La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Collège de Cardiologie J-L Vanoverschelde. Collège de Cardiologie Victor Legrand Philippe Unger Eddie Vanagt Pieter Vandevoort (secrétaire) Jean-Louis.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Collège de Cardiologie J-L Vanoverschelde. Collège de Cardiologie Victor Legrand Philippe Unger Eddie Vanagt Pieter Vandevoort (secrétaire) Jean-Louis."— Transcription de la présentation:

1 Collège de Cardiologie J-L Vanoverschelde

2 Collège de Cardiologie Victor Legrand Philippe Unger Eddie Vanagt Pieter Vandevoort (secrétaire) Jean-Louis Vanoverschelde (président) Thierry Verbeet Christiaan Vrints (vice-président) William Wijns Victor Legrand Philippe Unger Eddie Vanagt Pieter Vandevoort (secrétaire) Jean-Louis Vanoverschelde (président) Thierry Verbeet Christiaan Vrints (vice-président) William Wijns

3 Cardiologie invasiveCardiologie invasive –Bilan et perspectives Pacing et électrophysiologiePacing et électrophysiologie –Perspectives Cardiologie aigueCardiologie aigue –Registre Infarctus aigu du myocarde Cardiologie non invasiveCardiologie non invasive –Lignes de conduite en matière dimagerie cardiaque par CT / IRM Cardiologie invasiveCardiologie invasive –Bilan et perspectives Pacing et électrophysiologiePacing et électrophysiologie –Perspectives Cardiologie aigueCardiologie aigue –Registre Infarctus aigu du myocarde Cardiologie non invasiveCardiologie non invasive –Lignes de conduite en matière dimagerie cardiaque par CT / IRM Collège de Cardiologie

4 Cardiologie invasiveCardiologie invasive –Bilan et perspectives Pacing et électrophysiologie –Perpsectives Cardiologie aigue –Registre Infarctus aigu du myocarde Cardiologie non invasive –Lignes de conduite en matière dimagerie cardiaque par CT / IRM Cardiologie invasiveCardiologie invasive –Bilan et perspectives Pacing et électrophysiologie –Perpsectives Cardiologie aigue –Registre Infarctus aigu du myocarde Cardiologie non invasive –Lignes de conduite en matière dimagerie cardiaque par CT / IRM Collège de Cardiologie

5 Cardiologie Invasive Instrument dévaluation de la qualité et de lapplication des recommendations de bonne pratique en Cardiologie Invasive ­< 2002 : registre stent (volontaire) ­2002 :registre centralisé (European Heart House, ESC, Nice) ­2003 : généralisation à lensemble des procédures interventionnelles ­2004:lien avec le remboursement INAMI; registre DES Instrument dévaluation de la qualité et de lapplication des recommendations de bonne pratique en Cardiologie Invasive ­< 2002 : registre stent (volontaire) ­2002 :registre centralisé (European Heart House, ESC, Nice) ­2003 : généralisation à lensemble des procédures interventionnelles ­2004:lien avec le remboursement INAMI; registre DES

6 Education maintien et amélioration de la qualité Education maintien et amélioration de la qualité Lignes de conduite Registre évaluation qualité Registre évaluation qualité Cardiologie Invasive

7 Etape 1 : REGISTRE -enregistrement complet et individualisé des données cliniques nécessaires à lélaboration dun indice de risque lors des ICP. - analyse des « profils » permettant une identification des pratiques et des conséquences cliniques qui en résultent - outil pertinent pour effectuer un « peer-review » Etape 1 : REGISTRE -enregistrement complet et individualisé des données cliniques nécessaires à lélaboration dun indice de risque lors des ICP. - analyse des « profils » permettant une identification des pratiques et des conséquences cliniques qui en résultent - outil pertinent pour effectuer un « peer-review » Cardiologie Invasive

8 Enregistrement individuel des données cliniques Cardiologie Invasive Collecte informatisée des données (en ligne) Internet Serveur de données (EHH, Nice)

9 Enregistrement individuel des données cliniques Cardiologie Invasive Collecte informatisée des données (en ligne) Internet Serveur de données (EHH, Nice) Remboursement INAMI Accusé de réception BWGIC pour rapport annuel et contrôle de qualité Autorité Etudes spécifiques

10 Cardiologie Invasive Informations de malades : encodage complet Données cliniques : encodage incomplet pour créatinine (6.1%) et PVD(6.3%) Indications : peu derreurs sauf C204 Données anatomiques : encodage incomplet (3.9%), fonction VG trop souvent « non évaluée » Procédures :encodage complet pour type dintervention, problèmes de dates Procédures spécifiques :envisager de préciser autres procédures Complications :encodage complet Informations de malades : encodage complet Données cliniques : encodage incomplet pour créatinine (6.1%) et PVD(6.3%) Indications : peu derreurs sauf C204 Données anatomiques : encodage incomplet (3.9%), fonction VG trop souvent « non évaluée » Procédures :encodage complet pour type dintervention, problèmes de dates Procédures spécifiques :envisager de préciser autres procédures Complications :encodage complet

11 B1 – B3 Affiliated B3 B1 Cardiologie Invasive

12 Procédures / centre Procédures / opérateurs

13 Données démographiques et procédurales Cardiologie Invasive

14 PCI / millions dhabitants Bruxelles :3172 Flandre :2439 Wallonie :1912 Allemagne :2400 (EHS data) Cardiologie Invasive

15 Activité par centre (extrapolée à 1 an) Cardiologie Invasive

16 Nombre de procédures par centre (Wallonie / Bruxelles) Cardiologie Invasive

17 Indications globales Cardiologie Invasive

18 % Infarctus aigus / centre (Wal / Bxl) [> 20% IMA dans 5/8 centres Bxl ; 2/10 centres B3 Wal ; 4/4 B1 Wal] Cardiologie Invasive

19

20 % procédures étagées < 1 mois > 1 mois Cardiologie Invasive

21

22 Mortalité / activité / centre p = ns p < 0001 procéduralehospitalière Cardiologie Invasive

23 Objectifs 2005 et au delà Authentification et contrôle des données enregistrées. Analyse des pratiques et des résultats. Confrontation avec les « guidelines ». Information et « éducation » des cardiologues Objectifs 2005 et au delà Authentification et contrôle des données enregistrées. Analyse des pratiques et des résultats. Confrontation avec les « guidelines ». Information et « éducation » des cardiologues Cardiologie Invasive

24 Plan daction et stratégie future Analyse affinée, multivariée, des indicateurs enregistrés Recherche des pratiques déviantes ou associées à une morbidité élevée et discussion avec les acteurs concernés (peer-review) Elargissement à dautres indicateurs Collaboration avec les structures concernées pour lanalyse des données et le développement de loutil informatique Plan daction et stratégie future Analyse affinée, multivariée, des indicateurs enregistrés Recherche des pratiques déviantes ou associées à une morbidité élevée et discussion avec les acteurs concernés (peer-review) Elargissement à dautres indicateurs Collaboration avec les structures concernées pour lanalyse des données et le développement de loutil informatique Cardiologie Invasive

25 Cardiologie invasive –Bilan et perspectives Pacing et électrophysiologiePacing et électrophysiologie –Perspectives Cardiologie aigue –Registre Infarctus aigu du myocarde Cardiologie non invasive –Lignes de conduite en matière dimagerie cardiaque par CT / IRM Cardiologie invasive –Bilan et perspectives Pacing et électrophysiologiePacing et électrophysiologie –Perspectives Cardiologie aigue –Registre Infarctus aigu du myocarde Cardiologie non invasive –Lignes de conduite en matière dimagerie cardiaque par CT / IRM Collège de Cardiologie

26 Objectifs 2005 et au delà Rationaliser la classification et le remboursement des PM Remboursement de nouvelles technologies Garder un équilibre budgétaire Responsabiliser les prescripteurs et redéfinir les rôles Obtenir une collecte complète dinformation Objectifs 2005 et au delà Rationaliser la classification et le remboursement des PM Remboursement de nouvelles technologies Garder un équilibre budgétaire Responsabiliser les prescripteurs et redéfinir les rôles Obtenir une collecte complète dinformation Pacing et Electrophysiologie

27 Moyens pour y parvenir Nouvelle classification des stimulateurs avec nouveaux prix Modification des conditions de garantie Favoriser des économies sur base volontaire Accéleration du processus de remboursement de nouveau matériel Restructuration des centres implantateurs Formulaire de prescription informatisé lié au remboursement Moyens pour y parvenir Nouvelle classification des stimulateurs avec nouveaux prix Modification des conditions de garantie Favoriser des économies sur base volontaire Accéleration du processus de remboursement de nouveau matériel Restructuration des centres implantateurs Formulaire de prescription informatisé lié au remboursement Pacing et Electrophysiologie

28 Analyse SWOT : Forces Economie dau moins 7 % –Remboursement des PM « triple chambre », des défibrillateurs prophylactiques et des des sondes dablation Améliorer la programmation des PM (garantie) –Longévité accrue et disparition des « petites piles » Qualité des stimulateurs –Contrôle sur la qualité des nouveaux modèles –Introduction de PM « low cost » –Déclassement des modèles « vieillots » Analyse SWOT : Forces Economie dau moins 7 % –Remboursement des PM « triple chambre », des défibrillateurs prophylactiques et des des sondes dablation Améliorer la programmation des PM (garantie) –Longévité accrue et disparition des « petites piles » Qualité des stimulateurs –Contrôle sur la qualité des nouveaux modèles –Introduction de PM « low cost » –Déclassement des modèles « vieillots »

29 Pacing et Electrophysiologie Analyse SWOT : Forces Restructuration –Responsabiliser les personnes compétentes –Recentrer les responsabilités Base de données –100 % complète –Tracabilité patient Divers: remboursement sondes –Statistiques simples mais complètes sur les motifs dablation –Limitation des centres (E) / nouvelles techniques –Obligation de participer à la database ablation Analyse SWOT : Forces Restructuration –Responsabiliser les personnes compétentes –Recentrer les responsabilités Base de données –100 % complète –Tracabilité patient Divers: remboursement sondes –Statistiques simples mais complètes sur les motifs dablation –Limitation des centres (E) / nouvelles techniques –Obligation de participer à la database ablation

30 Pacing et Electrophysiologie Analyse SWOT : Opportunités Remboursement des cathéters ablation = amélioration de la qualité Remboursement des nouvelles technologies et indications = plus de patients avec même budget Sensibiliser les cardiologues et les compagnies à la programmation adéquate des PMs Disposer de PMs plus simples et moins chers Sensibiliser les cardiologues aux prix des PMs = économies potentielles Favoriser la prescription de prothèses de longue durée Analyse SWOT : Opportunités Remboursement des cathéters ablation = amélioration de la qualité Remboursement des nouvelles technologies et indications = plus de patients avec même budget Sensibiliser les cardiologues et les compagnies à la programmation adéquate des PMs Disposer de PMs plus simples et moins chers Sensibiliser les cardiologues aux prix des PMs = économies potentielles Favoriser la prescription de prothèses de longue durée

31 Analyse SWOT : Opportunités Suppression prescription par non cardiologues = amélioration du contrôle sur les implantations Donner du pouvoir à un responsable = évite de diluer les reponsabilités Base de données plus complète –Calcul de la longévité des modèles de PMs / centre –Cassures des courbes dimplantation –Nbre de PMs / densité de population –Tracabilité du patient au travers des différents centres –Répondre questions parlementaire Analyse SWOT : Opportunités Suppression prescription par non cardiologues = amélioration du contrôle sur les implantations Donner du pouvoir à un responsable = évite de diluer les reponsabilités Base de données plus complète –Calcul de la longévité des modèles de PMs / centre –Cassures des courbes dimplantation –Nbre de PMs / densité de population –Tracabilité du patient au travers des différents centres –Répondre questions parlementaire Pacing et Electrophysiologie

32 Analyse SWOT : Faiblesses Economies fonction dune stabilité du marché Coût réel des nouvelles technologies et indications difficile à chiffrer Effet de lallongement de la garantie difficile à prévoir Choix du cardiologue (catégorie B) Cardiologue désigné par le médecin directeur Quid des internistes compétents en pacing Faire accepter par lINAMI les nouvelles technologies et indications Analyse SWOT : Faiblesses Economies fonction dune stabilité du marché Coût réel des nouvelles technologies et indications difficile à chiffrer Effet de lallongement de la garantie difficile à prévoir Choix du cardiologue (catégorie B) Cardiologue désigné par le médecin directeur Quid des internistes compétents en pacing Faire accepter par lINAMI les nouvelles technologies et indications Pacing et Electrophysiologie

33 Analyse SWOT : Menaces Pression commerciale plus aggressive –Nouvelles technologies et indications, catégories A vs B Reduction budget de lindustrie –Réduction du sponsoring = cardiologues mécontents –Réduction des services = réduction de la qualité Lobbying entre centres non structurés en hiérarchie Problèmes juridiques potentiels –Discrimination entre prescripteurs et centres –Database: loi sur la protection des données Analyse SWOT : Menaces Pression commerciale plus aggressive –Nouvelles technologies et indications, catégories A vs B Reduction budget de lindustrie –Réduction du sponsoring = cardiologues mécontents –Réduction des services = réduction de la qualité Lobbying entre centres non structurés en hiérarchie Problèmes juridiques potentiels –Discrimination entre prescripteurs et centres –Database: loi sur la protection des données Pacing et Electrophysiologie

34 Modifications importantes par rapport au système actuel Economies garanties Table sur une modification du comportement des prescripteurs Statistiques très précises Modifications importantes par rapport au système actuel Economies garanties Table sur une modification du comportement des prescripteurs Statistiques très précises Pacing et Electrophysiologie

35 Cardiologie invasive –Bilan et perspectives Pacing et électrophysiologie –Perspectives Cardiologie aiguëCardiologie aiguë –Registre Infarctus aigu du myocarde Cardiologie non invasive –Lignes de conduite en matière dimagerie cardiaque par CT / IRM Cardiologie invasive –Bilan et perspectives Pacing et électrophysiologie –Perspectives Cardiologie aiguëCardiologie aiguë –Registre Infarctus aigu du myocarde Cardiologie non invasive –Lignes de conduite en matière dimagerie cardiaque par CT / IRM Collège de Cardiologie

36 Cardiologie Aiguë Développement dun instrument dévaluation de la qualité et de lapplication des recommandations de bonne pratique dans la prise en charge de linfarctus aigu du myocarde

37 Cardiologie Aiguë LIAM est une affection fréquente, grevée dune mortalité élevée La prise en charge rapide des IAMs et lutilisation systématique des traitements de reperfusion en réduit la mortalité et la morbidité Importante variabilité régionale dans la prise en charge de lIAM et dans lutilisation des thérapeutiques de reperfusion LIAM est une affection fréquente, grevée dune mortalité élevée La prise en charge rapide des IAMs et lutilisation systématique des traitements de reperfusion en réduit la mortalité et la morbidité Importante variabilité régionale dans la prise en charge de lIAM et dans lutilisation des thérapeutiques de reperfusion

38 Cardiologie Aiguë En Europe, > 30% des patients souffrant dIAM ne reçoivent aucun traitement de reperfusion En Belgique, ce chiffre avoisine les 40% En Europe, > 30% des patients souffrant dIAM ne reçoivent aucun traitement de reperfusion En Belgique, ce chiffre avoisine les 40% Eagle KA et al. Lancet 2002;359:373-7

39 Cardiologie Aiguë Il existe par ailleurs de grandes variations régionales dans le pronostic des patients admis pour IAM

40 Cardiologie Aiguë Méthodologie 1- Registre de linfarctus aigu du myocarde -enregistrement complet et individualisé des données cliniques minimales pour chaque IAM « STEMI » -analyse des « profils » permettant une identification des pratiques et des conséquences cliniques qui en résultent -comparaison aux données RCM (KCE) -outil pertinent pour effectuer un « peer-review » Méthodologie 1- Registre de linfarctus aigu du myocarde -enregistrement complet et individualisé des données cliniques minimales pour chaque IAM « STEMI » -analyse des « profils » permettant une identification des pratiques et des conséquences cliniques qui en résultent -comparaison aux données RCM (KCE) -outil pertinent pour effectuer un « peer-review »

41 Cardiologie Aiguë Méthodologie 2- Elaboration ditinéraires cliniques « IAM » -analyse individuelle du « chemin patient IAM » dans chaque institution autorisée à prendre en charge les IAMs (centres de pathologie cardiaque A) -établissement de protocoles de prise en charge multidisciplinaire des patients souffrant dIAM en respectant les lignes de conduite en la matière -étude des variations temporelles dans la prise en charge et le devenir des patients souffrant dIAM induite par limplémentation de litinéraire clinique Méthodologie 2- Elaboration ditinéraires cliniques « IAM » -analyse individuelle du « chemin patient IAM » dans chaque institution autorisée à prendre en charge les IAMs (centres de pathologie cardiaque A) -établissement de protocoles de prise en charge multidisciplinaire des patients souffrant dIAM en respectant les lignes de conduite en la matière -étude des variations temporelles dans la prise en charge et le devenir des patients souffrant dIAM induite par limplémentation de litinéraire clinique

42 Cardiologie Aiguë Planning 1.Élaboration dun carnet dobservation électronique; analyse des logiciels disponibles (ESC, Euro Heart Survey, …) [Q1 – Q2 2005] 2.étude de faisabilité dans 4 à 6 centres « A » pilotes, choisis sur base des données RCM (KCE). Recueil des données avant et après analyse du chemin patient [Q3 – Q4 2005] 3.Analyse de données de la phase pilote [Q1 – Q2 2006] 4.Généralisation du carnet dobservation électronique à tous les centres « A » [ > Q3 2006] Planning 1.Élaboration dun carnet dobservation électronique; analyse des logiciels disponibles (ESC, Euro Heart Survey, …) [Q1 – Q2 2005] 2.étude de faisabilité dans 4 à 6 centres « A » pilotes, choisis sur base des données RCM (KCE). Recueil des données avant et après analyse du chemin patient [Q3 – Q4 2005] 3.Analyse de données de la phase pilote [Q1 – Q2 2006] 4.Généralisation du carnet dobservation électronique à tous les centres « A » [ > Q3 2006]

43 Cardiologie Aiguë Collaborations à rechercher 1.Belgian Interdisciplinary Working Group on Acute Cardiology (BIWAC), groupe de travail de la Société belge de Cardiologie 2.Collège pour la fonction soins urgents spécialisés 3.Collège pour la fonction soins intensifs Collaborations à rechercher 1.Belgian Interdisciplinary Working Group on Acute Cardiology (BIWAC), groupe de travail de la Société belge de Cardiologie 2.Collège pour la fonction soins urgents spécialisés 3.Collège pour la fonction soins intensifs

44 Cardiologie invasive –Bilan et perspectives Pacing et électrophysiologie –Perspectives Cardiologie aigue –Registre Infarctus aigu du myocarde Cardiologie non invasiveCardiologie non invasive –Lignes de conduite en matière dimagerie cardiaque par CT / IRM Cardiologie invasive –Bilan et perspectives Pacing et électrophysiologie –Perspectives Cardiologie aigue –Registre Infarctus aigu du myocarde Cardiologie non invasiveCardiologie non invasive –Lignes de conduite en matière dimagerie cardiaque par CT / IRM Collège de Cardiologie

45 CTIRM Angio Cardiologie Non Invasive

46 Objectifs 2005 et au delà Etablissement de recommandations de bonne pratique en matière dindications et de stratégies diagnostiques Evaluation du rôle respectif des radiologues et des cardiologues Etablissement de lignes de conduite en matière de formation (3 ème cycle, formation continuée) Objectifs 2005 et au delà Etablissement de recommandations de bonne pratique en matière dindications et de stratégies diagnostiques Evaluation du rôle respectif des radiologues et des cardiologues Etablissement de lignes de conduite en matière de formation (3 ème cycle, formation continuée) Collège pour le diagnostic par imagerie médicale et médecine nucléaire Collège pour le diagnostic par imagerie médicale et médecine nucléaire


Télécharger ppt "Collège de Cardiologie J-L Vanoverschelde. Collège de Cardiologie Victor Legrand Philippe Unger Eddie Vanagt Pieter Vandevoort (secrétaire) Jean-Louis."

Présentations similaires


Annonces Google