La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le profilage nutritionnel Peut-on classer les aliments en fonction de leur qualité nutritionnelle, et comment ? Nicole Darmon UMR NORT, Faculté de Médecine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le profilage nutritionnel Peut-on classer les aliments en fonction de leur qualité nutritionnelle, et comment ? Nicole Darmon UMR NORT, Faculté de Médecine."— Transcription de la présentation:

1 Le profilage nutritionnel Peut-on classer les aliments en fonction de leur qualité nutritionnelle, et comment ? Nicole Darmon UMR NORT, Faculté de Médecine de la Timone, Marseille

2 Recommandations/informations nutritionnelles institutionnelles Basées sur les nutriments Apports Nutritionnels Conseillés Apports Nutritionnels Conseillés Inutilisables par le consommateur Etiquetage nutritionnel informatif Etiquetage nutritionnel informatif Difficile à comprendre Disparités socio-économiques Même ceux qui le comprennent lutilisent peu En France : les repères de consommation du PNNS Basées sur les groupes daliments

3 Recommandations pour orienter favorablement les choix au moment de lachat ? Mais les recommandations basées sur les groupes daliments ne sont pas suffisantes en situation dachat Justification de létiquetage prescriptif : aider le consommateur à choisir les aliments les plus favorables à la santé

4 Il ny a pas de bons ni de mauvais aliments, il ny a que de bons et de mauvais régimes Nos apports journaliers en nutriments sont la résultante des nutriments contenus dans les aliments que nous consommons Est-ce bien vrai ? Vit D Vit B1 Niacine Vit A Zinc Fer Vit E Acide linolénique Lipides Calcium Vit C Fibres DHA Glucides Protéines Sodium

5 Despres et al, Nature, 2006, Arterioscler Thromb Vasc Biol, 2008 Le profil nutritionnel dun aliment => cest lexpression synthétique de sa qualité nutritionnelle Y aurait-il des aliments plus favorables que dautres à la couverture des besoins nutritionnels ? …des aliments de meilleur profil nutritionnel ? => Ce concept implique un classement des aliments les uns par rapport aux autres, et donc un jugement de valeur sur les aliments

6 Déjà à la base de létiquetage prescriptif utilisé par des firmes privées et des gouvernements Les profils nutritionnels sont la mécanique calculatoire cachée mais nécessaire à la mise en place de nombreuses politiques nutritionnelles : Régulation des allégations et de la publicité Taxations/subventions, Education nutritionnelle, Incitations et suivi des reformulations …

7 Techniques Scientifiques (Politiques) Mais le profilage nutritionnel soulève beaucoup de questions :

8 Questions techniques : un système de profilage nutritionnel, cest un algorithme basé sur les teneurs en quelques nutriments. Comment le définir ? Système transversal ou par catégories ? Quels nutriments ? Quelle base de calcul ? Quels apports recommandés ? Quel algorithme de calcul ? Si catégories : lesquelles, pourquoi, comment ? Mixte (catégories dérogatoires) ? Combien, lesquels, pourquoi ? Négatifs ? Négatifs & positifs ? Ingrédients aussi ? 100g, 100kcal, 1 portion ? Si portions, comment les définir ? ANC, BNM, AJR ? Apports observés ? Quelle population ? L Seuils ? Score ? Mixte ? Compensation ou pondération entre nutriments?

9 Transversal (2 catégories dérogatoires) Positifs et Négatifs (SAIN et LIM) Base de calcul 100 kcal (SAIN) 100g (LIM), Recommandations ANC Exemple : choix méthodologiques du système SAIN, LIM 2 scores + 2 seuils => 4 classes, Pas de pondération, pas de compensation (sauf lorsque SAIN/LIM) SAIN LIM

10 Question scientifique : pertinence du concept ? Est-il possible, à partir de quelques caractéristiques nutritionnelles dun aliment de prédire sa capacité à favoriser léquilibre nutritionnel et la santé ?

11 Pertinence du concept : que dit la littérature ? Les profils nutritionnels sont en accord avec : - les recommandations basées sur les groupes daliments (Maillot, J Nutr 2007; Arambepola Pub Health Nutr 2008) Les profils nutritionnels classent les aliments : - de façon similaire entre eux et en accord avec les jugements dexperts (Azais-Braesco Pub Health Nutr 2006; Scarborough Pub Health Nutr 2007) Les consommateurs qui ont une alimentation équilibrée consomment plus daliments de bon profil nutritionnel (Quinio Eur J Nutr 2007; Fulgoni J Nutr 2009) Plus la qualité nutritionnelle de lalimentation est élevée, plus la quantité daliments de bon profil nutritionnel est importante (Arambepola Pub Health Nutr 2008; Maillot, J Nutr 2008; Maillot Br J Nutr 2011) La substitution daliments de mauvais profil par des aliments de bon profil améliore la qualité nutritionnelle de lalimentation (Roodenburg, Plos one 2011)

12 ABC (Maillot, Ferguson, Drewnowski, Darmon, J Nutr, 2008) Dans des rations modélisées, augmenter le niveau de qualité nutritionnelle implique davoir recours à des aliments de meilleur profil nutritionnel Contraintes nutritionnelles de sévérité croissante Validation 1. SAIN/LIM médian des aliments sélectionnés dans des rations modélisées de qualité nutritionnelle croissante Pertinence du concept : exemples de validation basés sur le SAIN,LIM

13 Validation 2. Compatibilité avec recommandations nutritionnelles SAIN Darmon, Vieux, Maillot, Volatier, Martin AJCN 2009 LIM En sélectionnant uniquement des aliments de la classe 1 : 1. Cest possible de respecter toutes les recommandations nutritionnelles 2. Cest impossible davoir une alimentation totalement déséquilibrée

14 LIM SAIN En sélectionnant uniquement des aliments non éligibles : 1. Cest impossible de respecter toutes les recommandations nutritionnelles 2. Cest possible davoir une alimentation totalement déséquilibrée Darmon, Vieux, Maillot, Volatier, Martin AJCN 2009 Validation 2. Compatibilité avec recommandations nutritionnelles

15 OUI, tous les aliments peuvent sinsérer dans une alimentation saine MAIS, pour augmenter la probabilité dadéquation nutritionnelle, il faut augmenter la consommation des aliments de bon profil Maillot, Drewnowski, Darmon, Br J Nut rations observées Rations hebdomadaires INCA 1171 rations optimisées Respectant lensemble des recommandations nutritionnelles Classe 1 C2 C3 C4 Classe 1 C2 C3 C4 (% poids total comestible) Validation 3. Contribution daliments de différentes classes de profils nutritionnel avant et après optimisation nutritionnelle

16 (Masset, congrès de la British Heart Foundation, 2011) Contribution énergétique des aliments de bon profil, par quartiles WXYfm (UK) SAIN,LIM Mortalité toutes causes, Cohorte Whitehall II (n=549/7454) Hazard ratios Ajusté pour age, sexe, ethnie, CSP, alcool, tabac, activité physique, BMI, apports énergétiques Effet protecteur de la consommation (sans excès) daliments de bon profil, au titre du système SAIN,LIM (NB : létude ne concerne pas la consommation des aliments effectivement porteurs du logo) Validation 4. Quel lien avec la santé ?

17 Les profils nutritionnels sont appelés à devenir des outils majeurs des politiques nutritionnelles, mais des limites persistent : Même les systèmes les plus élaborés prennent mal en compte : o certains aspects de la qualité nutritionnelle (qualité des lipides, qualité des protéines, index glycémique, biodisponibilité…) o dautres aspects de la qualité pouvant impacter la santé (additifs, néoformés…) o les portions et les fréquences de consommation o la distinction entre nutriments intrinsèques ou artificiellement ajoutés Le manque de données sur la composition nutritionnelle des produits conduit souvent à utiliser des systèmes simplistes Certains profils sont opaques (ONQI par ex) Le lien avec la santé doit être confirmé

18 Il ny a pas de bons ni de mauvais aliments, mais certains sont meilleurs que dautres … tous peuvent trouver leur place dans une alimentation équilibrée ObservéeOptimale Alimentation

19 MERCI DE VOTRE ATTENTION

20 Pertinence du concept de profil nutritionnel : quel lien avec la santé ?. Mortalité toutes causes Score ONQI, utilisé par 6 chaînes de supermarchés, USA : Nurse Health study & Health Professionals Follow-up study (Chiuve, Am J Prev Med, 2011) Ajusté pour age, apports énergétiques, alcool, tabac, activité physique, aspirine, BMI, évènements de santé – pas ajusté pour status socio-éco. Quintiles du score ONQI RR (95%CI) Q1Q2Q3Q4Q5P trend NURSES HEALTH STUDY 1.0 (ref) 0.93 (0.87–1.00) 0.88 ( ) 0.89 ( ) 0.90 (0.84-0,97) 0,01 HEALTH PROFESSIONALS FOLLOW-UP STUDY 1.0 (ref) 0.93 (0.86–1.01) 0.91 (0.84–0.99) 0.92 (0.85–1.00) 0.89 (0.83–0,97) 0,01 Effet protecteur modeste de la consommation de familles daliments de bon profil, au titre du système ONQI (NB : létude ne concerne pas la consommation des aliments effectivement porteurs du logo)


Télécharger ppt "Le profilage nutritionnel Peut-on classer les aliments en fonction de leur qualité nutritionnelle, et comment ? Nicole Darmon UMR NORT, Faculté de Médecine."

Présentations similaires


Annonces Google