La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI Plan de lexposé 1.Introduction 2.Méthodologie 3.Résultats: 4.Conclusion.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI Plan de lexposé 1.Introduction 2.Méthodologie 3.Résultats: 4.Conclusion."— Transcription de la présentation:

1 Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI Plan de lexposé 1.Introduction 2.Méthodologie 3.Résultats: 4.Conclusion

2 Introduction 1) Introduction Ces mesures sont destinées à caractériser certaines propriétés des sols : perméabilité au sens large et capacité au champ. Cependant, il est important de noter que certaines propriétés de ces sols ont été modifiées par des pratiques culturales (labour).Elles permettent également de daménager ces façons culturales pour la bonne gestion de leau. Dans le souci de déterminer les caractéristiques hydropédologiques des différents types de sols dans la zone détude, nous avons effectué des séries de mesures dinfiltration in situ. Cette expérimentation dans le milieu naturel (sur le terrain) a des avantages certains ; car elle permet de donner une orientation à lutilisation des terres du point de vue comportement hydrique tout en tenant compte de leur perméabilité.

3 2) Methodologie

4 Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI Le test de perméabilité de muntz :

5 Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI

6 3.4.Méthode de perméabilité de Muntz La méthode appliquée est celle de Muntz modifiée. Elle diffère de celle proposée par Muntz, Faune et Laine par le fait que la charge en eau (h) est variable. Elle est pratique et réalisable au cours dune prospection de courte durée. Le dispositif expérimental se compose de deux anneaux ou cylindres. Trois répétitions ont été réalisées par sites et validées par les observations de terrains les dispersions éventuelles des résultats sont inhérentes à toute mesure effectuée au champ et traduisent lhétérogénéité de détail.. Les mesures dinfiltration deau cumulée seffectuent dans lanneau central et progressivement linfiltration cumulée de leau ( h) et le temps correspondant. Lexpérience peut durer 5 à 10 heures. Le travail sarrête lorsque la descente de leau est stabilisée (vitesse constante).

7 Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI Les formules utilisées pour le calcul de linfiltration sinspirent de celles mises au point par lUniversité Agronomique de Wageningen. Progressivement on aboutit à une infiltration stabilisée quon appelle infiltration de base (Ibas) que lon peut définir théoriquement sur la courbe des infiltrations instantanées (Inst En effet linfiltration cumulée qui représente la somme des quantités deau infiltrée (Sh) au cours de lexpérience, se présente sous la forme de fonction linéaire en représentation logarithmique telle que : I cum = f log(t)

8 Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI Représentation graphique Nous avons utilisé le logiciel Excel pour établir les courbes de perméabilité le temps en abscisse et les hauteurs deau cumulée en ordonnée. On détermine au préalable les infiltrations cumulées et les temps correspondants Relation entre lbas et t 10 Il est intéressant de noter que certains sols instables (texture moyenne) sont caractérisés par une diminution sensible de la perméabilité au cours du temps (n modéré à faible ), alors que celle ci est élevée au début.

9 3) Résultats Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI

10

11 Impact des Aménagement en Courbe de Niveau (ACN) Sur lInfiltration des Eaux de pluies Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI

12 Impact des Aménagement en Courbe de Niveau (ACN) Sur lInfiltration des Eaux de pluies Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI

13 Impact des Aménagement en Courbe de Niveau (ACN) Sur lInfiltration des Eaux de pluies Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI

14

15 Impact des Aménagement en Courbe de Niveau (ACN) Sur lInfiltration des Eaux de pluies Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI

16 Impact des Aménagement en Courbe de Niveau (ACN) Sur lInfiltration des Eaux de pluies Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI

17 4) Conclusion Dune maniére génerale linfiltration est rélativement plus elevée sur les parcelles ACN que sur les parcelles NA Dans tous les sites sauf à Oumarbougou. Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI


Télécharger ppt "Lassana DIONI LaboSEP- IER MALI Plan de lexposé 1.Introduction 2.Méthodologie 3.Résultats: 4.Conclusion."

Présentations similaires


Annonces Google