La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Centre de suivi des femmes à haut risque de cancer du sein et de lovaire : pourquoi / (pour quoi/qui)? N Chabbert Buffet, S Uzan, R Rouzier, F Soubrier,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Centre de suivi des femmes à haut risque de cancer du sein et de lovaire : pourquoi / (pour quoi/qui)? N Chabbert Buffet, S Uzan, R Rouzier, F Soubrier,"— Transcription de la présentation:

1 Le Centre de suivi des femmes à haut risque de cancer du sein et de lovaire : pourquoi / (pour quoi/qui)? N Chabbert Buffet, S Uzan, R Rouzier, F Soubrier, B Seroussi, J Chopier, A Fajac, B Belaroussi, C Wasserman, MO Deschamps, C Colas, M Antoine, J Gligorov, C Boucher.

2 Pourquoi Au départ un constat tout simple : description des gènes BRCA1 et 2. Développement de lactivité doncogénétique Création de la cohorte GENEPSO en 2000, collige les données en suivi « conventionnel » Point en 2005 : 30% de perdues de vue…

3 Lapport du suivi pluridisciplinaire a été montré pour dautres pathologies (cancer colique, Hudson 2007 ) Le plan cancer prévoit lorganisation du dépistage de masse/sujets à risque oncogénétique Décision de créer un centre de suivi pluridisciplinaire (2006) à Tenon. F Soubrier, S Uzan APHP/ INCA / Institut Lilly

4 Un centre de suivi Suivi des personnes à risque : Suivi régulier, organisé, pluridisciplinaire « Un jour, un lieu ». Suivi de cohorte : Élaboration de recommandations Etudes cliniques Formation des professionnels

5 Un centre de suivi Suivi des personnes à haut risque : Suivi régulier, organisé, pluridisciplinaire « Un jour, un lieu ». Suivi de cohorte : Élaboration de recommandations Etudes cliniques Formation des professionnels

6 La notion de risque Risque absolu (RA) –Probabilité davoir une maladie –Élevé si > 20 % Risque relatif (RR) – Probabilité davoir la maladie chez les sujets exposés à un facteur de risque, rapportée à la probabilité davoir la maladie chez les sujets non exposés –Faible si < 2 –Intermédiaire si entre 2 et 4 –Élevé si > 4

7 Mutation de BRCA1 Cancer du sein controlatéral : 40-60% Cancer du sein : 50-80% Cancer de lovaire : 30-40% Plus de 60% des cancers du sein surviennent avant 50 ans chez ces femmes Autres mutations PTEN P53

8 Mutation de BRCA2 Cancer du sein : 40-80% Cancer de lovaire : 15-25% Cancer du sein masculin : 6%

9 Histoire familiale Pas de mutation identifiée Calcul du risque (score ou logiciel) RA > 20 %

10 Hyperplasies atypiques et carcinomes lobulaires in situ –RR = 4 à 5 pour la population générale –RR = 10 si ATCD familial au 1 er degré –Plus important pour les femmes non ménopausées au diagnostic –Plus important pour le sein homolatéral mais augmenté aussi pour le sein controlatéral

11 Schéma personnalisé de surveillance Chirurgie prophylactique Chimio- prévention Estimation et caractérisation du risque Consulation donco génétique Recherche clinique (cohortes) Veille bibliographique Formation Femme adressée par son médecin Conseils : grossesse, contraception, THS, etc. Suivi psychologique Réunion de Concertation Pluridisciplinair e Ce centre propose un suivi évolutif, selon les étapes de la vie et les progrès médicaux. Suivi par les médecins du centre ou par le médecin référent Le « circuit patientes »

12 Léquipe du centre « Utilisation des ressources locales »

13 Lenvironnement du centre : clinique Service de radiologie avec unité de sénologie et dimagerie pelvienne Service de chirurgie gynécologique et mammaire, oncoplastie Services doncologie, durologie Centre dAMP Plateforme de préservation de la fertilité

14 Outils mis en œuvre/utilisés : rationaliser le suivi Utilisation des modèles de calcul de risque de cancer et de mutation BOADICEA et TYRER CUZIK Référentiel (INSERM-FNCLCC/ NICE/St Vincent de Paul/ INCA) évolutif Logiciel ONCORISK- Schéma personnalisé de suivi Brochure dinformation patients Carnet de suivi Banque de donnée informatisée

15 Gail (1989) Claus (1991) BRCAPRO (1998) BOADICEA (2002) Tyrer-Cuzick (2004) Type de modèle Histoire familiale Degré des apparentés Cancers (autres que cancer sein) Ovaire Sein masculin Autres Effets génétiques Gènes BRCA1/2 Prévalence BRCA1 Prévalence BRCA2 Autres gènes Mode de transmission Pénétrance Prévalence Risque relatif Facteurs de risque non génétiques Age Autres Empirique Premier Non Oui Age aux premières règles Age à la première naissance vivante Nombre de biopsies mammaires Hyperplasie atypique Carcinome lobulaire in situ Génétique Deuxième Non Oui Dominant Forte 0,33% (Hyp) Oui Non Génétique Deuxième Oui Non Oui 0,06% 0,02% Non Oui Non Génétique Tous Oui Prostate pancréas Oui 0,05% 0,07% Oui Polygénique Faible Oui Non Génétique Deuxième + cousins Oui Non Oui 0,06% Oui Dominant Faible 11% 13 Oui Age aux premières règles Age à la première naissance vivante Nombre denfants Age à la ménopause Traitement hormonal substitutif Hyperplasie atypique Carcinome lobulaire in situ Indice de masse corporelle Outils de calcul de risque

16 Le schéma personnalisé de suivi : OncoRisk

17 Remis à la patiente avec son carnet de suivi Transmis au médecin référent

18 Sur la base des calculs de risque Notifié et justifié Proposition de schéma de suivi 425 dossiers examinés

19 Banque de données Tableur excel Suivi au bout de 18 mois 11% de femmes non reconvoquées Création dune base de données permettant de générer des alertes automatiques en cas de non production du bilan de suivi

20 3 ans après la création du centre LINCA publie des recommandations avec lesquelles notre protocole de suivi est en totale adéquation Lappel doffre de lINCA soutien aux initiatives de centres de suivi pluridisciplinaires.

21 Projet de développement de deux autres sites daccueil au sein du GHU Pour répondre notamment à la demnde « un lieu un jour » Sujets non malades suivi le plus « user friendly » possible RCP communes / outils partagés Création dun conseil scientifique 3 ans après la création du centre

22 Un centre de suivi Suivi des personnes à risque : Suivi régulier, organisé, pluridisciplinaire « Un jour, un lieu ». Suivi de cohorte : Élaboration de recommandations Etudes cliniques Formation des professionnels

23 Recommandations : conseil scientifique pluridisciplinaire Hommes mutés BRCA2 Mutations de TP53, de PTEN

24 Lenvironnement du centre : recherche Université P et M Curie Unité de recherche clinique Collaborations nationales (INSERM : cohorte E3N, Unité 693, Unité 149) et internationales (LBDT de Liège)

25 Etudes cliniques Cohorte GENEPSO Projet INTACT : évaluation dun nouveau matériel dexcision des lésions mammaires STIC IRM évaluation médico-économique du dépistage du cancer du sein par IRM chez les femmes porteuses ou à haut risque de mutation génétique. Etude de limpact psychologique du rendu du résultat doncogénétique LIBER hormonoprévention femmes mutées MAP3 hormonoprévention autres risques

26 Formation des professionnels Etudiants en médecine Internes en gynécologie I de France et National Médecins généralistes (DU FMC sein) et gynécologues.

27 Conclusion Notre abord des femmes (et des hommes) est basé sur la globalité … Ce centre nous parait pouvoir les aider à affronter la contrainte dun suivi prolongé

28 Je vous remercie de votre attention … Les visiteurs sont toujours bienvenus !

29

30

31 Protocoles détudes cliniques Projet INTACT : évaluation dun nouveau matériel dexcision des lésions mammaires STIC IRM évaluation médico-économique du dépistage du cancer du sein par IRM chez les femmes porteuses ou à haut risque de mutation génétique. STIC RMI : évaluation des pratiques et des indications de la reconstruction mammaire immédiate au décours dune amputation du sein : impact médico économique et évaluation de la qualité de vie. Protocoles LIBER (FNCLCC)et MAP3: hormono- prévention par inhibiteurs de laromatase chez les femmes à haut risque de cancer du sein

32

33 Suivre les personnes à risque = non malades dune manière user friendly pour tenir sur la durée. faire avancer les connaissances Former les professionnels de santé.

34 Pr S Uzan Pr R Rouzier Dr B Belaroussi, Dr C Wasserman, Dr MO Deschamps (Gynécologie), Pr F Soubrier Dr A Fajac, Dr C Colas (OncoGénétique), Dr B Seroussi (Santé Publique) Dr Chabbert Buffet (endocrinologie), Dr J Chopier (Radiologie), Dr M Antoine (Anatomopathologie) DrJ Gligorov (Oncologie) Mme C Boucher (psychologue), Mme S Cabar (Secrétaire) Mme NN (infirmière)

35 Anatomopathologie -Biologie Dr M. ANTOINE Attachés de Recherche Clinique Melle S.GHOMRASSENI Endocrinologie Dr N.CHABBERT- BUFFET Oncologie Médicale Dr J. GLIGOROV Infirmière Dr C. WASERMAN Dr B. BELAROUSSI Gynécologie Dr MO. DESCHAMPS Oncogénétique Pr F. SOUBRIER Dr C. COLAS Dr A. FAJAC Psychologue Mme C. BOUCHER Radiologie Dr J. CHOPIER Santé Publique Dr B. SEROUSSI Chirurgie Pr S. UZAN Pr E. DARAI Pr R ROUZIER Chirurgie Plastique Dr LALO Dr N.MOTTIER Dr J. CUMINET Secrétaire Mme S. CABAR Léquipe du centre

36 ExamenRéalisé le Examen clinique 1 Examen clinique 2 __/__/__ Mammographie Echographie Mammaire IRM mammaire __/__/__ Echographie pelvienne Ca125 __/__/__ Etiquette Examens réalisés Validé par le Dr Autres examens : Carnet de surveillance


Télécharger ppt "Le Centre de suivi des femmes à haut risque de cancer du sein et de lovaire : pourquoi / (pour quoi/qui)? N Chabbert Buffet, S Uzan, R Rouzier, F Soubrier,"

Présentations similaires


Annonces Google