La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Epidémie de charbon animal dans le secteur de Nods en 2008 (Haut Doubs, Franche Comté) Dr Joel LEROY, médecin infectiologue, CHU Besançon Dr Arielle MARQUANT,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Epidémie de charbon animal dans le secteur de Nods en 2008 (Haut Doubs, Franche Comté) Dr Joel LEROY, médecin infectiologue, CHU Besançon Dr Arielle MARQUANT,"— Transcription de la présentation:

1 Epidémie de charbon animal dans le secteur de Nods en 2008 (Haut Doubs, Franche Comté) Dr Joel LEROY, médecin infectiologue, CHU Besançon Dr Arielle MARQUANT, médecin de santé publique, ARS Franche Comté

2 CHARBON BACTERIDIEN OU FIEVRE CHARBONNEUSE (FC) Zoonose due à Bacillus Anthracis : Bactérie G+ aéro anaérobie Atteint les mammifères surtout herbivores et de rares oiseaux : foyers sporadiques ( troupeau en plein air ) fin du printemps - mi automne : – pâture dans champs « maudits » : sol contaminé; avec remise en surface de la forme sporulée – humidité et chaleur modérée / forte Maladie animale réputée contagieuse (liste OIE) : surveillance active des foyers et application de mesures de police sanitaire par DDCSPP (ex DDSV) Maladie à DO à ARS depuis 2002; maladie professionnelle

3 BACILLUS ANTHRACIS forme sporulée : formation rapide en conditions favorables ( O2 libre et T°) en grande quantité à partir ouverture du cadavre, grande résistance persistance > 100 ans dans sols adequats ( PH>7 ions Ca++ et matières organiques) forme végétative (bactéridie) : dev > pénétration organisme ; synthétise toxine oedématogène létale ; très sensible et compétition avec germes de putréfaction isolement par LVD puis confirmation par LNR (culture, et caractérisation complexe génomique des souches, antibiogramme..)

4 CHEZ L ANIMAL contamination par ingestion d herbe ou de terre contaminée; effraction digestive ou sphère respiratoire (cutanée plus rare) incubation (1-5 j); forme suraigüe septicémique ; bête retrouvée morte sans signe avant-coureur symptômes (toxémie/septicémie) : T°++, tremblements, oedèmes, difficultés respiratoires puis effondrement après mort : exsudation de sang non coagulable par orifices naturels; rate hypertrophiée; abscence de rigidité cadavérique diagnostic : lésions anapath; isolement prélèvement (sang, lait, rate, foie, poumons) à faire rapidement après la mort TT par pénicilline quand animal fébricitant; vaccin vivant atténué avec ATU délivré par agence national du médicament (immunité 1 an > 15j)

5 CHEZ LHOMME Transmissible à l Homme : 3 formes cliniques – cutanée : manipulation danimaux ou produits d origine animale; pustule maligne localisée au point de pénétration (plaie, excoriation) escarre noirâtre signes généraux/septicémie et décès – digestive : ingestion de viande, lait (?); diarrhées glairosanglantes évoluant vers septicémie et décès – pulmonaire : inhalation poussières; toux dyspnée et expectorations brunâtres puis septicémie et décès. 4 cas de charbon cutané depuis 2002 : diagnostic sur biopsie de peau – 2003 : manipulation de laine de mouton dans pays enzootique – 2008 : 3 cas ayant manipulé et éviscéré une même vache 15 épisodes de charbon confirmés dans 13 départements ( Cantal Côte d Or et Savoie) avec 14 personnes traitées en post exposition en moyenne (0-108)

6 21 élevages sur 10 communes : décès de 37 bovins sur 1918 bêtes - 30 parcelles contaminées 10/07: Cheptel allaitant mis sous APMS/cas confirmé 11/07 : 3 suspicions/3 cheptels 23/07 : confirmation FC 17/08 : 21 foyers dont 17 FC+ 91 plvts analysés par LVD (45 sur bovins morts, lait) : 23 souches isolées animaux vaccinés 91 bovins traités parAB/20 lots

7

8 Pas de recommandations formelles pour évaluation du risque et prise en charge des personnes exposées dans des conditions naturelles (hors bioterrorisme /inhalation massive de spores)

9 Identification des sujets contacts : DDASS-DRASS en lien avec MSA et MIRTMO Critères dexposition contact cutané direct:animal/fluides biogiques 48h>décès/ cadavre lavage avec nettoyeur à haute pression du camion autopsie des cadavres avec éclaboussure ingestion de lait non bouilli avant le décès 108 sujets contacts 83 éleveurs et leur entourage 8 vétérinaires et stagiaires 9 agents sociétés d équarrissage 1 agent DDSV et 5 techniciens LVD 2 employés communaux

10 Mesures prises : DRASS en lien avec SMIT CHU Besançon, MSA et MIRTMO participation réunion dinformation éleveurs et villageois Information auprès des 39 médecins et 29 pharmaciens renforcement protections individuelles / contact : rappel aux professionnels (tenue jetable, surgants, lavages des bottes, masque FFP2) 108 sujets contacts traités préventivement par Abtt : aucun malade ! amoxicilline 3g/j 30 à 60 j si absorption de lait après avis de l infectiologue 16 arrêts de TT car prélèvement animal négatif

11

12 Tout animal suspect ou confirmé, vivant ou mort Exposition cutanée ou muqueuse par manipulations ou projections vers la peau ou les muqueuses Exposition respiratoire Exposition alimentaire Cadavre ouvert ou présence découlements de liquides biologique (animal vivant ou mort) sans équipement de protection individuelle (EPI) Cadavre pas ouvert, pas découlements Exposition dans les 72h avant les signes ou la mort de lanimal et consultation dans les 10 j. depuis la dernière exposition Port de gants Pas de gants Pas de traitement, Surveillance clinique et information du médecin Exposition dans les 72h avant les signes ou la mort de lanimal et consultation dans les 10 jours depuis la dernière exposition Pas de traitement Traitement 10 jours Autres cas Pas de traitement Traitement 10 jours Autres cas CAT lors dexposition humaine après contact avec un animal suspect ou confirmé de charbon

13 Tout animal suspect ou confirmé, vivant ou mort Exposition cutanée ou muqueuse par Manipulation ou projections vers la peau ou les muqueuses Exposition respiratoire Exposition alimentaire Cadavre ouvert ou présence découlements de liquides biologique (animal vivant ou mort) sans équipement de protection individuelle (EPI) Cadavre pas ouvert, pas découlements exposition dans les 72h avant les signes ou la mort de lanimal et consultation dans les 10 jours depuis la dernière exposition Port de gants Pas de gants Pas de traitement, Surveillance clinique et information du médecin Exposition dans les 72h avant les signes ou la mort de lanimal et consultation dans les 10 jours depuis la dernière exposition Postes à risque de création daérosol dans les entreprises déquarrissage Utilisation dun nettoyeur haute pression dans un milieu fermé (camion, bétaillère, stabulation…) Traitement 35 jours Curage daire de stabulation sans EPI Pas de traitement Traitement 10 jours Autres cas Pas de traitement Traitement 10 jours Autres cas CAT lors dexposition humaine après contact avec un animal suspect ou confirmé de charbon

14 Tout animal suspect ou confirmé, vivant ou mort Exposition cutanée ou muqueuse par Manipulation ou projections vers la peau ou les muqueuses Exposition respiratoire Exposition alimentaire Cadavre ouvert ou présence découlements de liquides biologique (animal vivant ou mort) sans équipement de protection individuelle (EPI) Cadavre pas ouvert, pas découlements exposition dans les 72h avant les signes ou la mort de lanimal et consultation dans les 10 jours depuis la dernière exposition Port de gants Pas de gants Pas de traitement, Surveillance clinique et information du médecin Exposition dans les 72h avant les signes ou la mort de lanimal et consultation dans les 10 jours depuis la dernière exposition Viande (même cuite) lait Autre animal du cheptel ou dun autre cheptel Animal malade ou mort Pas de traitement Exposition datant de plus de 10 jours au moment de la consultation Exposition datant de moins de 10 jours au moment de la consultation Traitement 10 jours Pas de traitement Lait de mélange ou lait trait plus 72h avant le début des signes ou la mort de lanimal Lait individuel ou lait de petit mélange (< 5 animaux) dans les 72h avant signes ou mort de lanimal Pas de traitement Exposition datant de 10 j. ou moins au moment de la consultation Exposition datant de plus de 10 jours au moment de la consultation Traitement 10 jours Autres cas Pas de traitement Traitement 10 jours Autres cas CAT lors dexposition humaine après contact avec un animal suspect ou confirmé de charbon

15 Tout animal suspect ou confirmé, vivant ou mort Exposition cutanée ou muqueuse par Manipulation ou projections vers la peau ou les muqueuses Exposition respiratoire Exposition alimentaire Cadavre ouvert ou présence découlements de liquides biologique (animal vivant ou mort) sans équipement de protection individuelle (EPI) Cadavre pas ouvert, pas découlements exposition dans les 72h avant les signes ou la mort de lanimal et consultation dans les 10 jours depuis la dernière exposition Port de gants Pas de gants Pas de traitement, Surveillance clinique et information du médecin Exposition dans les 72h avant les signes ou la mort de lanimal et consultation dans les 10 jours depuis la dernière exposition Postes à risque de création daérosol dans les entreprises déquarrissage Utilisation dun nettoyeur haute pression dans un milieu fermé (camion, bétaillère, stabulation…) Traitement 35 jours Curage daire de stabulation sans EPI Viande (même cuite) lait Autre animal du cheptel ou dun autre cheptel Animal malade ou mort Pas de traitement Exposition datant de plus de 10 jours au moment de la consultation Exposition datant de moins de 10 jours au moment de la consultation Traitement 10 jours Pas de traitement Lait de mélange ou lait trait plus 72h avant le début des signes ou la mort de lanimal Lait individuel ou lait de petit mélange (<5 animaux) dans les 72h avant signes ou mort de lanimal Pas de traitement Exposition datant de 10 j. ou moins au moment de la consultation Exposition datant de plus de 10 jours au moment de la consultation Traitement 10 jours Autres cas Pas de traitement Traitement 10 jours Autres cas CAT lors dexposition humaine après contact avec un animal suspect ou confirmé de charbon

16 Proposition de schémas antibiotique après une exposition au risque de charbon

17 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "Epidémie de charbon animal dans le secteur de Nods en 2008 (Haut Doubs, Franche Comté) Dr Joel LEROY, médecin infectiologue, CHU Besançon Dr Arielle MARQUANT,"

Présentations similaires


Annonces Google