La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rencontre de Rachel Hausfater-Douïeb Jeudi 25 mars

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rencontre de Rachel Hausfater-Douïeb Jeudi 25 mars"— Transcription de la présentation:

1 Rencontre de Rachel Hausfater-Douïeb Jeudi 25 mars
Atelier lecture Rencontre de Rachel Hausfater-Douïeb Jeudi 25 mars

2 Biographie de Rachel Hausfater-Douïeb.
Quand elle était petite, Rachel Hausfater voulait être clown et écrivain. Maintenant qu’elle est soi-disant grande, elle est enseignante et écrivain. Cherchez l’erreur… Elle est née en 1955 près de Paris et a eu une enfance heureuse malgré l’ombre de la guerre. Son adolescence a été tumultueuse et l’a poussée à parcourir pendant plusieurs années les routes du monde à la recherche de… elle ne sait toujours pas quoi. Elle a vécu en Allemagne, aux États-unis et en Israël. Après avoir exercé des métiers très divers, elle s’est finalement tournée vers l’enseignement. Elle est professeur d’anglais dans un collège de Bobigny et vit à Paris. Elle a trois enfants, extrêmement beaux et intelligents. Elle aime lire, lire et lire, et aussi la musique… et le chocolat. Elle a publié 21 livres, des romans pour adolescents et pour enfants, et des albums.

3 Présentation en image des livres choisis pour l’atelier.

4 Avis des lecteurs… « Un soir, j’ai divorcé de mes parents, ce livre que j’ai lu, m’a plu. L’écriture de Rachel Hausfater m’a donné envie de le lire et de le terminer. Elle a un style poétique comme on le voit ici : « Ils ont arrêté, ils se sont séparés, ils ont divorcé. » Je soutiens ce livre et je le conseille à tous les jeunes lecteurs qui ont des problèmes familiaux par rapport au manque de communication ou à la séparation de leurs parents. Grâce à ce livre, ils vont pouvoir se retrouver, reconnaître leurs sentiments de tristesse, d’angoisse et de haine. Et peut être qu’après avoir lu ce livre, ils changeront radicalement d’opinions au sujet de leurs parents et seront plus compréhensifs envers eux » Manon Jeanne, CR2.

5 « Dans la rue du bonheur, perdue est un livre dont les thèmes abordés m’ont bien plus ! En effet, le livre parle d’une adolescente et de ce qu’elle ressent par rapport au monde qui l’entoure. Il est donc facile de s’identifier au personnage à condition d’avoir vécu les situations qu’elle aborde. L’adolescente du roman parle de l’envie de quitter la maison, le fait d’être en froid avec ses parents et de ne plus supporter les autres. On est rapidement plongé dans le livre et il est difficile de s’en détacher. » Alexandre Marty, CR2 « J’ai bien aimé ce livre qui se nomme Mirabelle, Miralaide car… Ce livre est très simple à lire même si vous avez des difficultés en lecture et le personnage représente une jeune fille mal dans sa peau qui va entreprendre de changer. A la fin du livre, la jeune fille regrette la fille qu’elle était. Il faut s’accepter comme on est. Ce livre est très bien. » Hélène Ferry, CR2

6 « J’ai lu Pourquoi ça fait mal
« J’ai lu Pourquoi ça fait mal ? et ce livre m’a plu rien qu’en regardant la première de couverture. En le lisant, j’ai apprécié la façon dont l’auteur a écrit son histoire. Cela me rappelle une histoire que j’ai vécue. Voici un passage que j’ai bien aimé : « comme une pénitence, je traverse la plaine aride de ces deux longues semaines où je meurs de faim. ». En revanche, j’ai trouvé le chapitre intitulé « Séparé » un peu long. Je me suis retrouvée dans l’histoire.» Véra Do Eido Cardoso, CR2. « J’ai beaucoup aimé le livre Pourquoi ça fait mal ? de Rachel Hausfater. Dans cette histoire, je me reconnais beaucoup dans la narratrice car j’ai moi aussi vécu une rencontre amoureuse dans un bus. Toutefois, j’ai trouvé certains passages un peu longs. » Alice Prieur, CR2.

7 « J’ai bien aimé l’histoire du Garçon qui aimait les bébés car je me reconnais dans le personnage, ça donne envie d’avoir un bébé. L’attitude du professeur au début du livre m’a choquée ainsi que celle de ses camarades qui se moquent de lui. J’ai trouvé que ce livre n’était pas ennuyeux ! Ce livre montre comment un jeune garçon s’occupe de bébés. Cela montre aussi qu’il est prêt à tout. Je pense qu’il peut plaire à d’autres jeunes garçons. » Christian Frappart, CR2 « J’ai aimé Mirabelle, Miralaide car il est drôle surtout le passage où elle fait une description d’elle belle et une autre moche. J’aime ce livre car je peux m’identifier à l’héroïne. J’ai vécu la même chose dans ma vie. En lisant ce livre, cela me donne de l’espoir.  » Aurore Haas, CR2 « J’ai aimé ce livre Mirabelle, Miralaide car il est très simple à lire. Je trouve aussi que l’histoire est intéressante car c’est une histoire qui parle de jeunes adolescents. Son écriture me fait penser souvent à de la poésie car il y a des rimes. » Mélanie Suszka, CR2

8 Ce que nous avons appris lors de cette rencontre…
Parmi tous ses livres, Rachel Hausfater préfère Le Petit Garçon étoile car il raconte la vie de son père. Elle aime écrire et le fait même au feu rouge dans sa voiture de peur que ses idées ne s’envolent. Le métier d’écrivain est très prenant. Elle n’écrit jamais sous les traits d’un adulte mais toujours sous ceux d’adolescents car cela l’inspire davantage. Tous ses livres s ’inspirent d’anecdotes qu’elle a vécues d’une certaine manière mais dont elle change le contexte ou bien l’époque… Dans La Danse Interdite par exemple, elle fait allusion aux préjugés et aux amours interdits en référence à sa vie personnelle. Éléments retranscrits par les élèves d’APR2.

9 Un grand merci! Parce que cette rencontre s’est bien déroulée, les élèves des classes d’APR2, de CR2 et d’AEM1 ont eu envie de remercier Rachel Hausfater en lui écrivant une lettre. Je tenais donc à remercier mes élèves qui se sont admirablement bien tenus lors de la sortie et qui ont témoigné de l’intérêt pour ce projet. Mention spéciale à Dimitri Martins, Andréa Araujo, Mélanie Barbier, Anaïs Monot, Christian Frappart et Thierry Richet pour avoir posé de nombreuses questions permettant de rendre cet échange très intéressant. Un grand merci à Kevin Boufflers qui de par son humour a su détendre l’atmosphère. Un grand merci également à Kevin Boufflers et à Jérémy Esnault pour avoir « fait le service » des boissons et des « petits fours » de leur propre initiative. Un grand merci à Mme Bigot sans qui rien n’aurait pu se faire, et à Mmes Gorzhi et Thirault qui nous ont accompagné.


Télécharger ppt "Rencontre de Rachel Hausfater-Douïeb Jeudi 25 mars"

Présentations similaires


Annonces Google