La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quelle Éducation Nationale demain? Moins de personnels = un meilleur service public ? Dégradation programmée du service public dEducation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quelle Éducation Nationale demain? Moins de personnels = un meilleur service public ? Dégradation programmée du service public dEducation."— Transcription de la présentation:

1 Quelle Éducation Nationale demain? Moins de personnels = un meilleur service public ? Dégradation programmée du service public dEducation

2 Moins de personnels = aussi bon système ? Constat: Le nombre de fonctionnaires dans léducation nationale diminue depuis plusieurs années Pour la rentrée 2008: postes dans collèges et lycées Pour la rentrée 2009 : postes ( au titre de la démographie / sur moyens de remplacement ) Horizon 2012 : postes Quelle traduction pour notre académie ? Pour la rentrée 2008 : postes dans les collèges et lycées Au niveau national:

3 Quel biais le ministère va-il employer pour diminuer le nombre demplois? Départs à la retraite non-remplacés (1 sur 2) Suppression de postes dans les LP (liées aux suppressions des BEP et du passage du bac pro de 4 ans à 3ans) Baisse des recrutements (diminution des postes aux concours) Proposition dun pécule de départ pour quitter la Fonction Publique Passage dheures élèves en HSE ( ATP, modules, TPE …) Réduction de lhoraire élèves

4 Moins de personnels = un meilleur service public ? Quelles conséquences pour les élèves et les personnels? Classes surchargées ( les classes de 28 jusquà 32 élèves deviennent la norme ) Conditions de travail dégradées ( classe entière en technologie, sciences expérimentales, langues vivantes… ; alourdissement de la charge de travail des enseignants ( + délèves et + de responsabilités : B2i, A2, orientation…) De plus en plus de professeurs sur 2 voire 3 établissements : le travail en équipe indispensable devient de fait impossible Manque dencadrement : pas assez de surveillants De moins en moins de Conseillers dorientation, infirmières, documentalistes…

5 Sans oublier … A terme, risque daller vers un seul bac général, les bacs technologiques étant transférés dans la filière professionnelle Dégradation programmée du service public et refus dinscriptions par certains chefs détablissement, faute douverture de classe Risque de disparition de certaines disciplines, externalisation

6 Dégradation programmée du Service Public déducation Constat: Les agents de la Fonction Publique ont perdu près de 7% de leur pouvoir dachat depuis 2000 Un jeune professeur ( bac + 3 minimum ) = 1,3 SMIC Quelles sont les propositions gouvernementales pour revaloriser les salaires? Faire « avaler » un maximum dheures sup (qui sont en partie financées par les suppressions de postes) : cet alourdissement des tâches entraîne de fait une baisse de la qualité des cours et un moins bon suivi des élèves Cette dégradation peut avoir à terme des conséquences sur la qualité du recrutement des professeurs : études plus longues sans salaires attractifs, moins de postes aux concours = risque de baisse des vocations !

7 Démantèlement du Service Public dÉducation Il sopère suivant 2 axes: Le désengagement de létat et les économies quil réalise Instauration dun système « managérial » et « concurrentiel »

8 Démantèlement du Service Public dÉducation Quelles traductions dans les établissements : On supprime les doublements sans mettre en place de vrais moyens pour aider les élèves en difficultés A la rentrée 2008, on a supprimé un certain nombre de BEP, les élèves qui seront en difficultés ne pourront pas suivre la filière bac pro en 3 ans et nauront plus comme possibilité que lapprentissage ou le privé En projet, diminution des horaires élèves Évaluation des établissements et mise en concurrence (contractualisation à la clé) à travers des indicateurs de performances qui devront être intégrés au projet détablissement, mais qui seront dictés par lIA via les BAPE

9 Démantèlement du Service Public dÉducation Quelles conséquences ? Destruction du statut de la Fonction Publique en supprimant le concours, avec recrutement au local et instauration dun pécule pour quitter la Fonction Publique et donc mise en péril de son intégrité et de son impartialité Éviction prématurée de lécole des élèves les plus fragiles Instauration dune école à 2 vitesses : Pour les meilleurs une scolarité jusque dans lenseignement supérieur Pour les élèves en difficultés, on se limite au socle commun de connaissances suivi de la filière professionnelle ou de lapprentissage


Télécharger ppt "Quelle Éducation Nationale demain? Moins de personnels = un meilleur service public ? Dégradation programmée du service public dEducation."

Présentations similaires


Annonces Google