La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réunion de bassin Marignane-Vitrolles 4 février 2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réunion de bassin Marignane-Vitrolles 4 février 2014."— Transcription de la présentation:

1 Réunion de bassin Marignane-Vitrolles 4 février 2014

2 BILAN de la journée suivi de documents de travail Le matin, léchange entre les CPE et les documentalistes a été animé autour de trois thèmes commun à chacun : le temps hors-classe, léducation aux médias, les 3C par les coordonnateurs (CPE et documentaliste) du bassin de Marignane-Vitrolles. Chaque thème a donné lieu à des échanges de pratiques variées selon le contexte des établissements et les moyens disponibles sur le terrain. Cette réunion conforte ainsi la communication entre les CPE et les documentalistes au fait de leurs missions dans des contextes offrant de moins en moins de moyens humains, matériels et financiers.

3 Documents daccompagnement, le partenariat entre CPE et documentalistes: Pourquoi un partenariat entre CPE et documentalistes ? Les points de cohérences éducatives et pédagogiques Idées (non exhaustives) de fonctionnement et de travail en commun (au collège et au lycée) Projets communs vie scolaire /CDI Deux exemples de projets Les compétences 6 et 7 du socle commun de connaissances et de compétences Les assemblées institutionnelles et réunions en EPLE Textes sur les centres de connaissances et de culture mecum_culture_int_web_214771_ pdf Liens pour aider à la construction dune progression pédagogique : Le socle commun de connaissances et de compétences

4 Pourquoi un partenariat ? Renforcer la place de chacun auprès des élèves, de la communauté éducative, des parents. Une approche similaire des élèves : autonomie, responsabilité. Renforcer la place pédagogique de chacun dans létablissement. Valoriser des savoirs être et savoirs faire « absents » des autres disciplines.

5 Les points de cohérences éducatives et pédagogiques 1.Mission éducative Le CPE et le professeur documentaliste ont pour mission, comme tous les autres membres de la communauté éducative, de : Placer les élèves dans les meilleures conditions de travail et dépanouissement personnel De veiller au bon fonctionnement de la vie collective 2. Mission pédagogique Associés au travail des équipes pédagogiques, le CPE et le professeur documentaliste participent aux projets dactions éducatives et transversales. 3. Aide au soutien scolaire Le CPE et le professeur documentaliste participent à la mise en place des études dirigées et veillent à la mise à disposition des ressources nécessaires, documentaires et humaines, à laccompagnement éducatif. 4. Organisation du temps de vie hors classe La vie scolaire et le CDI participent à la mise en place dactions en direction des élèves en dehors des heures de la classe (permanences, heures détudes dirigées, heures de vie de classe…) 5. Aide au projet personnel de lélève Le CPE et le professeur documentaliste contribuent à aider les élèves dans leur choix de leur projet dorientation en mettant à leur disposition les ressources nécessaires et en organisant des animations autour de lorientation en collaboration avec les COP et les professeurs principaux. 6. Participation à la liaison école-collège Le CPE et le professeur documentaliste contribuent à la liaison école-collège en assurant laccueil des élèves de CM2 et en participant à laccueil des nouveaux élèves arrivés en sixième en début dannée. 7. Participation à louverture de létablissement Le CPE et le professeur documentaliste prennent des initiatives pour la mise en place dactions éducatives et culturelles en faisant appel à des organismes ou à des associations partenaires.

6 Idées (non exhaustives) de fonctionnement et de travail en commun Au collège (avec de grandes différences selon le public (captifs avec transports scolaires ou externes) Relations avec les surveillants : comment les faciliter, pour un respect mutuel Faire visiter le CDI aux surveillants, leur expliquer les objectifs et les projets menés (réunion de rentrée du BVS avec les CPE) Planning du CDI affiché à plusieurs endroits, pas seulement sur la porte du CDI (site internet, affichage BVS) Faire participer les surveillants à laccueil des élèves dans le CDI Les études dans les collèges à « élèves captifs », nombreux chaque heure en étude : Obligation davoir le carnet pour venir au CDI Les élèves prioritaires, ceux qui ont des activités en rapport avec le lieu CDI (lecture, recherches documentaires, devoirs) Page spécifique dans le carnet de correspondance pour noter la présence au CDI, avec la place pour le tampon dateur. Permet de « trier » les élèves en cas de forte affluence : en fonction du nombre de fois venus Donner des priorités selon les niveaux de classe (par exemple les 3 e qui ont moins dheure détude

7 En étude : des tentatives pour mettre des livres et des magazines en étude se soldent par un échec : vol, détérioration… analyse et conseils : Former les surveillants, les responsabiliser, leur expliquer quil faut changer un document contre le carnet. Si cest une caisse, penser à la faire ramener au CDI ou à la vie scolaire, ou à lenfermer dans une armoire Le FSE peut proposer des abonnement pour la salle détude (Lactu, mon quotidien) ou bien des BD à lire sur place. Certains FSE achètent des mots fléchés et des sudoku pour létude. Le CDI est fermé : Une boîte aux lettres pour rendre les livres à la vie scolaire ou à laccueil Aménager la salle détude pour la rendre plus agréable pour lire et travailler Ouverture du CDI en labsence du professeur documentaliste sous certaines conditions : jamais délèves seuls conditions dutilisation clairement comprises par le surveillant pour assurer la continuité des règles du service Les élèves sennuient, ils nont pas de travail, ils deviennent donc ingérables, en étude comme au CDI : On peut leur faire ranger le CDI (tableau affiché avec tous les espaces à ranger, les élèves regardent ce qui na pas été fait, et remplissent le tableau. Une fois plein, cest que le CDI est entièrement rangé, on remet une nouvelle feuille) On peut leur faire faire des décorations, des affiches qui seront ensuite mises en études (sélection de romans sur un thème) En étude, on peut mettre des livres, des magazines, des jeux, avec laccord et la participation volontaire et active des surveillants, sans lesquels ce type de projet ne peut pas fonctionner Un classeur « en attendant que ça sonne » : activités à disposition des élèves (au CDI ou en étude)dans un classeur constitué dénigmes, mots croisés, dans les livres de la collection Retz…

8 Projets communs vie scolaire et CDI : Journal du lycée ou du collège Sensibilisation à linternet responsable Interventions conjointes sur les thèmes du respect et de lutilisation des outils numériques Formation conjointe des délégués Accueil des élèves exclus lorsque ceux-ci ont un travail de recherche Actions conjointes prévention santé et citoyenneté Accueil des élèves sans stage pour laide à la recherche de stage, contact entreprise…

9 Exemple de Mise en œuvre dune expérimentation sur léducation à lorientation au collège Pilotée par Mme Roche, M. Cusson, M. Luu-Van Proposition daction Dans le cadre de la mise en œuvre de lÉducation à lOrientation au collège – BO n°31 du 5 septembre 1996 – une action en direction dune classe de troisième est proposée à titre expérimental cette année et pourra être étendue aux autres classes lan prochain ainsi quaux autres cycles du collège. Cette action sinscrit particulièrement dans laxe 3 du projet détablissement « se projeter positivement vers son futur », mais aussi dans le chantier 1 « améliorer lambition scolaire et élever les niveaux de formation », chantier 6 du projet de lAcadémie de Montpellier « développer et accompagner lautonomie des acteurs du système éducatif ». En partenariat avec la professeure documentaliste, le COP, le CPE, les PP de troisième cette action en quatre étapes vise à atteindre les objectifs du projet détablissement en déclinant concrètement des sous objectifs, les moyens dintervention ainsi que des critères dévaluation. Objectif général : aide à la construction dun projet personnalisé Les compétences que lélève acquiert dans le cadre de cette démarche visent à être mobilisables dès la fin du collège et utilisables au- delà. Il sagit de : Favoriser lacquisition des compétences requises pour former des choix aussi autonomes que possible ; Permettre à chaque élève délaborer en fin de collège un premier choix éclairé et adapté à ses capacités, intérêts et aspirations au regard des formations offertes. Pour rappel, les compétences et connaissances attendues en fin de collège relèvent de trois domaines : Une approche des activités professionnelles et de lenvironnement social et économique ; Les grandes lignes des systèmes de formation ; La connaissance de soi.

10 Déroulement (séances en demi-groupe) Étape n° 1 Une première séance, animée par le professeur de français et/ou le CPE en classe, propose aux élèves une réflexion sur eux-mêmes, sur les traits caractéristiques qui composent leur personnalité. Lidée de cette séance est de permettre à chacun de sintéresser à son propre profil et de mieux se connaitre pour choisir, en conscience, une voie de formation adaptée et plus tard un métier. À partir dun questionnaire – « lautoportrait » –, lélève est conduit à choisir des adjectifs qui le définissent. Étape n° 2 La deuxième séance est animée par le PP et/ou le CPE en salle informatique : il sagit de faire passer le logiciel GPO (Guide pour lOrientation). Cet outil permet de définir les intérêts des élèves ainsi que les différents métiers qui y sont associés. Étape n° 3 Projection bac, animée par le PP et/ou le CPE en salle informatique. Le logiciel utilisé permet une projection des résultats aux différentes séries de baccalauréats généraux et technologiques à partir des résultats scolaires, en affectant à chaque matière un coefficient variable selon le baccalauréat. Cet outil permet douvrir le champ des possibles, particulièrement pour les filles qui nauraient pas pensé aux filières scientifiques et technologiques ou qui auraient un problème de confiance... Étape n° 4 À laide des résultats de GPO, une troisième séance au CDI et/ou au CIO, animée par la documentaliste ou le COP, vise à proposer aux élèves une recherche documentaire sur les métiers ciblés. Au-delà des informations obtenues, lobjectif est ici aussi de permettre à chaque élève de se poser des questions, de découvrir et de manipuler les diverses ressources présentes dans au CDI et au CIO. Étape n° 5 Chaque élève est invité à prendre un RDV individuel avec le COP. Durant cet entretien lélève pourra faire état de sa réflexion, des ses questionnements et de ses pistes dorientation. Durant ces cinq séances, chaque information est consignée dans un livret personnel, un portfolio (électronique ? 35 % des parents accèdent à Pronote par internet), que lélève laissera au CDI dans sa version papier et qui servira de trace et de mémoire à lélève.

11 Exemple de mise en place dune procédure daccueil délèves « exclus/ inclus » ou « collés » au collège Anatole France à Marseille Nathalie Sobolewski, Professeur documentaliste

12 Les compétences 6 et 7 du socle commun de connaissances et de compétences Compétence 6 –Les compétences sociales et civique PALIER 2 CONNAITRE LES PRINCIPES ET FONDEMENTS DE LA VIE CIVIQUE ET SOCIALE -Reconnaître les symboles de la République et de lunion Européenne -Comprendre les notions de droits et de devoirs, les accepter et les mettre en application -Avoir conscience de la dignité de la personne humaine et en tirer les conséquences au quotidien PALIER 3 -Principaux droits de lhomme et du citoyen -Valeurs, symboles, institutions de la République -Règles fondamentales de la démocratie et de la justice -Grandes institutions de lUE et rôle des grands organismes internationaux -Rôle de la défense nationale -Fonctionnement et rôle de différents médias AVOIR UN COMPORTEMENT RESPONSABLE -Respecter les règles de la vie collective -Respecter tous les autres et appliquer les principes de légalité des filles et des garçons -Comprendre limportance du respect mutuel et accepter toutes les différences -Respecter des comportements favorables à sa santé et sa sécurité -Respecter quelques notions juridiques de base -Savoir utiliser quelques notions économiques et budgétaires de base

13 Compétence 7 – Lautonomie et linitiative PALIER 2 SAPPUYER SUR DES METHODES DE TRAVAIL POUR ETRE AUTONOME -Respecter des consignes simples, en autonomie -Etre persévérant dans toutes les activités -Commencer à savoir sautoévaluer dans des situations simples -Soutenir une écoute prolongée (lecture, musique, spectacle, etc.) FAIRE PREUVE DINITIATIVE -Simpliquer dans un projet individuel ou collectif PALIER 3 ETRE ACTEUR DE SON PARCOURS DE FORMATION ET DORIENTATION -Se familiariser avec lenvironnement économique, les entreprises, les métiers de secteurs et de niveaux de qualification variés -Connaître les parcours de formation correspondant à ces métiers et les possibilités de sy intégrer -Savoir sautoévaluer et être capable de décrire ses intérêts, ses compétences et ses acquis ETRE CAPABLE DE MOBILISER SES RESSOURCES INTELLECTUELLES ET PHYSIQUES DANS DIVERSES SITUATIONS -Etre autonome dans son travail : savoir lorganiser, le planifier, lanticiper, rechercher et sélectionner des informations utiles FAIRE PREUVE DINITIATIVE -Sengager dans un projet individuel -Sintégrer et coopérer dans un projet collectif -Manifester curiosité, créativité, motivation à travers des activités conduites ou reconnues par létablissement -Assumer des rôles, prendre des initiatives et des décisions

14 Les assemblées institutionnelles et réunions en EPLE(définies par le décret n° du 30 août 1985 modifié)… DénominationArticles décret Composition (en lycée) Qualité membres Rôle sommaire Fréquence de réunion Conseil dAdministration (C.A.) 11 à 2530 membres : 1/3 « administration » 1/3 « personnels » 1/3 « usagers » 1 repr. Conseil Régional 3 représentant Mairie 1 personnalité qualifiée Proviseur, Adjoint, Intendant, Chef des travaux, Conseiller Principal dEducation (CPE) 7 personnels élus enseignement éducation 3 personnels Administratif, Technique, Ouvrier de Service et de Santé (ATOSS) élus 5 élèves élus par AG délégués 5 parents élus Cest « lassemblée législative » de lÉtablissement Public Local dEnseignement (EPLE). Vote : Budget, règlement intérieur, répartition dotation horaire, organisation du lycée, autorisations de signature contrats et conventions par le Chef établissement… Au moins 1 fois par trimestre

15 DénominationArticles décret Composition (en lycée) Qualité membres Rôle sommaire Fréquence de réunion Commission Permanente (C.P.) 26 à 281 repr. Conseil Régional 3 « administration » 4 « personnels » 4 « usagers » Proviseur, Adjoint, Gestionnaire 3 enseignement éducation élus par CA 1 ATOSS élu par CA 2 parents élus par CA 2 élèves élus par CA Prépare les délibérations du C.A. Le CA peut lui déléguer certaines de ses prérogatives Avant les CA Assemblée Générale des Délégués des Élèves (A.G.délégués) 29Tous les délégués élèves2 délégués élus dans chaque division (classe) Élit les représentants des élèves dans nombreuses instances. Lieu déchange sur vie et travail scolaire Au moins deux fois par an Conseil des délégués Pour la vie lycéenne (CVL) 3010 élèves qui décident 10 adultes qui conseillent Présidé par chef étab ou représentant 7 élus pour 2 ans par tous les élèves + 3 élus pour 1 an par AG délégués 5 enseign. Éduc et 3 ATOSS volontaires approuvés par CA + 2 parents élus par CA Propose les conditions dutilisation des fonds lycéens, est consulté sur organisation des études et du temps scolaire, règlement intérieur, Avant chaque C.A.

16 DénominationArticles décret Composition (en lycée) Qualité membres Rôle sommaire Fréquence de réunion Comité dÉducation à la Santé et à la Citoyenneté (CESC) 30-3 et 4Variable, au moins : Infirmière, Assistant(e) Social(e) CPE, des parents (facultatif) Personnels déducation de santé et sociaux. Personnels enseignants, élèves parents sur proposition des membres du CA de leur catégorie. Education à la santé et citoyenneté, plan de prévention de la violence, aide aux parents en difficultés. À linitiative du Chef Etab. Ou sur demande du C.A. Conseil de Discipline31Chef étab, Adjoint, 1 CPE, gestionnaire, 4 personnels denseignement et déducation, 1 ATOSS, 2 parents, 3 élèves Elus par CASaisi par Chef établissement, prononce sanctions et mesures définies par article 3 du décret. Si besoin Équipes pédagogiques par classe 32Tous les professeurs qui enseignent dans la même division ou le même « groupe classe » Professeurs, présidée par chef établissement ou son représentant Coordination des enseignements, suivi et évaluation des élèves, aide au travail personnel, conseil pour orientation, relations avec les familles. Autant que de besoin

17 DénominationArticles décret Composition (en lycée) Qualité membres Rôle sommaire Fréquence de réunion Équipes pédagogiques par discipline. (« Conseils denseignement ») 32Tous les professeurs qui enseignent la même discipline ou des disciplines « voisines » Professeurs, présidée par chef établissement ou son représentant Coordination des enseignants, choix des matériels techniques, des manuels scolaires et des supports pédagogiques. Non fixée. deux fois par an au moins en général. Conseil de Classe (C.C.) 33Equipe pédagogique par classe 2 délégués élèves 2 délégués parents CPE + Conseiller dOrientation Psychologue (COPSY) Infirmière (éventuel) Présidé par Proviseur ou son représentant Vie de la classe, organisation du travail personnel des élèves, résultats obtenus par les élèves, propositions dorientation. Au moins trois fois par an Conseil pédagogiqueArt L Du code de léducatio n Présidé par chef établissement comporte au moins 1 prof. principal par niveau, 1 prof. de chaque champ disciplinaire, 1 CPE, le chef des travaux Le mode de désignation est laissé à linitiative de létablissement en veillant au large consensus de la part des équipes pédagogiques. Favoriser la concertation entre les professeurs, coordonner les enseignements, la notation et lévaluation des activités scolaires, élaborer la partie pédagogique du projet détablissement Non fixé A priori au moins trois fois par an.

18 DénominationArticles décret Composition (en lycée) Qualité membres Rôle sommaire Fréquence de réunion Commission Hygiène Sécurité (CHS) Décret Proviseur, gestionnaire, chef des travaux, CPE, représentant Conseil Régional, 2 enseignants, 1 ATOSS, 2 parents, 2 élèves, Personnalités de droit Désignées pour leurs compétences Examine et propose au chef ou au CA toute question touchant à la sécurité, prévention, lhygiène, la santé et les conditions de travail Commission des Fonds Sociaux Lycéens (FSL) - Proviseur, Intendant - Assistant(e) Social(e) - Infirmièr(e) - Élèves (2 ou 3) - Parents (facultatif) Mandatés par CVL Approuvés par fédérations locales Examine et propose aides versées aux familles dans le cadre des fonds sociaux lycéens ou des cantines Non fixé Suivant nombre de cas et urgence gérée par Ass. Soc. Commission des menusVariable, au moins : Infirmière, Cuisinier(e), Intendant, des élèves, des parents (facultatif) Élèves approuvés par AG délégués. Parents approuvés par fédérations locales. prise en compte des préférences culinaires des élèves dans lélaboration des menus. Non fixé Minimum trimestre souhaitable La division (la classe ou le groupe – classe) Pas plus de 35 élèves dans lacadémie dAix-Marseille Elèves mis ensemble par « ladministration » Cest là que se joue la dynamique de « lapprentissage » scolaire habituellement tous les jours scolaires ouvrables…

19 DénominationArticles décret Composition (en lycée) Qualité membres Rôle sommaire Fréquence de réunion Équipe de directionChef détablissement, Adjoints, Gestionnaire, Chef des travaux Exécuter décisions du CA, mettre en oeuvre politique éducative dans respect textes en vigueur, droits de chacun, dans cadre projet établissement. Impulser, animer, diriger… Le plus souvent contact quotidien entre plusieurs de ses membres Équipe de pilotageIdem ci-dessus + CPE + possible : - documentalistes - secrétaires - infirmier(e) - … suivant les établissements, leurs chefs et les personnes concernées Idem ci-dessus mais plus efficace souvent. Hebdomadaire fixe souhaitable Réunion des professeurs principaux par niveaux Harmonisation des pratiques dorientation et de linformation sur lorientation donnée aux élèves et à leurs parents. 2 par an semblent un minimum Réunion des coordinateurs par discipline Rencontres parents-profs AG tous les personnels Réunions de services


Télécharger ppt "Réunion de bassin Marignane-Vitrolles 4 février 2014."

Présentations similaires


Annonces Google