La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

P. Assenmaker (UCL 2004)1 LA CONJURATION DE CATILINA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "P. Assenmaker (UCL 2004)1 LA CONJURATION DE CATILINA."— Transcription de la présentation:

1 P. Assenmaker (UCL 2004)1 LA CONJURATION DE CATILINA

2 2 Le portrait de Catilina « L. Catilina, né d'une grande famille, avait une âme forte et un corps vigoureux, mais une mauvaise nature et l'habitude du mal. » De Coniuratione Catilinae, I Salluste,

3 P. Assenmaker (UCL 2004)3 C. Sallustius Crispus Carrière politique dans le parti des Populares où il bénéficie du soutien de César av. J.-C. Le portrait de Catilina Notre source : Suit le cursus honorum et est tribun de la plèbe en 52 : lannée de « laffaire Milon ». Il prend le parti de Clodius et soppose à Milon et Cicéron En raison de ses mœurs et de son attachement à César, il est exclu du Sénat en 50 ; son protecteur ly réintégrera par la suite César lui confie le gouvernement de la province de lAfrica Noua : il sy enrichit scandaleusement. A la mort du dictateur, il se retire dans sa riche propriété de Rome

4 P. Assenmaker (UCL 2004)4 Dans sa retraite des Horti Sallustiani, il se consacre à lHistoire Le portrait de Catilina Ses œuvres majeures : deux monographies Bellum Iugurthinum De coniuratione Catilinae Une œuvre perdue : les Histoires ( ) Roi de Numidie en 118, il tint en échec les Romains durant de longues années et fut finalement vaincu par lhomo nouus Marius (105). Il mourut en captivité à Rome.

5 P. Assenmaker (UCL 2004)5 Le projet de Salluste : lHistoire comme œuvre morale et de combat Le tableau dune société en perdition, gangrenée par lamour du luxe et de largent Les représentants des valeurs traditionnelles et de la uirtus : les chefs du parti populaire « Et puis, il était encore poussé par la corruption des mœurs publiques, que ruinaient deux maux exécrables et contraires, le luxe et l'avarice. » Sall., De Con. Cat., V Le portrait de Catilina MARIUS dans le Bellum Iugurthinum CESAR dans le De coniuratione Catilinae

6 P. Assenmaker (UCL 2004)6 PORTRAIT DUN ARRIVISTE SANS SCRUPULES Le portrait de Catilina L. Sergius Catilina, né en 108, est issu dune famille des plus anciennes de la noblesse romaine (son ascendance remonterait à Enée…), mais ruinée Le jeune aristocrate séduit et captive la jeunesse de Rome, quil entraîne dans la perversion Lors des proscriptions de Sylla, il se met à la solde du dictateur et tue pour semparer des richesses de ses victimes Il gravit les premiers échelons de la carrière politique : questure édilité préture (67) et propréture en Afrique (68) : sy enrichit ignominieusement A son retour en 66, il se présente aux élections consulaires…

7 P. Assenmaker (UCL 2004)7 Le portrait de Catilina LE CONSULAT : PREMIERES TENTATIVES Accusé de concussion à la suite de sa conduite en Afrique, il est rayé des listes des candidats 1 ère conjuration : tuer les deux consuls ! Aux élections de 64, il repose sa candidature. Le parti aristocratique fait front derrière Cicéron contre lagitation démagogique que déclenche Catilina Il échoue une deuxième fois et se présente à nouveau lannée suivante, bien décidé à semparer du pouvoir coûte que coûte…

8 P. Assenmaker (UCL 2004)8 Laffaire Catilina « Catilina leur promit l'abolition des dettes, la proscription des riches, les magistratures, les sacerdoces, le pillage, tout ce que peuvent rapporter la guerre et les violences de la victoire. » Salluste, De Coniuratione Catilinae, XXI

9 P. Assenmaker (UCL 2004)9 Laffaire Catilina Une autre source, au cœur de laction : les Catilinaires Marcus Tullius Cicero (106-43) Une des plus grandes figures des derniers temps de la République, quil marqua de son empreinte, dans tous les domaines… Un homme et un écrivain que tout oppose à Salluste

10 P. Assenmaker (UCL 2004)10 Laffaire Catilina Lhomme politique Lorateur Le penseur Issu dune famille équestre dArpinum, Cicéron gravira tous les échelons du cursus honorum. Homo nouus, il luttera toute sa vie pour être reconnu et accepté par lordre sénatorial Sétant formé dans sa jeunesse auprès des plus grands maîtres (Milon à Rhodes), il simposera à Rome, au barreau comme sur le Forum, comme le plus grand orateur Les Verrines, Pro Archia, Pro Milone, Pro Murena… Les Catilinaires, les Philippiques… Maître de léloquence, il dresse le portrait de lorateur idéal et définit son art. Philosophe (dans le sillage de lAcadémie), il traite de théorie politique et propose une morale de vie au quotidien Philosophe (dans le sillage de lAcadémie), il traite de théorie politique et propose une morale de vie au quotidien De oratore, Brutus, lOrator Les Tusculanes, De Officiis… La République

11 P. Assenmaker (UCL 2004)11 Laffaire Catilina Cicéron en 63 : Cedant arma togae ! Lannée 63 verra Cicéron consul, au faîte de sa carrière politique « O FORTVNATAM NATAM ME CONSVLE ROMAM » Bénéficiant du soutien total des Optimates et du sénat, inquiets des menaces de Catilina, le consul « sauvera la République » par une série de mesures énergiques… quon lui fera payer cher par la suite !

12 P. Assenmaker (UCL 2004)12 Laffaire Catilina LES PREPARATIFS DE CATILINA Catilina se présente une troisième fois aux élections consulaires en 63 ; résolu à tout, il fait lever des armées en Etrurie puis en Apulie A Rome, la tension est à son comble : des rumeurs dincendie et de massacres se répandent « Lui, à Rome, ourdit simultanément plusieurs trames, tend des pièges au consul, prépare l'incendie, place des hommes en armes à des points bien choisis, porte toujours sur lui un poignard,… » Sall., De Con. Cat., XXVII La découverte dune lettre révélant les complots du « terroriste » déclenche la panique au sénat : un senatus consultum ultimum accorde à Cicéron les pleins pouvoirs pour sauver la République

13 P. Assenmaker (UCL 2004)13 Laffaire Catilina CATILINA ENTRE EN ACTION Le jour des élections (28 oct.), Cicéron est sur le Forum, en cuirasse et entouré de gardes, pour maintenir lordre : Catilina nest pas élu… Catilina se révolte ! Il réunit ses partisans chez lui pour préparer lassassinat de Cicéron (6-7 nov.). Le consul y échappe et réunit le Sénat au Temple de Jupiter Stator (8 nov.) Sans preuve légale aucune, il va tenter de faire fuir Catilina. Les Patres à peine installés, demblée, il interpelle avec véhémence Catilina… Cest la première Catilinaire…

14 P. Assenmaker (UCL 2004)14 Laffaire Catilina CATILINA HORS-LA-LOI Catinina fuit la ville le soir même. Dans le mois qui suit, les évènements vont se précipiter… Une lettre des conjurés demandant des renforts est saisie à Rome : enfin, on tient une preuve légale contre Catilina ! Cicéron fait arrêter les conjurés restés à Rome, puis réunit le Sénat au Temple de la Concorde. Une seconde scéance a lieu deux jours plus tard (5 déc.) pour statuer sur leur sort « A donner, à soulager, à pardonner, César avait acquis de la gloire, et Caton, à ne rien accorder par faveur. Chez l'un, les malheureux trouvaient un refuge ; chez l'autre, les méchants un juge sans pitié. On exaltait la complaisance de l'un, la fermeté de l'autre. » Sall., De Con. Cat., LIV CESAR : emprisonne- ment à vie CATON : la mort

15 P. Assenmaker (UCL 2004)15 Laffaire Catilina CATILINA VAINCU Sans autre forme de jugement, les prisonniers seront exécutés dans le Tullianum avant la tombée de la nuit « Il est dans la prison un endroit appelé le Tullianum, où l'on arrive en descendant un peu à gauche ; c'est un cachot souterrain, profond de douze pieds environ. Il est de tous côtés entouré de gros murs et couvert d'une voûte formée de fortes pierres de taille bien jointes ; il est sale, obscur, d'une odeur repoussante, d'un aspect terrible. » Sall., De con. Cat., LV Le second consul L. Antonius part à la tête de ses troupes à la rencontre de larmée de Catilina « VIXERUNT » La rencontre a lieu à Pistoia, le 5 janvier 62. Malgré une vive résistance, les troupes rebelles sont défaites et Catilina trouve la mort en combattant « Catilina fut retrouvé loin des siens, parmi les cadavres ennemis, respirant encore et gardant sur son visage les marques de cette humeur farouche qui avait été la sienne de son vivant. Enfin, dans toute cette masse d'hommes, on ne fit pas prisonnier un seul homme libre, ni pendant la lutte, ni dans la déroute : tous n'avaient pas plus ménagé leur vie que celle des ennemis. Quant à l'armée romaine, elle avait remporté une victoire sanglante et sans joie ; les plus braves étaient tombés dans la lutte ou avaient quitté le champ de bataille gravement blessés. Plus d'un, qui était venu du camp poussé par la curiosité ou pour dépouiller les cadavres, retournant les corps ennemis, découvrait, qui un ami, qui un hôte ou un parent ; plusieurs mêmes reconnurent des ennemis particuliers. Et ainsi, dans toute l'armée victorieuse, se manifestaient des sentiments divers : allégresse et abattement, tristesse et joie. » Sall., De Con. Cat., LXI

16 P. Assenmaker (UCL 2004)16 REPERES CHRONOLOGIQUES DES DERNIERS TEMPS DE LA REPUBLIQUE 107 : Premier consulat et réformes militaires de MARIUS 105 : Victoire de Marius contre Jugurtha : Victoire de Marius sur les Cimbres et les Teutons : Guerre « sociale ». 88 : Consulat de SYLLA 82 : Proscriptions de Sylla : Révolte de Spartacus 67 : POMPEE met fin à la piraterie en Méditerranée 63 : Victoire de Pompée contre Mithridate ; conjuration de Catilina 60 : Premier Triumvirat (Pompée – Crassus – César) 59 : Consulat de CESAR : Guerre des Gaules 52 : Affaire Milon ; Pompée consul unique 49 : César franchit le Rubicon 48 : Pharsale 44 : Assassinat de César aux Ides de mars 43 : Deuxième Triumvirat (ANTOINE – OCTAVE – Lépide) 42 : Philippes 40 : Paix de Brindes 31 : Actium


Télécharger ppt "P. Assenmaker (UCL 2004)1 LA CONJURATION DE CATILINA."

Présentations similaires


Annonces Google