange Respect des protocoles de désaturation Vitesse de remontée lente (environ 10m/min, cf. ordi) Vitesse très lente entre les paliers et vers la surface (6m/min) respect des paliers palier de 5 min à mi-profondeur en cas de remontée rapide –avec ré-immersion en moins de 3min pas davion dans les 24h pas de montée en altitude dans les 12h pas deffort violent ni dapnée dans les 6h

20 20 interne Orange Eviter certains profils de plongées Profil de type Yo-Yo (remontées technique…) Plongées consécutives ou successives avec faible intervalle entre Profil « inversé » : Ces profils sont générateurs de bulles même si lon respecte les procédures de désaturation Attention : lordinateur nest pas « perturbé » par ces profils …

21 21 interne Orange bénéfices de la décompression à loxygène (cf. Nitrox Confirmé) Elimination plus rapide de lazote dissout Diminution de la réaction plaquettaire et immunitaire face aux bulles cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

22 22 interne Orange partie 4 : facteurs favorisant les ADD cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

23 23 interne Orange Facteurs favorisant les ADD Mauvaise forme physique, stress, anxiété … Essoufflement en profondeur Age Sexe (les femmes sont plus sujettes aux ADD) le surpoids (lazote aime se dissoudre dans les tissus graisseux) Hygiène de vie (tabac, alcool, nourriture…) Froid (cf. chapitre suivant)

24 24 interne Orange Le Foramen Ovale Perméable (FOP) en cas deffort après la plongée augmentation de pression dans le cœur droit shunt possible vers le circuit artériel bulles qui partent vers le cerveau, la moelle… environ 30% de la population a un « FOP » –recherche de FOP en cas daccident uniquement cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid Pas deffort après la plongée (y compris gonfler sa stab a la bouche !) En cas de nécessité de faire un effort (échelle, mouillage..), NE PAS BLOQUER SA RESPIRATION

25 25 interne Orange Attention aux ordis ne donnant pas de paliers ! Ya pas de honte a faire des paliers Ne pas hésiter à « durcir » lordi si besoin Ne pas oublier de paramétrer laltitude Les nouveaux ordis ont des algorithmes plus évolués –RGBM Suunto, VPM… –proposent des paliers a mi profondeur pour limiter les micro bulles

26 26 interne Orange partie 5 : les méfaits du froid en plongée cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

27 27 interne Orange Plonger à Chindrieux … à 40m leau est à 6° … leau est 25 fois plus conductrice que lair on se refroidit TRES vite le corps va lutter contre lhypothermie …

28 28 interne Orange 2 effets notoires sources daccident … … surtout à 40m ! le Froid génère : une vaso constriction lenvie duriner (pour baisser volume de sang) certaines zones sont mal irriguées mauvaise évacuation de lazote dans ces zones risque dADD accru le Froid génère aussi : des frissons une augmentation de la production de CO2 des muscles une ventilation superficielle et saccadée un risque dessoufflement … et dADD

29 29 interne Orange conduite à tenir face au froid Dans leau : –fin de plongée –pas de palier de sécurité de principe non justifié –si plongée avec paliers … les rallonger si possible … En surface : –déséquipement rapide –se sécher –couverture de survie –ré hydratation avec boisson chaude (sans alcool !)

30 30 interne Orange la prévention du froid manger des glucides avant de plonger être reposé limiter les durées de plongée planifier la plongée pour éviter les paliers interrompre la plongée si besoin pour plonger sereinement en eaux froides, il faut un bon équipement –gants, cagoule, combinaison : assez épais –envisager la combinaison étanche cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

31 31 interne Orange Risque de givrage des détendeurs dans le 1 er étage : passage de 200bars a Pa+10bars dans le 2 ème étage : passage de Pa+10bars à Pa La détente des gaz génère du froid (principe du réfrigérateur) phénomène accru en début de plongée (sur 1 er étage) En eaux froides (lacs) on réussit à faire givrer le détendeur (blocage en débit continu) Risque de panne dair et de noyade cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

32 32 interne Orange Prévention du givrage des détendeurs préférer les détendeurs « membrane » aux « pistons » –supprimer les manchons de protection en eaux froides, utiliser 2 détendeurs complets ne pas inspirer en même temps que lon gonfle la stab ou brancher le direct system sur le 2 ème détendeur respirer calmement / éviter de faire fuser les 2èmes étages ne pas respirer sur le détendeur en surface gonflage du bloc avec air le + sec possible envisager les « bi » séparables

33 33 interne Orange Conclusion cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

34 34 interne Orange Pour plonger longtemps et rester en bonne santé … Les plongeurs N3 sont très concernés par les ADD Plonger profond en eaux froides accroit les risques Sécurité et Planification : leitmotiv pour lautonomie cours théorique N3 – Accidents de décompression et Froid

35 merci Prochain cours : accidents liés à la toxicité des gaz


Télécharger ppt "Accidents de décompression et Froid formation N3 – Novembre 2013 Yves Cazé"

Présentations similaires


Annonces Google