La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pourquoi un Observatoire citoyen du logement ? Pour interpeller, en tant que citoyens préoccupés par la crise du logement et ses effets destructeurs sur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pourquoi un Observatoire citoyen du logement ? Pour interpeller, en tant que citoyens préoccupés par la crise du logement et ses effets destructeurs sur."— Transcription de la présentation:

1

2 Pourquoi un Observatoire citoyen du logement ? Pour interpeller, en tant que citoyens préoccupés par la crise du logement et ses effets destructeurs sur la vie des familles, celles et ceux qui sont candidats dans notre commune aux élections municipales de mars Nous lavions déjà fait en , et nous avons pu mesurer à quel point cela avait permis de mettre la question du logement au cœur de la campagne.

3 Nous nous inscrivons cette année dans le cadre dune démarche départementale, la « Campagne logement 92 », animé par un collectif inter-associatif.

4 Notre perspective nest pas de faire la leçon à qui que ce soit : nous nous trouvons face à une question dont nous mesurons tous la complexité. Il nous paraît en revanche important, en tant quhabitants, de faire part de nos attentes, de nos interrogations et de nos idées en faveur dun accès au logement pour tous et dune mixité sociale préservée.

5 Le logement, un enjeu de société Le logement est le lieu où la famille se construit et consolide ses liens avec son environnement et avec la société. Sans logement ou sans un logement décent et bon marché, impossible denvisager sereinement une insertion professionnelle ou léducation de ses enfants. Parler du logement engage donc notre conception de la société et des solidarités qui la fondent, autrement dit notre conception du « vivre ensemble ». Des indicateurs inquiétants Daprès la Fondation Abbé Pierre, 3,6 millions de nos concitoyens sont mal logés dans la France de Dans le département des Hauts-de-Seine, de nombreuses familles populaires doivent quitter chaque année du fait de la flambée des prix de limmobilier.

6 > 92 : Des loyers parmi les plus élevés de la Région 92 : 19,6 /m² 93 : 14,6 /m² 78 : 15,9 /m² 77 : 13,9 /m² Paris : 23,3 /m²

7 La situation à Suresnes Une histoire très riche en matière de logement social (les Cités- jardins dès les années vingt…). Cette histoire a façonné une ville à lidentité très particulière, caractérisée par une réelle mixité sociale et par une grande diversité dans les types dhabitats (on nest ni à Neuilly ni à Gennevilliers… ). Mais ces équilibres hérités du passé demeurent fragiles. La ville connaît depuis quelques années des transformations importantes, avec un afflux de populations aisées et une diminution du parc social. Dans ce contexte, sur quelles bases construire lavenir de notre commune ?

8 Nos sources Il sagit pour lessentiel des données collectées par : LINSEE La DRIHL La CAF.

9 1. Evolution de la population Une vraie dynamique démographique depuis le milieu des années 1980.

10 Suresnes

11 Et par conséquent une densité moyenne au kilomètre carré nettement plus marquée à Suresnes que dans les villes voisines de Rueil et Nanterre :

12 Cest évidemment logique : la densité est très forte à Suresnes compte-tenu de sa surface (en km²) :

13 1. Caractéristiques des logements Lévolution des statuts doccupation

14 Deux éléments notables : En 10 ans, une hausse significative du nombre de propriétaires (+43,6% entre 1999 et 2009) ; Une stagnation du nombre de locataires HLM.

15 La répartition maisons / appartements

16 Evolution MaisonsAppartements Suresnes Nanterre Rueil

17 3. Le logement social à Suresnes Les évolutions récentes : Suresnes 39,3 %36,7 % Nanterre 53,8 %57,1 % Rueil 20 %23,7 %

18 >Et quel type de HLM ? On classe les logements sociaux en 3 catégories, et ce en fonction des prêts accordés par les pouvoirs publics au moment de leur construction, ces prêts déterminant ensuite un niveau de loyer et un plafond de ressources : PLAI (Prêt locatif aidé dintégration) Loyer de base : 4,93 /m² > Ménages à bas revenus PLUS (Prêt locatif à usage social) Loyer de base : 5,55 /m² > Catégorie médiane PLS (Prêt locatif social) Loyer de base : 8,33 /m² > Classes moyennes

19 En face, des plafonds de ressources : Composition du foyer PLAIPLUSPLS Catégorie Catégorie Catégorie Catégorie Catégorie Catégorie Par personne supplémentaire Catégorie 1 1 personne seule Catégorie 2 2 personnes sans personne à charge Catégorie 3 3 personnes ou 1 personne avec 1 personne à charge ou jeune ménage (somme des âges < 55 ans) sans personne à charge Catégorie 4 4 personnes ou 1 personne avec 2 personnes à charge Catégorie 5 5 personnes ou 1 personne avec 3 personnes à charge Catégorie 6 6 personnes ou 1 personne avec 4 personnes à charge

20 Le logement social à Suresnes entre 2007 et 2012 PLAIPLUSPLSTotal Cumul

21 Deux constats : La ville de Suresnes construit peu de logements sociaux : 302 en 6 ans, toutes catégories confondues, et trois années sans aucune construction ; On constate une très nette prédominance des PLS parmi les logements HLM construits entre 2007 et 2012 à Suresnes :

22 PLSPLUSPLAITotal Suresnes Nanterre Rueil

23 4. La pauvreté à Suresnes Une ville plutôt aisée globalement, avec un revenu fiscal de référence moyen de et 70,3 % de la population imposable. En termes de revenus, cest la 15 e commune du département (sur un total de 36 communes). Revenu fiscal moyen Population imposable Rang départemental Suresnes ,3 %15 e Nanterre ,7 %32 e Rueil ,3 %10 e

24 Population à bas revenus (pauvres) Ménages à bas revenus

25 Rappel sur le seuil de pauvreté en France et en Europe Est considérée comme « pauvre » une personne dont les revenus sont inférieurs à un certain pourcentage du revenu médian, ce revenu médian partageant la population en 2 parts égales. En France, le seuil de pauvreté correspond aux revenus inférieurs à 60% de ce revenu médian. Le seuil de pauvreté varie ensuite en fonction de la composition du ménage. Exemples : Pour une personne seule : 964 Pour une famille monoparentale avec un enfant de moins de 14 ans : Pour un couple sans enfants : Pour un couple avec 2 enfants de moins de 14 ans :

26 Typologie des ménages pauvres ménages pauvres

27 5. Pauvreté et logement Conditions de logement des personnes à bas revenus Répartition des ménages à bas revenus bénéficiaires daides au logement (année 2012) :

28 Fin 2012, on a à Suresnes : ménages à bas revenus (4 056 personnes) ménages qui touchent une APL en HLM 709 dans le privé dont 59% ont des taux deffort net de plus de 30% 894 ménages au RSA 385 sans APL dont 800 allocataires du RSA, 186 de lAAH et 907 personnes sans revenu garanti dont 263 ménages hébergés et 122 ménages en situations diverses de mal-logement Pop. totale : …dont 800 « pauvres »

29 5. Les politiques publiques Le DALO

30 Dossiers prioritaires Relogements sur la commune Relogements hors commune Suresnes Nanterre Rueil Hauts-de-Seine Cumul (36%) 93 (33%) 17 (31%) (39%)

31 Lhébergement durgence Nombre de places CHU + stabilisation0 CHRS (urgence + insertion + stabilisation)0 CG927 CADA0 Centres maternels0 Logements conventionnés ANAH11 Total18 Objectif (population / 1000)26

32 Nos questions aux candidats Comment voyez-vous lavenir du logement social à Suresnes ? Nombre de logements sociaux prévus sur le mandat ? Types de logements (PLS, PLUS, PLAI) ? Certaines communes commencent à imposer, dans chaque programme de construction de logements, un pourcentage de logements sociaux (cf. Rueil : 30% de logements sociaux sur chaque opération privée de plus de 900 m² ; 40% pour Nanterre, mais pour les opérations de + de m²). Quen pensez-vous ? Que prévoyez-vous pour le logement des familles aux ressources les plus modestes et, plus spécifiquement, pour les familles pas ou peu solvables ? Que prévoyez-vous pour gérer lurgence ? Que prévoyez-vous en matière de lutte contre le logement indigne ? De lutte contre la vacance ?

33


Télécharger ppt "Pourquoi un Observatoire citoyen du logement ? Pour interpeller, en tant que citoyens préoccupés par la crise du logement et ses effets destructeurs sur."

Présentations similaires


Annonces Google