La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Méthodes et Techniques en Entomologie Réalisation dune collection entomologique Un savoir faire non indispensable mais pas superfux Bruno MERIGUET.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Méthodes et Techniques en Entomologie Réalisation dune collection entomologique Un savoir faire non indispensable mais pas superfux Bruno MERIGUET."— Transcription de la présentation:

1 Méthodes et Techniques en Entomologie Réalisation dune collection entomologique Un savoir faire non indispensable mais pas superfux Bruno MERIGUET

2

3 Plan Pourquoi réaliser une collection ? Usages et caractéristique dune collection. Eléments communs à toutes les collections. Collection en alcool ( araignés, EPT, fourmis, …). Collection à sec ( coléoptères, Lepidoptère, Odonates, Hymenopteres ….). Entretien dune collection. Gestion dune collection.

4 Une collection ? Collection : Assemblage d'objets d'art ou de science ( Littré) du latin collectionem, hérité du participe passé collectus, recueilli, de colligere (CUEILLIR).

5 des collections !

6

7

8

9

10

11

12

13 La collection générale du Museum national dhistoire naturelle de Paris, conserve près de de spécimens! Cest près de 250 ans dentomologies qui sont rassemblés …

14 Pourquoi réaliser une collection ? La démarche de réalisation dune collection est avant tout individuelle. Cest dabord une démarche de collecte et de conservation dinsecte. Il y a dans cette démarche la volonté, le besoin de conserver des exemplaires dinsectes, soit pour illustrer la diversité ou lesthétique de certaines espèces, soit pour pourvoir comparer les espèces entre elles du point de vue morphologique.

15 Pourquoi réaliser une collection ? La collection nest pas juste une accumulation dinsectes conservés.

16 Pourquoi réaliser une collection ? La collection nest pas juste une accumulation dinsectes conservés.

17 Pourquoi réaliser une collection ? La collection nest pas juste une accumulation dinsectes conservés. Des informations doivent êtres associées aux insectes, un usage scientifique doit pouvoir en être fait même si le moteur initial est autre

18 Eléments communs à toutes les collections. Toute collection dinsecte doit donc permettre la bonne conservation des spécimens et des informations rattachées à ceux-ci. La date - avec lannée complète - les mois en chiffres romains ( VI, X, …) 21.IV.1975

19 Eléments communs à toutes les collections. Toute collection dinsecte doit donc permettre la bonne conservation des spécimens et des informations rattachées à ceux-ci. Le lieu - Explicite Sassurer quil ne peut y avoir de confusion sur le pays. Indiquer impérativement la commune Lieu dit et coordonnées GPS

20 Eléments communs à toutes les collections. Toute collection dinsecte doit donc permettre la bonne conservation des spécimens et des informations rattachées à ceux-ci. Le nom du collecteur Le nom de lidentificateur et lidentification La date didentification

21 Eléments communs à toutes les collections. Ces informations vont être consignées sur une our deux étiquettes qui seront associées au plus proche du spécimen. Un carnet de collection, une base de données peuvent être tenu à jours pour rassembler les informations sur la composition de la collection.

22 Après la récolte.. Le montage

23 Collection en alcool (araignés, EPT, fourmis, …). Les spécimens sont tués en alcool à 70° – ou 90°. Nombreux sont ceux qui reste en alcool, en particulier les animaux à corps mous.

24 Collection en alcool (araignés, EPT, fourmis, …). Les spécimens sont tués en alcool à 70° – ou 90°.

25 Collection entre lames et lamelles. Réservé à de petits insectes particulièrement fragiles ( leur identification est complexe). Pucerons, cochenilles, …

26 Collection a sec. Ramollissage : ramollissoir

27 Collection a sec. Ramollissage : Immersion : Solution eau – acétone Seringue

28 Collection a sec. Épingle entomologiques! 000 L 38mm D 0.25mm 00 L 38mm D 0.30mm 0 L 38mm D 0.35mm 1 L 38mm D 0.40mm 2 L 38mm D 0.45mm 3 L 38mm D 0.50mm 4 L 38mm D 0.55mm 5 L 38mm D 0.60mm 6 L 38mm D 0.65mm 7 L 52mm D 0.70mm

29 Collection a sec. Etalage différentiel selon les groupes

30 Collection a sec. Etalage différentiel selon les groupes

31 Collection a sec. Etalage lépidoptère :

32 Collection a sec. Etalage lépidoptère :

33 Collection a sec.

34

35 Piquer ou coller ?

36 Collection a sec. Piquer ou coller ?

37 Collection a sec. Piquer ou coller ?

38 Collection a sec. Bloc à piquer ! 000 L 38mm D 0.25mm 00 L 38mm D 0.30mm 0 L 38mm D 0.35mm 1 L 38mm D 0.40mm 2 L 38mm D 0.45mm 3 L 38mm D 0.50mm 4 L 38mm D 0.55mm 5 L 38mm D 0.60mm 6 L 38mm D 0.65mm 7 L 52mm D 0.70mm

39 Collection a sec. Le bloc à Piquer

40 Collection a sec. Les boites de collections Différent formats Boîte 19,5 x 26 x 5,5 cm Boîte 39 x 26 x 5,5 cm Boîte 39 x 50 x 5,5 cm Vitrée ou non Fond blanc ou ligné – émalène (remplace les fond en liège).

41 Collection a sec. Etiquetage –3 étiquettes À lextérieur de la boite (facultatif) mais pratique. À lintérieur de la boite indiquant la famille. À lintérieur de la boite par espèce ou par genre. Rangement –Toutes la variations sont possible, une à plusieurs colonnes, mais homogène pour une collection.

42 Collection a sec. Etiquetage et rangement

43 Entretien dune collection. Lentretien dune collection vise surtout à sassurer de létat de conservation des spécimen et à limiter la dégradation de ceux- ci.

44 Entretien dune collection. Les dégâts liés à de mauvaises conditions : Humidité Assèchement de lalcool Vibration et chocs => appendices cassés !

45 Entretien dune collection. Les dégâts liés à des parasites: Les anthères, Les psoques.

46 Entretien dune collection. Les produits de conservations : tous toxiques ! Le créosote de hêtre L'essence de mirbane Le paradichlorobenzène Sils sont utilisés, la collection ne doit pas être dans une pièce de vie ou de travail.

47 Entretien dune collection. Solution alternative : Une surveillance régulière de la collection et si besoin passage au congélateur. Au cas ou la collection devrait ne pas être utilisée pendant un temps certain, un traitement préventif est raisonnable.

48 Gestion dune collection. Tout au long de son existence une collection fera lobjet dune utilisation régulière. Il est nécessaire de pouvoir localiser rapidement et simplement, les spécimens dun taxon, voir dobtenir rapidement la liste des localités où une espèce à été capturée.

49 Gestion dune collection. La réponse technique la plus simple est de consulter les étiquettes des spécimens en collection. Ceux-ci sont classé dans un ordre particulier : lordre systématique. Cest un ordonnancement qui répond à au besoin dans la mesure ou lordre alphabétique est inopérant !

50 Gestion dune collection. Les boites de collections ou les flacons seront conservés en respectant un ordre défini, ce qui permettra de retrouver les exemplaires dune espèce donnée.

51 Gestion dune collection.

52 La tenue dun cahier est également une méthode qui permet de ne pas avoir à manipuler toutes les boites pour avoir les informations voulue par exemple toutes les espèces dune localité. Linformatique offre une puissance de travail colossale mais sappuie sur le même principe, les informations des étiquettes sont doublement consignées.

53 Intervention dA Duhamel..

54 Avant de conclure ….

55 Déontologie précédant la collecte de spécimens. Code de déontologie de lUEF : Les entomologistes « sassurent que les collection quils constituent bénéficient dun étiquetage suffisant (département, commune, date, récolteur), durable et exploitable pour en faire de véritables banques de données.

56 Déontologie précédant la collecte de spécimens. Ils veillent de leur vivant, au devenir de leur collection ainsi que celle-ci soit assurée dêtre conservée et scientifiquement exploitable. Ils privilégient la cession gratuite ou onéreuse à un musée, à un laboratoire ou lincorporation à une grande collection, publique ou privée, offrant les garanties précédemment exposées.


Télécharger ppt "Méthodes et Techniques en Entomologie Réalisation dune collection entomologique Un savoir faire non indispensable mais pas superfux Bruno MERIGUET."

Présentations similaires


Annonces Google