La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Au sujet de la raison et de lintuition 3. Questions / Discussion 4. En guise de conclusion Réunion.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Au sujet de la raison et de lintuition 3. Questions / Discussion 4. En guise de conclusion Réunion."— Transcription de la présentation:

1 1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Au sujet de la raison et de lintuition 3. Questions / Discussion 4. En guise de conclusion Réunion préparée avec Martine Galibert et Michel Rumeau

2 Étymologie et définitions Étymologie : Étymologie : Mot dorigine latine de la famille de lux, lucis : luire Lucidité; lucide; élucider (mots savants du XV s) de luciditas; lucidus; elucidare Définitions : Définitions : Petit Larousse 1999 : 1. Qui est en pleine possession de ses facultés intellectuelles; conscient. Le blessé est lucide. 2. Qui manifeste de la perspicacité, de la clairvoyance, de l'objectivité dans la vision des choses. Une analyse lucide de la situation. (extrait) Dictionnaire de Philosophie de A.Comte-Sponville (extrait) : La lucidité c est voir ce qui est comme cela est, plutôt que comme on voudrait que cela soit. Cest lamour de la vérité, quand elle nest pas aimable.

3 Notions / concepts Notions / concepts 1.Lucidité : Intuition ou raison ? a)Intuition Petit Larousse illustré 1999 Petit Larousse illustré 1999 Perception immédiate de la vérité sans l'aide du raisonnement. Perception immédiate de la vérité sans l'aide du raisonnement. Faculté de prévoir, de deviner. Avoir l'intuition de l'avenir. Faculté de prévoir, de deviner. Avoir l'intuition de l'avenir. Dictionnaire philo A.Comte-Sponville Dictionnaire philo A.Comte-Sponville Lintuition serait une vue de lesprit, avec tout ce que cela suppose dinstantané, de simple…et de douteux. Avoir de lintuition, cest sentir ou pressentir, sans pouvoir démontrer ni prouver. Lintuition se situe en amont du raisonnement. Mais un esprit totalement dépourvu dintuition serait aveugle. Comment pourrait-il raisonner ? Lintuition serait une vue de lesprit, avec tout ce que cela suppose dinstantané, de simple…et de douteux. Avoir de lintuition, cest sentir ou pressentir, sans pouvoir démontrer ni prouver. Lintuition se situe en amont du raisonnement. Mais un esprit totalement dépourvu dintuition serait aveugle. Comment pourrait-il raisonner ? b)Raison Petit Larousse illustré 1999 Petit Larousse illustré 1999 Faculté propre à l'homme par laquelle il peut penser; ensemble des facultés intellectuelles. Faculté propre à l'homme par laquelle il peut penser; ensemble des facultés intellectuelles. Ensemble des principes, des manières de penser permettant de bien juger. Ensemble des principes, des manières de penser permettant de bien juger. Ce qui s'oppose à l'intuition, au sentiment; ce qui ramène à la réalité Ce qui s'oppose à l'intuition, au sentiment; ce qui ramène à la réalité Dictionnaire philo A.Comte-Sponville Dictionnaire philo A.Comte-Sponville Cest le rapport vrai au vrai, ou du vrai à lui-même. Mais quest-ce que le vrai ? Nous ny avons guère accès, sinon par la mise en évidence du faux. De là un sens plus étroit ou plus spécifique : la raison est le pouvoir de penser, en lhomme, conformément aux lois immanentes de la pensée, en tout. ….. Cest le rapport vrai au vrai, ou du vrai à lui-même. Mais quest-ce que le vrai ? Nous ny avons guère accès, sinon par la mise en évidence du faux. De là un sens plus étroit ou plus spécifique : la raison est le pouvoir de penser, en lhomme, conformément aux lois immanentes de la pensée, en tout. ….. Cest le bon usage, non narcissique, du connais-toi toi-même. Connaître le moi, cest le dissoudre. La raison, parce quelle est universelle, est comme une catharsis (libération) de légoïsme. …. Cest le bon usage, non narcissique, du connais-toi toi-même. Connaître le moi, cest le dissoudre. La raison, parce quelle est universelle, est comme une catharsis (libération) de légoïsme. …. La raison est impersonnelle, universelle, objective. La raison est impersonnelle, universelle, objective. Est rationnel, ce que la raison peut connaître et expliquer. Est rationnel, ce que la raison peut connaître et expliquer. Est raisonnable ce quelle peut justifier, eu égard à un certain nombres de désirs ou didéaux donnés par ailleurs. Est raisonnable ce quelle peut justifier, eu égard à un certain nombres de désirs ou didéaux donnés par ailleurs.

4 Notions / concepts (suite) 2. Lucidité : Synergie dialectique de lintuition et de la raison ? Sans intuition on ne peut raisonner. Sans raison il paraît difficile de se faire une représentation fiable du réel. Lintuition initialise le raisonnement et en fait la synthèse. Elle est toujours plus ou moins subjective. En tout cas personnelle. La raison analyse, confronte, expérimente, teste, tend à lever les doutes. La raison se méfie de lintuition. Elle tend à lobjectivité par dissolution du moi ou pour le moins recul. Elle seule paraît pouvoir permettre dapprocher la vérité dans sa dimension universelle. En réponse à la question « Comment ? », on peut penser que la lucidité procède de la synergie dialectique de lintuition et de la raison face au réel. En réponse à la question « Pourquoi ? », on peut estimer que seul le désir de connaître la vérité au sens universel peut mobiliser lénergie nécessaire au cheminement lucide. Doù pourrait venir ce désir, si ce nest, comme le dit A Comte-Sponville, par « Amour de la vérité, même quand elle nest pas aimable » ?

5 QUESTIONS 1.La lucidité a-t-elle ses propres limites ? 2.Peut-on être plus lucide (extra-lucide ! ) que la raison ne le permet ? 3.Être lucide est-ce être cynique ? 4.La lucidité est-elle une entrave au bonheur ?

6 1.La lucidité a-t-elle ses propres limites ?

7 1. La lucidit é a-t-elle ses propres limites ? 1. La lucidit é a-t-elle ses propres limites ? a)Dans quel domaine la lucidité sapplique-t-elle : celui de la vérité ou du réel ? Le réel : Le réel : « Cest lensemble des choses et des évènements connus ou inconnus, durables ou éphémères …: cest lensemble de tout ce qui arrive. Il se distingue de la vérité, qui narrive, ni ne dure, mais demeure » dit A.C-S. Rien néchappe au réel. Cest tout ce qui est ou a été. La vérité La vérité « Cest une abstraction, sans puissance propre, sans force, sans réalité: ce nest que lombre portée, dans la pensée du réel ou plutôt de sa lumière pour nous antécédente et rémanente » « Mais cette abstraction nous permet seule de penser » dit A.C-S. Contrairement au réel frappé de la temporalité, la vérité est éternelle. « « Sans vérité, tout se vaudrait et ne vaudrait rien » dit A.C-S. Il ny aurait ni sciences, ni justice possibles, pas plus que de sens à la philosophie. Ce serait la fin de la raison et le règne de la sensation ou de limagination. La vérité sous-tend la cohérence de la pensée avec le réel par la raison. Elle seule donne un sens à la volonté de compréhension des choses. Si, être lucide cest penser en vérité, nest-ce pas aussi se limiter volontairement aux moyens les moins controversés pour interpréter (le sens) et expliquer (les causes) de la réalité ? b)Des limites de la lucidité Les limites de la lucidité dépendent des limites de nos moyens dinvestigation Les limites de la lucidité dépendent des limites de nos moyens dinvestigation (intuition et raison) des lois causales qui sous tendent le réel. « Entre Ptolémée et Einstein, ce nest pas la vérité qui a changé; cest la connaissance que nous en avons » dit C-S. Notre lucidité sest accrue, certes, mais qui pourrait prétendre quelle est aujourdhui totale ? Qui oserait prétendre quelle le sera complètement un jour, fut-ce même dans des domaines aussi rationnels que sont les sciences ? « Nous devons prendre pour véritables les choses dont le contraire nous paraît faux » dit Pascal. Nous ne nous approchons pas de la vérité en direct et en certitude, mais indirectement, à partir de ce qui nous apparaît contraire à elle. La vérité ne serait-elle jamais donnée, fut-ce aux plus lucides ? Ne peut-on pas que sen approcher si on la cherche parce quon laime ? La lucidité serait-elle un chemin dhumilité ?

8 2.Peut-on être plus lucide (extra-lucide ! ) que la raison ne le permet ?

9 a)Extra-lucidité / Voyance / Prédiction / Hallucination Extra-lucide Extra-lucide : Qui est doué d'un pouvoir de voyance. (Le Petit Larousse illustré 1999) Voyance : Don de ceux qui prétendent lire dans le passé et prédire l'avenir; don de double vue. (Le Petit Larousse illustré 1999) Prédiction : Cest dire à lavance ce qui sera, quand on croit le savoir par des voies mystérieuses ou surnaturelles (prédiction nest pas prévision). Le propre des prophètes et des imbéciles. (Dictionnaire philosophique A. Comte-Sponville) Hallucination : Hallucination : Ce que tout le monde perçoit fait partie du réel commun…..Ce que je perçois seul, quand les autres devrait le percevoir est réputé hallucinatoire : cest un réel privé, mais quon ne sait pas tel, comme un monde intérieur quon prendrait abusivement pour lautre. (Dictionnaire philosophique A. Comte-Sponville) b)Extra-lucidité : Une intuition non contrôlée par la raison ? « Avoir une intuition, cest sentir ou pressentir, sans pouvoir démontrer ni prouver » A.C-S Contrôler son intuition, cest la soumettre à lépreuve de la raison qui ne tient pour probable que ce qui est vérifiable. En ce sens, lextra-lucidité peut être considérée comme une impression a priori, non contrôlée par la raison et par conséquent dépourvue dhumilité. La raison ne peut que nier lextra-lucidité puisquelle sexerce sans son contrôle. Dès lors que lextra-lucidité présente toutes les caractéristiques de lhallucination, un esprit lucide ne devrait-il pas dabord ne pas y croire ? Intuition nest pas raison. Lorsquelle sexerce au présent, en synthèse dune analyse raisonnée, elle paraît plus crédible que lorsquelle sexerce au futur sans la moindre analyse.

10 3.Être lucide est-ce être cynique ?

11 a)Cynisme: Qui s'oppose effrontément aux principes moraux et à l'opinion commune; impudent, éhonté. ( Petit Larousse 1999) Etre cynique, au sens philosophique dit A.C-S, cest refuser de confondre le réel et le bien, lêtre et la valeur, autrement dit « ce qui se fait » comme disait Machiavel, et « cela qui devrait se faire » Le cynique, ajoute C-S dans son dictionnaire philosophique, refuse de prendre ses désirs pour des réalités comme de céder sur la réalité de ses désirs Ce nest pas parce que la lucidité refuse de confondre le réel et le bien quelle est cynique. En revanche on peut penser quelle le devient si elle soumet un ordre supérieur (lamour ou la morale) à un ordre inférieur au nom de la vérité. Comme pourrait le dire Comte-Sponville, la lucidité nest cynique que si elle sacrifie la hiérarchie des primautés (lamour) à celle des primats (la réalité). b)Être vraiment lucide nest-ce pas : Ne pas confondre lordre des choses sans rien rejeter ? « La vérité est sans valeur intrinsèque, la valeur sans vérité objective. » « Ce nest pas parce que la vérité est bonne quelle est connaissable ou aimable ; cest parce quelle est vraie que nous pouvons la connaître et si nous en sommes capable laimer. » « A linverse, ce nest pas parce que le bien est vrai quil faut laimer ou le faire, cest parce que nous laimons ou le voulons quil devient, pour nous, une valeur. » dit A.C-S Aussi peut-on penser que le cynisme est une forme de lucidité qui, parce quelle refuserait lordre moral ou lamour au nom de la vérité, tendrait à la barbarie. Distinguer le biendu vrai Distinguer le bien (en tant que valeur qui senracine dans lamour) du vrai (qui senracine dans le réel), ne veut pas dire quil faille renoncer à lun ou à lautre. Nest-ce pas ça au fond la vraie lucidité : Ni angélique, ni barbare ?

12 4.La lucidité est-elle une entrave au bonheur ?

13 a)A en croire certaines citations proposées, ne peut-on pas effectivement le penser ? Capus Alfred « Ce qu'on nomme cafard n'est souvent qu'une éclipse de nos illusions et un éclair de notre lucidité. » Miller Henry « Si nous étions lucides, instantanément l'horreur de la vie quotidienne nous laisserait stupides » Godin Marcel « La lucidité est le pire outil qui soit pour construire le bonheur. » « Lamour pour presque tous est la valeur suprême. Ce nest pas une raison pour sillusionner sur sa réalité » Ecrit A.Comte-Sponville dans « Le capitalisme est-il moral ? » Ce nest pas parce que lamour est vrai quil faut laimer ou le faire, cest parce que nous laimons ou le voulons quil devient, pour nous, une valeur. Pourrait-on ajouter en le paraphrasant. Loin dêtre une entrave au bonheur, ne peut-on pas au contraire penser que la lucidité peut nous y conduire, si lon considère que cest par elle que lamour de la vérité, lamour de la liberté et lamour de lhumanité peuvent se rejoindre ?. Effectivement, on peut penser que « prendre ses désirs pour des réalités » est une façon confortable dêtre heureux que la lucidité ne peut que déranger. b)Mais, quon le veuille ou non, ne peut-on pas aussi penser que la réalité finit toujours par nous rattraper et qualors, nos illusions se muent en désillusions ? « Une illusion, cest une représentation prisonnière de son propre point de vue » dit A.C-S « Ce qui caractérise lillusion, cest de dériver des désirs humains » Ecrit Freud « Nous appelons illusion une croyance, quand, dans la motivation de celle-ci, la réalisation dun désir est prévalente » Ecrit encore Freud Mais, nest-il pas vrai aussi que seule lillusion offre prise à la désillusion, tout comme lespoir expose au désespoir ? Outre quelle nous isole de la vérité, ce qui caractérise lillusion, cest quelle nous expose à la désillusion.

14 « Le bonheur est une récompense, qui vient à ceux qui ne lont pas cherchée » Disait Alain. Cette lucidité là ne peut-elle pas conduire à la sagesse ?

15 15 mai : « authenticité » + choix des sujets du 4iem trimestre 4iem trimestre 12 juin : « courage » + tentative de synthèse de la saison la saison Toutes les informations et documents sont disponibles sur : Prochaines réunions


Télécharger ppt "1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Au sujet de la raison et de lintuition 3. Questions / Discussion 4. En guise de conclusion Réunion."

Présentations similaires


Annonces Google