La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La reconnaissance et l'organisation des formes. Définitions Forme : Cest une région, dans lespace, délimitée par des contours.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La reconnaissance et l'organisation des formes. Définitions Forme : Cest une région, dans lespace, délimitée par des contours."— Transcription de la présentation:

1 La reconnaissance et l'organisation des formes

2 Définitions Forme : Cest une région, dans lespace, délimitée par des contours.

3 Définitions Contour : Cest un changement marqué dans lintensité lumineuse reflétée par une surface.

4 Définitions Luminance : Quantité de lumière reflété par une surface.

5 Définitions Réflectance : Quantité de lumière que peut refléter une surface.

6 Lappariement à un gabarit A A A B A RéponseFormeGabarit Ce nest pas un « a » A Cest un « a »

7 Difficultés de la reconnaissance de forme à laide de gabarits Variété des formes

8 Difficultés de la reconnaissance de forme à laide de gabarits Invariance A A Translation ARotation A AHomothétie A

9 Lanalyse des caractéristiques Modèle des caractéristiques (Gibson;1969, Selfridge, 1959)

10 Lanalyse des caractéristiques Pandémonium Neisser, 1967; Lindsay et Norman, 1980

11 Lanalyse des caractéristiques Hubel et Wiesel (1962, 1979) Difficile de rendre compte les objets naturels (Pinker, 1984) Difficile de rendre compte les objets naturels (Pinker, 1984)

12 Reconnaissance par composantes Marr, 1982; –Tous les objets peuvent être approximé par des cylindres de différentes grandeurs. Biederman, 1987 –Tout comme le langage possède un ensemble base (phonèmes) pour décrire le langage, le système visuel aussi possède un ensemble de base : les géons.

13 Marr (1982) Représentation 3D des objets.

14 Biederman (1987) Les géons sont définit par des propriétés non accidentelles des images.

15 Biederman (1987) 36 géons

16 Biederman (1987) Exemples

17 Biederman (1987) Exemples dobjets

18 Biederman (1987) Les liens sont aussi importants. Exemples dobjets différents obtenus à laide de seulement trois géons.

19 Biederman (1987) Dégradation Conservées Non conservées Propriétés non accidentelles :

20 Biederman (1987) Difficulté: contexte Difficulté: mouvement CA 2I 4I

21 Effet dappréhension du mot On identifie plus facilement les lettres si elles forment un mot que sil sagit dune série de lettres. Cet effet a été rapporté pour la première fois par Cattell (1885).

22 CHATVERTGROSCHATVERTGROS

23 BLEURONDFOIEBLEURONDFOIE

24 DRMVSFGOZHIADRMVSFGOZHIA

25 Résultats Mémoire des mots Mémoire des lettres T A B L E ETABL FABLECABLETABLE

26 Leffet stroop Lire les mots Nommer les couleurs Rose vert jaune bleu rouge noir orange brun

27 Leffet stroop Nommer les couleurs Lire les mots bleu jaune brun rouge orange noir vert Jaune vert orange turquoise noir rouge gris

28 Leffet stroop Même si on a lintention délibérée de ne pas traiter linformation sémantique et de ne considérer que la couleur des stimuli, il y aura activation automatique du concept représenté par le lettres.

29 Leffet de supériorité de lobjet Le contexte du mot exerce une influence sur la reconnaissance des lettres. Cet effet de facilitation du contexte sur le processus de reconnaissance se manifeste aussi dans lidentification des formes incluses des objets.

30 Leffet de supériorité de lobjet Weisstein et Harris (1974): identifier la présence d'une barre diagonale Objet 3D bien formé

31 Leffet de supériorité de lobjet Résultats : Plus facile didentifier la présence de la barre diagonale dans un objet cohérent. Weisstein et Harris (1974) VS

32 Principes dorganisation de la Gestalt 4.Similarité : 5.Figure – Fond: Principes dorganisation des éléments 1.Proximité : 2.Continuité : 3.Fermeture : FEU

33 Lorganisation dans une tâche de synthèse mentale Palmer (1977) –Imaginer la figure résultant de la combinaison des deux figures suivantes.

34 Palmer (1977) Résultats : Le temps de réaction ainsi que la performance des sujets augmentent de façon inversement proportionnel au niveau dorganisation Le niveau dorganisation élevé répond aux principes de la Gestalt Temps de réaction

35 Organisation dune scène visuelle Biederman, Glass et Stacy (1973) –Ils ont montré quil est plus facile didentifier une forme donnée dans une scène organisée plutôt que dans une scène désorganisée. Scène désorganiséeScène cohérente

36 Conclusion finale Il semble donc que la reconnaissance de formes ne peut pas être expliquée uniquement par un processus de « bas vers le haut ». Un processus de « haut vers le bas » (contexte) vient influencer la reconnaissance de formes

37 Conclusion Finale Processus de haut niveau Processus de bas niveau « haut vers le bas » « bas vers le haut » La reconnaissance de formes seffectue par une interaction des deux nivaux ?


Télécharger ppt "La reconnaissance et l'organisation des formes. Définitions Forme : Cest une région, dans lespace, délimitée par des contours."

Présentations similaires


Annonces Google