La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chaire Religion, spiritualité et santé Mission Favoriser la recherche multidisciplinaire sur les rapports contemporains entre la religion, la spiritualité

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chaire Religion, spiritualité et santé Mission Favoriser la recherche multidisciplinaire sur les rapports contemporains entre la religion, la spiritualité"— Transcription de la présentation:

1

2

3 Chaire Religion, spiritualité et santé Mission Favoriser la recherche multidisciplinaire sur les rapports contemporains entre la religion, la spiritualité et la santé, ainsi que la formation des intervenants dans ces secteurs dactivité.

4 Titulaire Monsieur Raymond Lemieux, Professeur

5 La chaire RSS est le fruit dune collaboration entre deux partenaires Centre de pastorale de la santé et des services sociaux du Centre Hospitalier Affilié (CHA) Faculté de théologie et de sciences religieuses Université Laval

6 1. Spirituel : « souffle vital » 2. « Ce sans quoi la vie nest plus là… » 3. « Ce par quoi la vie atteint sa plénitude... » 4. « Opinion » ayant pour objet la mise en place des meilleures conditions de vie (moyens) par lesquelles un individu estime atteindre la plénitude (fin) (rapport direct avec la qualité de la vie) De la spiritualité-désir à la spiritualité-opinion

7 « ce qui fait que la vie est le fun à vivre » Aussi… matière à opinion…

8 Spiritualité et sexualité… Elle peut ressembler à la sexualité

9 Pulsion de vie qui influence le « tout » de notre existence;

10 Les « rituels » ne lui suffisent pas;

11 Qui nous projette le plus souvent en dehors de nous mêmes, mais nempêche pas le narcissisme;

12 Qui a un rapport très direct avec lintimité;

13 Qui a un rapport direct au « désir » : faite de possession et de manque;

14 Distincte de la vie émotive, elle en est très marquée;

15 Plus compliquée quelle ny paraît… surtout si pratiquée dans une ambiance de « pensée magique »!

16 Comme la sexualité, on peut sen passer, mais… elle nous rattrape!

17 Ce quelle est… l Une opinion plus ou moins explicite, ou distincte (une connaissance confuse et non académique); l Très personnelle et peu communicable; l Portant sur le choix dune fin et de moyens; l Outil interprétatif de sa propre existence;

18 Plus proche parente de lintelligence que la vie émotive

19 - Bilan de vie : acte immédiatement préparatoire à la spiritualité (déjà, une forme dinterprétation). - Adoption dune spiritualité-opinion (début de la vie adulte) - Opinion spirituelle : grille stable (conversion rare) - Choix de vie en fonction delle (éthique) - Interprétation quotidienne : exemple «synchronique» et «providentiel» …

20 Quelques confusions assez répandues

21 Elle nest pas liée au processus de deuil: Les deuils « majeurs » peuvent ébranler lopinion spirituelle (perte dun proche, menace de mort imminente, perte dun emploi, séparation, et cetera); Nest pas liée à la réussite sociale ou professionnelle; Nest pas liée à lhonneur, la reconnaissance sociale… On ne peut shonorer ou se voir honoré de sa spiritualité; Elle est essentiellement individuelle (couple, communauté…); Elle nest pas un hobby, un loisir; Elle nest pas liée à lindustrie de loubli (divertissement).

22 Labus spirituel Une réalité de toujours!

23 Abus spirituel possible du « spirituel » lui-même - Par excès (pensée magique) : lui accorder une efficacité quelle na pas puisquelle a pour objet la qualité de la vie et non la vie biologique ou les processus vitaux. -Par défaut : négliger de sen occuper (personne ne peut le faire à notre place). Lignorance et la négligence nont rien à voir avec la spiritualité. - Intellectualisation : na rien à voir avec une connaissance académique de niveau universitaire. La « spiritualité-opinion » juge de tout : elle peut parfois lorgner du côté de labsurde… pour mieux « respirer »! - Intérêt trop marqué pour… léthique et le droit! Des outils de protection, pas plus!

24 l Depuis toujours, et sous tous les cieux a existé un tutorat spirituel. Le tuteur spirituel a pour « vocation » daider autrui à mieux « respirer ». Il nest quun « tuteur » et ne peut donc « respirer » à la place dautrui. l Métiers ou styles de vie parfois reconnus : lama, pythie, voyant, rabbin, ministre, sibylle, pasteur, prêtre, guide spirituel, maître spirituel, chaman, moine, gourou, imam, bonze, sorcier, devin, marabout, animateur de pastorale, animateur à la vie spirituelle et communautaire! l Mais aussi « maître dun jour » et de toujours: tel Yakamonéyé… Tels aussi mères, pères, amis, frères en humanité, bénévoles, professionnels de la santé…. Le «spirituel» et le «tutorat spirituel»

25 Abus spirituel possible du « tuteur spirituel » lui-même

26 Excès de confiance: accorder une efficacité à son action quelle na pas puisquil na quun rôle de « tuteur ».

27 Incompétence… spécialement clinique

28 Colonisation psychique dautrui… (mise en place dune co-dépendance; non respect des frontières et des rôles)

29 Colonisation spirituelle dautrui… (abus de communication)

30 Intellectualisation : obsession de la « quête de sens »… Labsurde a sa place en spiritualité … même si rare!

31 Explicitation abusive : exiger que tout soit parfaitement clair… (peut toutefois aider le spirituel à mieux juger)

32 Cléricalisation de la spiritualité-opinion par le conventionnement par des « pairs » ( gens formés dans un même domaine ) du langage et des manières de faire…

33 Institutionnalisation de la spiritualité pour assurer le processus de cléricalisation (emprise institutionnelle des clercs)

34 Recours excessif à la notion de « révélation » pour valider lopinion spirituelle… (celle du tuteur ou celle du spirituel)

35 Intérêt plus grand pour léthique du spirituel que son éthique professionnelle en tant quintervenant!

36 La vraie question à se poser: Poser la question des «besoins spirituels» de la personne aux prises avec un cancer pose la question du statut de laidant, car on espère pouvoir répondre à ces besoins… Plus important de discerner notre compétence que les besoins forcément subtils dautrui.

37 Yakamonéyé de TRYO

38 Qu'est ce qu'il faut faire ? Mais qu'est ce qu'il faut faire ? Mais qu'est ce qu'on peut faire ? Mais qu'est ce qu'il faut faire ? Mais qu'est ce qu'on peut faire ? Mais qu'est ce qu'il faut faire ? Mais qu'est ce qu'il faut faire pour court-circuiter ? Qu'est ce qu'il faut faire pour court-circuiter là-haut? Qu'est ce qu'il faut faire pour court-circuiter là-haut ? Qu'est ce qu'on peut faire pour court-circuiter lautre ? Qu'est ce qu'il faut faire pour court-circuiter ?

39 Que faire pour court-circuiter la conspiration, Qui fait que comme d'habitude je vis au fil des saisons ? Filin tendu, en vue, que mes rêves soient illusions J'les volerais bien pour de bon vos montagnes de millions, Mais bon, y a bien ma bagnole et mon chien, Le biberon du bébé, l'baby-sitter qui vient demain, La bouffe, le loyer, la banque à rembourser, Babylone ma bien aimée c'est pour toi que je vais bosser.

40 Mais bon, y a bien cette chose que j'ai en moi, Tu ne peux pas la toucher, y a que moi qui la vois, Vision virtuelle venant, des vents les plus lointains, Je suis vivant et en rêvant je vois la vie comme elle vient.

41 Le rêve commence... (6x) Le rêve rêve rêve rêve… Le rêve commence, je m'en vais vite et bien maman Pas de volant, les virages se négocient bien Bien, voilà que maintenant, un voilier me prend ! Et c'est toutes voiles dans le vent que je voyage à présent

42 Je n'ai pas vu de violence, tu as eu de la chance Je n'ai pas vu de violence, sûrement pas en France Je n'ai pas vu de violence, tu as eu de la chance Je n'ai pas vu de violence, danse danse danse

43 Je n'ai pas vu de violence, de voiture de ville, Et c'est en France que je poursuis mon exil, Je vis, je vois, j'oublie les imbéciles, Et c'est là qu'au loin j'aperçois une île... Yes !

44 Très vite je m'approche, sur l'eau je ricoche, Et pof ! J'atterris devant le sourire d'un mioche, Dans sa main un morceau de brioche, À côté de lui, un chien qui renifle ses poches.

45 Ici tout est bien, quand même mieux qu'au cinoche, L'air qu'on respire est sain, personne ne roule en Porsche, On est chez quelqu'un que je sais apprécier, Il est dans mes rêves depuis des dizaines d'années.

46 On est chez mon frère, celui qui jamais nous envie, Celui qui aime la terre, l'eau, qui a les enfants pour amis, Lui il sait se taire, on écoute ce qu'il dit, Car jamais, jamais, jamais de sa bouche n'apparaît le mépris. L'humour est son petit frère, l'amour son aîné, Son nom représente la terre : il s'appelle Yakamonéyé ! Chez Yakamonéyé, nan nan, y a pas de monnaie, Y a pas de barbelés, pour t'empêcher d'entrer, Y a pas mal de mouflets, chez Yakamonéyé, Un peu de sinsé, beaucoup de liberté ! Quand est-ce qu'on va manger, mais qu'est ce qu'on va planter, Y a pas de quoi s'inquiéter, nan nan ! chez Yakamonéyé Y a pas de monnaie chez Yakamonéyé Y a pas mal de mouflets, et c'est bien les mouflets

47 Je rêve... Je rêve... Oh oui, je rêve, je fais que ça, mon frère, tu vois. Je rêve... Je rêve... Je rêve... Je rêve... Je rêve... Je rêve... Je rêve... Je rêve… Emmène-nous avec toi !

48 Je rêve, oh oui mon frère, ça vaut tous mes mois de salaire, Ma couette c'est le repère où je mène une vie pépère. J' libère le monde amer, et même si je reste fier, J'aurais du mal à refaire tout ce qui va de travers, Alors j'traverse les océans, pour trouver ce monde d'enfants, Fonçant comme un dément vers ces gens plus cléments, J'y reste quelques temps, tant que je peux y rester, Et quand le réveil sonne j'ai l'énergie pour lutter.

49 Car j'ai été chez mon frère, celui qui jamais nous envie, Celui qui aime la terre, l'eau, qui a les enfants pour amis, Lui il sait se taire, on écoute ce qu'il dit, Car jamais, jamais, jamais de sa bouche n'apparaît le mépris. L'humour est son petit frère, l'amour son aîné, Son nom représente la terre : il s'appelle Yakamonéyé ! Chez Yakamonéyé, nan nan, y a pas de monnaie, Y a pas de barbelés, nan nan, pour t'empêcher d'entrer, Y a pas mal de mouflets, chez Yakamonéyé, Un peu de sinsé, beaucoup de liberté ! Quand est-ce qu'on va manger, mais qu'est ce qu'on va planter, Y a pas de quoi s'inquiéter, nan nan ! chez Yakamonéyé Y a pas de barbelés chez Yakamonéyé Y a pas mal de mouflets, et c'est bien les mouflets

50 Bonheur intra-utérin …

51 Je rêve, oh oui mon frère, ça vaut tous mes mois de salaire, Ma couette c'est le repère où je mène une vie pépère. J' libère le monde amer, même si je reste fier, J'aurais du mal à refaire tout ce qui va de travers, Alors j'traverse les océans, pour trouver ce monde d'enfants, Fonçant comme un dément vers ces gens plus cléments, J'y reste quelques temps, tant que je peux y rester, Et quand le réveil sonne j'ai l'énergie pour lutter.

52 Car j'ai été chez mon frère, celui qui jamais nous envie, Celui qui aime la terre, l'eau, qui a les enfants pour amis, Lui il sait se taire, on écoute ce qu'il dit, Car jamais, jamais, jamais de sa bouche n'apparaît le mépris. L'humour est son petit frère, l'amour son aîné, Son nom représente la terre : il s'appelle Yakamonéyé ! Chez Yakamonéyé, nan nan, y a pas de monnaie, Y a pas de barbelés, nan nan, pour t'empêcher d'entrer, Y a pas mal de mouflets, chez Yakamonéyé, Un peu de sinsé, beaucoup de liberté ! Quand est-ce qu'on va manger, mais qu'est ce qu'on va planter, Y a pas de quoi s'inquiéter, nan nan ! chez Yakamonéyé Y a pas de monnaie, Y a pas de monnaie …

53


Télécharger ppt "Chaire Religion, spiritualité et santé Mission Favoriser la recherche multidisciplinaire sur les rapports contemporains entre la religion, la spiritualité"

Présentations similaires


Annonces Google