La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 The Infrastructure Consortium for Africa Addis-Ababa, June 20 2006 Presentation by Philipe NIYONGABO, Head of Energy African Union Commission.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 The Infrastructure Consortium for Africa Addis-Ababa, June 20 2006 Presentation by Philipe NIYONGABO, Head of Energy African Union Commission."— Transcription de la présentation:

1 1 The Infrastructure Consortium for Africa Addis-Ababa, June Presentation by Philipe NIYONGABO, Head of Energy African Union Commission

2 2 La question de sécurité énergétique pour le continent africain se pose en termes: -de disponibilité dénergie -daccès à lénergie moderne pour le grand nombre de populations et -de sécurité dapprovisionnement en produits énergétiques, notamment pétroliers. Fond du problème: le bas niveau dinvestissement dans le secteur de lénergie ces 2 dernières décennies. I. INTRODUCTION

3 3 II. SITUATION II.1 Énergie Électrique -Potentiel énergétique immense et diversifié en Afrique -Faiblement exploité -Taux daccès à lénergie électrique: | > 95 % Partie Nord de lAfrique | ~ 25 % Pays sub-Sahariens -Consommation/Habitant (partie sub-Saharienne) 1/12 hab. américain 1/16 hab. éuropéen -Corrélation entre consommation dénergie et développement / industrialisation

4 4 -80 % à 90% énergie domestique de certains pays sub-Sahariens -Épuisement dans certains endroits -Questions de: Dégradation de lenvironnement Sécurité alimentaire Santé humaine Sécurité énergétique II.2. Biomasse :

5 5 Pays Importateurs: Envolée des prix du pétrole depuis ces dernières années (25 à 70 $, hausse de 200%); Facture pétrolière dans beaucoup de pays africains dépasse les 10% du PIB alors quil oscille autour de 2% dans les pays non producteurs membres de lOCDE; Les pays pauvres très endettés seront incapables de faire face à leurs engagements; Adoption au Sommet de Khartoum en janvier 2006 de la décision de créer un Fonds Africain de Pétrole; Lobjectif principal de ce fonds serait de mobiliser les ressources (africaines et hors continent) destinées à assister les pays africains importateurs de pétrole pour contenir les chocs pétrolier et faciliter le financement de leurs importations pétrolières. Pays Exportateurs Épuisement à terme des ressources. Insuffisance dinvestissement dans le développement dautres sources dénergie; Importation de produits pétroliers due à linadéquation de la capacité de raffinage. II.3 Hydrocarburateurs

6 6 Mettre effectivement en valeur les ressources énergétiques du continent; Mettre en œuvre des mécanismes de coopération appropriés en vue de garantir leur approvisionnement régulier en hydrocarbures; Promouvoir le développement des énergies renouvelables – diversification des sources dénergie; Harmoniser leurs plans nationaux de développement dénergie; Concevoir une politique énergétique commune; Créer un mécanisme de concertation et de coordination permanent de résoudre en commun le problème que pose le développement énergétique; Promouvoir la formation continue de la main dœuvre qualifiée. Art. 54 – Traité dAbuja; Engagement des Etats Africains à:

7 7 Programme phare UA/NEPAD de construction dinfrastructures notamment énergétique pour: Assurer lintégration régionale; Léradication de la pauvreté et La sécurité énergétique Par une énergie- abondante - propre - bon marché Politique énergétique commune / Agenda continental unique Schéma Directeur continental à Moyen et Long Termes basé sur les politiques et plans de développement régionaux Coopération CERs - Power Pools – AU / NEPAD / marché délectricité à terme Grands Projets intégrateurs autour des Pôles de développement sur les fleuves: III – Action en Cours/Envisagées

8 8 CONGO (INGA), NIL, ZAMBEZI & NIGER. Développement intégré de ces fleuves (Production délectricité, transport, irrigation, etc.) Quatre initiatives Étude sur le développement des énergies renouvelables à initier en 2006; Étude de faisabilité de création dun Fonds Africain de Développement de lÉlectricité avec guichet dédié à lélectrification rurale; Foire/exposition continentale sur la micro-production délectricité pour la promotion des énergies renouvelables (solaire, éolienne, hydroélectrique, géothermique, …) Appui au lancement des activités dAFSEC – standardisation et Faciliter l exploitation des réseaux interconnectés.

9 9 La Commission de lUnion Africaine a initié une étude prospective sur le pétrole et le gaz naturel en Afrique avec pour objectifs de: –Faire le point des connaissances sur les réserves de pétrole et de gaz en Afrique; –Passer en revue les scénarios du futur du pétrole et du gaz dans le monde et en Afrique; –Tirer les conséquences pour lAfrique de cette évolution future probable; et –Proposer des stratégies que les pays importateurs et exportateurs de pétrole et/ou de gaz peuvent adopter, individuellement ou collectivement, pour optimiser leur situation, en vue notamment de faire face aux fluctuations des prix du pétrole et à lépuisement à terme des réserves de pétrole et de gaz.

10 10 Créer, sous légide de la Commission de lUnion Africaine, la Conférence des Ministre Africains en charge de lÉnergie en tant quorgane central de coordination continentale des politiques, stratégies, normes, et cadres réglementaires en matière dénergie électrique, Travailler ensemble pour mettre en valeur les ressources énergétiques notamment hydroélectriques de lAfrique en tant quoption majeure dénergie renouvelable pour assurer le développement durable, lintégration régionale, la sécurité énergétique ainsi que léradication de la pauvreté; IV. Déclaration de la 1ère Conférence lUA des Ministres en charge de lÉnergie Électrique

11 11 Créer une Commission de coordination pour le développement des grands projets hydro- électriques intégrateurs; Élaborer une Vision holistique et un Schéma directeur de développement du secteur électrique du continent basé sur le principe Bottum-up; Créer un Fonds Africain de lÉlectricité comprenant un guichet spécifique dédié à lélectrification rurale; Tenir lassemblée générale constitutive de la Commission Électrotechnique Africaine de Normalisation (AFSEC)

12 12 V - CONCLUSION Appui financier plus accru de la Communauté internationale en matière dénergie; Mise en place de mécanismes de financement novateurs; De notre part: mobilisation de ressources internes de financement de projets; Union Africaine: rôle de leadership, coordination, harmonisation, facilitation et plaidoyer ; LAfrique doit parler dune seule voix au travers de la Commission de lUnion Africaine.

13 13 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "1 The Infrastructure Consortium for Africa Addis-Ababa, June 20 2006 Presentation by Philipe NIYONGABO, Head of Energy African Union Commission."

Présentations similaires


Annonces Google