La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Témoigner… de la force de laction collective Témoigner … de la force reçue des autres Témoigner… de la force puisée dans lévangile.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Témoigner… de la force de laction collective Témoigner … de la force reçue des autres Témoigner… de la force puisée dans lévangile."— Transcription de la présentation:

1

2 Témoigner… de la force de laction collective Témoigner … de la force reçue des autres Témoigner… de la force puisée dans lévangile

3 Le cantique de Marie : la force de Dieu au service des pauvres (Luc 1, 46-55) Mon âme exalte le Seigneur,mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur ! Car il a regardé son humble servante et tous les âges désormais me diront heureuse. Le Puissant a fait pour moi de grandes choses, Saint est son Nom ! Sa bonté sétend dâge en âge sur ceux qui le craignent. Il a fait un coup déclat,il a dispersé les orgueilleux et leurs projets. Il a renversé les puissants de leur trône,il a élevé les humbles. Il a comblé de biens les affamés et renvoyé les riches les mains vides. Il est venu en aide à Israël, son serviteur, il sest souvenu de sa bonté,comme il lavait promis à nos pères, à Abraham et à sa descendance pour toujours. Elie au mont Horeb : 1 Rois 19, 11-12) Et voici que Yahvé passe. Un vent fort et violent passe en avant de Yahvé, il déchire les montagnes et fend les rochers, mais Yahvé nest pas dans le vent. Après le vent, un tremblement de terre, mais Yahvé nest pas dans le tremblement de terre. Après le tremblement de terre, un feu, mais Yahvé nest pas dans le feu. Après le feu, ce fut le murmure dun souffle léger… Le cantique dAnne : 1 Samuel 2, 1-10 Larc des forts sera brisé, mais le faible se revêt de vigueur. Les plus comblés sembauchent pour du pain, et les affamés se reposent. Le Seigneur rend pauvre et riche ; il abaisse et il élève. De la poussière il relève le faible, il retire le pauvre de la cendre. Les Béatitudes : Matthieu 5, 3-12 (traduction Chouraqui) En marche les humbles ! Oui ils hériteront la terre ! En marche les affamés et les assoiffés de justice ! Oui, ils seront rassasiés ! En marche les faiseurs de paix ! Oui ils seront criés fils de Dieu !

4 Le lavement des pieds (Jean 13, 1-20) Cétait avant la fête de la Pâque. Jésus savait que son heure était venue et quil devait passer de ce monde au Père ; lui qui avait aimé les siens qui sont dans le monde, il voulut les aimer jusquau bout. Ils prenaient ensemble le repas du soir et déjà le diable avait mis dans le cœur de Judas, fils de Simon Iscariote, la décision de le trahir. Jésus, lui, savait que le Père avait tout mis entre ses mains et quil retournait à Dieu comme il était venu de Dieu. Alors il se lève de table, retire ses vêtements et passe une serviette dans sa ceinture ; il verse de leau dans une cuvette et commence à laver les pieds des disciples. Ensuite il les essuie avec la serviette quil a dans la ceinture… Après leur avoir lavé les pieds, Jésus remet ses vêtements et reprend sa place à table. Alors il leur dit : "Comprenez-vous ce que je viens de faire avec vous ? Vous mappelez le Maître et le Seigneur, et vous dites bien car je le suis. Donc si moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. Cest un exemple que je vous ai donné, et vous ferez comme je lai fait." "En vérité, en vérité, je vous le dis : le serviteur nest pas au-dessus de son seigneur, et lenvoyé nest pas au-dessus de celui qui lenvoie. Si maintenant vous savez ces choses, heureux êtes-vous si vous les mettez en pratique !" en pratique !" Après le dernier repas Luc 22, Une discussion surgit entre eux : lequel dentre eux était le premier ? Jésus leur dit : "Les rois des nations païennes se comportent avec elles en maîtres, et quand ils les écrasent, ils se font appeler bienfaiteurs. Ce ne sera pas pareil chez vous : le plus grand sera comme le dernier arrivé, et celui qui est à la tête, comme celui qui sert." "Qui donc est le plus grand : celui qui est à table, ou celui qui sert ? Celui qui est à table, bien sûr ; pourtant je suis au milieu de vous comme celui qui sert." Après le dernier repas Jean 13, "Je vous donne ce commandement nouveau : aimez- vous les uns les autres. Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Ayez de lamour entre vous ; cest ainsi que tout le monde reconnaîtra que vous êtes mes disciples."

5 La folie de la croix (1 Corinthiens 1, 17-25) Le Christ ne ma pas envoyé pour baptiser, mais pour donner lÉvangile, et cela, sans discours élevés : sinon la croix du Christ perdrait tout son sens. Le langage de la croix est folie pour ceux qui vont à leur perte, mais pour nous qui sommes sauvés, cest la force de Dieu… Alors que les Juifs attendent des miracles et les Grecs veulent de la sagesse, nous proclamons un Messie crucifié. Quel scandale pour les Juifs ! Et pour les autres, quelle folie ! Mais pour ceux que Dieu appelle, quils soient Juifs ou Grecs, ce Messie est force de Dieu et sagesse de Dieu. Oui, les folies de Dieu ont plus de sagesse que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les humains. Cest des pauvres que Dieu choisit (1 Cor. 1, 26-29) Voyez un peu, frères, quelle est votre condition : combien dentre vous passent pour des gens cultivés, ou sont de familles nobles et influentes ? Bien peu. Mais Dieu a choisi ce que le monde considère comme ridicule pour ridiculiser les sages, et il a pris ce qui est faible en ce monde pour humilier les forts. Dieu a choisi ce qui est commun et méprisé en ce monde, ce qui ne compte pas, pour réduire à rien tout ce qui compte. Et ainsi, nul mortel ne pourra se vanter devant Dieu. La force de lapôtre Paul (2 Corinthiens 12, 10) Lorsque je suis faible, cest alors que je suis fort. Que la force vous soit donnée (Ephésiens 3, 14-21) Et maintenant je me mets à genoux devant le Père, de qui toute patrie, toute famille céleste, a reçu son nom : car patrie vient de Père. Que vous receviez de lui la force, à la mesure de sa Gloire inépuisable, et soyez affermis intérieurement par son Esprit. Que le Christ habite en vos cœurs par la foi, que vous preniez racine dans lamour pour vous construire sur lui. Que vous deveniez capables, vous et tous les saints, de comprendre combien cet amour est étendu, large, haut et profond, que vous puissiez connaître, en un mot, lamour du Christ qui dépasse toute connaissance, afin que vous soyez comblés et puissiez atteindre la plénitude de Dieu. À celui dont la force agit en nous, à celui qui peut faire infiniment plus que ce que nous demandons ou comprenons, à lui la gloire dans lÉglise et dans le Christ Jésus, tout au long des générations et dans tous les siècles ! Amen.

6 Témoigner… de la force de laction collective Témoigner … de la force reçue des autres Témoigner… de la force puisée dans lévangile

7 Le cantique de Marie : la force de Dieu au service des pauvres (Luc 1, 46-55) Mon âme exalte le Seigneur,mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur ! Car il a regardé son humble servante et tous les âges désormais me diront heureuse. Le Puissant a fait pour moi de grandes choses, Saint est son Nom ! Sa bonté sétend dâge en âge sur ceux qui le craignent. Il a fait un coup déclat,il a dispersé les orgueilleux et leurs projets. Il a renversé les puissants de leur trône,il a élevé les humbles. Il a comblé de biens les affamés et renvoyé les riches les mains vides. Il est venu en aide à Israël, son serviteur, il sest souvenu de sa bonté,comme il lavait promis à nos pères, à Abraham et à sa descendance pour toujours. Elie au mont Horeb : 1 Rois 19, 11-12) Et voici que Yahvé passe. Un vent fort et violent passe en avant de Yahvé, il déchire les montagnes et fend les rochers, mais Yahvé nest pas dans le vent. Après le vent, un tremblement de terre, mais Yahvé nest pas dans le tremblement de terre. Après le tremblement de terre, un feu, mais Yahvé nest pas dans le feu. Après le feu, ce fut le murmure dun souffle léger… Le cantique dAnne : 1 Samuel 2, 1-10 Larc des forts sera brisé, mais le faible se revêt de vigueur. Les plus comblés sembauchent pour du pain, et les affamés se reposent. Le Seigneur rend pauvre et riche ; il abaisse et il élève. De la poussière il relève le faible, il retire le pauvre de la cendre. Les Béatitudes : Matthieu 5, 3-12 (traduction Chouraqui) En marche les humbles ! Oui ils hériteront la terre ! En marche les affamés et les assoiffés de justice ! Oui, ils seront rassasiés ! En marche les faiseurs de paix ! Oui ils seront criés fils de Dieu !

8 Le lavement des pieds (Jean 13, 1-20) Cétait avant la fête de la Pâque. Jésus savait que son heure était venue et quil devait passer de ce monde au Père ; lui qui avait aimé les siens qui sont dans le monde, il voulut les aimer jusquau bout. Ils prenaient ensemble le repas du soir et déjà le diable avait mis dans le cœur de Judas, fils de Simon Iscariote, la décision de le trahir. Jésus, lui, savait que le Père avait tout mis entre ses mains et quil retournait à Dieu comme il était venu de Dieu. Alors il se lève de table, retire ses vêtements et passe une serviette dans sa ceinture ; il verse de leau dans une cuvette et commence à laver les pieds des disciples. Ensuite il les essuie avec la serviette quil a dans la ceinture… Après leur avoir lavé les pieds, Jésus remet ses vêtements et reprend sa place à table. Alors il leur dit : "Comprenez-vous ce que je viens de faire avec vous ? Vous mappelez le Maître et le Seigneur, et vous dites bien car je le suis. Donc si moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. Cest un exemple que je vous ai donné, et vous ferez comme je lai fait." "En vérité, en vérité, je vous le dis : le serviteur nest pas au-dessus de son seigneur, et lenvoyé nest pas au-dessus de celui qui lenvoie. Si maintenant vous savez ces choses, heureux êtes-vous si vous les mettez en pratique !" en pratique !" Après le dernier repas Luc 22, Une discussion surgit entre eux : lequel dentre eux était le premier ? Jésus leur dit : "Les rois des nations païennes se comportent avec elles en maîtres, et quand ils les écrasent, ils se font appeler bienfaiteurs. Ce ne sera pas pareil chez vous : le plus grand sera comme le dernier arrivé, et celui qui est à la tête, comme celui qui sert." "Qui donc est le plus grand : celui qui est à table, ou celui qui sert ? Celui qui est à table, bien sûr ; pourtant je suis au milieu de vous comme celui qui sert." Après le dernier repas Jean 13, "Je vous donne ce commandement nouveau : aimez- vous les uns les autres. Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Ayez de lamour entre vous ; cest ainsi que tout le monde reconnaîtra que vous êtes mes disciples."

9 La folie de la croix (1 Corinthiens 1, 17-25) Le Christ ne ma pas envoyé pour baptiser, mais pour donner lÉvangile, et cela, sans discours élevés : sinon la croix du Christ perdrait tout son sens. Le langage de la croix est folie pour ceux qui vont à leur perte, mais pour nous qui sommes sauvés, cest la force de Dieu… Alors que les Juifs attendent des miracles et les Grecs veulent de la sagesse, nous proclamons un Messie crucifié. Quel scandale pour les Juifs ! Et pour les autres, quelle folie ! Mais pour ceux que Dieu appelle, quils soient Juifs ou Grecs, ce Messie est force de Dieu et sagesse de Dieu. Oui, les folies de Dieu ont plus de sagesse que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les humains. Cest des pauvres que Dieu choisit (1 Cor. 1, 26-29) Voyez un peu, frères, quelle est votre condition : combien dentre vous passent pour des gens cultivés, ou sont de familles nobles et influentes ? Bien peu. Mais Dieu a choisi ce que le monde considère comme ridicule pour ridiculiser les sages, et il a pris ce qui est faible en ce monde pour humilier les forts. Dieu a choisi ce qui est commun et méprisé en ce monde, ce qui ne compte pas, pour réduire à rien tout ce qui compte. Et ainsi, nul mortel ne pourra se vanter devant Dieu. La force de lapôtre Paul (2 Corinthiens 12, 10) Lorsque je suis faible, cest alors que je suis fort. Que la force vous soit donnée (Ephésiens 3, 14-21) Et maintenant je me mets à genoux devant le Père, de qui toute patrie, toute famille céleste, a reçu son nom : car patrie vient de Père. Que vous receviez de lui la force, à la mesure de sa Gloire inépuisable, et soyez affermis intérieurement par son Esprit. Que le Christ habite en vos cœurs par la foi, que vous preniez racine dans lamour pour vous construire sur lui. Que vous deveniez capables, vous et tous les saints, de comprendre combien cet amour est étendu, large, haut et profond, que vous puissiez connaître, en un mot, lamour du Christ qui dépasse toute connaissance, afin que vous soyez comblés et puissiez atteindre la plénitude de Dieu. À celui dont la force agit en nous, à celui qui peut faire infiniment plus que ce que nous demandons ou comprenons, à lui la gloire dans lÉglise et dans le Christ Jésus, tout au long des générations et dans tous les siècles ! Amen.

10

11

12 Témoigner… de la force de laction collective Témoigner … de la force reçue des autres Témoigner… de la force puisée dans lévangile

13 Le cantique de Marie : la force de Dieu au service des pauvres (Luc 1, 46-55) Mon âme exalte le Seigneur,mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur ! Car il a regardé son humble servante et tous les âges désormais me diront heureuse. Le Puissant a fait pour moi de grandes choses, Saint est son Nom ! Sa bonté sétend dâge en âge sur ceux qui le craignent. Il a fait un coup déclat,il a dispersé les orgueilleux et leurs projets. Il a renversé les puissants de leur trône,il a élevé les humbles. Il a comblé de biens les affamés et renvoyé les riches les mains vides. Il est venu en aide à Israël, son serviteur, il sest souvenu de sa bonté,comme il lavait promis à nos pères, à Abraham et à sa descendance pour toujours. Elie au mont Horeb : 1 Rois 19, 11-12) Et voici que Yahvé passe. Un vent fort et violent passe en avant de Yahvé, il déchire les montagnes et fend les rochers, mais Yahvé nest pas dans le vent. Après le vent, un tremblement de terre, mais Yahvé nest pas dans le tremblement de terre. Après le tremblement de terre, un feu, mais Yahvé nest pas dans le feu. Après le feu, ce fut le murmure dun souffle léger… Le cantique dAnne : 1 Samuel 2, 1-10 Larc des forts sera brisé, mais le faible se revêt de vigueur. Les plus comblés sembauchent pour du pain, et les affamés se reposent. Le Seigneur rend pauvre et riche ; il abaisse et il élève. De la poussière il relève le faible, il retire le pauvre de la cendre. Les Béatitudes : Matthieu 5, 3-12 (traduction Chouraqui) En marche les humbles ! Oui ils hériteront la terre ! En marche les affamés et les assoiffés de justice ! Oui, ils seront rassasiés ! En marche les faiseurs de paix ! Oui ils seront criés fils de Dieu !

14 Le lavement des pieds (Jean 13, 1-20) Cétait avant la fête de la Pâque. Jésus savait que son heure était venue et quil devait passer de ce monde au Père ; lui qui avait aimé les siens qui sont dans le monde, il voulut les aimer jusquau bout. Ils prenaient ensemble le repas du soir et déjà le diable avait mis dans le cœur de Judas, fils de Simon Iscariote, la décision de le trahir. Jésus, lui, savait que le Père avait tout mis entre ses mains et quil retournait à Dieu comme il était venu de Dieu. Alors il se lève de table, retire ses vêtements et passe une serviette dans sa ceinture ; il verse de leau dans une cuvette et commence à laver les pieds des disciples. Ensuite il les essuie avec la serviette quil a dans la ceinture… Après leur avoir lavé les pieds, Jésus remet ses vêtements et reprend sa place à table. Alors il leur dit : "Comprenez-vous ce que je viens de faire avec vous ? Vous mappelez le Maître et le Seigneur, et vous dites bien car je le suis. Donc si moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. Cest un exemple que je vous ai donné, et vous ferez comme je lai fait." "En vérité, en vérité, je vous le dis : le serviteur nest pas au-dessus de son seigneur, et lenvoyé nest pas au-dessus de celui qui lenvoie. Si maintenant vous savez ces choses, heureux êtes-vous si vous les mettez en pratique !" en pratique !" Après le dernier repas Luc 22, Une discussion surgit entre eux : lequel dentre eux était le premier ? Jésus leur dit : "Les rois des nations païennes se comportent avec elles en maîtres, et quand ils les écrasent, ils se font appeler bienfaiteurs. Ce ne sera pas pareil chez vous : le plus grand sera comme le dernier arrivé, et celui qui est à la tête, comme celui qui sert." "Qui donc est le plus grand : celui qui est à table, ou celui qui sert ? Celui qui est à table, bien sûr ; pourtant je suis au milieu de vous comme celui qui sert." Après le dernier repas Jean 13, "Je vous donne ce commandement nouveau : aimez- vous les uns les autres. Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Ayez de lamour entre vous ; cest ainsi que tout le monde reconnaîtra que vous êtes mes disciples."

15 La folie de la croix (1 Corinthiens 1, 17-25) Le Christ ne ma pas envoyé pour baptiser, mais pour donner lÉvangile, et cela, sans discours élevés : sinon la croix du Christ perdrait tout son sens. Le langage de la croix est folie pour ceux qui vont à leur perte, mais pour nous qui sommes sauvés, cest la force de Dieu… Alors que les Juifs attendent des miracles et les Grecs veulent de la sagesse, nous proclamons un Messie crucifié. Quel scandale pour les Juifs ! Et pour les autres, quelle folie ! Mais pour ceux que Dieu appelle, quils soient Juifs ou Grecs, ce Messie est force de Dieu et sagesse de Dieu. Oui, les folies de Dieu ont plus de sagesse que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les humains. Cest des pauvres que Dieu choisit (1 Cor. 1, 26-29) Voyez un peu, frères, quelle est votre condition : combien dentre vous passent pour des gens cultivés, ou sont de familles nobles et influentes ? Bien peu. Mais Dieu a choisi ce que le monde considère comme ridicule pour ridiculiser les sages, et il a pris ce qui est faible en ce monde pour humilier les forts. Dieu a choisi ce qui est commun et méprisé en ce monde, ce qui ne compte pas, pour réduire à rien tout ce qui compte. Et ainsi, nul mortel ne pourra se vanter devant Dieu. La force de lapôtre Paul (2 Corinthiens 12, 10) Lorsque je suis faible, cest alors que je suis fort. Que la force vous soit donnée (Ephésiens 3, 14-21) Et maintenant je me mets à genoux devant le Père, de qui toute patrie, toute famille céleste, a reçu son nom : car patrie vient de Père. Que vous receviez de lui la force, à la mesure de sa Gloire inépuisable, et soyez affermis intérieurement par son Esprit. Que le Christ habite en vos cœurs par la foi, que vous preniez racine dans lamour pour vous construire sur lui. Que vous deveniez capables, vous et tous les saints, de comprendre combien cet amour est étendu, large, haut et profond, que vous puissiez connaître, en un mot, lamour du Christ qui dépasse toute connaissance, afin que vous soyez comblés et puissiez atteindre la plénitude de Dieu. À celui dont la force agit en nous, à celui qui peut faire infiniment plus que ce que nous demandons ou comprenons, à lui la gloire dans lÉglise et dans le Christ Jésus, tout au long des générations et dans tous les siècles ! Amen.

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27


Télécharger ppt "Témoigner… de la force de laction collective Témoigner … de la force reçue des autres Témoigner… de la force puisée dans lévangile."

Présentations similaires


Annonces Google