La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chercher léquilibre Les émotions, le stress et ladaptation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chercher léquilibre Les émotions, le stress et ladaptation."— Transcription de la présentation:

1 Chercher léquilibre Les émotions, le stress et ladaptation

2 Thématiques Ladaptation, les émotions et le stress Comprendre les mécanismes dadaptation et leur fonction Les employés en difficulté: que peut-on faire? Donner de laide et en recevoir

3 PerceptionMotivation Apprentissage Défenses Stress Frustration Schéma du cpt humain

4 Quest-ce que ladaptation ? Ensemble des modifications des conduites qui visent à assurer léquilibre des relations entre lorganisme et ses milieux de vie et, en même temps, des mécanismes et processus qui sous- tendent ce phénomène (Vurpillot, 1991, p. 15)

5 Léquilibre Un état virtuel: tous les organismes sont constamment et inlassablement à la recherche de léquilibre, mais ne latteignent jamais. Un état central fluctuant (Vincent, 1986) Une certaine cohérence et stabilité

6 Deux types dadaptation Sadapter à... Réponse provoquée Comportement réflexe Réaction habituelle Passif Il faut se rappeler «quoi» Automatisme Se tirer daffaire Réponse émise Acte volontaire Résolution de problème Actif Il faut se rappeler «comment» Effort

7 Deux types de réactions Spécifiques : Émotions Constellations de réponses de forte intensité qui comportent des manifestations expressives, physiologiques et subjectives typiques (Rimé, 1991, p. 262) Non spécifiques : Stress État qui résulte dun déséquilibre réel ou perçu entre une demande inévitable et la capacité dy répondre, au cours de ladaptation de lindividu à son milieu, et qui se manifeste partiellement par des réponses organiques non spécifiques (Mikhail, 1985)

8 Les fonctions de lémotion Signification de lexpérience : entraîne un découplage des stimuli et des comportements permettant ainsi la préparation psychophysiologique de laction adaptée aux circonstances Orientation de la conduite individuelle : approche ou évitement Régulation des relations humaines : communication des états et des humeurs

9 Les émotions Joie Surprise Peur Colère Tristesse Dégoût Mépris Honte Culpabilité Anxiété Envie Jalousie Bonheur Fierté Soulagement Espoir Amour Compassion

10 A(t) Tension!

11 La gestion des émotions dans le milieu de travail Neutralisation des émotions aux moyens des rôles Canalisation des émotions par la division du travail Prescription des émotions appropriées dans les relations de service Normalisation des émotions dans les conduites individuelles (excuses, humour, etc.)

12 Neutralisation des émotions Tu sais, j'ai été obligée de mettre mes sentiments de côté parce que j'avais bien à cœur la réussite de la nouvelle recrue, mais il fallait que je sois dure avec lui pour qu'il progresse et qu'il avance dans son projet.

13 Canalisation des émotions Pour faire progresser une enquête, ça prend du temps et on n'a pas toujours le temps. C'est difficile dans le système actuel justement à cause du manque de temps et des pressions exercées par nos supérieurs et par le citoyen. Tu ne peux plus t'asseoir une demie heure ou quarante cinq minutes avec le citoyen. On est de plus en plus tendus... Il faut savoir faire avec… Il faut que tu ne penses quaux choses prioritaires, que les choses urgentes, le reste… bien, tu laisses tomber!

14 Prescription des émotions Des fois, tu es bien bon, tu es bien fin, mais il y a des clients qui te tapent sur les nerfs; ils t'énervent. Tu essaies d'agir professionnellement, mais tu aurais le goût de lui dire: «mon maudit fatiguant!». Je joue un rôle, comme au théâtre, parce que j'ai juste le goût d'être pas correct... Il faut que je me force pour être agréable. Ça prend des qualités d acteur… C est pas toujours drôle...

15 Normalisation des émotions Il arrive parfois que je mattache à un patient. Il est difficile de ne pas pleurer quand ce patient meurt… Cela mest déjà arrivé de pleurer en constatant la mort d un patient. Mais je me ressaisis et jentre toujours, en souriant, dans la chambre dà côté. L un est parti, il na plus besoin de mon sourire, mais lautre à côté en a encore besoin.

16 Dissonance émotionnelle C est linconfort engendré par le fait de devoir exprimé une émotion quon néprouve pas ou de devoir exprimé une émotion alors quon éprouve lémotion contraire. Il y a une différence entre ce quon sent et ce quon démontre sentir, entraînant un sentiment dinauthenticité

17 La gestion de ses émotions Interruption : prendre conscience de ses prêts à penser, des changements physiologiques et de ses inclinaisons particulières; quelle valeur est mise en cause? Intensité : relaxer! Trop, cest trop? Orienter vos énergies. Sublimer. Faire une petite catharsis, en privé… Communiquer? Engager un dialogue intérieur constructif…

18 Stress Importance de la demande Capacité d y répondre adéquatement

19 Les trois phases du syndrome dadaptation

20 Rôle : ambiguïté, conflit Style de gestion Sécurité du revenu et avenir professionnel Degré dautonomie et de participation Léquilibre travail/famille Sources de stress Individu Symptômes Individuels Hypertension États dépressifs États anxieux Irritabilité Alcoolisme et toxicomanie Symptômes Organisationnels Absentéisme élevé Taux de rotation élevé Conflits Mauvaise qualité produits/services Troubles cardio- vasculaires Troubles psychologiques Syndrome d épuisement professionnel Mauvaises relations de travail Arrêts de travail Coûts dassurance salaire élevés Difficulté dassurer la relève Conséquences Charge de travail (niveaux, intensité, horaire) Climat des relations professionnelles

21 Les signes du stress Les tensions (poitrine, dos, ventre,mâchoire, etc.) hypertension, colite, asthme, dermatoses, constipation, arthrite, céphalées, insomnies, transpiration, fatigue, distraction, agitation, etc. Attitude négative envers les autres repliement sur soi entêtement, rigidité obsession, compulsion conformisme pensée non-réaliste apathie, passivité, détachement

22 Prédispositions Celle qui est incapable de se reposer sans se sentir coupable Celle qui a le désir impérieux d être reconnue ou récompensée Celle qui fait plusieurs choses à la fois Celle qui a besoin de gagner, ou d être en compétition (fort besoin daccomplissement) Celle qui a grand besoin de tout contrôler ou de garder le contrôle sur tout

23 Prédispositions (suite) Celle qui surcharge ses journées (gestion du temps et des priorités) Celle qui travaille beaucoup (trop?) Celle qui ressent une impression chronique d urgence Celle qui sengage dans tout Celle qui perd patience sil y a des délais ou des interruptions

24 Principaux PSM au travail Troubles liés à une substance (ou plusieurs) (alcool, drogues) Troubles de lhumeur (trouble dépressif majeur, trouble bipolaire) Troubles anxieux (trouble panique, état de stress post-traumatique, anxiété généralisée) Troubles d adaptation (avec humeur dépressive, avec anxiété, les deux, avec perturbation des conduites, etc.)

25 Épuisement professionnel Syndrome psychologique en réponse à l exposition à des facteurs de stress d ordre interpersonnel, dans le milieu de travail (hiérarchie, pairs, clientèle, etc.) Trois dimensions clés: la fatigue, le sentiment d être au bout du rouleau le cynisme (ou la dépersonnalisation) et le détachement du travail le sentiment d inefficacité, d incompétence

26 Burnout et travail Justice Valeurs Charge de travail Contrôle Récompenses Appartenance Fatigue Cynisme Sentiment d inefficacité Maslach, Schaufeli et Leiter, 2001

27 Les stratégies dadaptation : deux voies possibles Les stratégies défensives Les stratégies constructives

28 Stratégies dadaptation Stratégies défensives Stratégies négatives visant à soulager ou à éviter lanxiété sans résoudre le conflit qui la engendrée, mais entraînant un rétrécissement du champ de la conscience, la réduction des possibilités daction et la restriction des relations avec autrui Stratégies constructives Stratégies comportementales permettant lajustement (coping) de la personne aux conditions de son milieu, laugmentation de ses possibilités daction et laccroissement de sa satisfaction générale

29 Stratégies défensives Stratégies de fuite et dévitement du conflit : éviter de sengager personnellement dans le conflit Stratégies de manipulation : exercer son emprise sur des personnes afin de se protéger contre une implication plus grande Stratégies de combat : attaquer ou combattre les personnes quon croit être responsables de la situation Stratégies anesthésiques : activités ou comportements (physiques ou psychologiques) visant à soulager les effets nocifs de la situation anxiogène : boulotmanie, toxicomanie, etc.

30 Mécanismes de défense Procédés dont se sert le moi, qui est une instance psychique inconsciente, lorsquil fait face à une représentation insupportable, à défaut de savoir lintégrer aux autres représentations, conscientes celles-là, par un travail de pensée Refoulement Régression, formation réactionnelle, isolation et annulation rétroactive Introjection et projection Retournement contre soi et transformation en contraire Sublimation

31 Stratégies défensives : trois constats Les objets qui représentent des menaces pour quelquun ou un groupe, sont souvent associés à ses motivations ou à des aspects identitaires. Les stratégies défensives présentent lavantage de soustraire la personne ou le groupe à la situation conflictuelle, mais ceci à un prix élevé. Les conséquences des conduites défensives se répercutent sur lentourage de la personne ou du groupe.

32 Stratégies constructives Stratégies de prise en charge prendre conscience des valeurs en cause, de ses conflits et de ses ambivalences à légard de la situation (développement de la métaconscience) Stratégies de développement se fixer de nouveaux buts, définir ses valeurs, et choisir de vivre en fonction de celles-ci dune façon responsable et réaliste

33 Stratégies de développement Les états transitoires sont des occasions dapprendre sur soi-même, sur son entourage et son milieu de vie. Ils donnent aussi des occasions à la personne de développer son efficacité personnelle en se fixant des objectifs stimulants, correspondant à ses compétences, ses ressources et le contexte.

34 Stratégies de développement Cela nécessite toutefois le courage daffronter la situation tout en admettant son anxiété et en demeurant authentique. Cela nécessite aussi la capacité de prendre conscience de la valeur dagir en dépit de lémotion que cela engendre.

35 Transition Checklist Prendre son temps Mettre en place des structures temporaires Ne pas agir parce quil faut agir Reconnaître linconfort: l anxiété est un signe que quelque chose est menacée... Prendre soin de soi en faisant de petites choses

36 Checklist Voir tous les côtés de la situation (les bons et les mauvais) Trouver quelquun à qui parler Découvrir l occasion d apprendre Être optimiste Reconnaître les phases de la transition : une fin, un trouble, un début

37 Types de problèmes des employés Problèmes de performance ne pas respecter les échéances, donner une performance irrégulière, ne pas atteindre les objectifs fixés, etc. Déviance des normes de lorganisation manquer de professionnalisme, déroger aux directives, accumuler les retards, sabsenter régulièrement, etc. Déviance des normes sociales être impliqué dans des actes illégaux en dehors du travail, consommer de lalcool ou des drogues, etc. Problèmes personnels et de personnalité étaler sans retenue ses problèmes personnels, vivre une situation de divorce ou de séparation, vivre en marge du groupe, etc.

38 Aider un employé en difficulté Il faut tenir compte du caractère circonstanciel ou chronique du problème. Chronique : intervention de correction Circonstanciel : intervention de soutien Il faut aussi tenir compte de la volonté de changer manifestée par lemployé. La motivation de lemployé à surmonter la difficulté quil rencontre est essentielle.

39 Les interventions auprès dun employé en difficulté Noter toute diminution significative du rendement de lemployé Maintenir à jour le dossier de lemployé Appliquer les mesures disciplinaires Adresser lemployé à une personne compétente, si nécessaire Aider lemployé à améliorer sa performance et à conserver son emploi

40 Procédures à suivre Faire prendre conscience à lemployé de son problème de performance, dès quil le remarque; lui demander de le résoudre Si le problème se répète, rencontrer lemployé en privé pour en discuter sérieusement et pour trouver une solution... diapositive suivante

41 Procédures à suivre (suite) Si le problème persiste, avoir un autre entretien avec lemployé, mais cette fois, inviter le supérieur à y participer; examiner de près les causes du problème. Lui envoyer par la suite une lettre confirmant la décision prise avec lui. Si le problème survient encore, prendre les mesures disciplinaires qui simposent, conformément au contrat de travail.

42 Quatre tentations! La tentation de vouloir changer la personne La tentation détablir un diagnostic La tentation de donner des conseils La tentation de se montrer sympathique

43 S AIDER SOI-MÊME: Savoir reconnaître ses forces et ses limites : reconnaître et comprendre ses émotions, déterminer lampleur de son stress et le maintenir à un niveau optimal Acquérir de la tolérance envers les frustrations et du courage pour vivre ses anxiétés Développer le sens de la responsabilité personnelle à légard de ses choix, de ses comportements et de leurs conséquences

44 Cinq compétences

45 Les compétences des leaders La conscience de soi La capacité de reconnaître ses humeurs, ses émotions, et ses motivations et de reconnaître leurs effets sur les autres La confiance en soi, la perception réaliste et positive de soi, le sens de lhumour La maîtrise de soi La capacité de maîtriser et de rediriger ses impulsions et ses humeurs La capacité dagir de manière réfléchie et responsable Inspire confiance, lintégrité, laisance dans lambiguïté, louverture aux changements Lauto-motivation La passion de travailler pour dautres motifs que largent ou le statut La capacité de poursuivre un but avec énergie et persistance Fort besoin daccomplissement, loptimisme, même devant léchec, lengagement personnel Lempathie La capacité de comprendre autrui, sans porter de jugement La capacité dinteragir avec autrui en prenant en compte leur état émotionnel La capacité de développer et de conserver les talents, la sensibilité aux différences culturelles, lattitude de service Les habiletés sociales Le talent à gérer les relations et à construire des réseaux La capacité de définir des objectifs communs et dobtenir la collaboration dautrui Lhabileté à diriger des changements, la capacité de convaincre et lhabileté à former et à animer des équipes


Télécharger ppt "Chercher léquilibre Les émotions, le stress et ladaptation."

Présentations similaires


Annonces Google