La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Exposé réalisé par : ATTIA Myriam. Introduction Présentation Propriétés physiques et chimiques Classification Incidence dans lenvironnement Voies dexposition.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Exposé réalisé par : ATTIA Myriam. Introduction Présentation Propriétés physiques et chimiques Classification Incidence dans lenvironnement Voies dexposition."— Transcription de la présentation:

1 Exposé réalisé par : ATTIA Myriam

2 Introduction Présentation Propriétés physiques et chimiques Classification Incidence dans lenvironnement Voies dexposition Les effets toxiques Les effets aigues Les effets chroniques Conclusion

3 Introduction Toxine : cest toute substance ou macromolécules capables, à des doses très faibles de provoquer la mort d'un organisme vivant (homme, animal, végétal) ou d'induire des désordres pathologiques irréversibles ou réversibles au niveau des organes, tissus, cellules. Les toxines bactériennes : sont des protéines sécrétées par les germes infectieux qui se développent dans notre organisme et dont les effets sont pathogènes. Elles se lient à la membrane plasmique et pénètrent dans les cellules.

4 Présentation Propriétés physiques et chimiques Générallement,les toxines sont très sensibles aux facteurs chimiques et physiques, tels que la lumière ou la chaleur. Le pouvoir invasif des bactéries est lié à la structure des constituants de surface : le lipide A, le core et lantigène O. Les toxines protéiques (exotoxines) possèdent un pouvoir toxique élevé : les toxines botuliques et tétaniques sont les poisons les plus actifs que lon connaisse, leur spécificité daction est trés étroite : chaque toxine provoque des symptômes particuliers et ceux-ci peuvent être reproduits par son introduction dans lorganisme. Certaines toxines peuvent être dénaturées par la chaleur.

5 Classification Les endotoxines : ce sont des toxines situées dans la membrane externe de certaines bactéries Gram négatif, thermostables. Elles ne sont libérées que lors de la lyse de ces bactéries. Les exotoxines (protéiques): ce sont des toxines produitent par des bactéries Gram positif lorsquelles sont encore vivantes, l'exotoxine est pathogène et très immunogène pour des doses très faibles.

6 Incidence dans lenvironnement Le réservoir des bactéries est généralement l'environnement : sol, poussière, sédiments marin ou d'eau douce, eaux souillées, lisiers, et occasionnellement le contenu digestif de l'homme et des animaux sains.

7 Voies dexposition Voie cutanée. Voie digestive(ingestion). par inhalation. Les matériaux végétaux, les déchéts animaux contaminés par des bactéries constituent une source d'exposition importante aux endotoxines.

8 Les effets toxiques Les effets aigues Les endotoxines provoquent la fièvre, une hypotension, des troubles de la coagulation, une neutropénie (diminution du nombre des globules blancs) et un avortement chez les femelles en gestation, diminution de la circulation veineuse et une congestion des organes (augmentation de la quantité de sang). Elles peuvent occasionner aussi une réponse inflammatoire générale démesurée, pouvant entraîner la mort, une septicémie (infection généralisée) qui peut entraîner un choc septique. Principalement, les symptômes gastro-intestinaux qui sont dues à une toxine préformée ou sécrétée lorsque l'aliment est ingéré, les vomissements, les nausées.

9 Les effets chroniques une oppression thoracique (difficulté respiratoire), une toux sèche, une hyperactivité bronchique (asthme), une diminution des fonctions respiratoires, bronchite chronique et une réduction de la fonction pulmonaire qui peut même conduire au choc létal.

10 Conclusion En matière dhygiène, les règles relatives à la manipulation, le transport, la transformation et le stockage des produits alimentaires, le nettoyage et désinfection et lhygiène corporelle doivent être appliquées à tous les niveaux de la chaîne alimentaire. Les légumes ne doivent jamais être irriguées avec des eaux résiduaires domestiques non dépolluées. La congélation ou la réfrigération des aliments à des températures inférieures à 3,3°C, et lutilisation des additifs alimentaires, tels que les nitrates et nitrites de sodium et de potassium, sont aussi des mesures efficaces pour prévenir la prolifération de certaines bactéries (Clostridium botulinum) et la production de ses toxines.

11 Ces derniers lorsquelles sont déjà présentes sur un aliment, elles peuvent être inactivées en chauffant laliment à une température de 80°C pendant 6 à 10 mn. Lutilisation dantibiotiques en combinaison avec des anti-inflammatoires lorsquun traitement contre les maladies est effectué. Un environnement propre – le maintien des bâtiments et des animaux propres peut aider à réduire les poussières, diminuant ainsi la teneur en endotoxines.


Télécharger ppt "Exposé réalisé par : ATTIA Myriam. Introduction Présentation Propriétés physiques et chimiques Classification Incidence dans lenvironnement Voies dexposition."

Présentations similaires


Annonces Google